vendredi 26 décembre 2014

Zoo héraldique #15 : spécial Noël - le Caribou, version nord-américaine

Il y a deux jours, nous avons parcouru les steppes et les toundras glacées de la Sibérie et de la Laponie (voir → ), à la découverte d'un animal bien sympathique et très apprécié à cette époque de l'année dans toutes les familles du monde entier.  Cette fois nous allons rejoindre les forêts et les toundras du Canada et de l'Alaska pour un autre voyage passionnant à la recherche de son cousin d'Amérique :

  Le caribou (reindeer en anglais) appartient à la famille des cervidés de l’ordre des artiodactyles. Il a pour nom latin Rangifer tarandus. C'est la même espèce que le renne européen et asiatique.

  Le caribou d'Amérique du Nord a une hauteur au garrot de 87 à 140 cm et son poids est de 60 à 318 kg. Les mâles et les femelles ont des bois, ceux des femelles étant plus petits et plus simples. On compte deux groupes principaux : le caribou de la toundra, ou de l'Arctique, et le caribou des forêts.

   Sur certains dessins, comme sur ce panneau routier à droite, vous verrez qu'on a parfois rajouté un point rouge sur son museau. Ce n'est pas qu'une farce, il s'agit de la référence à un célèbre conte pour enfants : celui de Rodolphe, le petit renne au nez rouge. 
  Rudolph ou Rodolphe est le neuvième renne du traîneau du Père Noël qui, grâce à son nez rouge d'une luminosité incroyable, va le guider en éclairant le chemin, durant sa distribution de cadeaux, la nuit de Noël. Ce conte a inspiré des chansons de Noël et des films cinéma (tels que Rudolph the Red-Nosed Reindeer, U.S.A. - 1998)
.


Le Caribou en héraldique 

municipalité de Lac-Etchemin - Canada (Québec)
  Écu d'argent au caribou de gueules, au franc-quartier d'azur à 
senestre chargé d'une fasce d'or, accompagnée de six besants du 
même rangés en fasce, trois en chef, trois en pointe.
Soutiens : deux branches d'érable feuillées de sinople.
Devise : MAJOR VIRTUS QUAM : « Plus de valeur que d’éclat ».
  Le caribou de la toundra du Canada, du Groenland et de l'Alaska est lié à l'histoire des Inuits, qui dépendaient de cet animal pour leur survie et utilisaient chaque partie de son corps comme aliment, outil ou vêtement. Ce caribou vit habituellement en petits troupeaux de femelles et de jeunes accompagnés de quelques mâles. La plupart des mâles plus âgés restent entre eux, sauf pendant la saison du rut, et se déplacent en bordure des troupeaux migrants. L'accouplement a lieu en septembre et en octobre, et les petits naissent en mai ou juin. En hiver, les caribous de la toundra forment de grands troupeaux qui migrent au sud vers les forêts canadiennes plus chaudes, voyageant parfois sur 5 000 km, puis retournent au nord au printemps. Leur régime de base se compose de lichens, mais ils mangent également de l'herbe, des arbustes, des pousses d'arbre et des champignons.

Le caribou des forêts présente un intérêt économique moindre. Il est plus sombre et plus trapu et possède des bois plus lourds que le caribou de la toundra. Autrefois, très répandu, il a été exterminé dans la plus grande partie des États-Unis.
commune de Maniitsoq - Groenland  
D'azur à la pointe d'argent chargé d'un rencontre 
de caribou brochant de l'un en l'autre

Deux grands territoires canadiens présentent des armoiries comportant des caribous : 


région continentale du Labrador
Canada (province de Terre-Neuve-et-Labrador)
Écu coupé-denché d'argent et de sinople, à la champagne ondée d'argent 
chargée de deux fasces d'azur, au chef emmanché du même, chargé d'une 
étoile à sept branches d'or décalée à senestre entre deux pointes.
Supports : deux caribous au naturel posés sur une terrasse de lichens
 (herbes à caribous) et de fleurs de thé du Labrador (Rhododendron groenlandicum) 
Cimier : un harfang des neiges (Bubo scandiacus) au naturel perché sur
 un bourrelet d'or et de gueules.
Devise en latin : MUNUS SPLENDIDUM MOX EXPLEBITUR :
 "La tâche splendide sera bientôt remplie"
Territoire fédéral du Nunavut - Canada
le caribou au naturel est accompagné d'un narval (Monodon monoceros) en tant que supports 
une description très détaillée des armoiries est disponible → ICI et encore ICI 

Voici maintenant des armoiries et des symboles de municipalités ou districts municipaux (boroughs en Alaska), pas toujours très "héraldiques" pour les premiers, je vous le concède :


borough de Northwest Artic - Alaska
les inévitables "seals" (sceaux) américains
borough de North Slope - Alaska
comme semble le suggérer ce chasseur Inuit
le jeu est : chercher le caribou !
borough de Denali - Alaska
le Mont Denali est le nom local du Mont McKinley,
 point culminant de l'Amérique du Nord (6 194 m.)

municipalité de Boileau - Canada (Québec)
les supports sont deux caribous d'or pour des "armoiries"  un peu sommaires
et peu héraldiques avec ces couleurs orangé et vert pour rappeler les belles
couleurs de l'automne canadien et celle des forêts de conifères :
la croix représente les différentes églises catholique et méthodiste
dans les quartiers figurent les symboles des origines familiales des habitants :
l'edelweiss pour les allemands, la rose pour les anglais, le chardon pour les écossais, 
le trèfle pour les irlandais et en pointe la fleur de lis pour les français et le Québec
la terrasse représente la nature de la région : montagnes, forêts, rivières, prairies
 et la devise en latin NULLI SECONDO signifie que "Personne n'est second "
 tous les hommes sont égaux.  source : http://grandquebec.com

municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel - Canada (Québec)
  Écu divisé en chevron de sinople et d'or, la cime du chevron se terminant en une croix celtique,
 au pal de l’un en l’autre, à deux feuilles d’érable en chef et à une fleur de lis en pointe,
 le tout de l’un à l’autre;
Les soutiens sont deux caribous posés sur un monticule herbeux orné de kalmias à feuilles
 étroites (Kalmia augustifolia), le tout au naturel; au cimier figure une "tourte" 
(Ectopistes migratorius) nom local d'un gros pigeon d'une espèce aujourd'hui éteinte, 
anciennement très présente sur le territoire de la municipalité, notamment sur 
l’Île-aux-Tourtes, située tout près, Elle symbolise le devoir de mémoire de la municipalité 
et également son souci de préserver son territoire pour les générations futures. 
Devise en français : DIVERSITÉ • HARMONIE • UNITÉ 
source : http://reg.gg.ca/heraldry/


ville de Fermont - Canada (Québec)  
L'écu est coupé-gironné de six pièces d'argent et de sable au signe de Mars d'or,
 la pointe de la flèche vidée, encerclant une fleur de lis du même en abîme;
 Le signe est le symbole du fer,  car à l'origine le nom de Fermont provient 
d'un vaste centre minier d'où l'on extrait des minerais de fer. 
Les soutiens sont deux caribous au naturel chacun portant sur l'épaule un fermail d'or;
Le cimier porte une perdrix des neiges (Lagopus lagopus) dans sa tenue hivernale posée
 sur un monticule de tenné où poussent des linaigrettes, ou joncs des marais 
(Eriophorum angustifolium) en fleur, le tout au naturel; 
Devise en français : FAIRE • FRONT • FAIRE • FACE.
source : http://reg.gg.ca/heraldry/


ville de Grand Falls-Windsor (île de Terre-Neuve)
Canada (Terre-Neuve-et-Labrador)
   Écu de gueules à une bande ondée d'argent chargée de deux bandelettes ondées d'azur
 et accompagnée en chef de deux rouleaux de papiers au naturel, passés en sautoir 
et liés d'un ruban d'azur, et en pointe d'une étoile à six rais d'or rayonnante du même et 
de gueules au chef d'argent chargé d'une croix de gueules (croix de saint Georges);
Les soutiens sont deux caribous au naturel ramés d'or, colletés du même, suspendu 
à chacun de leur collier un tourteau d'azur chargé d'une bande ondée d'argent surchargée
de deux bandelettes ondées d'azur, debout sur un monticule herbeux ;
 Le cimier est une représentation de la tour ronde du château de Windsor au naturel 
mouvante d'un cercle de feuilles d'érable de gueules et d'épinettes de sinople;
La municipalité est née de la fusion de deux villes :
Grand-Falls (grande cascade en français) 
symbolisée par la rivière, la bande ondée et de Windsor figurée par la référence au célèbre
 château royal d'Angleterre et la croix de Saint-Georges. 
 Devise en latin : E SILVA SURREXI : « J'ai surgi de la forêt ».  source : http://reg.gg.ca/heraldry/
district de Tumbler Ridge - Canada (Colombie Britannique)  
 L'écu est coupé-flammé de gueules et d'or, à un rencontre de wapiti 
 (Cervus canadensis) d'or en chef, à trois losanges de sable en pointe;
Les losanges de sable font référence à l'exploitation des mines de charbon et autres hydrocarbures.

Les soutiens sont à dextre un caribou , à senestre un grizzly (Ursus arctos horribilis)
coupés-flammés d'or et de tenné debout sur un promontoire de roc au naturel,
 l'ours tenant une hampe d'où flotte à senestre la bannière du district aux armes;
 Le cimier est une représentation d'une montagne d'argent semée de losanges de sable 
chargée entre ses deux pics d'un pal ondé d'azur portant deux filets en pal ondés d'argent,
 le tout mouvant d'une couronne "érablée" de gueules;
 Devise en latin : INVITATIO PROSPERITATI : « Invitation à la prospérité ».  
 source : http://reg.gg.ca/heraldry/
ville de Creston - Canada (Colombie Britannique) 
L'écu est coupé d’azur et d'argent, à deux pointes de l’un en l’autre mouvantes d’une
 champagne burelée-ondée d’azur et d’argent; il figure les montagnes et les rivières
Les soutiens sont deux cygnes trompettes (Cygnus buccinator) d’argent, essorants de profil,
 becqués et membrés de sable, ailés d’or, debout sur un monticule de blé et de branches de conifère
 fruitées, le tout au naturel; Le cimier est un demi-caribou de montagne d’azur, ramé et onglé d’or, 
son sabot dextre reposant sur un baril du même; Le caribou de montagne rappelle le petit et rare 
troupeau qu’on trouve encore dans les montagnes  environnantes. 
Le baril souligne le rôle central de la brasserie Columbia Brewing dans l’économie de Creston.
Devise en anglais :VALLEY OF THE SWANS  du nom du lieu avant la fondation
 de la ville de Creston : «la Vallée des Cygnes » .   source : http://reg.gg.ca/heraldry/


Nous passons maintenant aux armoiries et aux  symboles d'administrations, organisations civiles ou militaires, établissements ou services publics ayant repris l'image du caribou :


 pompiers de Kotzebue - Fire Department
(Northwest Artic borough) - Alaska
patch en tissu
Administration d'état de la Chasse 
et de la Pêche -  Alaska
encore un seal (sceau, emblème américain)

 police de Kotzebue
(Northwest Artic borough) - Alaska
 police de Noorvik
(Northwest Artic borough) - Alaska


Royal Newfoundland Regiment
 Régiment royal de Terre-Neuve de l'armée canadienne
 Canada (Terre-Neuve-et-Labrador)

De gueules à une tête et col de caribou au naturel encadré
 de feuilles de laurier d’or, le tout sommé de la couronne royale au
 naturel et soutenu d’un listel d’azur inscrit :
 ROYAL NEWFOUNDLAND REGIMENT en lettres d’or;
La tête de caribou est reprise de l’insigne du
Royal Newfoundland
Regiment
de la Première Guerre mondiale, qui était similaire 
à l’insigne des
Newfoundland Highlanders, un corps de cadets 
paramilitaires formé en 1907. Le fond rouge était l’une des couleurs 
de l’uniforme du régiment durant la Première Guerre mondiale.
 source : http://reg.gg.ca/heraldry/

Royal Saskatchewan Museum  
 Musée royal de Saskatchewan - Regina
 Canada (Saskatchewan)
 
 Écu est burelé de sinople et d'or de douze pièces, au chef d'or dentelé en forme de feuilles
de peuplier et chargé du "cercle de la vie" de sinople;
 Chez certains Amérindiens, tout est vu et décrit comme un cercle. Les étapes de la vie,
le monde et les objets sont perçus de cette façon. Les grandes forces du monde,
 la terre, le ciel et les étoiles forment un cercle.

 Les soutiens sont à dextre un bison (Bison bison) d'or, à senestre, un caribou du même,
 portant chacun comme pendentif une clé de sable suspendue par son anneau à un collier
 de perles anciennes de gueules, debout sur un mont de granite alluvial;
 Le cimier est une aigle essorante d'or, issante d'une couronne composée de quatre gerbes
 de blé d'or soutenues d'un cercle du même orné de joyaux de gueules; 
Devise en anglais : SERVING THROUGH STEWARDSHIP :« Servir par intendance »
source : http://reg.gg.ca/


University of Northern British Columbia
 Université du Nord de la Colombie-Britannique - Prince George
 Canada (Colombie-Britannique)
 
Écu de sinople à un conifère arraché d'or, au chef du même chargé d'un livre ouvert au naturel
 relié de sable accosté de deux corbeaux affrontés du même;  
Les supports sont une ourse de Kermode (Ursus americanus kermodei) d'or
 à la poitrine d'argent colletée de branches de conifère de sinople et de cônes d'or;
 à senestre, un caribou des forêts d'or portant le même collier, les deux supports debout sur un 
monticule parti, à dextre, de pics de montagne d'argent mouvants d'une forêt de sinople,
 à senestre, d'un champ d'épis de blé d'or garnis de sinople, le tout soutenu d'un burelé-ondé
 d'argent et d'azur chargé d'un épaulard représenté à la manière des dessins amérindiens
Le cimier est une vague d'azur mouvante d'un cercle de feuilles d'érable, de flocons de neige
 et de fleurs de cornouiller alternés, le tout sommé d'un saumon sautant ; 
Devise en langue athapascane : 'EN CHA HUNÁ : « Respecter toutes formes de vie »
source : http://reg.gg.ca/


    Nous atteignons maintenant une étape supplémentaire dans la symbolique utilisant l'image de notre caribou. Comme il arrive souvent dans l'art et les légendes, les hommes ont besoin de s'inventer des créatures imaginaires improbables, chimères et autres hybrides, comme si la nature n'en avait pas assez créé et alors qu'on a bien du mal à sauvegarder celles qui existent dans leur habitats naturels.      
   Voici donc une spécialité canadienne : le "caribou mariné" qui n'est pas ici une recette de cuisine et aussi le caribou ailé ! allons-y et pourquoi pas des pumas ailés tant qu'on y est ? eh bien si, c'est possible aussi...    
  Certains sont des "esprits", dans le sens admis par les anciennes croyances animistes et chamaniques des amérindiens.
The Royal St. John's Regatta committee
 organisation sportive de courses de bateaux à St. John's (Terre-Neuve)
 Canada (Terre-Neuve-et-Labrador)
 
L'écu est burelé-ondé d'azur et d'argent chapé du même chargé de la coque d'une embarcation
 (ainsi qu'utilisée lors de la régate de St. John's) telle que vue d'en haut, sa proue en chef, 
son gouvernail en pointe, munie de sept sièges fixes, le tout au naturel;
Les supports son deux esprits nommés "Quidi vidi" qui se composent de l'avant-train 
d'un caribou d'azur ramé et onglé d'or mariné de la queue d'une truite brune au naturel colletés 
chacun d'une couronne "érablée" d'or d'où pend un besant du même arborant la couronne royale
 au naturel, le tout soutenu d'un affleurement de rocs mouvant de vagues d'azur à crêtes d'argent;
Le cimier est un agneau passant au naturel coiffé d'une couronne composée d'un cercle rehaussé
 de rayons de soleil, onglé et portant sous sa patte antérieure dextre et sur l'épaule une rame,
 le tout d'or, debout sur un roc au naturel mouvant d'un cercle de croix de Saint-Jean d'argent 
et de fleurs de la sarracénie pourpre au naturel;
 Devise en latin : CERTAMEN TRADITIONE REGATUR
« Que le concours soit gouverné par la tradition ».  source : http://reg.gg.ca/

The Federal Court of Canada
Cour Fédérale - Ottawa - Canada (Ontario)
 Écu d'or au pal élargi de sable chargé en chef de trois rouleaux d’or, deux passés en sautoir, 
un en pal, liés d’un ruban échiqueté d’or et de sable
Les soutiens sont  un mâle (à dextre) et une femelle caribous marinés d’or, ailés de sable, 
aux tarses du même, debout sur une étoffe échiquetée d’or et de sable, soutenue d’une burèle ondée d’or;
 Le cimier est une balance mouvante d’une couronne de feuilles d’érable et de fleurs de lis, 
sommée d'une feuille d’érable , le tout d’or;
 Devise en anglais : EQUITY • DROIT • ADMIRALTY « Équité ∙ Droit ∙ Amirauté »
Le caribou mariné et ailé est une créature mythique représentant la participation de la Cour Fédérale 

 au règlement de questions ayant trait aux terres, aux eaux maritimes et autres, ainsi qu’à l’espace aérien.
 Le motif de damier symbolise la Cour de l’Échiquier du Canada, qui a précédé  la Cour Fédérale.
source : http://reg.gg.ca/


Organization of Military Museums of Canada
Organsition des Musées militaires du Canada (OMMC)
 Ottawa - Canada (Ontario)
Écu burelé-ondé d'argent et d'azur à une feuille d'érable de gueules, au chef d'or bordé-crénelé,
 chargé d'une clé en fasce entourée d'un orle, le tout de gueules; 
Les supports sont à dextre un caribou, à senestre un couguar (Puma concolor), les deux d'or et ailés 
de bleu céleste et debout sur un monticule herbeux de sinople soutenu d'un burelé-ondé d'argent et d'azur;
Le cimier est un dextrochère armé d'argent tenant une clé d'or;
Devise en latin : SERVANDO RESERARE : « Rendre accessible en préservant »
 
source : http://reg.gg.ca/

   Toutes ces belles armoiries canadiennes (sauf celles de Lac-Etchemin et du Labrador, au début), dont on reconnait aisément la touche très britannique de type "College of Arms", ont été réalisées par des artistes héraldistes de grand talent et sous le contrôle de l'Autorité Héraldique du Canada, dirigée par le Gouverneur Général du Canada.    Quiconque au Canada, toute personne physique, société privée, entreprise publique, ou collectivité locale, souhaite créer ou confirmer un blason et des armoiries dans les règles de l'art peut, se doit même, de faire appel à cet organisme d'État pour l'enregistrer dans le Registre public des armoiries, drapeaux et insignes du Canada, en vigueur depuis la création  de l'Autorité en 1988.  
   Voir le site internet → http://www.gg.ca 




Crédits :
les autres blasons ou emblèmes proviennent de :
http://commons.wikimedia.org/wiki/  
http://www.ngw.nl/heraldrywiki/
http://grandquebec.com/ 
http://kotzpdweb.tripod.com/   


     JOYEUSES FÊTES !!!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire