vendredi 22 janvier 2021

Top 15 des plus grandes villes maritimes de la Méditerranée avec leurs blasons

 👉 Voici un nouveau volet à cette série consacrée à la découverte de l’héraldique civique, à travers divers pays du Monde. Le principe du "Top xx" très répandu dans les médias et sur Internet, pour recenser ce qui est le plus remarquable dans un domaine particulier est ici adapté à cette thématique. 

  Cette fois le concept ordinairement consacré à un seul pays, est élargi à une zone géographique couvrant plusieurs états et même à cheval sur plusieurs continents. Il nous permettra ainsi de découvrir des blasons ou des emblèmes municipaux de tous types, parfois dans des pays qui ne sont pas spécialement réputés pour leur héraldique nationale, et qui donc, n'auraient pas pu faire l'objet de ce type de sujet en tant que pays.

  J'ai choisi, pour ce sujet, non pas un pays particulier, mais une Mer, une des plus célèbres de l'histoire du monde, considérée comme le berceau de nombreuses civilisations, qu'elles soient européennes, nord-africaines ou proche-orientales : la Mer Méditerranée.

 

drapeau de la ville d'Alexandrie (Égypte)

Les noms des villes (agglomérations) citées dans ce sujet sont entourées de blanc - carte © août 2005 Idarvol

 Voici les 15 plus grandes agglomérations établies sur le littoral de la Mer Méditerranée. Ce sont donc aussi en règle générale, de grands ports de commerce, les plus importants de leur pays respectifs. Les dates de recensement ou d'estimation de la population sont indiqués en petits caractères à la fin du descriptif :



1  -  ALGER   /   الجزائر العاصمة  ~  Al-Jazāʾir El ʿĀṣima

Capitale de l'Algérie et chef-lieu de la wilaya d'Alger (ولاية الجزائر ) - agglomération : 7 796 923 habitants (ville seule: 3 154 790 hab.) chiffres 2015.

 

Cette ville a fait l'objet d'un article plus détaillé dans la série des capitales → ICI



2  -  ALEXANDRIE  /   الإسكندرية   ~  Al-ʾiskandariyya

-  nom antique de fondation grecque : Ἀλεξάνδρεια / Alexándreia , ancienne capitale de l'Égypte antique.
Deuxième ville d'Égypte et capitale du gouvernorat d'Alexandrie (محافظةالإسكندرية) - agglomération : 5 278 745 habitants -
chiffres 2018.



cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :

samedi 9 janvier 2021

l'Armorial de La Planche - 1669 - Gouvernement de Provence - Sénéchaussées de Draguignan et de Grasse.

 

 S   uite de la visite d'un des plus anciens manuscrits répertoriant des armoiries de villes et de villages de France, dessinées à la plume et peintes à l'aquarelle, antérieur de trois décennies à l'Armorial Général de France de Charles d'Hozier ! Voir la description initiale : →


  Nous poursuivons avec la découverte du "livre" (c'est l'appellation donnée à une section d'un manuscrit, qui est lui-même divisé en chapitres) consacré au Gouvernement de Provence. Après les premiers chapitres consacrés aux Sénéchaussées d'Aix, de Brignoles, de Marseille et celle de Toulon nous abordons deux nouvelles sénéchaussées : celle de Draguignan et celle de Grasse.  Les subdivisions administratives de l'Ancien régime ont été abrogées sous la Révolution, et ont servi de base pour former en 1790 les arrondissements actuels de Draguignan et de Grasse pour les départements du Var et des Alpes-Maritimes. Voici donc le troisième chapitre consacré aux deux entités réunies en un seul sujet.

      Revenir à l'épisode précédent →

Voici l'extrait d'une carte datant de la fin du XVIIIe s. , donc postérieure d'un siècle, mais sur laquelle j'ai reconstitué les limites administratives de notre région :
 Vous pouvez cliquer sur toutes les images pour les agrandir
 

 






  Les fragments de manuscrits proviennent à nouveau du Volume II. Pour enrichir l'étude, j'ai mis en bonus l'extrait équivalent dans l'Armorial Général de France* (1696-1711), établi par Charles-René d'Hozier, et comme auparavant, j'ai placé le blason actuel en-dessous, pour comparer les différences ou au contraire la constance des figures dans le temps.

(*)  Armorial Général de France  -  volume XXIX  -  Provence 1ère partie  
       Armorial Général de France  -  volume XXX  -  Provence  2e partie  (BNF Paris)
 
 
 

.
Draguignan (Var)

 Les armes de Draguignan sont parlantes et rappellent, s'il faut en croire la tradition, la légende du Dragon (Dracaena) qui ravageait jadis les territoires d'Ampus et de Draguignan. Il périt de la main de Saint Hermentaire, premier évêque d'Antibes et patron de la ville. Cette tradition, semblable à celle de la Tarasque que terrassa Sainte Marthe, illustre en fait, selon quelques auteurs, un symbole de la destruction du paganisme par l'évangélisation.
 Le magnifique dessin du manuscrit de La Planche nous montre un dragon bipède, à queue de serpent, avec un corps d'or et des ailes d'argent. Ce genre de bête fantastique, apparentée aux dragons (qui ont eux en fait quatre pattes) est aussi appelée "vouivre" ou "guivre".
  Dans l’Armorial Général de France, alors que la moindre petite paroisse de Provence figure avec ses armoiries propres en tant que Communauté d'habitants, la ville de Draguignan n'a pas fait enregistrer les siennes, pourtant bien connues : très étrange ! Celles que nous voyons ici correspondent au corps des Magistrats, sans doute les échevins de la ville, et de plus elles ont été créées de façon arbitraire par Charles d'Hozier, comme beaucoup d'autres.

 

 


plusieurs variantes récentes des armoiries de Grasse (Alpes - Maritimes)

 Grasse connut au XVe siècle, un bel essor dû au développement de la tannerie, bien avant de devenir la capitale de la parfumerie. Ceci expliquerait en partie l'origine des armes de la ville car l'agneau pascal est traditionnellement l'emblème de la corporation des drapiers. Ceci dit, les armoiries de Grasse ont connu une quantité considérable de variations au cours de son histoire, tels que nous en voyons quelques exemples ci-dessus. Agneau, tête droite, ou en arrière, terrasse ou pas terrasse, besants ou pas de besants, besants chargent l'auréole de l'agneau, ou le champ de l'écu, croix tenue par la patte dextre ou la senestre, etc... (voir ce site qui répertorie quelques images d'époques différentes ainsi que de nombreux blasonnements → ICI ). La municipalité elle-même ne semble pas avoir tranché sur un modèle définitif en conseil municipal et a maintenant adopté un logo.

cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :

mercredi 6 janvier 2021

Jeu de casse-tête héraldique, made in U.K.

🎲 Voici bien longtemps que je ne vous ai pas proposé un petit jeu autour de l'héraldique (voir le dernier en date → ICI ). En effet, c'est un article récent paru sur un site de vente de voitures britannique  très connu dans son pays, et relayé par les réseaux sociaux, qui m'en a donné l'idée.

 Cette fois c'est donc au Royaume-Uni (U.K.) que je vous invite à voyager, virtuellement, en raison des circonstances sanitaires et géopolitiques actuelles. En effet le 1er janvier 2021, vous le savez, le Royaume-Uni quitte définitivement l'Union Européenne après quatre années d'errements politiques et de négociations interminables. Je ne suis pas compétent pour juger si ce sera une bonne chose ou pas, mais ce qui est certain, c'est que cela va bien compliquer la vie de beaucoup de gens et d'entreprises, des deux côtés de la Manche. A cela se rajoute la problématique de la pandémie avec ses barrières sanitaires aux frontières.  Outre ceux qui travaillent : les petites escapades du week-end en Eurostar seront elles aussi très comprises dans les mois à venir.

  Mais revenons à notre sujet.  Pour célébrer la présence de plus de 350 succursales à travers le Royaume-Uni, y compris une succursale dans chaque grande ville britannique, le site de vente d'automobiles www.webuyanycar. com a publié récemment un genre de casse-tête dont il est coutumier, pour tester la connaissance des internautes britanniques sur le sujet des armoiries de leurs grandes villes. Je vous donnerai, plus tard, le lien direct qui pointe sur la page du site d'origine, pour ne pas spoiler les réponses.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

Ce tableau étrange fait référence à 25 villes britanniques importantes, chacune représentée par une interprétation artistique de l’un des éléments les plus emblématiques de ses armoiries. Les lecteurs sont mis au défi de voir combien de villes ils peuvent identifier en repérant les figures du bestiaire héraldique britannique. 

Sur l'image suivante, chacune des 25 figures animales ou humaines concernées par le jeu est identifiée par un numéro allant de 1 à 25, de façon apparemment aléatoire (en fait, non, pas tout à fait, il varie en fonction de l'ordre alphabétique croissant des villes concernées, le n°1 étant une ville commençant par la lettre A, etc..., la dernière, n° 25, débute par la lettre S, car plus rien après).

   Le jeu consiste à retrouver la grande ville britannique, qu'elle soit anglaise, écossaise, galloise ou nord-irlandaise, à laquelle se rapporte la figure extraite de ses armoiries. Il peut s'agir d'une figure de l'écu d'armes, donc du blason, mais aussi, et d'ailleurs ce sera le cas le plus fréquent, d'un élément des ornements extérieurs: supports, tenants ou cimiers. 
  Il n'y a qu'une seule figure correspondant à une seule ville, et donc il y a forcément des pièges à éviter ! Pour cela, il faut aussi tenir compte des couleurs, de la position et des détails portés par chacune des figures pour identifier la bonne ville ! 

 Le même jeu avec des villes françaises serait résolu en quelques minutes par la plupart des habitués de ce blog, j'en suis certain, car beaucoup sont incollables sur le sujet ! C'est pourquoi la barre est mise un peu plus haute avec l'héraldique civique britannique, en terme de difficulté. Mais je me trompe certainement, comme d'habitude, connaissant l'érudition des internautes ou sinon l'efficacité des outils de recherche par mots-clé ou par images en ligne sur internet.

 Faites moi part de vos propositions dans le cadre "Commentaires" en bas de ce sujet .
 Si vous écrivez en mode "Anonyme",  n'oubliez pas de signer à la fin avec votre nom ou votre pseudo, c'est plus sympa pour vous faire reconnaître ....
Et sans tricher, soyez honnêtes, s'il vous plaît ! Il n'y a rien à gagner, pas d'enjeu, c'est juste pour le plaisir ....

  De mon côté, je prépare en parallèle un article récapitulatif des réponses, illustré par les plus belles armoiries des 25 villes britanniques identifiées, qui sera accessible depuis cette page... mais plus tard !! 😉

A bientôt et bonnes recherches .... ! 

Le 6 janvier 2021 : enfin un joueur courageux et perspicace a fait de bonnes propositions (voir le pavé "commentaires" plus bas) et voici 12 premières villes identifiées (en noir) :

Le 19 janvier 2021 : un nouveau joueur a identifié 4 nouvelles villes, et pas les plus évidentes (en rouge) -  plus que neuf !!

Le 21 janvier 2021 : le premier joueur a réussi à nommer quatre nouvelles villes (en bleu) relativement difficiles - encore cinq à trouver !!  Comme vous pouvez le constater, l'ordre alphabétique croissant peut vous aider favorablement ....

Le 22 janvier 2021 :  Et voilà : les cinq dernières villes ont été identifiées (en violet). Bravo à ceux qui ont participé, et merci aux autres qui ont cherché.


 Et comme promis,  vous pouvez visualiser chaque réponse sur cette page où j'ai réuni toutes les armoiries de ces 25 villes britanniques → ICI
   
Vous pourrez ainsi juxtaposer les deux pages web pour comparer.

Greetings and thanks to U.K. : je salue et je remercie l'entreprise webuyanycar.com de me permettre de relayer en France ce rusé et ludique test de connaissances visuel ! Good luck for Brexit !

.

       Herald Dick


vendredi 1 janvier 2021

ANNO MMXXI

οຂሏ

 easy-heraldics-font
ludlow-strong-ale-fontchristmabet-font christmabet-fontart-nouveau-caps-font
easy-heraldics-font


 

📌 générateur de texte et polices online (très performant) : site fontmeme.com/fr/ 
modèles (fonts) utilisés : easy heraldics font / ludlow strong ale font / christmabet font / art nouveau caps font.

- image du masque anti-Covid : création © Herald Dick (désolé, il n'est pas en vente !)

 

 

.Herald Dick vous souhaite la Bonne Année 2021

samedi 19 décembre 2020

Chevauchée héraldique à travers les armoiries des communes de France #02

   V oici (enfin !) un second volet à cette série débutée il y a maintenant 3 ans (voir le premier volet → ICI),  consacrée à la mise en valeur du patrimoine de l'héraldique municipale française dans sa forme originelle. Il se compose d'un échantillon de blasons de villes ou de communes françaises, métropolitaines ou ultramarines, choisies de manière aléatoire sur les sites officiels ou ceux consacrés au patrimoine et à l'histoire de ces communes. Ces dessins ont la particularité d'être reproduits "dans leur jus", non retravaillés, ni normalisés ou standardisés par quelque logiciel de dessin vectoriel. Bref, ils sont présentés "nature", car je les aime comme ça, et ce, même si parfois, l'académisme des règles de l'héraldique y est un peu malmenée ....
   Par ailleurs ce petit exercice permet de démontrer que, malgré l'hégémonie grandissante du logo dans notre quotidien médiatique, un grand nombre de municipalités montrent de l'affection pour le choix d'un blason communal. D'abord parce que certaines d'entre elles, jusqu'à maintenant non pourvues d'emblème, en adoptent de nouveaux et d'autres, qui en ont déjà un, ne les rejettent pas dans les oubliettes de l'Histoire, comme un objet du passé, et les rhabillent avec les techniques graphiques contemporaines. Et, nous, passionnés d'héraldique, ne pouvons qu'approuver ces démarches.

   Voici donc une nouvelle sélection de 30 armoiries de communes glanées au gré de mes recherches sur le web. On pourra y apprécier les différents styles de dessins héraldiques : conventionnels ou novateurs, créés par des passionnés occasionnels ou par des pros du graphisme, mais tels que les communes les ont adoptés pour leur identité graphique.


ville de Metz (Moselle)
"Parti d'argent et de sable".
Légion d'honneur (27.10.1919) - Croix de guerre 1939-1945.
dessin original d'Albert Haefeli (1909-1987), édité en carte postale

commune de Saint-Ellier-du-Maine (Mayenne)
"De gueules à trois cloches de vair d'argent accolées en fasce et accompagnées
de deux divises ondées d'or, une en chef, l'autre en pointe".
Création de Jean-Claude Molinier.. Adopté le 2 décembre 1999.


ville du Pecq (Yvelines)
"D'argent à l'orme de sinople issant de cinq flammes ondoyantes
 de gueules mouvant de la pointe; au chef d'azur chargé d'une
 barque contournée d'or habillée d'argent".

commune de Millonfosse (département du Nord)
"D'argent à une ombre des socs d'une charrue double posée en pal,
 accompagnée à dextre d'un roseau de sable et à senestre de deux
épis d'or l'un en pal l'autre en barre brochant sur le premier; au chef
 parti, en 1 de sinople à une fleur de lis d'argent, en 2 taillé d'azur et de
 gueules à une  cotice en barre d'or brochante et sur laquelle broche
 une clé de sable ".

cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :

dimanche 13 décembre 2020

Philatélie - décembre 2020 (archives des nouveautés - année 2020 #3)

  📯 Nouvelle synthèse à propos des thèmes associés de l'héraldique et de la philatélie: voici un récapitulatif, que je ne prétend pas être exhaustif, des derniers timbres et autres produits philatéliques parus ou signalés en cours de l'année 2020,  riche en thèmes et commémorations diverses, tous pays confondus. 


Espagne : anniversaire de Los Fratres de Cáceres, ordre religieux et militaire qui a été créé après la reconquête
de la ville de Cáceres en 1169 par le roi Fernando II de León, qui l'avait prise aux musulmans.
Timbre en forme d'écu, bloc et enveloppe premier jour ci-dessous


 
Espagne : bloc émis pour l'exposition philatélique annuelle "EXFILNA" se déroulant en 2020 à Cáceres
(exposition devenue virtuelle en raison de la pandémie du Covid-19) - détails des murs de la ville médiévale
avec escudos (blasons)sculptés.

cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :