jeudi 28 août 2014

Histoire parallèle : 28 août 1914-2014 -
victoire de la Royal Navy britannique à la bataille navale de Heligoland

Ce petit flash-back est nécessaire pour évoquer une autre guerre parallèle que se livrent les nations sur les mers et les océans. Une guerre éloignée de tout observateur mais qui n'en est pas moins meurtrière car elle comporte des enjeux stratégiques capitaux. Ainsi l'Allemagne est quelque peu prisonnière de sa géographie marine : la Mer Baltique est un piège où ses navires de commerce et de guerre sont enfermés par l'archipel danois et le détroit de Skagerrak. La côte de la Mer du Nord parait plus libre, mais c'est un leurre car la Marine de la Grande-Bretagne connaît ces eaux comme sa poche, et en raison de sa puissance, organiser un blocus est pour elle un jeu d'enfant.
pavillon de guerre de la Kaiserliche Marine en 1914
pavillon de guerre de la Royal Navy britannique en 1914



• 26 août 1914 : en Mer Baltique, la Marine allemande perd,  à cause du brouillard un de ses navires : le croiseur Magdeburg qui mouillait des mines près de l’île d’Odensholm , une île actuellement en Estonie. Échoué, irrécupérable, il est abandonné par son capitaine et la flotte russe s'en empare. On trouvera à l'intérieur des documents secrets oubliés qui, analysés, permettront ultérieurement de décrypter les messages de la Marine allemande, à son insu.

• 28 août :   En Mer du Nord, la Royal Navy remporte la première bataille d'Heligoland, petite île allemande de la mer du Nord, forçant la flotte du Kaiser à retourner à l'abri dans ses ports d'attache.
La bataille débuta à proximité de l'île d'Helgoland lorsque plusieurs destroyers et croiseurs britanniques attaquèrent une flottille allemande. Les combats se déroulèrent d'abord dans
une confusion totale, à cause du brouillard. Après avoir perdu un destroyer, les Allemands regroupèrent six croiseurs légers dans la zone de combat et parvinrent à prendre l'avantage. Les britanniques appelèrent alors à l'aide le contre-amiral Beatty, qui se trouvait avec quatre cuirassés à 80 km au nord-ouest de l'île. Lorsque Beatty arriva sur la zone, le croiseur allemand Mainz était en train de couler. Ses cuirassés détruisirent deux autres croiseurs avant que la flotte allemande ne parvienne à s'échapper. L'Allemagne avait perdu quatre navires et 1 200 hommes. Malgré leurs propres pertes, les Britanniques restaient maîtres de la zone. Ils conservèrent la suprématie maritime tout au long du conflit.


Le blason  "tiercé en fasce de sinople, de gueules et d'argent"  date de 1696 , il est
 basé sur les couleurs d'un pavillon de marine du duc Friedrich IV de Schleswig-Holstein..
 
une île peu avenante de ce côté !
Heligoland/ Helgoland (orthographe germanique sans i ) est une île située dans le nord-ouest de l'Allemagne, au nord des îles de la Frise, dans la mer du Nord. Des falaises à pic, principalement constituées de grès rouge (zone appelée Oberland), en font le tour. Une étroite langue de sable, appelée Unterland, forme la partie sud-est de l'île. La plus grande partie de la communauté insulaire, village de pêcheurs et de vacances, se trouve dans l'Oberland. Helgoland a une superficie d'environ 160 hectares pour une population de 1 747 habitants en 1991.
"Il flotte fièrement le drapeau noir-blanc-rouge" ... sur Heligoland

Helgoland a appartenu à Holstein de 1402 à 1417, puis au Danemark jusqu'en 1807, date à laquelle le Royaume-Uni s'en empara et à qui elle fut officiellement cédée en 1814. Le Royaume-Uni céda l'île à l'Allemagne en 1890 en échange de Zanzibar et d'autres régions d'Afrique. Avant la Première Guerre mondiale, le gouvernement allemand établit un vaste plan de fortification de l'île, comprenant entre autres des emplacements de canons et des abris pour sous-marins. Après la guerre, les fortifications furent démolies conformément au traité de Versailles. L'île fut par la suite refortifiée par le gouvernement nazi et servit de base sous-marine allemande au cours de la Seconde Guerre mondiale. En 1947, au cours de l'occupation d'après-guerre, la Marine britannique fit sauter les fortifications et une partie de l'île. Plus tard, Helgoland fut restituée à la République Fédérale d'Allemagne et  rattachée au land de Schleswig-Holstein en 1952. Ses quelques 1000 habitants ont pu revenir y vivre.

le drapeau qui reprend les couleurs du blason est apparu en 1890 après
l'échange de l'île occupée par les britanniques, avec Zanzibar. 


                 Herald Dick

Aucun commentaire:

Publier un commentaire