vendredi 28 août 2020

Le Tour de France 2020 en blasons : le grand départ à Nice, et de la Provence jusqu'aux Cévennes

🚴 Pour la dixième année consécutive Herald Dick Magazine vous propose de suivre ce petit exercice : le "Tour de France cycliste en blasons".  Mais vous savez maintenant, que les Tours d'Espagne et d'Italie sont aussi tous les ans au programme, l'un habituellement au printemps, l'autre en septembre. Mais en cette année 2020, un virus maléfique a tout désorganisé ce calendrier. Vous pouvez trouver tous les sujets des années précédentes via la liste des mots-clés en marge droite (à Vuelta, Giro et ... Tour de France ).

 Je rappelle encore cette fois aux passionnés exclusifs du vélo en tant que sport, qu'ils ne trouveront guère, voire aucune information sur leurs coureurs favoris, ni aucun résultat dans ces lignes. J'en suis parfaitement désolé. Pour vibrer avec les exploits des sprinters et des as de la montagne, il faut se tourner vers les médias spécialisés. Ici, c'est surtout pour découvrir le patrimoine héraldique à travers les villes étapes avec peut-être quelques surprises, mais pas de grosses émotions ni évidemment de fatigue. Ce n'est qu'un  prétexte pour un exercice que j'ai mis au point en 2011 et qui a fait son chemin.

 Donc, en raison de la pandémie de Covid-19, le calendrier sportif de cette triste année 2020 a été grandement chamboulé. De nombreuses épreuves de printemps ont été purement annulées, d’autres reprogrammées sur le second semestre. Les trois grands Tours: France, Espagne, Italie ont été malgré tout maintenus mais sur une période inédite et ils vont s'enchainer de manière inhabituelle. Ainsi le Tour de France se déroulant habituellement sur la période fin juin et juillet prendra son départ le 29 août 2020 et se terminera le 20 septembre, dates habituellement réservées par la Vuelta a España !
Celle-ci a été de fait reprogrammée du 20 octobre au 8 novembre 2020 et le Giro d'Italia qui se déroule habituellement en mai, s'intercalera tant bien que mal entre les deux dates du 3 au 25 octobre. Il est évident qu'il sera difficile voire impossible aux compétiteurs de participer à plus d'une épreuve cette année, en étant aussi rapprochées et même parfois se chevauchant.
 En ce qui concerne mon exercice annuel sur ces trois courses cyclistes, je vais moi-même devoir sans doute changer mes habitudes pour parvenir à un résultat convenable. Mais, carpe diem ! revenons au déroulé du Tour de France qui a reçu la priorité du calendrier par l'U.C.I. pour cette année 2020 très perturbée...

 Après Fleurance (1977, 1979), Nice (1981), San Sebastian (1992), Monaco (2009) et Porto-Vecchio (2013), le Tour de France s’élancera pour la 7e fois depuis le Grand Sud en 2020 en faisant son retour à Nice.


Voici la carte générale du parcours durant les 3 semaines à venir, du 29 août au 20 septembre 2020 : 21 étapes et deux jours de repos :



  Au programme de cette 107e édition: 9 étapes de plaine, 3 étapes accidentées, 8 étapes de montagne avec 4 arrivées en altitude (Orcières-Merlette, Puy Mary, Grand Colombier, Méribel Col de la Loze),  1 étape contre la montre en individuel et...  2 journées de repos. Au total, 3 470 kms seront parcourus par les coureurs. Les cinq massifs montagneux de l’Hexagone seront franchis cette année, dans l’ordre: les Alpes du Sud, le Massif central, les Pyrénées, le Jura, les Alpes du Nord et enfin les Vosges.
  Cette année, le Tour de France, c'est assez inhabituel pour le signaler, sera intégralement couru sur le sol national. Cependant, si l'on observe la carte du parcours, on constatera que hélas, de nombreuses régions de France: presque toute la moitié nord, de la Bretagne à l'Alsace, le Sud-Ouest, le pourtour méditerranéen (exceptée la Côte d'Azur) et la Corse également, seront frustrées de ne pas être visitées. C'est une constante rencontrée chaque année: une concentration d'étapes dans certaines régions, favorisées au détriment d'autres, trop souvent délaissées.

   Les deux premières étapes proposent, avec un départ et une arrivée à Nice, deux défis opposés :  un parcours taillé pour les sprinteurs en ouverture, puis dès le lendemain un festival d’escalade qui mettra à l’honneur les meilleurs grimpeurs du peloton, tout cela dans le cadre magnifique de l'arrière-pays niçois. La 3e étape s'élance également de Nice le lundi 31 août depuis l'Allianz Riviera, qui est notamment le stade où joue l'équipe de football. La capitale azuréenne va donc accueillir trois départs et deux arrivées, une première dans l'histoire du Tour. Cette étape arrivera à Sisteron qui est également ville-départ le lendemain pour la 4e étape.
 La première semaine, le peloton traversera les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, de la Drôme et de l'Ardèche avec une arrivée à Privas le mercredi 2 septembre (5e étape). Le lendemain, les coureurs partiront du Teil pour grimper et arriver au Mont Aigoual en passant par le col de la Lusette le jeudi 3 septembre dans le Massif central à la limite entre les départements du Gard et de la Lozère lors de la 6e étape.

 🛡  Du point de vue de l’illustration héraldique, pas de grosses difficultés à prévoir, mises à part quelques arrivées au sommet dans la montagne, ou dans des sites naturels. Cette année encore je vous propose le même traitement que je réalise depuis la Vuelta 2017: l'intégration de trois villes ou communes situées sur le parcours de chaque étape, intercalées entre la ville du départ et celle de l'arrivée. Priorité donc à l'héraldique civique, avec la découverte de communes qui ne seront peut-être jamais, faute de moyens ou de notoriété, éligibles pour recevoir le Tour, pour un départ ou une arrivée d'étape. Cela nous permettra ainsi de visionner près d'une centaine de blasons municipaux à travers la France.

Et voici le parcours des six premières étapes, en commençant par la carte de France réduite à son parcours :

Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur
Région Occitanie
Région Auvergne-Rhône-Alpes
le village perché d'Aspremont, dans l'arrière-pays niçois

1ère étape - Samedi 29 Août 2020  :
Nice - Moyen Pays  -  Nice



départ et arrivée (km 156) : Nice:
Région de Provence-Alpes-Côte-d'Azur - Département des Alpes-Maritimes
○ Blason : " D'argent à l'aigle couronnée de gueules au vol abaissé, empiétant une montagne de trois coupeaux de sinople issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent".
Timbre : couronne comtale.
• C’est la version officielle et multicolore utilisée par la municipalité pour son identité graphique numérique. On notera toutefois ces petites "entorses artistiques" aux règles de l'héraldique, concernant les couleurs or, gueules et sinople qui présentent deux, voire trois nuances différentes !  
•• L'aigle rouge du blason évoque le comte Amédée VII de Savoie, surnommé "le Comte Rouge"; elle est posée sur trois monts, en l’occurrence ceux, naturels, qui entourent la ville : le Mont Chauve, le Mont Alban, et le Mont Boron, surplombant la mer.

 kms 8, 56 et 105 : Aspremont
département des Alpes-Maritimes
Blason très semblable à celui de Nice.
Les premiers seigneurs d'Aspremont
furent en effet les vicomtes de Nice.
L'étoile fait allusion à l'abbaye
Saint-Pons de Nice.
 km 118 : Lévens
département des Alpes-Maritimes
A dextre : évocation du triste sort du
comte de Beuil → Annibal Grimaldi,
ancien seigneur du lieu.
A senestre, armes parlantes:
le lever du jour
 kms 20, 69 et 137 : Carros
département des Alpes-Maritimes
Ce sont les armoiries enregistrées
dans l'Armorial Général de France
 (application de l'édit royal de 1696)
voir → ICI
 Armes parlantes : carreaux.



2e étape - Dimanche 30 Août 2020  :
Nice - Haut Pays  -  Nice


départ et arrivée (km 186) : Nice:
Région de Provence-Alpes-Côte-d'Azur - Département des Alpes-Maritimes
 ♦ Logo officiel:  c'est une copie stylisée et monochrome des armoiries (la version vue précédemment), le plus souvent en noir, ou en bleu, parfois même en négatif : blanc sur noir, blanc sur bleu, etc...  avec la mention "Ville de Nice", placée en dessous ou sur le côté droit.





 km 80 : Roquebillière
département des Alpes-Maritimes
Brisure des armes de J.A. Garagno,
comte de Roquebillière en 1680,
originaire de Chieri près de Turin
(émaux changés et des abeilles
 remplaçant des araignées).
 km 161 : Villefranche-sur-Mer
département des Alpes-Maritimes
Le chef est parti, en 1 aux armes
d'Anjou, anciens comtes de Provence
 et qui ont fondé le port de Villefranche
 au Moyen-âge et en 2 de Savoie :
 derniers souverains avant le
rattachement à la France en 1860
 km 157 : Èze
département des Alpes-Maritimes
Curieux blason: un os de jambe
sommé d'un phénix et accosté de
 pampres (à l'origine branches de
figuier). C'est Joseph Fighiera,
notaire à Èze au XVIIe siècle, qui
donna à Èze ses propres armes, déjà
 présentes, apposées sur ses actes.

3e étape - Lundi 31 Août 2020  : Nice -  Sisteron



départ officiel Nice:
Région de Provence-Alpes-Côte-d'Azur - Département des Alpes-Maritimes

 ← km 0 (départ réel) : Saint-Laurent-du-Var
Région de Provence-Alpes-Côte-d'Azur - Département des Alpes-Maritimes
○ Blason : "De gueules au gril d'argent, la poignée en chef accostée de deux lettres capitales L et S d'or".
• Armoiries proposées par la communauté d'habitants pour l'Armorial Général de France, Généralité de la Provence, volume II (voir → ICI) dressé en application de l'édit royal de 1696.
• Le gril est l'attribut de saint Laurent, saint patron du village, en raison de son martyr.



 km 74 : Escragnolles
département des Alpes-Maritimes
Armes de la famille Robert
y possédant un fief depuis 1612,
et enregistrées aussi pour le village
dans l'Armorial Général de France
 (application de l'édit royal de 1696)
 km 171 : Mallemoisson
départ. des Alpes-de-Haute-Provence
Armes parlantes : les gerbes picorées
par deux colombes sont une male
(mauvaise) moisson !  armoiries
 enregistrées dans l'Armorial Général
de France (1696), voir → ICI
 km 108 : Castellane
départ. des Alpes-de-Haute-Provence
Armes brisées de la famille éponyme
de Castellanne, avec château : émail d'argent au lieu d'or et rajout d'un chef 
d'azur à trois fleurs de lis de France



km 198 : Sisteron :
Région de Provence-Alpes-Côte-d'Azur - Département des Alpes-de-Haute-Provence.
○ Blason : "De gueules à la lettre capitale S couronnée, accostée de deux fleurs de lis, soutenue de deux annelets rangés en fasce, le tout d'or".

• A la fin du XVIIe siècle, on peut déjà trouver sur des manuscrits le blason de cette ville, soit avec un champ de gueules, voir l'Armorial Général de France → ICI , mais aussi avec un champ d'azur, voir l'Armorial de La Planche → ICI




La cluse de Sisteron, sur la rive gauche de la Durance, franchie par le vieux pont de la ville.  photo © Glavo / pixabay.com

4e étape - Mardi 1er Septembre 2020 :
Sisteron -  Orcières-Merlette




 Sisteron :
Région de Provence-Alpes-Côte-d'Azur - Département des Alpes-de-Haute-Provence.

• C’est la version officielle des armoiries utilisée par la municipalité pour son identité graphique numérique, avec ses devises.
















 km 38 : La Bâtie-Montsaléon
département des Hautes-Alpes
Armes mêlées des anciens seigneurs
de La Bâtie-Montsaléon :
 Augier au XIVe siècle et
de Flotte au XVIe siècle.
 km 141 : Saint-Léger-les-Mélèzes
département des Hautes-Alpes
  Le cristal de neige, le soleil et les
mélèzes, symbolisent cette station
 de sports d'hiver des Hautes-Alpes
 km 63 : Corps
département de l'Isère
.




km 154 : Orcières :
Région de Provence-Alpes-Côte-d'Azur - Département des Hautes-Alpes.
○ Blason : "D'argent au chef de gueules, à l'ours rampant de sable tenant de ses pattes de devant une couronne d'or et brochant sur le tout"
• Orcières s’appelait autrefois : « Oursières » , le pays des ours.
•• Le blason reprend celui des seigneurs d'Orcières, branche cadette des Montorcier, qui régnèrent sur la région au XVème siècle (voir → ICI
••• La commune n'utilise pas ce blason, proposé en 1974 par la Société d'études des Hautes-Alpes. Elle lui préfère un logo, commun avec celui de la station de ski, montrant un ours blanc avec une empreinte de griffe d'or rayonnant comme un soleil dans le paysage.


km 160,5 : 🎿 Orcières-Merlette :
• Orcières-Merlette 1850 est une station de sports d'hiver située sur la commune d'Orcières située à 1850 mètres d'altitude.
 Le domaine skiable d'Orcières Merlette 1850 est le plus grand du Champsaur avec 100 km de pistes balisées. Il culmine à 2 725 m, et la station est une des rares à proposer de telles altitudes dans les Hautes-Alpes.





5e étape - Mercredi 2 Septembre 2020 : Gap -  Privas

Gap :
Région de Provence-Alpes-Côte-d'Azur - Département des Hautes-Alpes.
○ Blason : " D'azur au château donjonné de quatre tourelles d'or, les deux du centre couvertes, maçonné et ajouré de sable, ouvert du champ ".












 km 30 : Serres
département des Hautes-Alpes
  Le champ d'hermine se réfère
à la famille de Mévouillon
anciens seigneurs du lieu, 
et le chef aux armes anciennes
du comté de Provence
 km 156 : Rochemaure
département de l'Ardèche
Ce sont des armes parlantes :
les rocs (d'échiquier) et "maure"
 suggérant la couleur noire
(comme pour la tête de maure)
 km 112 : Rousset-les-Vignes
département de la Drôme
  .





km 183 : Privas :
Région d'Auvergne-Rhône-Alpes - Département de l'Ardèche.
○ Blason : "D'argent au chêne terrassé de sinople, englanté d'or; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or".

• Le chêne englanté rappelle "le droit de glandage" (le prélèvement des fruits du chêne pour nourrir les porcs), privilège que la ville détenait sur les forêts avoisinantes. Le chef aux fleurs de lys est apparu durant le règne de Louis XIII (d'après une note de Robert Louis).








6e étape - Jeudi 3 Septembre 2020 : 
Le Teil  -  Mont-Aigoual



Le Teil :
Région d'Auvergne-Rhône-Alpes - Département de l'Ardèche.
○ Blason : "D'or au tilleul de sinople; au chef d'azur chargé d'une fleur de lis du champ accostée de deux étoiles du même".
• Armes parlantes : Teil = tilleul.












 km 26 : Vogüé
département de l'Ardèche
Ce sont les armes pleines de la
très ancienne famille de Vogüé
dont ce village fut le berceau
et qui est toujours représentée
 par ses descendants de nos jours.
 km 138 : Ganges
département de l'Hérault
Armes d'origine nobiliaire,
elles sont enregistrées pour la ville
dans  l'Armorial Général de France
 (application de l'édit royal de 1696)
voir → ICI
 km 125 : Saint-Hippolyte-du-Fort
département du Gard
Un blason un peu différent fut
  enregistré pour la ville dans
l'Armorial Général de France
 (application de l'édit royal de 1696)
voir → ICI



km 191 : 🏔 Mont-Aigoual :
Région d'Occitanie -  limite des Départements du Gard
et de la Lozère.
♦ Le Mont Aigoual est un sommet situé dans le Sud du Massif central, à la limite entre les départements du Gard, sur le territoire de la nouvelle commune de Val-d'Aigoual, ou de l'ancienne commune déléguée de Valleraugue, et de la Lozère sur le territoire de la commune de Bassurels. Son sommet est occupé depuis 1894 par la dernière station météorologique de montagne encore habitée en France. L'observatoire offre un point de vue remarquable sur tout le sud de la France par beau temps et domine une immense forêt domaniale riche en espèces végétales.
  Le Tour de France n’avait jamais fait étape au sommet de cette montagne cévenole (1 571 m d’altitude), mais y était tout de même passé une fois en 1987.

Valleraugue :
Région d'Occitanie  - Département du Gard - Commune nouvelle de Val d'Aigoual .
○ Blason : "De gueules à la croix d'or".
• Armoiries proposées par la communauté d'habitants pour l'Armorial Général de France, Généralité de Montpellier, Languedoc, volume I (voir → ICI) dressé en application de l'édit royal de 1696.
L'observatoire météorologique au sommet du Mont Aigoual




Rendez-vous vendredi prochain pour la suite .... → ICI


💻 Pour suivre en temps réel la course, je vous invite à consulter le site officiel du Tour (langues : FR/EN/ES/DE) →  ICI
📺 ou en direct à la télévision, sur les chaînes de France Télévisions (langue : FR) → ICI 
• puis en replay sur le web : france•tvsport (langue : FR) → ICI

💶 Crédits :

 • Blasons :
- armorialdefrance.fr (dessins de Daniel Juric) , pour la plupart des communes de France,
vous pouvez y trouver des renseignements complémentaires, pour chaque blason.

• Drapeaux - logos régionaux :
commons.wikimedia.org/wiki/

• Cartes : www.letour.fr
• Vidéo :  www.youtube.com/

• Autres images : passer la souris dessus pour découvrir leur origine


                Herald Dick

Aucun commentaire:

Publier un commentaire