mardi 15 mai 2018

Il Giro d'Italia 2018 - le Tour d'Italie en blasons -
Semaine 02 : des Abruzzes en remontant vers le Frioul

gonfalon de la ville de Ferrare
(Émilie-Romagne)
 T roisième rendez-vous sur mon blog (voir le précédent épisode → ICI), pour une illustration originale de cette épreuve cycliste de printemps.

  Après une pause, une vraie cette fois, car celle qui ramenant l'organisation d'Israël lundi passé n'était pas de tout repos avec le transfert, malgré son nom. Les dernières étapes et surtout celle du Gran Sasso d'Italia, énorme, a remis de l'ordre dans la hiérarchie des candidats à la victoire finale. Nous allons poursuivre avec une alternance moyenne montagne/plaine/haute montagne, tout au long de cette semaine.
passage du Giro dans la ville d'Imola
 En effet, les deux premières étapes se dérouleront dans le massif des Apennins. Puis suivront trois étapes dans l'immense plaine du Pô, et nous terminerons avec deux arrivés au sommet de grande difficulté, dans le massif alpin des Dolomites, et  en particulier celle du Monte Zoncolan, connu pour avoir les plus gros pourcentages de pente sur l'ensemble des courses de l'U.C.I World Tour.

 Je vous propose donc de poursuivre virtuellement, par le biais de l'héraldique territoriale et municipale, le parcours des coureurs, étape par étape, avec je l'espère de belles découvertes. Pour les amateurs de sport uniquement vous trouverez en bas de cette page des liens qui vous donneront les images et les classements de l'épreuve.

 Voici la carte générale du tracé, en rappel, avec la zone d'étude délimitée en clair et plus bas la carte réduite aux six étapes concernées par ce sujet.

Région du Frioul-Vénétie julienne
Région d'Émilie-Romagne
Région de Vénétie
Région des Abruzzes
Région des Marches
Région d'Ombrie
Vue de l'imposante basilique San Francesco / Saint-François à Assise bâtie sur un promontoire au bout de la ville, classée
depuis 2000 au patrimoine mondial de l'humanité à l'UNESCO


---------------------------------------------------------------------------------

Région des Abruzzes


Région des Abruzzes : timbre italien émis en 2004



10e étape - Mardi 15 Mai 2018 :   Penne  - Gualdo Tadino

Penne 
 (Province de Pescara)
Province de Pescara /
 Provincia di Pescara
 (Région des Abruzzes)
Penne :  "Écu elliptique de gueules au château d'argent, maçonné, ouvert et ajouré de sable, avec quatre tours, les deux tours latérales sommées d'un demi-vol d'or, celui à dextre posé en bande, celui de senestre posé en barre, la troisième tour sommée d'un étage supplémentaire et d'un toit conique, girouetté d'or; le tout est soutenu par l'inscription latine en lettres d'or : S.P.Q.P.". Écu supporté par un encadrement de parchemin d'or.  Couronne civique des villes italiennes. 

Province de Pescara :  "Parti, au premier, d'azur à une chaîne de montagne au sommets enneigés, au pied de laquelle coule une rivière au milieu d'une vallée, débouchant sur une mer sur laquelle navigue une barque à voile, le tout au naturel; au second de sinople au sanglier contourné au naturel". Écu soutenu d'un listel d'argent, portant la devise latine : "SIBI VALET ET VIVIT" qui se traduit par : "Il est fort et vivant". Couronne et ornements extérieurs des Provinces italiennes.


Gualdo Tadino
 (Province de Pérouse)
Province de Pérouse /
 Provincia di Perugia
 (Région d'Ombrie)

















  





Gualdo Tadino :  "D'argent à trois bandes de gueules". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.

Province de Pérouse : "Écu de gueules, un griffon passant d'argent, becqué, lampassé et couronné à l'antique d'or". Couronne et ornements des provinces italiennes.

 cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :
.
 ---------------------------------------------------------------------------------

Région d'Ombrie


Région d'Ombrie : timbre italien émis en 2007





11e étape - Mercredi 16 Mai 2018 :  Assisi / Assise  -  Osimo


Assisi / Assise
(Province de Pérouse)

timbre italien émis en 2000 commémorant l'édification de la
 basilique de Saint François d'Assise
Assise : "Parti, au premier, d'azur à une croix d'argent; au second, de gueules au lion d'or ". Sous l'écu, un listel d'argent avec la devise en lettres majuscules de sable: "SERAPHICA CIVITAS" (traduction littérale:  "la ville séraphique", en clair : "la ville des anges" (les séraphins sont des anges). Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes.

Osimo
(Province d'Ancône)

Province d'Ancône /
 Provincia di Ancona
 (Région des Marches)




timbre italien émis en 2005 en l'honneur
 de la basilique de San Giuseppe da Copertino
(Saint Joseph de Cupertino en français)
Osimo : "D'azur, au château de cinq tours de gueules, l'ensemble crénelé, maçonné, ouvert et ajouré de sable, la tour centrale plus haute et plus large, avec deux fenêtres, les tours intermédiaires de hauteur et de largeur moyennes, les tours latérales plus étroites et de plus petite hauteur, toutes les quatre avec une seule fenêtre; le château est soutenu en pointe par deux lions d'or passants et affrontés.  Sous l'écu, un listel d'azur avec la devise en lettres majuscules de sable: "VETVS AVXIMON" (L'ancienne Auximum)". Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes.
• Le blason est fautif par l'usage de couleurs d'émaux incompatibles en héraldique : gueules sur azur et même sable sur gueules, et jusque dans la banderole, avec sable sur azur.

Arbousier (Arbutus unedo),  arbuste méditerranéen
 aux couleurs du drapeau italien : vert, blanc et rouge

Province d'Ancône: "D'azur au bras dextre humain de carnation, plié au coude et tenant une branche d'arbousier au naturel en barre, fruitée de deux baies dorées". Couronne et ornements extérieurs des provinces italiennes.
• Le bras fléchi figure des armes parlantes (Ankòn, le coude, en grec) et se réfère à la conformation géographique de la côte, au point où l'ancienne colonie gréco-romaine s’élevait. Le symbole a été repris sur une pièce de monnaie en bronze du IVe siècle, mise en circulation par les fondateurs d'Ancône (Ἀγκών, 'Ankón), originaires de la Syracuse grecque (en Sicile).
• L'arbousier (corbezzolo en italien) est considéré comme la plante nationale de l'Italie. C'est un des symboles patriotiques italiens avec ses feuilles vertes, ses fleurs blanches et ses baies rouges, il rappelle les couleurs du drapeau de l'Italie.

---------------------------------------------------------------------------------

Région des Marches


Région des Marches : timbre italien émis en 2007






12e étape - Jeudi 17 Mai 2018 :  Osimo   -  Imola

Imola
(Province de Bologne)


Ville métropolitaine de Bologne /
 Città metropolitana di Bologna
 (Région d'Émilie-Romagne)


Imola : "Parti, au premier d'azur bleu, à la bande d'argent, chargée du mot "LIBERTAS" en lettres majuscules romaines de sable; au second de gueules au griffon couronné d'or, tenant de sa patte dextre tendue une épée haute d'argent; au chef d'Anjou (d'azur au lambel de gueules et chargé de trois lys d'or intercalés entre les quatre pendants du lambel".  Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes.
 • Le "capo d'Angiò" ( chef d'Anjou ) est dans l'héraldique civique italienne, l'équivalent de notre"chef de France" pour bon nombre de cités italiennes du centre et du sud du pays. Il se réfère à la dynastie capétienne des Anjou qui a donné beaucoup de souverains en Italie, au Moyen-âge, en particulier pour le Royaume de Naples.

 Ville métropolitaine de Bologne (nouvelle entité administrative qui remplace l'ancienne Province de Bologne depuis le 1er janvier 2015) : logo héraldique inspiré par le blason de l'ancienne province, devenu obsolète ( ci-contre ): "Sur fond blanc : un lion rampant bleu, tenant une lance de même couleur portant une  bannière à trois bandes, vert, argent, avec la devise "LIBERTÀ" en rouge". 


---------------------------------------------------------------------------------

Région Émilie-Romagne

Région Émilie-Romagne : timbre italien émis en 2004



.

13e étape - Vendredi 18 Mai 2018 :  
Ferrara / Ferrare  -  Nervesa della Battaglia

Ferrara / Ferrare
(Province de Ferrare)
Province de Ferrare /
 Provincia di Ferrara
 (Région d'Émilie-Romagne)


blason/logo officiel de la ville
 de Ferrare utilisé par
 l'administration municipale
Ferrare : "Coupé de sable et d'argent". Couronne ducale d'or. Ornements extérieurs des villes italiennes.

• Les armoiries que je vous propose sont celles qui correspondent à la représentation normalisée et complète pour les armoiries des villes italiennes, avec couronne et ornements extérieurs : branche de laurier à gauche, branche de chêne à droite liées par un ruban au couleurs du drapeau italien. L'écu est de forme dite "samnitique" ( scudo sannitico pour les italiens ), en fait pour nous, c'est juste un "écu français moderne". Mais la municipalité utilise officiellement un blason cette fois de forme typiquement italienne, en amande, très élégante, voir ci-contre.
• La simplicité du blason, même si on ne peut pas en faire une absolue vérité, donne souvent une indication sur sa grande ancienneté. En effet les toutes premières armoiries, quel que soit le type de propriétaire, chevalerie, clergé ou sceaux d'échevins, étaient pour la plupart formées de partitions géométriques basiques: coupé, parti, croix, bandes, barres, pals, fasces, etc...  La plus ancienne représentation des armes de la ville de Ferrare est attestée par leur présence sur des pièces de monnaies apparues ente 1346 et 1348.
blason d'Ulm ( Allemagne -
land de Bade-Wurtemberg)
Pour l'anecdote il existe une ville jumelle, héraldiquement parlant, en Allemagne , c'est la ville d'Ulm qui blasonne aussi "coupé de sable et d'argent".
• La couronne ducale  qui remplace ici la couronne civique murale normalisée, fait référence à un ancien état italien : le Duché de Ferrare qui a existé entre 1471 et 1598, avant d'être absorbé par les États du pape.

Province de Ferrare : " Tiercé en pairle, en 1 aux armes de la préfecture: Ferrare;  en 2, aux armes de la ville de Cento ; en 3 aux armes de la ville de Comacchio ".  Ornements extérieurs des provinces Italiennes.
• Ces armoiries "patchwork" permettent de réunir l'image d'une écrevisse et celle d'un carrelet (Pleuronectes platessa) dans le même blason : curiosité  zoo-héraldique ! et nous retrouvons encore notre "capo d'Angiò" ( chef d'Anjou ) , expliqué précédemment.


Nervesa della Battaglia
(Province de Trévise)


Province de Trévise /
 Provincia di Treviso
 (Région de Vénétie)



Nervesa della Battaglia : "D'azur à trois monts accolés en fasce, le mont central soutenant une tour d'argent, crénelée "à la gibelin", maçonnée de sable, les monts latéraux soutenant un sapin au naturel ; et à la champagne écartelée de sable et d'argent". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
exemple de muraille italienne à Arezzo, en Toscane,
  crénelée "à la gibelin" ou en "queues d'aronde"
 • Comme chaque année, au moment du Giro, nous retrouvons cette particularité de l'héraldique italienne : le crénelé "à la gibelin" (voir démo, en italien  → ICI  ). En français on peut dire:  crénelé / entaillé, mais il est moins évocateur que le terme italien. C'est aussi une caractéristique qui s'inspire directement de l'architecture militaire médiévale  en Italie, qui oppose les créneaux "à la guelfe"(merlons droits) et créneaux "à la gibelin" (merlons en queue d'aronde).
  • La petite bourgade de Nervesa fut totalement détruite lors de combats très violents en juin 1918, lors de la Bataille du Piave ou la Battaglia del Solstizio  en italien, c'est-à-dire : "la bataille du Solstice". C'est pour cette raison que le nom de Nervesa a été complété vingt ans tard avec la mention "della Battaglia". La commune a également reçu la Médaille d'or du mérite civil ( Medaglia d'oro al merito civile ) en 2004 pour récompenser (bien tardivement) son esprit de sacrifice et son patriotisme, en mémoire de cette sanglante bataille de la Première Guerre mondiale.

Province de Trévise : "Écu anglais, d'azur à une fasce d'argent chargée du mot latin "TARVISIVM" en lettres capitales romaines de sable, soutenant une grande tour, accostée de deux tours plus petites, toutes crénelées, au naturel, ajourées de sable, ouvertes du champ, et deux étendards d'argent, flottants, accrochés à deux hampes de sable, l'un posé en bande à dextre, l'autre en barre à senestre;  dans la partie inférieure : une muraille d'argent mouvant de la pointe, avec au milieu une tour carrée munie d'une fenêtre en arc cintré, fermée, accostée de chaque côté par deux tours crénelées, au naturel, et entre les deux, deux petites tours de guet d'or, avec un toit de gueules et sommées d'une croix, celle de senestre plus haute".
 Couronne de marquis. L'écu est soutenu d'un anneau d'or, chargé des mots en latin :  "MONTI MVSONI PONTO DOMINORQVE NAONI" en lettre capitales romaines de sable.


 ---------------------------------------------------------------------------------

Région de  Vénétie


Région de la Vénétie : timbre italien émis en 2008

 ---------------------------------------------------------------------------------

Région de Frioul-Vénétie julienne

Région de Frioul-Vénétie julienne : timbre italien émis en 2005






14e étape - Samedi 19 Mai 2018 :  
San Vito al Tagliamento  -  Monte Zoncolan

San Vito al Tagliamento
(Province de Pordenone)
Province de Pordenone /
 Provincia di Pordenone
 (Région du Frioul-Vénétie julienne)
San Vito al Tagliamento :  "De gueules, au château à deux tours d'argent, maçonné, ouvert et ajouré de sable, à la fasce d'argent traversant seulement le château, bordée d'azur et chargée d'une branche de chêne de sinople". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.

La déesse Concordia, gravée sur le revers
d'une monnaie romaine (IIIe s.)
Province de Pordenone :  "D'azur à la bordure d'or,  chargé de la déesse Concordia de carnation habillée d'argent, tenant de sa main dextre une branche d'olivier au naturel et dans la senestre une corne d'abondance d'or, remplie de fruits au naturel" ; sous la pointe du bouclier, une banderole d'or avec la devise latine en caractères romains:  "CONCORDIA PARVAE RES CRESCVNT" qui signifie "L'union fait la force". Couronne et ornements extérieurs des Provinces italiennes.
•  "L'union fait la force" est une devise très utilisée à travers le monde, ici accompagnant un personnage allégorique de la mythologie gréco-romaine, en fait c'est un jeu de mot avec "Concordia" et le mot "concorde" = alliance, accord, etc...


Monument dédié aux Cyclistes , au sommet du col du Monte Zoncolan
une arrivée d'étape au Monte Zoncolan (photo :  Bettini)
🏔🚵 Monte Zoncolan  : c' est un sommet des Préalpes carniques dans le Frioul, au nord-est de l'Italie, près de la frontière avec l'Autriche. Situé dans le pays de Carnie, sous-région de la province d'Udine, il culmine à 1.750 mètres d'altitude. Il est géographiquement partagé entre les municipalités de Sutrio, Ovaro et Ravascletto, et abrite une importante station de ski.  On atteint le sommet par la route à partir d'Ovaro ou de Sutrio. Ce n'est que très récemment qu'il a acquit une certaine renommée internationale, par les arrivées d'étape du Tour d'Italie qui y sont réalisées (la première en 1997, pour une étape du Giro d'Italia rosa féminin, puis en 2003 pour les hommes et encore en 2010, 2011, et 2014). Il s'agit d'une des ascensions cyclistes les plus dures effectuées par le peloton cycliste professionnel parmi les épreuves de l'UCI World Tour.

Ovaro
(Province d'Udine)
Province d'Udine /
 Provincia di Udine
 (Région du Frioul-Vénétie julienne)
























Ovaro : "Parti dentelé d'argent et d'azur chargé d'un pont enjambant une rivière, surmonté à dextre d'un campanile du lieu brochant, à senestre un navet, le tout au naturel ". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
•  Ce petit village de la Carnia , un petit pays de montagne frontalier avec l'Autriche montre ici ses attraits touristiques. Et le navet ( rapa en italien, rape acide dans la région) est semble-t-il une culture traditionnelle locale.

aigle portée en étendard par les
légions romaines ( reconstitution)

Province d'Udine : " Écu en tiers-point (ou triangulaire), d'azur à d'aigle au vol abaissé d'or, la tête surmontée d'une couronne à l'antique du même, lampassée de gueules".  Couronne et ornements extérieurs des Provinces italiennes.
•  L'image de l'aigle provient d'un bas-relief datant du IIIe siècle, appartenant au patrimoine archéologique d'Aquileia / Aquilée . L'aigle, rappelons-le, guidait les colonisateurs romains.  Emblème de l'Empire romain, il deviendra par la suite, celui de nombreux empires qui lui succéderont durant toute l'Histoire, et à travers le monde entier, et ce jusqu'à aujourd'hui.





15e étape - Dimanche 20 Mai 2018 :  Tolmezzo  -  Sappada

Tolmezzo
(Province d'Udine)

Sappada
(Province d'Udine)



Tolmezzo : " Coupé : au premier d'azur  à la croix d'argent, bordée de gueules; au second d'azur à la tour hexagonale "au naturel", vue sur trois côtés, crénelée "à la guelfe", maçonnée, ouverte et ajourée de sable, mouvant de la pointe, sommée d'une aigle d'or, lampassée de gueules, issant du crénelage". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
 • Encore une particularité du langage héraldique en Italie, mais aussi en Espagne, les bâtiments, châteaux, tours, etc... sont parfois blasonnés "au naturel", c'est-à-dire de la couleur de la pierre locale. Cet artifice astucieux permet ainsi aux héraldistes de s’affranchir des règles d'accord des couleurs, et de faire côtoyer plusieurs nuances autrement interdites. Mais on est vraiment ici aux limites de l'abus de pouvoir ! 

représentation artistique en forme de tableau
des anciennes "armoiries" de la commune
 sur une façade d'un bâtiment du village
( origine: site de la commune)

entête de document officiel
 avec le logo de la commune
Sappada : "Écu non héraldique : un mineur au travail, torse nu, brandissant une torche enflammée, dans une cavité entourée de rochers, l'ensemble vu en coupe dans la pente d'une montagne et sur fond de ciel gris, le tout au naturel".  Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
 • L'emblème de la municipalité de Sappada est utilisé depuis 1890. En 1929 il a été envoyé par le Podestà (= le bourgmestre) à la préfecture pour obtenir sa validation officielle. Mais en 1939, la réponse est venue avec un autre dessin, différent de l'original : "D'azur, à la montagne de trois monts au naturel, sur une terrasse verdoyante, accompagnée de deux houes, mises en sautoir, emmanchées d'or". Les houes ( "zappa" en italien )  constituant ainsi des armes parlantes. Cependant, la commune continue encore d'utiliser dans ses documents, les vieilles armoiries (ci-contre) , qui représentent un mineur travaillant au fond d'une mine, un symbole des origines historiques de Sappada.
 • Ce village du Frioul, frontalier de l'Autriche a pour autres noms : Plodn ou Ploden en dialecte frioulan, de type germanique, Bladen en allemand, Sapada en ladin , une autre langue locale.
• Fait rarissime, cette commune, à partir d'un referendum local datant de 2008, a demandé à changer de province de rattachement et donc aussi de région : de Belluno en Vénétie à Udine en Frioul-Vénétie julienne. Le transfert a été officialisé par la Chambre des députés de la République italienne à la fin du mois de novembre 2017 (voir → ICI), et la loi publiée au journal officiel le 5 décembre 2017.
La station de sports d'hiver de Sappada , la haute vallée du Piave, au pied du massif des Alpes carniques

.

Lundi 21 Mai 2018 :  repos dans le Trentin, pas d'étape



Rendez-vous mardi prochain pour la suite ....



Pour suivre en temps réel la vraie course, si vous êtes un vrai fan de cyclisme, je vous invite à consulter le site officiel (langues : IT/ EN / ES) → ICI
ou en direct sur la TNT, puis en replay sur le web : chaîne l'Équipe 21 (langue : FR) → ICI



les régions parcourues cette semaine

Crédits :
cartes : www.gazzetta.it

blasons :
www.comuni-italiani.it
it.wikipedia.org
www.araldicacivica.it (dessins de Massimo Ghirardi)
merci à eux.

 autres images :
- passer votre souris sur les images pour lire les url des sites sur lesquels elles ont été empruntées



               Herald Dick
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire