vendredi 4 septembre 2020

Le Tour de France 2020 en blasons : de l 'Aveyron vers les Pyrénées béarnaises

 👕 Nous avons déjà parcouru 1074,5 km, avec les six premières étapes de ce Tour 2020 parti de capitale de la Côte d'Azur : Nice et que nous avons abandonné hier sur les hauteurs des Cévennes, voir  → ICI (vous y retrouverez également la carte générale du parcours).
  Nous continuons le périple avec une série de trois étapes aux profils différents  : une étape avec des bosses et un final sur plat, la suivante sera plus élevée dans le massif des Pyrénées avec trois cols importants et une arrivée en altitude pour les grimpeurs, et enfin une étape plus avantageuse pour les puncheurs : départ sur le plat, puis ascension/descente de trois cols respectables pour une arrivée en vallée.

Du point de vue géographique, nous allons sillonner les routes de cinq départements bien vallonnés:  Aveyron, Tarn, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Atlantiques. Nous débutons dans le sud-ouest du Massif Central avec le Parc Naturel des Grands Causses en Aveyron et la vallée de l'Agout dans le Tarn.
Puis par un saut en direction de la haute vallée de la Garonne, nous accèderons enfin aux premiers grands cols des Pyrénées que nous referons le lendemain depuis le Béarn cette fois. Nous visiterons 2 (nouvelles) régions : Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, ou encore 4 anciennes provinces historiques : Guyenne, Languedoc, Gascogne et Béarn.
  Je présente encore mes excuses aux passionnés de cyclisme qui ne trouveront aucun résultats ni détails sur leurs favoris sur ce blog, car le Tour n'est qu'un prétexte ici pour parler d'emblèmes et de blasons.

Voici la suite du parcours de la 1ère semaine :

Région Occitanie
Région Nouvelle-Aquitaine

les toits du vieux Millau :  clocher d'église et le beffroi sur fond occupé au loin par l'inévitable viaduc de Millau
Cette fois encore je propose l'intégration de trois villes ou communes situées sur le parcours de chaque étape, intercalées entre la ville du départ et celle de l'arrivée.

7e étape - Vendredi 4 Septembre 2020 :  Millau  -  Lavaur



Millau :
Région d'Occitanie - Département de l'Aveyron
○ Blason :  " D'or à quatre pals de gueules; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or ".
• En 1185, Alphonse II, roi d'Aragón, donne en apanage à son second fils Alphonse II Béranger, le comté de Provence et la vicomté de Millau. Et en 1187, il concède à la ville le droit de porter les armes d'Aragón. Voila pourquoi, la ville de Millau a pour armoiries un écu d'or à quatre pals de gueules. Cette date extrêmement ancienne de 1187 en ferait le plus ancien blason municipal connu dans l'histoire de l'Héraldique. Quand la vicomté fut rattachée à la Couronne de France, en 1258, la ville de Millau augmenta ses armoiries d'un chef d'azur à trois fleurs de lys d'or. La ville perpétue donc depuis plus de 760 ans, sur son blason, les couleurs de l'Aragon et de la France.



km 57 : Saint-Sernin-sur-Rance
département de l'Aveyron

 .
km 142 : Vielmur-sur-Agout
département du Tarn
  Armoiries enregistrées dans
l'Armorial Général de France
par d'Hozier (1696)→ ICI .
km 93 : Saint-Pierre-de-Trivisy
département du Tarn
  Armoiries enregistrées dans
l'Armorial Général de France
par d'Hozier (1696) → ICI .


km 168 : Lavaur :
Région d'Occitanie - Département du Tarn.
○ Blason : "De gueules au château à trois tours crénelées d'argent, maçonné de sable, sur une rivière fascée d'argent et d'azur, mouvant de la pointe et chargée d'une ancre d'or, surmonté d'une croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces du même; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or".

• J'ai pu remonter jusqu'en 1669 pour trouver un premier blason précurseur de la ville dans l'Armorial de La Planche  ( voir → ICI) ne comportant que le château et l'ancre. Quelques années plus tard, Charles d'Hozier enregistre un blason plus élaboré : sur un champ de gueules, un château (réduit) d'argent est surmonté d'une croix de Toulouse d'or et soutenu d'une croix latine dont le pied est accolé à l'initiale B majuscule couchée, le tout d'or également, et enfin un chef d'azur à trois fleurs de lis d'or. Est-ce que cette cette figure en pointe ne devrait pas être une ancre ?  Après la Révolution et le 1er Empire, la ville reprend ces mêmes armoiries, par lettres patentes, en 1824, avec cette fois la croix du bas accolée à la barre du B majuscule, et un château plus grand (voir → ICI). On peut encore citer une représentation un peu différente avec une tour donjonnée soutenue par l'ancre mais sans rivière, dans l'Armorial des États de Languedoc par Denis-François Gastelier de La Tour, édité en 1767 (voir → ICI).



8e étape - Samedi 5 Septembre 2020 :
Cazères-sur-Garonne  -  Loudenvielle


Cazères-sur-Garonne :
Région d'Occitanie - Département de la Haute-Garonne
○ Blason :  "Parti: au premier d'azur à trois fleurs de lis d'or, au deuxième de gueules à deux levrons d'argent passant l'un au-dessus de l'autre".
• Les levrons sont en héraldique, des lévriers représentés sans collier.











km 16 : Salies-du-Salat
département de la Haute-Garonne
 Armoiries enregistrées dans
l'Armorial Général de France
par d'Hozier (1696) → ICI
mais avec une graphie erronée :
"La ville de Saillies" !! 
km 84 : Cazarilh
département des Hautes-Pyrénées
Blason illustrant le toponyme
"Cazarilh"= maison au bord de l'eau
avec les grenouilles et un château
d'eau symbolisé par la tour et les fasces
ondées (adopté en 2018)
km 37 : Aspet
département de la Haute-Garonne
D'après blason de la famille de
 Coarraze, barons d'Aspet
(voir → ICI ) mais avec les brebis
 remplacées par des vaches
 et celui de Comminges (otelles) .

km 141 : Loudenvielle :
Région d'Occitanie - Département des Hautes-Pyrénées.
○ Blason : "D'argent au loup de sable sur un mont de sinople, surmonté d'une étoile de six rais d'or accostée de deux croissants d'azur".
Le lac de Génos - Loudenvielle - photo © Site officiel de la Mairie de Loudenvielle
https://www.loudenvielle.fr/




9e étape - Dimanche 6 Septembre 2020 :  Pau  -  Laruns


Pau :
Région de Nouvelle-Aquitaine - Département des Pyrénées-Atlantiques
○ Blason : "D'azur à la barrière de trois pals, aux pieds fichés d'argent, sommée d'un paon rouant d'or et accompagnée en pointe et à l'intérieur de deux vaches affrontées et couronnées de même ; au chef d'or chargé d'une écaille de tortue au naturel, surmontée d'une couronne d'azur rehaussée d'or et accompagnée à dextre de la lettre capitale H et à senestre du nombre IV (quatre) en chiffres romains, le tout d'azur.
•  Ces armes sont de doubles armes parlantes  : "pau" signifiant : pal (pieu) ou aussi palissade en béarnais, et le paon se dit également en béarnais "pau" (pour preuve, voir ce dictionnaire béarnais/français → 📑).
• Les armes s'inspirent par ailleurs des trois pals de gueules du blason de Foix et des deux vaches du blason du Béarn. Pau a longtemps appartenu à la famille de Foix-Béarn.
 • Le chef d'or qui comporte les initiales d'Henri IV (H + IV), la couronne royale et l'écaille de tortue renversée qui selon la légende, lui servit de berceau dans le château de Pau où il est né en 1553, a été rajouté le 30 juin 1829.

km 46 : Aramits
département des Pyrénées-Atlantiques
Le chapeau et les épées évoquent
Aramis: personnage des Trois
Mousquetaires d'Alexandre Dumas,
lui-même basé sur une célébrité locale
ayant bien existé : Henri d'Aramitz.
km 142 : Bilhères-en-Ossau
départ. des Pyrénées-Atlantiques
c'est le blason utilisé
par la commune pour son
identité numérique → ICI .
km 99 : Arette
départ. des Pyrénées-Atlantiques
Les quartiers 1 et 4 sont aux armes
du Béarn et les quartiers 2 et 3
représentent la faune sauvage.


km 153 : Laruns :
Région de Nouvelle-Aquitaine - Département des Pyrénées-Atlantiques
○ Blason : "D'azur au fouteau [hêtre] terrassé de sinople, adextré d'un ours assis contourné de sable et senestre d'une vache de gueules, la queue tournée au-dessus du dos, l'extrémité vers senestre, l'arbre accosté en chef de deux fleurs de lis d'or ".
• Le blason de Laruns reprend, comme d'autres communes voisines également, celui de la Vallée d'Ossau. Un blason qui ne respecte absolument pas les règles de non contrariété des couleurs: émaux sur émaux à tout va ! Seules les fleurs de lis sont correctes! C'est toutefois un blason ancien dont l'origine remonterait au XVIIe siècle. Un grand nombre d'interprétations tentent de nous expliquer l'opposition de cet ours, emblème naturel des Pyrénées (appelé "ous" en béarnais, donc peut-être des armes parlantes pour "Ossau") et cette vache, présente dans les pâturages d'altitude, mais qui est également l'emblème historique des vicomtes du Béarn (mais au nombre de deux sur leurs armes). Je vous propose de visiter ce lien → ICI , qui me semble le plus crédible au niveau documentation.




transfert de l'organisation vers la Charente-Maritime

Lundi 7 Septembre 2020 :
repos en Charente-Maritime, pas d'étape



Rendez-vous mardi prochain pour la suite ....→ ICI


💻 Pour suivre en temps réel la course, je vous invite à consulter le site officiel du Tour (langues : FR/EN/ES/DE) →  ICI
📺 ou en direct à la télévision, sur les chaînes de France Télévisions (langue : FR) → ICI 
• puis en replay sur le web : france•tvsport (langue : FR) → ICI

💶 Crédits :

 • Blasons :
- armorialdefrance.fr (dessins de Daniel Juric) , pour la plupart des communes de France,
vous pouvez y trouver des renseignements complémentaires, pour chaque blason.

• Drapeaux - logos régionaux :
commons.wikimedia.org/wiki/

• Cartes : www.letour.fr/

• Autres images : passer la souris dessus pour découvrir leur origine


                Herald Dick

Aucun commentaire:

Publier un commentaire