lundi 29 décembre 2014

Championnat d'héraldique des clubs de football #13 - la Liga d'Espagne 2014 - 3e partie

magnet (ancien logo)
  Nous voici arrivés à la dernière page de la revue des emblèmes des clubs de football d'élite de la Liga de España commencée il y a quelques jours, voir précédemment  → .
 

 Pardon encore aux amateurs exclusifs de sport qui se seraient égarés ici , guidés par le hasard de leur moteur de recherche préféré : ils ne trouveront pas, ni les résultats, ni statistiques et aucun commentaire sur leurs équipes favorites.   Mais s'ils veulent en savoir un peu plus sur leurs emblèmes parfois bien étranges comme celui-ci à droite, comme sorti d'une bande dessinée de Batman ! alors qu'ils restent un peu , car justement... nous allons évoquer nos chers amis américains et leur super-héros volant !...


 
 Le championnat de football de premier échelon en Espagne s'appelait "la Primera División" entre 1928 et 2008, puis a été renommée comme un peu partout en Europe : "Liga " depuis 2008. Dans le langage courant, le terme de "Liga " est souvent utilisé pour désigner la compétition, bien que liga signifie simplement ligue en espagnol. L'antichambre de cette élite a pour nom "Liga Adelande (ex Segunda División)". Le sigle BBVA se rapporte au sponsor principal : une banque du Pays Basque: la "Banco Bilbao Vizcaya Argentaria" (BBVA).

 Voici pour la présentation, voyons la carte de localisation des 20 clubs de Liga maintenant :


   Comme les précédentes fois,  je mets en parallèle logos de clubs et blasons des "villes hôtesses", pour établir les liens quand ils existent, qui expliquent l'origine de certains symboles, mais pas tous et pas toujours.
   J'en termine avec le classement alphabétique par les noms des villes.  Voici donc les 7 clubs restants :



  






MÁLAGA C.F.   -  MÁLAGA CLUB DE FÚTBOL  (Malaga) 
 

  Ce très ancien club dont l'origine remonte à 1904, a connu plusieurs fusions et  restructurations dans son histoire, notamment en 1948 sous le nom de Club Atlético Malagueño (voir les initiales C-A-M sur les emblèmes ci-dessous) et la dernière en 1994 où il prend définitivement son nom actuel. Le maillot est rayé de blanc et de bleu ciel qui sont les couleurs du club que l'on retrouve sur le logo, dans la partie inférieure.
  La partie supérieure est occupée par un paysage au naturel où l'on peut distinguer une forteresse sur un rocher, des remparts descendant jusqu'à la mer, dessinant une enceinte fermée. Ce tableau provient des armoires très anciennes (1494) octroyées à la ville de Malaga libérée par les "rois catholiques": Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille qui ont chassé les derniers émirs nasrides de la péninsule. C'est une représentation stylisée de l'énorme forteresse du mont Gibralfaro construite par les musulmans au XIVe siècle.
  Les deux personnages agenouillés comme en suspension dans le canton dextre, sont deux saints martyrs de Malaga : San Ciriaco et Santa Paula.  Dans la bordure "partie de sinople et de pourpre" sont disposés les jougs et les faisceaux de flèches, emblèmes personnels respectifs de Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille précédemment cités.

évolution du logo, selon le site : http://lafutbolteca.com
les différences sont presque imperceptibles : c'est surtout le dessin du site de Gibralfaro, qui retient l'attention
 par ses évolutions.
Le Cerro (mont) et Castillo (château) de Gibralfaro, ancienne forteresse maure du XIVe siècle au milieu de la ville de Malaga








REAL SOCIEDAD DE FÚTBOL  (Saint-Sébastien) 
 

Ce très ancien club basque dont l'origine remonte à 1904, a pris son nom actuel en 1910. Les couleurs du maillot des joueurs, aux rayures verticales bleues et blanches, sont présentes sur l'emblème, inchangé dans sa forme générale depuis l'origine et lui même inspiré par les couleurs du drapeau municipal (ci-dessous).  Les initiales S-S sont naturellement celles de San Sebastián, que l'on voit  très distinctement sur les anciens blasons de la cité (ci-dessus à droite et ci-dessous).  La couronne royale surmontant le ballon en cuir a été adoptée en même temps que le terme de "Real" (royal en espagnol) en 1910, par la volonté du roi Alphonse XIII.
 Pendant la République espagnole (1931-1939), cette couronne a été soit supprimée de l'emblème ou sinon remplacée par une couronne murale, et la dénomination du club a été changée en "Donostia Foot-ball Club ",  Donostia étant le nom de la ville de Saint-Sébastien en langue basque. L'emblème et le nom du club ont été rétablis en 1940 et il sont restés inchangés depuis cette date.


drapeau de la ville de Saint-Sébastien
blason peint sur la base des lampadaires du Pont Santa Catalina à San Sebastián













SEVILLA F.C.  -  SEVILLA FÚTBOL CLUB  (Séville) 
 

  Un des plus anciens clubs d'Espagne, fondé officiellement en 1905, mais dont les bases constitutives remontent à 1890 ! Il a un rival historique qui est l'autre grand club sévillan : le Real Betis, évoluant actuellement en Liga Adelante (la Deuxième Division). La couleur portée par les joueurs est soit le blanc à domicile, soit le rouge en déplacement à l'extérieur.
  L'emblème en forme d'écu est coupé et divisé en trois quartiers surmontés d'un chef de gueules en forme de double accolade. Le premier quartier provient des armoiries de la cité de Séville (ci-dessus à droite) : une scène montrant au centre un personnage assis sur son trône de face, encadré par deux évêques assis également, de profil, tous sont richement vêtus et portent les symboles de leur pouvoir : couronne, épée, globe, mitres et crosses. Cette scène est absolument anachronique car elle réunit au centre : le roi de Castille san Fernando III ( Ferdinand III, 1199-1252, qui a repris Séville au royaume arabe d'Al-Andalus en 1247), l’évêque san Isidoro de Sevilla (Saint Isidore, 556-636) et un autre évêque de Séville :  san Leandro (Saint Léandre , 534-600). Seuls les deux ecclésiastiques ont pu se rencontrer, mais pas les deux ensemble en habit d'évêque, puisque le premier a succédé au second dans cette fonction !

Voici la scène reconstituée des armoiries de la ville de Séville, inspirée par la peinture religieuse de la Cathédrale :
 à gauche Saint Isidore de Séville, au centre le roi et saint Ferdinand III de Castille, et à droite Saint Léandre de Séville,
 trois portraits issus de l’œuvre du peintre baroque sévillan Bartolomé Esteban Murillo (1617-1682)

 Le second quartier comporte le monogramme du club : les lettres S-F-C , initiales du nom Sevilla Fútbol Club, qui a été et qui est encore utilisé parfois comme logo ou simple badge (ci-dessous).
  Enfin le troisième quartier formé de pals d'argent et de gueules est propre aux couleurs des maillots du club, blanc quand il joue à domicile, rouge à l'extérieur. Sur le tout, au cœur : un ballon de foot en cuir.









VALENCIA C.F.  -  VALENCIA CLUB DE FÚTBOL - VALÈNCIA CLUB DE FUTBOL  (Valence) 
 

  Lui aussi est parmi les clubs les plus prestigieux d'Espagne et d'Europe, au palmarès impressionnant, presque toujours en Première Division, sauf quatre saisons en deuxième dans toute son histoire qui a débuté en 1919. Les couleurs que portent les joueurs sont un maillot blanc et un short noir à domicile et tout en or à l'extérieur, la couleur de champ du drapeau valencien.
L'emblème du club est directement inspiré par le blason de la ville : "d'or à quatre pals de gueules" qui sont les armes du roi d'Aragon (el Señal Real de Aragón). Elles ont été  concédées à la ville de Valence au XIVe siècle par le roi d'Aragon  Pierre IV (Pedro IV ) le Cérémonieux  en reconnaissance de sa résistance au roi de Castille, Pierre le Cruel (Pedro I de Castilla), les deux royaumes étant en conflit à cette époque. La surprenante chauve-souris nous vient aussi de l'ancien royaume d'Aragón. C'est par une métamorphose progressive et très curieuse du cimier initial de la couronne d'Aragón (j'en avais fait un de premiers sujets de blog, voir → ) qui portait un dragon, que celui-ci s'est mué au fil du temps en chauve-souris. Nous la retrouvons par exemple maintenant sur beaucoup de blasons territoriaux et municipaux de la région. Toutefois le dragon originel est encore visible sur les armoiries actuelles de la Communauté autonome de Valence (ci-dessous) et sur celui de la Province de Valence.
armes de la Communauté Valencienne
calquée sur les anciennes armes d'Aragón :
écu + couronne + cimier + lambrequins 

  Vous avez donc compris que la (lo) Rat-penat , c'est le nom donné à la chauve-souris par les valenciens dans leur langue, proche du catalan, a donc une certaine ancienneté et antériorité de plusieurs siècles ! Eh bien cela n'a pas empêché nos chers amis américains d'intenter un procès de plagiat ou contrefaçon au club de Valence C.F, sur la base de l'image symbole de leur super-héros "Batman", né en 1939. On imagine facilement que, connaissant la puissance commerciale, industrielle et politique des États-Unis, et une certaine arrogance naturelle, leur considération pour l'histoire de l'Europe, ses symboles et ses traditions populaires ne sont pas pour eux (certains, pas tous) une préoccupation majeure. Et leur facilité pour entreprendre des procédures et imposer des contraintes aux autres, sans jamais se les appliquer à eux-mêmes, n'est plus à démontrer. 

Vous avez du mal à le croire ?  alors regardez ces liens, c'est tout récent (novembre 2014) :
image :  Batman - D.C. Comics ™  ® -  U.S.A
•Batman (DC Comics) vs Valencia C.F  (fr) →
•El conflicto del logo del Valencia vs Batman  (esp)
•Holy Trademark! Batman creators DC vs Valencia (eng) →













LEVANTE U.D.  -  LEVANTE UNIÓN DEPORTIVA - LLEVANT UNIÓ ESPORTIVA (Valence) 
 

  Second club de la ville de Valence par ordre d'importance, et parvenu en Liga pour la première fois en 2004, il est néanmoins plus ancien ( fondé en 1909 pour une de ses composantes) que le précédent Valencia C.F.  Son nom vient de la Playa de Levante ( la plage du levant, c'est-à-dire de l'est) où se situait le stade à l'origine.
  L'emblème, est très proche de celui de son grand frère du Valencia C.F.  : "un écu d'azur à deux pals cousus de gueules ( comme les couleurs du maillot des joueurs à domicile), une barre d'argent brochant avec le nom LEVANTE U.D. en lettre de sable, un ballon de cuir brochant en pointe", soutenu par la désormais célèbre chauve-souris valencienne/ aragonaise de sable.  Ces couleurs : bleu et rouge-grenat ont été fixées en 1942 avec la constitution définitive du Levante U.D. issu d'une fusion de deux clubs.

Lo Rat-Penat (la chauve-souris en valencien) est un emblème très populaire
 dans la Communauté valencienne comme celle-ci qui illustre une de ces fêtes
 traditionnelles appelées "las fallas" , ici à Valence, dont nous devinons le blason.











R.C. CELTA DE VIGO -  REAL CLUB CELTA DE VIGO 
 

  Ce grand club de Galice, rival historique du Deportivo La Corogne, a été créé en 1923. Ses couleurs à domicile : bleu ciel et blanc viennent du blason de la Galice (ci-dessus au centre).
  L'emblème n'a aucun rapport avec celui de la ville de Vigo (ci-dessus à droite), mais il peut être blasonné : "écu ancien d'azur à une double orle d'argent ouverte à senestre, timbré d'une couronne royale fermée d'or, supporté par une croix de Saint-Jacques de gueules". Les couleurs de l'écu reprennent aussi celles de la Galice. La croix se nomme "la Cruz de Santiago", en espagnol.  Cette belle croix fichée et fleuronnée est un symbole fort partout en Espagne, et aussi au Portugal. A l'origine c'est l'emblème de l'Ordre religieux et militaire de Saint-Jacques de l'Épée, particulier à la péninsule ibérique, dont l'origine remonte au XIIe siècle et qui très proche dans ses principes de celui des Templiers. De nos jours c'est toujours un Ordre honorifique important de la société espagnole.

une croix de saint Jacques à Clavijo (la Rioja)
chevalier de l'ordre de Santiago











VILLARREAL C.F. -   VILLARREAL CLUB DE FÚTBOLVILA-REAL CLUB DE FUTBOL (Vila-real) 
 

  Sous son nom actuel , le club date de 1956, mais il s'est appelé Club Deportivo Villarreal  entre 1929 et 1947 puis Club Atlético Foghetecaz de 1947 à 1956. Ses couleurs de maillots sont le jaune à domicile et le bleu à l'extérieur. Des couleurs que nous retrouvons sur le logo.
Cet emblème est inspiré directement par le blason de la petite ville de Villarreal (Vila-real en valencien, blason à droite, ci-dessus), dans la Communauté autonome de Valence. Nous retrouvons les couleurs communes à l'ensemble des communautés catalanes et valenciennes: champ d'or et quatre pals de gueules.

évolution du logo, selon le site : http://lafutbolteca.com


 



Coup de sifflet final ! 
 J’espère que vous aurez trouvé quelques informations agréables, sans aller jusqu'aux révélations, sinon du plaisir à décrypter avec moi ces symboles. 




A bientôt pour d'autres coopérations sportives et héraldiques ...


Crédits :
passer la souris sur les images pour voir leur origine
- pour l'essentiel :
• logos  : 
Wikipédia , clubs  ou sites de fans/supporters
• les blasons : 
commons.wikimedia.org



                            Herald Dick
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire