jeudi 5 mai 2016

Il Giro d'Italia 2016 - le Tour d'Italie en blasons ○~○ le grand départ aux Pays-Bas

armoiries des Pays-Bas, pays accueillant le Grand départ
 Depuis l'ouverture de mon blog en juin 2011,  j'ai pris l'habitude de vous faire découvrir l'héraldique civique à travers les étapes des plus grands épreuves sportives en commençant par le cyclisme : le Tour de France, la Vuelta pour l'Espagne et depuis 2013 : le Giro d'Italie.

  Le Giro d'Italie, né en 1909, est tout aussi difficile et passionnant que le Tour de France ou la Vuelta, avec son caractéristique et pourtant peu viril "Maillot Rose" du vainqueur ! De plus il se déroule à une saison encore précoce dans l'année, où les conditions climatiques peuvent être apocalyptiques, comme en 2013 dans les Alpes du Haut-Adige, où ,à cause des fortes chutes de neige, une étape a été annulée.
  Encore plus fantasque que le Tour de France ou la Vuelta, le tracé sort quelquefois très très loin des frontières nationales, jusqu'en Grèce, en Belgique, au Danemark et même en Irlande, ces dernières années ! Et cette année 2016, nous allons reprendre le départ pour la troisième fois après 2002 et 2010, depuis les Pays-Bas avec trois étapes de plat intégral : oui, nous sommes dans les "pays bas" (Nederland) !

  Autre spécificité du Tour d'Italie par rapport à ses homologues français et espagnol, il ne se termine non pas dans la capitale : Rome, mais le plus souvent à Milan, siège du journal "La Gazzetta dello Sport "qui en est le sponsor principal. Mais Milan partage très fréquemment cet honneur avec d'autres grandes villes. Cette année ce sera à Turin que le vainqueur montera sur le podium final.

Voici la carte générale du parcours (cliquer sur l'image pour pouvoir l'agrandir):



logo spécial de l'organisation néerlandaise (site → ICI)
drapeau de la Province de Gueldre / Gelderland

Je vous propose donc de suivre virtuellement, par le biais de l'héraldique territoriale et municipale, le parcours des coureurs, étape par étape, avec pour commencer un petit circuit de trois jours sur les routes des Pays-Bas. Plus exactement l'épreuve se déroule presque intégralement (sauf une vingtaine de kilomètres) dans la province de Gueldre, avec trois étapes. Un voyage qui commence avec des lions et des aigles, exclusivement !
Province de Gueldre  -   Provincie van Gelderland

Province de Gueldre :  "Écu parti d'azur au lion contourné, couronné à queue fourchue, d'or, armé et lampassé de gueules (du Duché de Gueldre ancien) et d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules (du Duché de Juliers)". Timbré d'une couronne royale fermée et supporté par deux lions rampants d'or, armés et lampassés de gueules. 



1ère étape - Vendredi 6 Mai 2016 : Apeldoorn - Apeldoorn
 (étape contre la montre individuel)
Apeldoorn (Gueldre / Gelderland)
Apeldoorn : cu français, d'or à l'aigle de gueules becquée et membrée d'azur, chargée d'une clé d'argent en fasce brochant sur la poitrine".

• Ces armes sont d'origine familiale, précisément de la maison du même nom : van Apelthorn / Apeldoren ou Apeldoorn, dont la lignée principale s'est éteinte au début du XVIIIe siècle. Elles ont été reprises pour la première fois de manière informelle en 1734 pour orner l'horloge de l'église. Elles ont été finalement validées par la municipalité en 1815 ou 1818.


Palais royal  Het Loo à Apeldoorn - construit entre 1684 et 1686 -  il a été la résidence de la Maison d'Orange-Nassau,
du roi Guillaume III dès l'achèvement de la construction, jusqu'à la mort de la reine Wilhelmine en 1962.

2e étape - Samedi 7 Mai 2016 : 
Arnhem - Nijmegen / Nimègue

Arnhem (Gueldre / Gelderland)

Arnhem : "d'azur à l'aigle bicéphale d'argent becquée, lampassée et membrée d'or". Timbré d'une couronne d'or à cinq fleurons, supporté par deux léopards lionnés rampants au naturel.

• Le motif de l'aigle bicéphale est présent sur les sceaux de la ville depuis 1281, puis transposé sur un écu au XVIIe siècle. Les armes actuelles ont été officialisées pour la ville en 1815.




3e étape - Dimanche 8 Mai 2016 : 
Nijmegen / Nimègue -   Arnhem

Nimègue / Nijmegen  (Gueldre / Gelderland)
Nimègue : cu français d'or à l'aigle bicéphale de sable chargée en cœur d'un écusson d'azur au lion couronné d'or, armé et lampassé de gueules". Timbré d'une couronne impériale, soutenu par deux lions rampants, d'or armé et lampassé de gueules à dextre (du duché de Gueldre ancien), de sable armé et lampassé de gueules à senestre (du duché de Juliers ancien).

• Les armes de Nimègue datent de 1230 quand la ville a reçu le droit de cité et de porter l'aigle impériale à deux têtes sur ses armes. Nimègue est en effet une très ancienne ville de l'Empire; Charlemagne et ses successeurs y ont souvent tenu leur cour. En 1247, Guillaume II, comte de Hollande et roi des Romains donna la ville en gage au comte de Gueldre (de graaf van Gelre). Finalement, n'ayant pas été rachetée, la ville restera la possession des comtes, puis ducs de Gueldre et c'est pour cette raison que l'aigle porte sur sa poitrine un écusson aux armes de Gueldre . Les lions supports rappellent ceux respectivement : de Gueldre, à gauche et de Juliers (Julich), à droite, les deux duchés qui ont été réunis en 1379.  Les armes actuelles seront définitivement officialisées en 1816.





Lundi 9 Mai 2016 : transfert vers la Calabre,
en Italie du sud et repos, pas d'étape



Pour suivre en temps réel la vraie course, et si vous êtes un vrai fan de cyclisme, je vous invite à consulter le site officiel (langues : IT/ EN / ES) → ICI
Et les vidéos en replay sur la chaîne Tiz-Cycling (langue : EN) → ICI

Rendez-vous mardi prochain pour la suite ....→ ICI



Crédits :
cartes : www.gazzetta.it
blasons : nl.wikipedia.org/wiki/  (dessins signés : Arch)
merci à eux.



               Herald Dick 
 .

2 commentaires:

  1. Petite bourde dans les armoiries de Nimègue : "Écu français d'azur à l'aigle bicéphale". C'est un écu d'or.

    RépondreSupprimer