dimanche 3 janvier 2016

Le Rallye du Dakar 2016 illustré par les blasons des villes étapes

Il  a commencé le 2 janvier 2016, au départ de Buenos Aires, la capitale de l'Argentine et le trophée sera remis au vainqueur, sur le podium, le 16 janvier, à Rosario, qui est la 3ème ville du pays.
   Le Rallye du Dakar, qui a gardé le nom de la capitale africaine alors que la course ne se déroule plus en Afrique depuis 2007 est une des épreuves de sport automobile les plus prestigieuses et médiatisées dans le monde. Motos, quads, voitures et camions vont en découdre dans la pampa, les grandes prairies et les dunes en Argentine, les chemins escarpés des contreforts de la Cordillère des Andes, et le désormais mythique salar d'Uyuni, en Bolivie. Adrénaline garantie pour les concurrents, spectacle et paysages à couper le souffle pour les suiveurs et les spectateurs.

armoiries nationales de l'Argentine, à gauche et de la Bolivie à droite

  Ce Dakar 2016 devait à l'origine partir de Lima, la capitale du Pérou, et parcourir plusieurs étapes  au Pérou et en Bolivie, avant de terminer la seconde semaine en Argentine ! (voir tout en bas de cette page, la carte du projet initial) ! Malheureusement, les conditions climatiques engendrées par le phénomène El Niño, avec des prévisions extrêmement violentes et un niveau de risque de catastrophes naturelles élevé pour le mois de Janvier ont forcé les autorités péruviennes, le 24 août 2015, à annuler la course sur son territoire, afin de concentrer tous leurs moyens sur l’assistance aux populations sinistrées en cas de nécessité. Le Chili ayant décliné lui aussi la proposition pour les mêmes raisons, les organisateurs, Amaury Sport Organisation (ASO), pour ne pas annuler totalement l'épreuve, se sont rabattus sur un plan B, avec un double parcours aller et retour en Argentine et en Bolivie.
.
 ○     Voici les 13 étapes du parcours :

02/01/2016  prologue : Buenos Aires RosarioARGENTINE
03/01/2016  Buenos Aires Villa Carlos PazARGENTINE
04/01/2016  Villa Carlos Paz Termas de Rio HondoARGENTINE
05/01/2016  Termas de Rio Hondo San Salvador de JujuyARGENTINE
06/01/2016  San Salvador de Jujuy San Salvador de JujuyARGENTINE
07/01/2016  San Salvador de Jujuy UyuniARGENTINE - BOLIVIE
08/01/2016   Uyuni UyuniBOLIVIE
09/01/2016  Uyuni SaltaBOLIVIE - ARGENTINE
10/01/2016        -----------              Repos             -----------                    ARGENTINE
11/01/2016 Salta Belén ARGENTINE
12/01/2016 Belén  Belén ARGENTINE
13/01/2016  Belén La RiojaARGENTINE
14/01/2016 La Rioja San JuanARGENTINE
15/01/2016 San Juan Villa Carlos PazARGENTINE
16/01/2016 Villa Carlos Paz RosarioARGENTINE


Et maintenant le déroulement du parcours (héraldique) à partir des armoiries et divers autres emblèmes des villes-étapes.


 • Buenos Aires 
     capitale fédérale de l'Argentine

  Le premier blason connu remonte à l'année 1580, lors de la fondation de la colonie espagnole de la "Santísima Trinidad y Puerto de Santa María del Buen Ayre" . Il était totalement différent et montrait une aigle avec quatre aiglons, tenant une croix dans sa serre dextre. Mais il n'a pas été maintenu.
  Le blason suivant fit son apparition au XVIIe siècle avec une partie des éléments actuels : la baie, la colombe et l'ancre, puis il a évolué progressivement vers  cet écu en forme d'ellipse montrant la baie du Río de la Plata, deux vaisseaux de guerre espagnols au mouillage qui protègent la ville, une étrange ancre flottant à la surface de l'eau pour symboliser le port : "el Puerto de Santa María del Buen Ayre", et une colombe en vol aux ailes déployées dans le ciel entourée de rayons lumineux, représentant le saint Esprit dans la Trinité pour la religion catholique et qui protégeait l'ancienne ville de "la Santísima Trinidad".




          • Villa Carlos Paz
              province de Córdoba - Argentine

 Les épées mises en sautoir symbolisent la bataille de San Roque, livrée le 22 Avril 1829, lors de la guerre civile, entre les forces commandées par les généraux en lutte pour le pouvoir de la province de Córdoba:  Juan Bautista Bustos et José María Paz, dont descend le fondateur de la ville (Carlos Paz); les fasces d'argent ondées symbolisent les trois rivières qui se jettent dans le lac San Roque et les tours symbolisent les pionniers et les autres hommes qui ont fondé et peuplent Carlos Paz.


 Termas de Río Hondo 
      province de Santiago del Estero - Argentine

 C'est une station thermale, comme son nom le laisse deviner ainsi que les divers symboles qui composent cet emblème qui n'est qu'un logo en forme d'écu.
 Les inscriptions dans la bordure : "YACU RUPAJ" et "INTI YACU" sont des termes de quechua de l'Argentine, la langue d'origine des Incas. Les mots signifient respectivement : "eaux chaudes" et "eaux du (dieu) soleil".


          • San Salvador de Jujuy 
                province de Jujuy - Argentine

Le blason est formé d'un écu français d'or, chargé des armes provinciales et entouré d'une banderole aux couleurs nationales placée en bordure avec l'inscription de la devise de la capitale. Les armoiries de la province peuvent être considérées comme inchangées depuis qu'a été établi le sceau de l'Assemblée générale constituante de 1813. La forme de l'écu est appelée ici également "normand" par les héraldistes argentins, mais il est difficile de reconnaître cette forme dans ce bouclier très aplati. Deux quartefeuilles roses ornent l'extrémité des fentes courbes. Le bonnet phrygien est on le sait, une référence au mouvement des Jacobins de la Révolution française dont les valeurs ont inspiré les libérateurs argentins.

le salar d'Uyuni , désert de sel - photo de Vladimir Minakov


• Uyuni 
   province d'Antonio Quijarro - Bolivie

L'écu est divisé en trois quartiers : en 1 un caducée, symbole du pouvoir de Mercure, en 2 une masse et un burin pour le commerce et l'activité minière ; en 3 un paysage composé d'une montagne : " el cerro de Cosuña", l'altiplano et le salar et à droite une locomotive à vapeur, symbole de progrès (sic !). Au centre un écusson rond montrant la montagne : "el cerro rico de Potosí" , origine des richesses de la Bolivie.
  Antonio Quijarro était un homme politique célèbre de la région qui a donné son nom à la province. L'écu est timbré du soleil "inti" des Incas et d'une couronne de laurier et encadré aussi de laurier et d'une palme; le ruban est aux couleurs du drapeau de la Bolivie.



 • Salta
     province de Salta - Argentine


Il est bien étrange, ce conquistador seul en armure avec son chien (il avait jadis un indien face à lui, qui a été supprimé).  A noter également la mention récurrente dans les armoiries des (anciennes) villes d'Espagne : " la Muy noble y muy  leal ciudad de .. " (La très noble et très fidèle ville de ...)  qui est la marque de reconnaissance du statut de ville d'Espagne par le souverain en titre, devise qui remonte à la Reconquista et à la période des Rois catholiques.


vue panoramique de la ville de Belén et du río Belén dans le fond au pied des Andes - photo de Gonzalo Martinez

     Belén
         province de Catamarca - Argentine

Ce dessin qu'on pourrait penser être l’œuvre d'un enfant de 8 ans est à ce jour le seul emblème existant, mais indigne pour représenter cette petite ville de la Catamarca. Une image qui est à mille lieues de ce qu'on peut attendre d'un vrai blason héraldique municipal.
  L'écusson central représente, sur un fond de montagnes andines, le sanctuaire de "Nuestra Señora de Belén", en français : l'église de Notre-Dame de Béthléem, qui a donné son nom à la ville. Au premier plan, sont placés deux avant-bras nus joints rappelant ceux des armoiries nationales (voir plus haut), mais ici ils tiennent une croix, en signe de dévotion à ce lieu.
  Dans chaque canton sont placés des objets divers pour représenter les traditions et les ressources de la région.   Au premier on devine des livres et d'autres objets non identifiables, au deuxième ce sont deux flèches et un bonnet indigène, au troisième nous avons un métier à tisser et une quenouille, et au quatrième des fruits et des épis de céréales. Les flèches et le bonnet sont un hommage aux premiers habitants. La ville de Belén est reconnue comme étant un des berceaux de la fabrication artisanale des ponchos, ces vêtements typiques des populations sud-américaines, qui est symbolisée par le métier à tisser. 
Ornements extérieurs : un ruban aux couleurs du drapeau argentin, noué au sommet et deux branches de laurier ou d'olivier à la base.



       

  La Rioja
      province de La Rioja - Argentine

Écu français : d'or à la bande d'azur chargée d'une cotice d'argent, accompagnée d'un bicorne "faluche" de sable et d'une croix latine d'azur; chef d'azur à la silhouette d'une ville devant une chaîne de montagnes le tout d'argent, surmontée d'un soleil d'or décalé à senestre". Support : une clé d'or en pal, le panneton en bas, contourné.
La chaîne de montagne dominant La Rioja s'appelle "el Velazco".



  
 San Juan
       province de San Juan - Argentine

Ces armoiries sont basées sur celles du fondateur de la ville:  Don Juan Jufré (échiqueté azur/argent, à dextre) et avec l'image du saint patron de la ville : Saint Jean Baptiste à senestre. En cimier : soleil rayonnant et bonnet phrygien, des constantes de la symbolique argentine.








 


       • Villa Carlos Paz (second passage)
              province de Córdoba - Argentine

"Écu espagnol de sinople à deux épées d'argent posées en sautoir, soutenues par trois fasces ondées du même; à la bordure de gueules chargée de huit tours d'or ajourées de sables ; écu sommé d'un soleil naissant d'or".








Rosario
    province de Santa Fe - Argentine

 Comme pour beaucoup d'armoiries argentines, l'écu est de forme ovale.Elles datent de 1862. Le blason est coupé, avec un soleil levant rayonnant à l'horizon au centre une  rivière, le río Paraná , avec des bateaux a voile et à vapeur et des îles; à droite un bastion militaire armé de canons avec un bras démesuré agitant le drapeau national (C'est ici, dans le bastion de la Liberté que le général Belgrano, héros de l'indépendance, aurait fait hisser pour la première fois le futur drapeau de l'Argentine, en 1812, quatre ans avant la déclaration d'Indépendance de Tucumán).
Au premier plan:  plusieurs objets pour symboliser l'agriculture: faucille, charrue, gerbes de blé et de maïs, et une ancre pour la navigation.

.



Voici la carte du premier parcours Dakar 2016 prévu au départ de Lima avec quatre étapes au Pérou, avant le forfait du Pérou, bien compréhensible : dommage, ce sera pour une autre année !
et le logo initial : Pérou-Bolivie-Argentine 2016 :  non utilisé et donc collector.


Voilà ! c'est terminé pour cette édition 2016, j'espère que vous avez appris quelques petites choses sur ces magnifiques pays et je vous donne rendez-vous en 2017 ...

¡ Hasta pronto ! amigos...

• vous pouvez également suivre le résumé des étapes sur la chaine TV France 4 tous les jours à partir de 18h40 et en replay sur Internet, sur le site de  http:// pluzz.francetv.fr



crédits :
logo, cartes : site officiel : www. dakar.com
armoiries et textes d'origine :
es.wikipedia.org
heraldicaargentina.com.ar/2-Comienzo.htm
heraldicaargentina.blogspot.fr




                      Herald Dick
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire