samedi 2 août 2014

Histoire parallèle : 2 août 1914-2014 -
l'Allemagne envahit le Grand-Duché de Luxembourg

A ce jour, l'Allemagne est en guerre contre la Russie à l'est (voir ici → ). Le jeu des alliances militaires est en marche. La France se doit se soutenir la Russie tôt ou tard.  Pour l'instant on en est au stade de la mobilisation. Mais pour l'Allemagne, le plan initial était d'abord une attaque à l'ouest, vers la France avec le fameux Plan Schlieffen élaboré depuis longue date et même pensé pendant l'époque prussienne de Bismarck !  De ce fait, le déclenchement éventuel de combats sur deux fronts simultanés, se révèlerait peu judicieux et poserait même un gros problème tactique et logistique. Il fallait d'abord, pour le haut commandement allemand, écraser rapidement la France avant de s'attaquer "au gros morceau" qu'est la Russie et si possible avant l'hiver ! Une expression circulait dans les salons de Berlin : "on déjeunera à Paris et on dinera à Saint-Petersbourg ! ".

  C'est pourquoi le temps presse et l'Allemagne envahit le petit Luxembourg sans défense puis adresse un ultimatum à la Belgique, autre pays neutre, pour qu'elle laisse le champ libre pour passer sur son sol avec les troupes et le matériel de guerre en direction de la France, et sans résistance, sinon... ! 

drapeau du Grand-Duché de Luxembourg en 1914
drapeau de guerre de l'Empire allemand en 1914

• 2 août : l'Allemagne envahit le Luxembourg et occupera le pays jusqu'à l'armistice du 11 novembre 1918.


la Grande-Duchesse Marie-Adélaïde
de Luxembourg (1894-1924)
détail du portrait de la carte ci-dessus
petites armoiries et portrait de Marie-Adélaïde de Nassau
Grande Duchesse de Luxembourg, chef d’état de 1912 à 1919

carte géopolitique du 2 août 1914
Vous l'avez remarqué, je mets un point d'honneur à utiliser un maximum de documents ou images d'époque pour illustrer cette série. Il me semble que des dessins numérisés en vectoriel seraient inappropriés pour l'hommage que nous devons rendre à cette histoire. 
                Herald Dick

Aucun commentaire:

Publier un commentaire