lundi 2 mai 2016

La Quête du Graal dans les manuscrits français - Chapitre #05 : les rois Baudemagu, Loth, Caradoc et quelques autres encore, à la Table Ronde

apparition du Saint Graal au centre de la Table Ronde, ramené par Galaad,
de retour de sa quête, et qui occupe le "Siège périlleux" qui lui revient.
Au premier plan, vus de dos et coiffés d'une couronne sont assis les rois
Rion, Caradoc, Yder et Baudemagu ; leurs noms sont d'ailleurs écrits
sur les coffres-sièges :  RYONS - CARADOS - YDIER - BANDEMAG..
 N ous poursuivons cette "Quête du Graal" virtuelle en mode documentaire, par l'exploration de quelques importants manuscrits et premiers livres imprimés français relatifs au cycle arthurien. Je vous invite à revoir le premier chapitre (voir ici → ) qui résume toute la démarche initiale. Du moins nous privilégions ceux dont la légende est illustrée par de pures merveilles que sont les enluminures et plus spécialement les dessins ayant un intérêt du point de vue de l'héraldique.

Voici donc le cinquième volet de la série. Je rappelle que j'ai pris comme base référentielle deux armoriaux manuscrits : celui coté "Français 5233" de la Bibliothèque Nationale de France (Paris) daté du XVIe siècle, et le manuscrit coté "Ms 5024" de la Bibliothèque de l'Arsenal (Paris), du XVe siècle. C'est le premier qui décide de l'ordre de présentation des chevaliers, précédés d'un chiffre romain.


Vous pouvez aussi revenir au chapitre précédent : → #04


 • Les blasons :
  1.  Le Roy Boort de gambles / le roi Bohort de Gaunes
  2.  Le Roy Meliadus de lyonnois / le roi Méliadus de Léonois
  3.  Le Roy Baudemagu de gorre / le roi Baudemagu de Gorre
  4.  Le Roy Lot d orcanie / le roi Loth d'Orcanie
  5.  Le Roy Carados / le roi Caradoc
  6.  Le Roy Lac / le roi Lac




• Les blasons avec leur légende au-dessus :
  1.  Le roi carados dazur aune courone dar-gent  le roi Caradoc  : "d'azur à une couronne d'argent".
  2.  Le roi de cla-re dor aune croys poten-cee de gueules / le roi de Clare : "d'or à une croix potencée de gueules". (développé dans le chapitre #06)
  3.  Le duc de clarence dazur aune ville dor maconnee de sable / le duc de Clarence : "d'azur à une ville d'or, maçonnée de sable". (développé dans le chapitre #03)
  4.  Hector desmares dargent à ııı bandes de belic a ı soleil dazur / Hector des Mares : "d’argent à trois bandes de bellic,à un soleil d’azur".  (développé dans le chapitre #02)
  5. Blioberis dargent a ııı bandes de belic seme de croissant de sableBliobéris : "d'argent à trois bandes de bellic, semé de croissants de sable. (développé dans le chapitre #02)
  6. Gaheriet de pour-pre aune aigle a ıı testes dor membree de gue- a ung baston degueulles Gaheriet : "de pourpre à une aigle à deux têtes d'or, membrée de gueules, à un bâton de gueules". (développé dans le chapitre #04)


XXII. Bohort de Gaunes

 Bohort le père, roi de Gaunes, est un des premiers avec son frère Ban de Bénoïc à rejoindre durant la première partie du règne les troupes d'Arthur. Son fils cadet Bohort l'Essillié, l'un des meilleurs des Chevaliers de la Table ronde, est parmi les trois à mener à son terme la quête du Graal. Il est aussi le père de Lionel, son fils aîné, le grand-père d'Hélain le Blanc, et l'oncle de Lancelot, d'Hector, de Blanor et de Blioberis. Il fait également partie des Compagnons Errants.

texte : "Le roy Bort de Gaunes estoit frere du roy Ban et estoit roy d'une partie de Gaules qui s apeloit Gaunes. Et estoit homme
 moyen et de moyenne taille Et les cheveux ut noirs Beaulx yeulx et de doulce regardeure Et molt avoit colore le visage. Les espaulles ut ...". 

Armes : d’argent semé d’étoiles de sable, à trois bandes de gueules brochantes.
Cimier : une aigle bicéphale issante d’argent.
Manteau : coupé de gueules et d’argent, doublé d’hermine.
Devise : Y CE FERA




• Nous retrouvons ici encore dans les textes anciens, le terme de "belic" ou "bellic" qui remplace la couleur véritable : de gueules. Je vous invite à relire la fiche que j'avais réalisée pour le chevalier Lancelot du Lac où j'avais expliqué l'origine de ce terme de vieux français. 
• Par ailleurs on notera que les armes de Bohort le père sont identiques à celles de son fils aîné, dont j'ai parlé dans un volet précédent: Lionel

.

XXIII. Meliadus de Léonois

Méliadus de Léonois est le beau-frère du roi Marc de Cornouailles, le père de Tristan. Il est tué par le roi de Norhout.

texte : " Quant le roy meliadus desfist li contes. et le roy arto delivre..." -  Le roi Meliadus (bouclier et harnachement du cheval verts /de sinople plain) défait les "Contes" pour délivrer le roi Arthur.
Armes : de sinople plain.
Cimier : un chêne de sinople, issant d’une couronne d’or.
Manteau : de sinople doublé d’hermine.
Devise : A LA VERDVRE
.


• Après Guiron le Courtois, étudié dans le chapitre précédent, les armes de Méliadus sont les deuxièmes avec un blason d'émail "plain" c'est-à-dire d'une couleur unique. Il faut croire que ne sera pas le dernier.


XXIV. Baudemagu de Gorre

Baudemagu de Gorre est le roi de Gorre, neveu du roi Urien, père de Méléagant, le chevalier félon qui enlève la reine Guenièvre au début du Chevalier de la Charrette. Son royaume, décrit comme un pays étrange d’où personne ne revient, est sans doute un avatar du royaume des morts des légendes celtiques. Devenu l’ami de Lancelot, il sera tué par Gauvain, contre qui il a nourri une longue jalousie.
.
Armes : de gueules à trois gants d’argent.
Cimier : une main issante d’une couronne et tenant une hache, le tout d’or.
Supports : deux griffons d’or.
Devise : DE GORRE EN GORRE

.


• Les gants qui ornent les armes, certes imaginaires, du roi Baudemagu sont des gants de peau ou de cuir. En aucun cas ce ne sont des gantelets d'armure, en métal : fer ou acier donc, comme certains sites prétendus "de référence", le représentent de façon bâclée et erronée à l'attention des lecteurs.





XXV. Loth d'Orcanie

le roi Loth d'Orcanie est le fils d'Hector d'Orcanie, frère de la Dame de Norhaut, père de Gauvain, Agravain, Guerrehet et Gahériet, et père supposé de Mordret. Au cours de sa rebellion contre le roi Arthur, il est tué par le roi Pellinor.

Armes : de pourpre à l’aigle bicéphale d’or, becquée et membrée d’azur.
Supports : deux aigles d’or, becquées et membrées d’azur
Devise : D’ORCANE


Le blason de Loth s'inscrit lui aussi dans la longue série de la maison d'Orcanie "de pourpre à l'aigle d'or, becquée et membrée d'azur ", que nous avons déjà observé chez ses fils : Gauvain et Gaheriet. On peut même dire que Loth en tant que souverain et géniteur est le premier détenteur de ces armes.
le roi Loth peint sur un parchemin du XVe siècle



XXVI. Caradoc

Caradoc, ou Carados, Karados, est un ancêtre semi-légendaire des rois de Gwent (Pays de Galles) vivant pendant le Ve siècle. Il est surnommé parfois Briefbras (bras court), ou Brechbras (bras long) ou encore  Freichfras (bras fort). Il est évoqué dans la légende du roi Arthur comme faisant partie des chevaliers de la Table Ronde. Selon les légendes arthuriennes, lorsque Arthur s’empara du pouvoir, il se rebella en s’alliant à d’autres rois. Il finit pas se réconcilier avec le jeune roi et devint un de ses plus fidèles alliés. En vérité, il y aurait "deux  Caradoc", "Caradoc l’ancien" ayant eu un fils qu’il nomma " Caradoc, le Jeune". Devenu adulte, Caradoc le Jeune devint à son tour chevalier de la Table Ronde et s’installa à Camelot. 


Armes : d’azur à une couronne d’argent.
Cimier : une aigle de pourpre essorante.
Supports : deux tigres de sable.
Devise : ZELLANDE




Bataille entre une armée dirigée par Arthur (d'azur semé de couronnes d'or et heaume surmonté d'une couronne) à gauche,
 et une autre armée menée par Caradoc le Grand (d'azur à une couronne d'argent) à droite du rocher.



XXVII. le roi Lac

Le roi Lac est le fils du roi Canan de Salonique, frère de Dirac, époux d'Ocise, la soeur du roi Pellés. Il est le père de Brandelis et d'Erec. Il rejoint la Table Ronde sous le règne du roi Uther Pendragon ou peut-être bien au début de celui d'Arthur. Il meurt assassiné par ses neveux jaloux de sa renommée, peu de temps après que son fils Erec ait accompli "la Joie de la Cour". Les sources diverses lui attribuent un royaume dont le nom varie entre Estregales (Outre-Galles), Orcanie, Grande Inde, Irlande, Nantes, Celis, Seland, Carnant ou encore les Isles Noires.

Armes : d’or à trois têtes de serpent (ou de dragon) de gueules, languées de sinople.
Cimier : une tête de dragon de gueules, languée de sinople.
Supports : deux lévriers d’argent, mouchetés de sable, colletés de gueules.
Devise : GREGOYS SVIS






XXVIII. le roi Rion

Le roi Rion est le roi d'un pays très sauvage, près des marches de Galles, appelé Gallefort.

Armes : d’or au léopard d'azur (ou de pourpre), armé et lampassé de même.
Cimier : une tête de léopard d’or.
Supports : deux léopards d’or.
Devise : TROP MI TARDE

.








.

  Vous pouvez retrouver et consulter tous les armoriaux et manuscrits cités dans les infos bulles accompagnant les images (en passant votre souris dessus) en vous connectant aux réserves numériques des bibliothèques nationales ou municipales, ou des serveurs où ils sont stockés, tels que :


Enfin, je vous recommande de visiter ces réalisations modernes en dessins vectoriels de très grande qualité  :
- "Los Caballeros de la Tabla Redonda" en espagnol. 

 
  Pour découvrir les rois Urien, de Clares, Pellinor de Listenois, Ydier, Pharamond, et le Morhault d'Irlande, c'est au Chapitre #06ICI

   
         à bientôt.....
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire