Les patelins

De Nouan-le-Fuzelier à Bretenoux en passant par la Cluse-et-Mijoux : itinéraire d'un sketch de Chevallier et Laspalès illustré par les blasons.


 Petite mise au point pour commencer : le présent sujet dont j'ai eu l'idée en 2013 a été totalement copié, plagié par Héraldique Européene.. le Blog dans un post paru le 6 décembre 2015 ( voir → ICI). Un sujet qui m'a pris beaucoup de temps à mettre en forme, car l'idée n'est pas une finalité : il faut la concrétiser et la rendre attractive, et... après quoi, on se fait voler comme au coin du bois !!!   Ce pillage manifeste de références ou de propriété intellectuelles, totalement inamical, malgré une ancienne collaboration commune il y a quelques années, en dit long sur le désir de "suprématie" intellectuelle et sans doute commerciale, que ce monsieur, auteur de ce blog,  prétend imposer à toute la blogosphère autour du thème de l'héraldique. Ne s'arrêtant pas ici, notre homme, quand on lui demande des explications, nie, persiste, crie à l'injustice, trouve des prétextes pour dévier de l'évidence du copié-collé et déclare ne pas supporter les polémiques, alors qu'il en est le responsable, pris en flagrant délit ! Mais je pense que ceux qui me connaissent et lisent régulièrement ces lignes auront noté par eux-mêmes le délit, en tout cas la malhonnêteté du geste, et sauront désormais qui se cache derrière son écran d'ordinateur. Comme quoi on peut paraître à la fois très cultivé et être aussi un vulgaire menteur (d'autres qualificatifs me viennent à l'esprit).  Je vous remercie pour votre compréhension et votre soutien.          Herald Dick . 



 Un "patelin" est un bourg, un village,  en parlant de manière péjorative, voire méprisante.

Vous connaissez sans doute ce sketch célèbre des humoristes français qui ont créé ce "running gag" en ponctuant leur dialogue de noms de villages de la France rurale.
 Il n'y a, j'en suis sûr, et d'ailleurs les auteurs s'en sont défendus, aucun désir de se moquer des habitants de ces petits villages, contrairement à ce qu'ont fait d'autres auteurs, je pense à l'évocation plutôt graveleuse et lourdingue de Montcuq, Lombez, ou Mézidon ! Dans cette prestation, rien qu'à elle seule, la répétition du nom de la Cluse-et-Mijoux est tellement drôle, et sans tomber dans le double sens !
  Personnellement, passionné par la toponymie et par l'héraldique, j'ai voulu en faire un exercice de style en  cherchant les blasons, quand ils existent, de ces fameux "patelins" cités et en les remettant dans l'ordre d'apparition. Pour bien démarrer , il faut attendre un peu ou vous caler sur la vidéo à 1'54" avec "le village départ" : Nouan-le-Fuzelier qui débute le parcours pas toujours très direct ni très logique du point de vue d'un G.P.S, vous le constaterez.
  Les deux comparses ont semble-t-il un peu écorché certains noms et alors j'ai proposé une solution de rattrapage  en rectifiant ou en complétant l'intitulé de quelques-uns d'entre eux.  Vous verrez que l'on ne reste pas seulement français, et qu'on passe aussi un peu en Belgique ! Vous pouvez bien sûr mettre la vidéo en "pause" pour prendre le temps de voir le blason et reprendre, ou bien : vous laissez le son se dérouler, et vous suivez pas à pas chaque village cité, c'est vous qui voyez ! y'en a qui ont essayé !...



Bonne ballade ! j'espère qu'elle vous amusera autant que les deux rigolos de la scène !


Philippe Chevallier nous explique donc qu'un "gars" lui a écrit de Nouan-le Fuzelier. Nous partons donc de la Sologne !  Mais quand Régis Laspalès lui demande où se trouve Nouan-le-Fuzelier, l'autre lui répond " à côté de Ménin ...". Je pense qu'il a confondu Ménin, qui est une ville de Belgique et Méhun ( sur-Yèvre) qui est elle, proche de Nouan-le-Fuzelier. J'ai donc mis les deux blasons, dans le doute.

 


1 - Nouan-le-Fuzelier (commune du Loir-et-Cher) :
"Fuselé en bande de gueules et d'argent, à la bande d'azur brochant, chargée de trois têtes de perdreau arrachées d'or, allumées de sable et becquées de gueules, posées à plomb".

   - Méhun-sur-Yèvre (commune du Cher) :
"D'or au chef de gueules chargé d'une fleur de lys du champ".

2 - Ménin (commune de Flandre-Occidentale, en Belgique) :
"D'or à trois chevrons de gueules".



... sur la route de Souesmes , pas loin de Mennetou ...  Il existe plusieurs communes portant le nom de Mennetou.  J'ai pris la plus plausible : Mennetou-sur-Cher, non loin de Souesmes !

3 - Souesmes (commune du Loir-et-Cher) :
"D'azur à la cotice d'or, au lambel d'argent brochant, à la filière du même".
 
4 - Mennetou-sur-Cher (commune du Loir-et-Cher) :
"D'argent à la fasce d'azur chargée d'un rempart en ruines d'or, maçonné de sable"

  à ce moment Régis Laspalès se rappelle qu'un "gars" de Marolles-les-Brault lui a écrit lui aussi....


5 - Marolles-les-Brault (commune de la Sarthe) :
"D'azur à la tour d'or maçonnée de sable accompagnée de trois croissants d'argent ".
 
6 - Beaumont-sur-Sarthe (commune de la Sarthe) :
"D'azur semé de fleurs de lys d'or au lion du même brochant sur le tout ".
 
7 - Tuffé (commune de la Sarthe) :
"De gueules à la fasce d'argent chargée d'un lion léopardé de sable, accompagnée de trois pots à anses d'or ".


8 - Mondoubleau (commune du Loir-et-Cher) :
"De gueules au monde cintré et croisé d'argent ".
 
9 - Bouloire (commune de la Sarthe) :
"D'or aux trois lions léopardés de sable, armés et lampassés de gueules, l'un sur l'autre, le deuxième contrepassant ".
 
10 - Conlie (commune de la Sarthe) :
"D'argent au sautoir engrêlé de sable chargé d'un sautoir cousu de gueules ".



... plus tard Régis Laspalès confond le "Métabio" avec le "Brico-Caro" de Montpont sur la route de Cuisery (nous sommes transportés maintenant dans la Bresse !) . Malheureusement le village de Montpont-en-Bresse ne possède pas d'armoiries , alors on se réfèrera à celles des anciens seigneurs de Montpont ou  Montpaon.
11 - Montpont-en-Bresse (commune de la Saône-et-Loire) :
"Un paon perché sur une branche de chêne accompagné de trois merlettes, deux en chef, une en pointe; écu supporté par deux lévriers et timbré d'une couronne comtale" (armes des seigneurs de Montpont).

12 - Cuisery (commune de la Saône-et-Loire) :
"D'argent à quatre bandes d'azur ".

 Philippe Chevallier lui rappelle que le "Jardinex" est à Souilly-sur-Marolles , en allant à Faucogney! Alors pour Souilly-sur-Marolles : désolé, Monsieur Chevallier, mais "ce patelin" n'existe pas, mais il y a un Souilly dans la Meuse, en Lorraine! alors on prend celui-ci, par défaut, et après nous retournons en Franche-Comté ! ...


13 - Souilly (commune de la Meuse) :
"D'azur au château couvert d’argent, terrassé de sinople, surmonté d’une couronne fermée d’or, côtoyé de deux bars adossés de même".

14 - Faucogney-et-la-Mer (commune de la Haute-Saône) :
"Coupé: au premier de gueules au lion issant d'or, au deuxième d'argent au faucon de gueules empiétant entre ses serres une perdrix renversée du même".


15 - Fresne-Saint-Mamès (commune de la Haute-Saône) :
"D'or à la fasce de sinople frettée d'argent et accompagnée de trois tourteaux de gueules".

16 - Mouchard (commune du Jura) :
"De sable au lion d'argent, armé et couronné d'or, lampassé de gueules; au chef d'or chargé de trois chênes au naturel".



17 - Chaumergy (commune du Jura) :
"D'argent au lion de sable, armé, lampassé et couronné de gueules, à la bordure dentelée du même".

18 - La Cluse-et-Mijoux (commune du Doubs) :
"D'azur fretté d'or".

Et là , nous arrivons au sommet du spectacle avec La Cluse-et-Mijoux ! moment qui devient complètement surréaliste : il n'y pourtant rien de spécialement comique dans ce nom, et pourtant on est morts de rire. Mais il faut maintenant nous diriger vers le "Bâtigros" de Trélon ! changement de cap vers le Nord ... pas pour longtemps puisque Laspalès n'a rien trouvé à Trélon,  il a poussé plus loin à Mazières-en Gâtine, ... dans le Poitou ! Là , c'est certain, ils nous balladent vraiment les deux compères !


19 - Trélon (commune du Nord) :
"De gueules aux deux fasces contre-bretessées d'argent, au franc-canton senestre du même chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable en sautoir".

20 - Mazières-en-Gâtine (commune des Deux-Sèvres) :
"D'argent au sautoir bretessé de gueules chargé d'une losange de sable et cantonné de quatre coquilles de même".

... et par la suite, ils nous emmènent en Vendée, dans le Midi, puis dans les Pays de Loire et à nouveau le Languedoc ! et nous suivons ....



21 - Mouilleron-en-Pareds (commune de la Vendée):
"De gueules au moulin à vent d’or posé sur une colline de sinople et accosté de deux clefs renversées d’argent, les pannetons adossés; au chef cousu d’azur chargé de trois étoiles d’argent".

 
22 - Quissac (commune du Gard) :
"D’argent au pont de sept arches de gueules, celle du milieu plus grande, sommé d'un saule pleureur de sinople et posé sur des ondes du même mouvant de la pointe".

 23 - Bozouls (commune de l'Aveyron) :
"Tiercé en pairle: au premier d'azur à trois fleurs de lis d'or, au deuxième de gueules au léopard lionné d'or, au troisième barré d'or et de gueules".



 24 - Latronquière (commune du Lot) :
"D'argent à la croix de Malte de sinople, surmontée d'une couronne murale à trois tours du même, maçonnée de sable".

 25 - Rignac (commune de l'Aveyron) :
"D'azur au lion d'or accompagné de cinq canettes d'argent rangée en orle 2, 2 et 1".


 26 - Marcilly-en-Beauce (commune du Loir-et-Cher):
"De gueules au chevron d'or chargé d'une molette d'éperon d'azur, accompagné en chef de deux quintefeuilles d'argent et en pointe d'une merlette aussi d'or".

 27 - Saint-Mars-la Jaille (commune de la Loire-Atlantique) :
"D'or au léopard lionné de gueules accompagné de cinq coquilles d'azur rangées en orle, au chef de gueules chargé d'un rameau d'olivier d'argent".

28 - Montbazin (commune de l'Hérault) :
"D'or au monde croisé d'azur chargé en cœur de la lettre B capitale d'argent surmontée d'un croissant du même".

...et du "Père Faux-Chambranle" de Montbazin (et non pas Montbazens comme il est souvent écrit ailleurs) nous prenons la direction de la Belgique et du Nord-Est de la France , mis à part Azay-le-Ferron !! pourquoi passer par Azay-le-Ferron pour aller à Durbuy ? mystère.
 Au passage , Chevallier nous rappelle le début de l'histoire démarrée à Nouan-le Fuzelier, qui est donc cité deux fois.


29 - Durbuy (commune de la région de Luxembourg, en Belgique) :
"D’argent à cinq trangles d’azur, au lion de gueules brochant sur le tout ; l’écu timbré d’une couronne d’or à cinq fleurons".


  30 - Moyeuvre-Grande (commune de la Moselle) :
 "Écartelé en sautoir : au premier d'or à la rose de gueules surmontée d'une clef de même posée en fasce, le panneton à senestre et en bas, aux deuxième et troisième d'azur au bar d'or, les deux bars adossés, au quatrième d'or au mont de sable enflammé de gueules mouvant d'une champagne ondée d'azur".
      - Moyeuvre-Petite (commune de la Moselle) :
 "Écartelé en sautoir : au premier d'or à la clef de gueules posée en fasce, le panneton à senestre et en bas, aux deuxième et troisième d'azur au bar d'or, les deux bars adossés, au quatrième d'or à la lance de gueules mouvant de la pointe".

31 - Azay-le-Ferron (commune de l'Indre) :
"De gueules au chevron d'argent accompagné de trois trèfles d'or".

 32 - Sissonne (commune de l'Aisne):
"D'or au lion d'azur armé et lampassé de gueules, au croissant d’argent brochant".
 
 33 - Montcornet (commune de l'Aisne):
De sable à la bande d'argent, accompagnée en chef d'un écusson écartelé: aux premier et quatrième d'argent à trois fasces de gueules, aux deuxième et au troisième d'argent à trois doloires de gueules, et en pointe d'un écusson d'azur à la hache d'armes d'argent entourée d'un faisceau de licteur d'or et à la fasce brochant de cousue gueules chargée de trois étoiles d'or".


 34 - Mirecourt (commune des Vosges):
"D'azur, à la bande d'or ; au franc-canton senestre de gueules chargé d'un N d'argent surmonté d'une étoile rayonnante du même".
 
 35 - Rougemont-le Château (commune du Territoire de Belfort): "D'azur à la montagne de gueules chargée de trois besants d’or et sommée d’une tour donjonnée d'or, ouverte et ajourée du champ".

 36 - Saint-Dizier (commune et ville de la Haute-Marne):
"D’azur au château de trois tours d’argent, maçonné de sable, posé dans une coque de bateau d’argent".


Avec Saint-Dizier , j'ai hésité, car c'est une ville, pas "un patelin",  et de plus,  pas très loin de Rougemont-le Château nous avons Saint-Dizier-l'Evêque. Mais je pense que dans ce cas Laspalès aurait cité le nom complet du  village et surtout il n'aurait pas dit "c'est pas la porte à côté ! " puisqu'il faut passer par Champlitte, Spincourt , etc...  pour s'y rendre !



37 - Champlitte (commune de la Haute-Saône):
"D'azur à trois houes d'or".

38 - Spincourt (commune de la Meuse):
"Gironné d'or et d'azur de douze pièces, sur le tout parti d'argent et de gueules".


39 - Longuyon (commune de la Meurthe-et-Moselle):
"D'azur aux deux bars adossés d'or accostés de deux croisettes patriarcales du même, accompagnés, en chef et en pointe, de deux croisettes tréflées au pied fiché d'argent ".

40 - Vigneulles (commune de la Meurthe-et-Moselle):
 "D'azur à la crosse abbatiale d'or, accostée de deux grappes de raisins du même".

41 - Chambley-Bussières (commune de la Meurthe-et-Moselle):
"De sable à la croix d’argent cantonnée de quatre fleurs de lis d'or".



42 - Bretenoux (commune du Lot):
 "Coupé: au premier d'argent à cinq ouvertures ogivales accolées de gueules chargées chacune d'un consul, les deux extérieurs assis dans un fauteuil, ceux du centre debout, l'ensemble d'or, sur une terrasse de gueules, au deuxième d'azur au château d’argent, ouvert et maçonné de sable et à la bordure de gueules chargée de trois fleurs de lis d'or, posées en pairle renversé et mouvant des traits de la bordure".

 ... fin du périple à  Bretenoux, avec son blason très compliqué ! et fin du délire, car Laspalès nous certifie qu'on va se payer la traversée de Bretenoux , dans le Quercy en évitant Chambley en Lorraine , donc !  
Noter donc sur l'agenda  : offrir un bon G.P.S.  pour leur anniversaire à Chevallier et Laspalès !





Crédits :
Certaines images ont été empruntées aux sites suivants :
http://labanquedublason2.com/
http://armorialdefrance.fr/
http://www.genealogie-bisval.net/index2.html
http://www.genealogie-lorraine.fr/infos/
http://www.ngw.nl/
http://www.lacledourtheetaisne.be/
http://fr.wikipedia.org/


 

5 commentaires:

  1. Bonjour,
    il me semble relever une incohérence dans la description des armes de Moyeuvre-Grande et Moyeuvre-Petite.
    En effet, le panneton de la clé est à dextre et non à senestre.
    D'autre part, la rose qui n'apparaît que sur l'écu de Moyeuvre-Grande figure pourtant aussi dans la description de Moyeuvre-Petite.
    Sinon, merci pour ce divertissement.
    Cordialement.
    CHRISOTOME

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour
      je reconnais chez vous un fan de Tintin et du Crabe aux Pinces d'Or ! me trompe-je ?
      Merci pour votre appréciation sympathique.
      J'ai fait une erreur de copié-collé pour la rose, effectivement, qui m'avait échappé !
      Mais pour la position de la clé , le panneton est bien à senestre, donc à droite, en héraldique !
      Cela peut paraître déconcertant, mais le principe du blasonnement fait que l'on décrit un blason comme si on le portait devant soi à la façon d'un bouclier, fonction qu'il avait au début ! donc "dextre" c'est à gauche et "senestre" c'est à droite : on n'y peut rien !
      merci encore
      bien à vous

      HD

      Supprimer
  2. Bonjour cher Dick
    je suis totalement d'accord et solidaire avec vous pour dénoncer le comportement inqualifiable de Heraldique européenne qui vous a volé votre sujet, tellement original et amusant. Ne vous laissez pas faire : faites valoir vos droits d'auteur. Bien cordialement ..
    Antoine F. à Lyon

    RépondreSupprimer
  3. Voir aussi

    http://lutecium.org/stp/cochonfucius/francilien.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir plutôt

      http://sonnets-de-cochonfucius.lescigales.org/francilien.html

      Supprimer