lundi 25 août 2014

Histoire parallèle : 25 août 1914-2014 -
les forces britanniques basées au Nigeria
pénètrent dans le Kamerun allemand

La plus grande partie de l’Afrique avait été colonisée à la fin du XIXe siècle par les puissances appartenant à la Triple Entente : la Grande-Bretagne, la France, mais aussi la Belgique, et l'Italie et le Portugal qui entreront dans le conflit plus tard. Toutefois, l’Allemagne et l’Empire ottoman (la Turquie), son allié secret à cette date, sont également présentes en Afrique ou en mesure d’y intervenir. L’Allemagne possède des colonies dispersées, que les Alliés entreprennent de conquérir dès août 1914.  Ils y parviennent très vite au Togo, conquis dès ce mois d'août 1914 (voir →). Les autres territoires seront défendus avec beaucoup plus d'acharnement : le Sud-Ouest Africain, sera conquis par les Anglais et les Sud-Africains en juillet 1915; le Cameroun tombera en février 1916 et l'Afrique Orientale Allemande, quant à elle, restera invaincue jusqu’au 11 novembre 1918, date de l'armistice, grâce à la défense héroïque, il faut bien le reconnaître, de son chef militaire :  Paul Emil von Lettow-Vorbeck.


drapeau des Affaires Étrangères de l'Allemagne
 utilisé dans les colonies en 1914
pavillon de marine de l'Empire britannique en 1914
drapeau national de la France et des colonies en 1914
















carte des opérations  1914-1916
source :http://pedagogie.lyceesaviodouala.org/
histoire-geographie/app_grande-guerre/accueil.htm
• 5/6 août 1914 : Première attaque au Kamerun contre les Allemands par un contingent français venant d'Afrique Équatoriale française, du Tchad voisin, plus exactement.  Elle aboutit à l’occupation par les Français de la localité de Zinga que les Allemands leur avaient prise en 1911 (voir l'affaire d'Agadir ).

carte postale d'époque montrant le vrai (voir ici → )
premier drapeau militaire allemand capturé par les troupes françaises.
Trop loin de la métropole, il n'a pas pu être honoré comme son
 collègue alsacien sous le Dôme des Invalides à Paris !


















Au début de la guerre en Europe, début Août 1914, l'administration coloniale allemande du Kamerun avait tenté d'offrir la neutralité à la Grande-Bretagne et à la France, conformément aux articles 10 et 11 de la Conférence de Berlin en 1885. Cependant, cette requête fut rapidement rejetée par les alliés. Les Français étaient impatients de retrouver le territoire cédé à l'Allemagne par le Traité de Fès en 1912.
chromo française d'époque ~1910 montrant une partie du patrimoine colonial du IIe Reich allemand
• 21 août  : Une colonne allemande venant du Kamerun, dirigée par le capitaine Von Duhring attaque le village de Lai, au Tchad, défendu par le capitaine Jeanjean. Après un âpre combat, les Français sont chassés de Lai qui est aussitôt occupé par les Allemands. Ils y restent jusqu'au 1er septembre suivant.

• 25 août les forces britanniques basées au Nigeria pénètrent dans le Kamerun allemand à plusieurs points sur la frontière. Elles progressent dans la colonie vers Mara dans le Grand Nord, vers Garoua dans le centre, et vers Nsanakang dans le sud. Puis de  Garoua, l'ordre est de prendre le poste frontière allemand à Tepe près de Garoua. Le premier engagement entre les troupes britanniques et allemandes dans la campagne a eu lieu lors de la bataille de Tepe, qui provoquera un retrait des allemands.
vignette de propagande de l’Allemagne avec drapeau de guerre
de la marine et la silhouette du yacht "Hohenzollern"

 • L’attaque suivante, le 29 août, fut celle que lancèrent les troupes venues de Gambie, de Sierra Leone, du Gold Coast et du Nigeria, sous le commandement du général Cunliffe. La localité de Garoua fut prise, mais les troupes britanniques durent battre en retraite. Elles ne réussirent pas non plus à s’emparer de Mora au Nord du pays. Les forces britanniques dans le sud sont vaincues  et presque entièrement détruites par des contre-attaques allemandes à la bataille de Nsanakong.  La forteresse allemande de Garoua n'est pas prise et les britanniques sont repoussés à la première bataille de Garoua le 31 Août. Il leur fallait des troupes beaucoup plus nombreuses. Le Kamerun défend chèrement son territoire.

• Le 27 septembre 1914, le général de brigade Dobell, à la tête d’une armée franco-anglaise bien plus nombreuse et soutenue par une puissante marine de guerre, attaqua le port de Douala dont il réussit à s’emparer. Mais ce n'est pas fini pour autant, les opérations vont durer pendant de long mois avant la capitulation en 1916.
sources textuelles : http://en.wikipedia.org et http://georepere.e-monsite.com

couverture d'un livre sur les colonies allemandes d'Afrique écrit par un ancien explorateur
 et gouverneur de l'Afrique orientale allemande : Hermann von Wissmann (1853-1905)

Projet d'armoiries pour le Cameroun (1914) - carton original signé (fac-similé)
blason : une tête (rencontre) d'éléphant
Au printemps 1914, un projet, initié par un secrétaire d'état de l' administration
 coloniale impériale du nom de Wilhelm Solf proposait des armoiries et des drapeaux
 pour chaque colonie allemande. Ce projet se basait sur l'exemple des colonies britanniques.
Enthousiasmé, l'empereur Guillaume II fit rajouter en chef  le "Reichsadler"
(l'aigle impériale) avec son blason et en timbre la couronne impériale.
Le drapeau (ci-dessous), ne comportait , lui que le blason sans aigle ni couronne.
La guerre était arrivée entre temps, ces symboles n'ont jamais été officialisés.

belle vignette de propagande éditée en Allemagne, après guerre (1922) -
 le texte dit : "Vous nous avez volé cruellement ce temps,
mais un jour la justice viendra"
belle carte postale philatélique d'époque , les timbres montrent encore la silhouette du yacht de Guillaume II : le  "Hohenzollern"
carte du monde en guerre avec au centre : les opérations en août 1914 en Afrique
drapeau du Gouverneur général des Colonies françaises
 (carte de collection allemande)
la carte montre le partage et l'annexion d'une partie du Cameroun allemand défait, après l'accord du 3 mars 1916
drapeau colonial britannique du Nigeria
 ( carte de collection allemande)
la carte du Nigeria montre le partage et l'annexion d'une partie du Cameroun allemand, comme plus haut.

Je rappelle le challenge accompagnant cette série de sujets "Histoire parallèle" qui est de n'utiliser qu'un maximum de documents d'époque. Ici seuls, le projet de drapeau colonial allemand du Kamerun et la carte du monde en guerre sont de conception récente ! 



                   Herald Dick

Aucun commentaire:

Publier un commentaire