mercredi 11 juillet 2018

Le Tour de France 2018 en blasons - suite de la 1ère semaine : de la Bretagne à Roubaix

logo officiel de la région Bretagne
👕 Nous avons déjà parcouru 614 km, avec les quatre premières étapes de ce tour 2017 parti de l'Île de Noirmoutier, à travers les routes des départements de la Vendée, du Maine-et-Loire et de la Loire-Atlantique, voir  → ICI  (vous y trouverez également la carte générale du parcours). Une série d'étapes étudiée pour les spécialistes du sprint et du contre-la-montre.

Nous continuons le parcours avec une série de cinq étapes mixtes : deux étapes avec des bosses et un final au sommet pour les puncheurs, suivie par deux étapes de plaine intégrale, et enfin la dernière atypique : toute plate, mais qui va passer par 15 secteurs de chemins pavés, en reprenant le circuit périlleux de la mythique course Paris-Roubaix du printemps. Du point de vue géographique, nous allons traverser 5 (nouvelles) régions, 14 départements.
  Je présente encore mes excuses aux passionnés de cyclisme qui ne trouveront aucun résultats ni détails sur leurs favoris sur ce blog, car le Tour n'est qu'un prétexte ici pour parler d'emblèmes et de blasons.

Voici la suite du parcours qui termine la 1ère semaine :


drapeau du Pays de Cornouaille en Bretagne
cathédrale Saint-Corentin et rempart de l’Évêché à Quimper

Cette fois encore je propose l'intégration de trois villes ou communes situées sur le parcours de chaque étape, intercalées entre la ville du départ et celle de l'arrivée.


5e étape - Mercredi 11 Juillet 2018 :  Lorient  -  Quimper


 Lorient :
Région Bretagne - Département du Morbihan.
○ Blason : "De gueules au vaisseau d'argent voguant sur une mer de sinople, au soleil rayonnant d'or, se levant derrière des montagnes d'argent, posées au flanc dextre de l'écu; au franc-canton d'hermine; le tout sommé d'un chef d'azur semé de besants d'or".
•  La ville et le port (le Port de l'orient) ont été fondés en 1666, pour fournir une base à la Compagnie française des Indes orientales créée en 1664 par Colbert, ministre de Louis XIV, afin de concurrencer le commerce maritime dominé alors par les compagnies anglaises et néerlandaises. Les armes de Lorient, adoptées en 1744, résument le caractère du port commercial breton, voir ce lien → ICI





km 33 : Pont-Aven
département du Finistère
km 179 : Locronan
département du Finistère
km 121 : Châteauneuf-du-Faou
département du Finistère
 Locronan : "De gueules aux forces de tondeur d'argent accostées de deux bobines de navette d'or".


km 204,5 : Quimper :
Région Bretagne - Département du Finistère.
○ Blason : "D'azur au bélier d'argent accorné et onglé d'or; au chef d'hermine".
•  Le "bélier d'argent, onglé et accorné d'or, sur champ d'azur" provient des armes de l'ancien Comté de Cornouaille, auxquelles on a rajouté un chef de Bretagne. Mais la cité de Quimper a aussi eu à certains moments de son histoire, un autre blason qu'on dira "alternatif": "de gueules au cerf passant d’or ; au chef de France" (voir mes précédents sujets → ICI  ou ICI ).





cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :
.

6e étape - Jeudi 12 Juillet 2018 :
Brest  -  Mûr-de-Bretagne / Guerlédan

Brest :
Région Bretagne - Département du Finistère.
○ Blason : "Parti : au premier d'azur à trois fleurs de lis d'or, au deuxième d'hermine plain". Ou : "Parti de France et de Bretagne".
•  La première mention de ces armoiries date de 1683. Mais, je vous avais relaté dans un précédent sujet, qu'un autre blason, avec un navire et un chef à trois mouchetures d'hermine, l'avait certainement précédé, voir → ICI). 










km 26 : Ploudaniel
département du Finistère
km 129 : Rostrenen
département des Côtes-d'Armor
km 86 : Huelgoat
département du Finistère
Ploudaniel :  Les trois fleurs du chef sont des "fleurs parmentières", c'est-à-dire des fleurs de pomme de terre, d'argent et boutonnées d'or.
Huelgoat :  Les poissons du chef sont des carpes, et elles sont affrontées.        
Rostrenen :  Ce sont les armes de l'ancienne famille éponyme de Rostrenen, de très ancienne extraction.

km 181 : Mûr-de-Bretagne :
Région Bretagne - Département des Côtes-d'Armor.
◘ la nouvelle commune de Guerlédan a été créée le 1er janvier 2017 par la fusion des ex-communes de Mûr-de-Bretagne et de Saint-Guen, devenues maintenant des communes déléguées.

○ Blason : "D'azur à la croix engrêlée d'or; le premier canton de gueules chargé de quatre mâcles d'argent".
 • Ce sont les armes d'une ancienne famille de la Rivière, seigneurs de Mûr (XIIe siècle) "d'azur à une croix engrêlée d'or" combinées avec une brisure de celles des Rohan (de gueules chargé de 9 mâcles d'or)

  • La nouvelle commune s'est dotée d'un logo :




7e étape - Vendredi 13 Juillet 2018  :  Fougères  -  Chartres


Fougères :
Région Bretagne - Département de l'Ille-et-Vialine.
○ Blason : "D'or à la plante de fougère de trois pièces de sinople, arrachée de sable; au chef d'argent chargé de trois mouchetures d'hermine de sable".
• Des armes parlantes parfaites, adoptées d'après le blason de la famille de Fougères, premiers seigneurs du lieu. La municipalité a multiplié les feuilles de fougère par trois au lieu d'une seule, et rajouté un chef avec trois mouchetures d'hermine.








km 74 : Villaines-la-Juhel
département de la Mayenne
km 185 : Thiron-Gardais
département de l'Eure-et-Loir
km 112 : Saint-Paterne
département de la Sarthe
Saint-Paterne : reprise  des armoiries de la famille Le Coustellier, seigneurs de Saint-Paterne au XIVe siècle.
Thiron-Gardais :blason conçu d'après les anciennes armoiries de l'abbaye la Sainte-Trinité de Tiron

km 231 :Chartres :
Région Centre-Val-de-Loire - Département d'Eure-et-Loir.
○ Blason : "De gueules à trois besants d'argent, chargé chacun d'une inscription de sable frappé au droit d'un denier du Moyen âge du type tête bléso-chartraine; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or".
 • Les curieux besants du blason résulteraient de la déformation progressive du profil de Louis le Débonnaire (814-840) selon certaines sources, qui figurait sur d'anciennes pièces de monnaie. Peu à peu, au fil des nouvelles pièces frappées, la tête se déforma, le cou disparut, la couronne royale s'arrondit pour finalement laisser la place à de simples traits laissés sur le besant qui intégra le blason de Chartres au XIIIe siècle.
  La copie de la monnaie appliquée sur les armoiries a elle-même subi au fil du temps, de nouvelles déformations, de fausses interprétations, et un changement d'orientation.
 Voir ce dossier intéressant → ICI.

un véritable denier du comté de Chartres, daté vers 980/1000
(portrait sur avers + une croix au revers) période : règne d'Eudes Ier
 vu sur un  site de vente en ligne de numismatique






🎇 🎆 🎇 🎆 🎇 🎆 🎇 🎆 🎇 🎆 🎇 🎆

8e étape -  Samedi  14  Juillet 2018  :
Dreux  -  Amiens Métropole


Dreux :
Région Centre-Val-de-Loire - Département d'Eure-et-Loir.
○ Blason : "Échiqueté d'or et d'azur".
•  Ce sont les armes originelles de la célèbre dynastie capétienne des Comtes de Dreux, remontant aux premiers temps de l'héraldique.











 km 32 : Pacy-sur-Eure
département de l'Eure
 km 138 : Crèvecœur-le-Grand
département de l'Oise
 km 105 : Gournay-en-Bray
département de la Seine-Maritime
Pacy-sur-Eure : nouveau blason créé par Denis Joulain et adopté en 2017 par la nouvelle commune de Pacy-sur-Eure
Gournay-en-Bray : sur l'écu de sable plain de Eudes, premier sire de Gournay, une fleur de lis d'or et un cavalier d'argent. 
Crèvecœur-le-Grand : ce sont armes reprises de l'ancienne maison de Crèvecœur, qui étaient les premiers seigneurs du lieu.

km 181 : Amiens :
Région des Hauts-de-France - Département de la Somme.
○ Blason : " De gueules au lierre d'argent ; au chef d'azur semé de fleurs de lis d'or".
• Selon certaines sources documentaires, les premières armes d'Amiens auraient été données par Philippe-Auguste avec un simple écu de gueules au chef de France (lire → ICI). Plus tard sous Louis XI, un diapré aurait orné la pointe, prenant progressivement l'apparence d'un lierre d'argent et soulignant ainsi symboliquement l'attachement de la ville à la couronne de France. Un autre armorial datant de la fin du XVIè siècle montre clairement ce diapré (voir → ICI ).  Robert Louis mentionne une autre possibilité comme origine : les branches d'alisier d'argent des armes de la maison aristocratique picarde d'Ailly dont plusieurs membres ont eu le titre de vidames de la ville d'Amiens.
le précédent logo avec quelques
jolis vestiges du blason 
   Sur le manuscrit de La Planche (fin XVIIe s.), le blasonnement énonce un écu coupé avec en pointe une "vignette" et lui attribue un émail de sable qui entre donc en contrariété avec la couleur du champ de gueules (enquerre). La "vignette" est semble-t-il un petit pied de vigne dont les feuilles ressemblent par ailleurs, par leur découpe, à celles du lierre.
  Alors alisier, vigne, lierre ? difficile de statuer sur la vraie nature du végétal choisi à l'origine. Toujours est-il que c'est bien le lierre qui est admis et fixé depuis au moins quatre siècles maintenant...
le nouveau logo 2018 : que peut-on dire de positif ?




9e étape - Dimanche 15 Juillet 2018  :
Arras citadelle  -  Roubaix

Arras :
Région des Hauts-de-France - Département du Pas-de-Calais
○ Blason : "De gueules au lion d'or, armé et lampassé d'azur, chargé en coeur d'un écusson d'azur semé de fleurs de lis d'or au lambel de gueules de trois pendants chargés chacun de trois petits châteaux d'or rangés en pal".
• voir le petit historique que j'avais réalisé il y a quelques mois → ICI











 km 17 : Sailly-en-Ostrevent
département du Pas-de-Calais
 km 124 : Templeuve
département du Nord
 km 73 : Montigny-en-Ostrevent
département du Nord
Sailly-en-Ostrevent : les sept curieuses figures de dextre sont des monuments mégalithiques de type cromlech appelées "les Bonnettes"
 Montigny-en-Ostrevent : écartelé des armes de la famille de Berlaimont (en 1 et 4) et de la maison de Lalaing (2 et 3), pour Marguerite de Berlaymont
Templeuve : écartelé des armes du cardinal César d'Estrées (en 1 et 4) et de l'abbaye d'Anchin (2 et 3) : voir → histoire

km 156,5 : Roubaix :
Région des Hauts-de-France - Département du Nord.
○ Blason : " Parti: au premier d'hermine au chef de gueules, au deuxième d'azur à un rot de sable, encadré d'or, accompagné en chef d'une étoile de même, accostée de deux bobines d'argent, et en pointe d'une navette d'or, à la bordure denchée de même".
• Le "rot" n'est pas ici en rapport avec une émission sonore venant de l'estomac !... mais un mot ancien désignant une espèce de peigne (voir définition précise → ICI) utilisé autrefois dans les métiers à tisser.
• Ces armoiries sont composées de deux parties:
  - à dextre : ce sont des armes d'origine seigneuriale : "d'hermine au chef de gueules" étaient les armes des premiers seigneurs de Roubaix dont la seigneurie fut érigée plus tard en marquisat. Elles sont peu à peu devenues celles de la ville à partir du  XVe siècle.
  - à senestre ce sont de nouvelles armoiries concédées après la Révolution, par lettres patentes du 17 novembre 1818, suite à la proposition du conseil municipal (voir Archives nationales →ICI et  ICI). Ce nouveau blason reflète bien évidemment l'activité principale de la cité : l’industrie textile.
   Les deux blasons : l'ancien et nouveau seront finalement réunis en 1859, avec l'aval du conseil municipal, pour recoller l'histoire de la ville d'avant la Révolution et celle d'après l'Empire français (voir cette étude → ICI).


un des terribles secteurs de chemins pavés de l'Enfer du Nord : celui du Moulin de Vertain à Templeuve - à gauche c'est une
 sculpture en forme de pavé géant, posée là en l'honneur de la course Paris-Roubaix  - photo © Sébastien Jarry/MaxPPP


Lundi 16 Juillet 2018 :  transfert vers les Alpes et repos, 
pas d'étape



Rendez-vous mardi prochain pour la suite .... → ICI



💻 Pour suivre en temps réel la course, je vous invite à consulter le site officiel du Tour (langues : FR/EN/ES/DE) →  ICI
📺 ou en direct à la télévision, sur les chaînes de France Télévisions (langue : FR) → ICI 
• puis en replay sur le web : france•tvsport (langue : FR) → ICI

💶 Crédits :

 - Blasons :
armorialdefrance.fr (dessins de Daniel Juric) , 
vous pouvez y trouver des renseignements complémentaires, pour chaque blason.

- Drapeaux :
commons.wikimedia.org/wiki/

- Logos : sites municipaux ou communautaires

- Cartes : www.letour.fr

- Autres images : passer la souris dessus pour découvrir leur origine



                Herald Dick

.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire