mardi 20 octobre 2020

La Vuelta a España 2020 - le Tour d'Espagne en blasons - la semaine 01, du départ au Pays Basque vers les Hautes-Pyrénées.

logo officiel bilingue de l'administration provinciale de Guipuzcoa
   C 'est parti pour la dixième année consécutive, chez nos voisins au-delà des Pyrénées, pour suivre le tour cycliste La Vuelta a España, non pas derrière les coureurs, il y a des médias spécialisés pour cela, mais  de manière originale. Comment ? eh bien grâce à un nouveau voyage au gré de l'héraldique territoriale !
 Au cours de cette année 2020 un peu folle, nous avions juste quitté le podium du Tour de France il y a très peu de jours (voir ici → 🏆) et le Giro d'Italie est toujours en cours comme vous pouvez le constater en temps réel, sur mes pages de blog.  Et donc, nous voilà à nouveau en selle, pour le départ du75e Tour d'Espagne de l'histoire, décalé lui aussi dans le calendrier, comme l'ont été ses homologues français et italien, du fait des contraintes sanitaires en vigueur dans le monde sportif, comme ailleurs. 

poster vintage 
  

 Au programme de la Vuelta 2020, 2882,8 kilomètres en 18 étapes, donc nettement plus court que les éditions précédentes, en raison de l'abandon du Grand Départ prévu aux Pays-Bas (qui comptait 3 étapes sur le sol néerlandais, voir → ICI). Le départ a été transféré dans la ville d'Irun au Pays Basque le mardi 20 octobre, pour une première étape qui était normalement la n°4 du programme initial. La course se terminera par contre, comme à son habitude dans les rues de Madrid le dimanche 8 novembre, mais à une période inhabituelle, très tardive (+ 2 mois), en raison de la pandémie du Covid-19 et donc très risquée du point de vue de la météo.
 Parmi les traditionnelles incursions en dehors des frontières, la Vuelta 2020 revisitée post-Covid gardera quand même la 6e étape presque intégralement localisée en France, avec une arrivée au Col du Tourmalet. Mais hélas, les deux étapes qui avaient été prévues initialement sur le territoire du nord du Portugal ont été annulées et remplacées par deux étapes internes en Espagne : dommage pour la variété héraldique qu'elle pouvait amener.

 🚵 Il faut remonter à l'édition 2012 (voir → ICI), pour rencontrer une configuration similaire du point de vue géographique. En effet seule, la moitié nord du pays sera visitée. Aucune région bordant la côte méditerranéenne ni celles du centre et du sud-ouest de la péninsule, sauf Madrid, ne feront partie du parcours. On peut le déplorer, mais il n'est plus possible aujourd’hui, comme ce fut le cas aux débuts de ces grands tours, de proposer des étapes de 300 kms ou plus, ou bien de multiplier les transferts de la caravane entière, d'un point à un autre du pays. De plus les organisateurs doivent trouver un bon compromis plaines/montagnes qui satisfasse tous les types de coureur, selon leur spécialisation, même si la Vuelta est toujours réputée favorable aux grimpeurs purs. De l'Aragon aux Asturies et de la Galice à la Castille, nous aurons ainsi 4 étapes de plat, 8 au parcours "accidenté", 5 de pure montagne et 1 étape de contre-la-montre individuel. Enfin, si tout se passe bien, nous aurons le podium terminal à Madrid, sur la Plaza de Cibeles.

 Voici la carte générale du parcours :
 (Il est possible d'agrandir la carte avec les outils de votre navigateur et en cliquant dessus)
🛡 Je vous propose maintenant une illustration héraldique des six premières étapes. Cette année en raison de l'organisation très rapprochée des trois grands tours, j'ai été contraint de réduire la présentation des armoiries aux seules villes de départ et d'arrivée de chaque étape. Le traitement que j'avais initié à partir de la Vuelta 2017 avec l'intégration de deux villes ou communes situées sur le parcours de chaque étape, intercalées entre la ville du départ et celle de l'arrivée sera remis en œuvre dès que possible, si aucun chamboulement ne vient perturber à nouveau la programmation des épreuves en 2021 !...

 Voici maintenant la carte du parcours pour la 1ère semaine  :
 
Commun. aut. du Pays Basque
Commun. autonome de La Rioja
Communauté forale de Navarre
Comm. aut. de Castille et León
Région d'Occitanie (France)
Communauté autonome d'Aragon


cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite
:

lundi 19 octobre 2020

Il Giro d'Italia 2020 - le Tour d'Italie en blasons -
Semaine 03 : des Alpes juliennes vers l'arrivée finale à Milan, par l'arc alpin

Gonfalon de la ville d'Udine 
  Dernier rendez-vous sur ce blog (voir le précédent épisode → ICI ) pour une illustration originale de cette grande épreuve cycliste de printemps.

Les deux premières semaines nous ont permis de découvrir un grand nombre de régions et de provinces du sud vers le nord-est de l'Italie. Cette 103ème édition du Giro, presque intégralement courue sur le sol national, aura malgré tout fait l'impasse sur de nombreuses régions, surtout dans le centre: tout le massif des Apennins du nord au sud et aussi les rives de la Méditerranée. On imagine que les organisateurs corrigeront cette lacune lors les prochaines éditions. Il n'en demeure pas moins que le Nord de l'Italie est souvent favorisé, du fait de la présence des grands cols alpins, qui font l'intérêt principal de cette épreuve redoutable et sélective, réservée aux meilleurs spécialistes de la montagne. Cette dernière semaine risque de changer la donne pour les porteurs de maillots distinctifs durant l'épreuve et aussi nous amener quelques belles surprises dans notre approche héraldique du parcours.


  Ce seront pour commencer, cinq étapes alternant cols vertigineux et belles vallées, étirées d'est en ouest, sur l'ensemble de l'arc alpin italien, avec trois arrivées au sommet majeures. Une seule étape de plaine pourra intéresser rouleurs et sprinters rescapés, qui auront eu le courage de franchir toutes ces difficultés en bonne forme. L’avant-dernière étape nous fera même l'honneur de passer sur le sol français via le col de l'Izoard et la ville de Briançon.
 Enfin le dernier jour, quand les jeux seront faits à 95%, une dernière étape contre la montre, règlera les ultimes ajustements, pour les spécialistes des chronos, dans les rues de Milan, destination finale de cette édition 2020 du Giro d'Italia.

 Je vous propose donc de poursuivre et terminer virtuellement, par le biais de l'héraldique territoriale et municipale, le parcours des coureurs, étape par étape, avec de belles découvertes, dans des villes et des lieux chargés d'histoire. Pour les amateurs de sport uniquement vous trouverez en bas de cette page des liens qui vous donneront les images et les classements de l'épreuve


 Voici la carte du parcours pour la 3ème et dernière semaine, des montagnes du Frioul à la Piazzo del Duomo :

Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (FRA)
Région de Lombardie
Région du Piémont


Région de Frioul-Vénétie-Julienne
Région du Trentin-Haut-Adige
Région de Vénétie

Plazza San Giacomo à Udine - Photo © site www.airbnb.it

cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :

mardi 13 octobre 2020

Il Giro d'Italia 2020 - le Tour d'Italie en blasons :
la semaine 02 en remontant la côte de la mer Adriatique vers les Alpes juliennes du Frioul


Gonfalon de la ville de Rimini
 D euxième rendez-vous sur mon blog (voir le précédent épisode pour une vue du parcours général → ICI), pour une illustration originale de cette épreuve cycliste décalée cette année en automne à cause de la pandémie Covid-19.
🚴  Après un break bien mérité hier lundi, clôturant cette longue semaine passée en Sicile et dans le sud de l'Italie, nous allons poursuivre la route avec encore cette fois une belle variété de profils sur six journées. Il y en aura pour tout le monde : rouleurs, sprinters, grimpeurs et aussi les adeptes du chrono.

 En effet, les quatre premières étapes, peu ou moyennement accidentées seront plutôt dédiées aux rouleurs, puncheurs et aux sprinters avec des fins d'étape sur une longue route plate au bord de la côte adriatique ou dans l'immense plaine du Pô. La cinquième étape, qui sera une course contre la montre individuelle, se déroulera dans le cadre du  terroir du célèbre vignoble du Prosecco, dont le paysage de collines a été inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité à l'UNESCO en 2019.

Et enfin nous terminerons par une étape de véritable haute montagne, la première du genre pour cette édition, dans les Alpes du Frioul avec un départ inédit depuis une base aérienne militaire, mais pas n'importe laquelle, celle qui héberge la célèbre patrouille acrobatique des "Frecce Tricolori", l'équivalent italien de notre "Patrouille de France", qui va fêter ses 60 ans d'existence très bientôt. Par conséquent le grand spectacle est assuré pour toute cette semaine, qui nous fera du bien au moral, en compensation des bien tristes actualités de ces dernières semaines.
Aermacchi MB-339 des Frecce Tricolori.


 Je vous propose donc de poursuivre virtuellement, par le biais de l'héraldique municipale, le parcours des coureurs, étape par étape, avec je l'espère de belles découvertes. Pour les amateurs de sport uniquement vous trouverez en bas de cette page des liens qui vous donneront les images et les classements de l'épreuve.
affiche officielle du Giro 2020, dessinée par Franco Matticchio ( voir → ICI)

  Voici la carte du parcours pour la 2ème semaine, des plages de la côte adriatique aux pistes de ski des Alpes :

Région autonome du Frioul-Vénétie-Juliene
Région de Vénétie
Région des Abruzzes
Région d'Emilie-Romagne
Région des Marches
cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :

samedi 3 octobre 2020

Il Giro d'Italia 2020 - le Tour d'Italie en blasons :
le grand départ en Sicile, et la semaine 01 en Italie du sud

Gonfalon de la ville de Palerme
 (Région de Sicile)
🚲 Depuis l'ouverture de mon blog en juin 2011, j'ai pris l'habitude de vous faire découvrir l'héraldique civique du monde entier, de manière ludique, à travers certaines grandes épreuves sportives internationales en commençant par le cyclisme : le Tour de France, la Vuelta pour l'Espagne et le Giro pour l'Italie. Et c'est donc aujourd'hui, le 3 octobre 2020, exceptionnellement en automne, que ce dernier prend le 103ème départ de son histoire, dans l'Île de Sicile.

  Le Giro ou Tour d'Italie, est tout aussi difficile et passionnant que le Tour de France ou la Vuelta, symbolisé par son caractéristique "Maglia rosa" (le maillot rose) porté par le leader du classement général et le vainqueur final. Par ailleurs, il se déroule (habituellement) à une saison encore précoce dans l'année, où les conditions climatiques peuvent être dures, voire apocalyptiques en haute montagne, comme en 2013, dans les Alpes du Haut-Adige, où, à cause de fortes chutes de neige, une étape avait dû être tout bonnement annulée.

Autre spécificité du Tour d'Italie par rapport à ses homologues français et espagnol, il se termine rarement dans la capitale : Rome (sauf récemment, en 2018), mais le plus souvent à Milan, siège du journal "La Gazzetta dello Sport " qui en est le sponsor principal. Ce sera d'ailleurs le cas pour cette 103ème édition. En 2019, l'organisation avait prévu cette année un Grand départ inédit à Budapest suivi de trois étapes en Hongrie. Mais voilà, en raison de l'épidémie de Covid-19, le Giro d'Italia, se déroulant habituellement au mois de mai, donc en plein confinement mondial, a bien failli être annulé, comme de nombreux évènements sportifs en 2020, avant d'être reprogrammé miraculeusement en automne. Mais le parcours a dû été profondément repensé concernant la première semaine de l'épreuve, car la Hongrie a déclaré forfait pour le départ. Le nouveau parcours partira ainsi de la Sicile et sera donc finalement presque intégralement couru sur le sol national, excepté une incursion de 72 kms en France, dans les Hautes-Alpes, lors de la 20ème étape, juste la veille de l'arrivée à Milan. Au total, les coureurs devront pédaler sur 3.496,8 kms en 21 étapes, interrompues par 2 jours de repos.
 Comme je le fais régulièrement, je présente mes excuses par avance aux purs amateurs de cyclisme qui se seraient égarés sur cette page, à la recherche de résultats ou de commentaires sportifs : ils devront changer de braquet et aller sur les sites spécialisés (j'en mentionne quelques-uns à la fin de cette page).

Visuel du Grand départ en Sicile (étapes 01 à 04) - site : www.giroditalia.it

Voici la carte générale du parcours (cliquer sur l'image pour pouvoir l'agrandir):


cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :

jeudi 1 octobre 2020

Philatélie - octobre 2020 (archives des nouveautés - année 2020 #2)

 📯 Nouvelle synthèse à propos des thèmes associés de l'héraldique et de la philatélie: voici un récapitulatif, que je ne prétend pas être exhaustif, des derniers timbres et autres produits philatéliques parus ou signalés en cours de l'année 2020,  riche en thèmes et commémorations diverses, tous pays confondus.

Ukraine : nouvelles valeurs complétant la série des blasons de villes ukrainiennes : 
 Staryi Merchyk (oblast de Kharkiv) et Bourchtyn (oblast d'Ivano-Frankivsk )

Monaco : suite de la visite des anciens fiefs de la maison de Grimaldi: ville fortifiée 
de Terlizzi ( Italie, Pouilles) - armoiries monégasques à droite
Monaco : Association créée en 2015 réunissant
 plus d'une centaine de communes de France et 
d'Italie ayant eu un lien historique avec les 
Grimaldi de Monaco (places fortes, fiefs, etc...)
Monaco : suite de la visite des anciens fiefs de la maison de Grimaldi: Torigni-sur-Vire (Normandie),
 propriété de Jacques de Goyon, lié par mariage avec une princesse héritière des Grimaldi en 1715
 détail des armes de Gouyon-Matignon à droite (wikipédia)
Monaco : thème commun Europa 2020 : " Anciennes routes postales " 
porteur de messages et borne frontière aux armes des Grimaldi

cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :