lundi 22 juin 2015

Top 10 des plus grandes villes d'Islande avec leurs blasons

Voici un nouveau volet à cette série consacrée à la découverte de l’héraldique civique, à travers divers pays du Monde. Le principe du "Top xx" très répandu dans les médias et sur Internet, pour recenser ce qui est le plus remarquable dans un domaine particulier est ici adapté à cette thématique. Il nous permettra de découvrir ou réviser la géographie d'un pays choisi de manière aléatoire et dans le même temps de s'intéresser à sa diversité en matière de blasons et emblèmes municipaux.

 Nous allons découvrir un nouveau pays d'Europe, certainement l'un des moins connus pour son héraldique municipale : l' Islande.




Voici donc les 10 plus grandes municipalités en terme de population. Le terme générique de municipalité est en effet plus approprié que celui de ville, car dans trois des cas cités dans ce sujet, plusieurs petites villes ou villages ont été fusionnés en une seule entité démographique : les Sveitarfélög, mot islandais, pluriel de Sveitarfélag, qu'on peut traduire par municipalité. 
  De plus, le titre de  "plus grandes villes" ou "grandes municipalités" est très trompeur. En effet l'Islande est un pays peu peuplé (329 750 hab.), à peine plus que la Corse, alors qu'elle est 12 fois plus grande.Une densité de 2,9 hab/km² qui est la plus faible d'Europe. La population est exclusivement répartie sur les côtes et dans les fjords et surtout groupée sur la côte sud et autour de la capitale. Le centre du pays, montagneux et glacé est totalement inhospitalier et donc inhabité. Les "plus grandes villes" sont donc pour nous, à notre échelle et à partir du cinquième rang, l'équivalent de bourgs ou petites villes (4 000/15 000 hab) ! (chiffres : 2014 ).



1 - REYKJAVIK

capitale de l'Islande et chef-lieu de la région de la capitale (Höfuðborgarsvæðið) - 121 230 habitants.







2 - KÓPAVOGUR

Ville de la région de la capitale (Höfuðborgarsvæðið) - 32 308 habitants.








3 - HAFNARFJÖRÐUR

Ville de la région de la capitale (Höfuðborgarsvæðið) - 27 357 habitants.





.

4 - AKUREYRI

Capitale (chef-lieu)  de la région du Nord-Est (Norðurland eystra) - 18 103 habitants.





.

5 - REYKJANESBÆR

municipalité composée des villes et des localités de : Keflavík, Njarðvík, Ásbrú, Helguvík et Hafnir, dans la région du Sud-Ouest (Suðurnes) - 14 527 habitants.






6 - GARÐABÆR

Ville de la région de la capitale (Höfuðborgarsvæðið) - 14 180 habitants.





.

7 - MOSFELLSBÆR

Ville de la région de la capitale (Höfuðborgarsvæðið) - 9 075 habitants.







8 - ÁRBORG

municipalité composée des villes et des localités de : Selfoss, Eyrarbakki et Stokkseyri, dans la région du Sud  (Suðurland) - 7 889 habitants.








9 - AKRANES

Ville de la région de l'Ouest (Vesturland ) - 6 699 habitants.








10 - FJARÐABYGGÐ

municipalité composée des villes et des localités de : Eskifjörður, Neskaupstaður, Reyðarfjörður, Fáskrúðsfjörður et Stöðvarfjörður, dans la région de l'Est  (Austurland) - 4 675 habitants.








• Première constatation : mis à part la ville n° 4 et à la rigueur : la capitale Reykjavik, on sort largement des clous avec l’utilisation de figures non conventionnelles en héraldique. Les blasons sont de fait assez compliqués, voire impossibles à blasonner !  En réalité, on est plutôt dans le domaine du logo ayant pris la forme d'un écu. L' Islande n'est pas un pays de grande tradition pour l'héraldique, malgré les liens historiques séculaires entretenus avec la Scandinavie et le Danemark, en particulier. Mais cela n'enlève rien à l'intérêt que l'on peut porter à ce type de symboles, pour autant.
 
• Autre particularité : la bichromie, azur/argent ou sinople/argent, qui est d'ailleurs très répandue et surtout le couple azur/argent pour 50% des blasons en général (voir ici → ). L'azur, c'est pour le ciel, ou la mer. L'argent c'est pour les montagnes, les glaciers, les cascades, la crête des vagues. Le sinople (vert) est pour les prairies, les montagnes en été, les steppes. Seul, un soleil levant (ou couchant) rouge met un point coloré final sur notre municipalité n° 10 ! 
• La nature et les paysages sont omniprésents, et quelques animaux aussi, même sous une forme très stylisée, comme ce phoque pour la ville n°2, ou encore cet oiseau, pour la municipalité n° 5, qui semble être un guillemot de Troïl (Uria aalge). 

• Enfin, j'aurai l’occasion d'en reparler un jour dans ma série sur les Capitales (mais ce n'est pas pour tout de suite... ), voici la légende des piliers : öndvegissúlur en islandais, les deux pals qui ornent le blason de Reykjavik, voir ici → .



Si vous désirez en savoir plus sur le pays : l' Islande et ses emblèmes, c'est → ICI


A bientôt , pour un nouveau pays ... → ICI
Et pour revoir le pays précédent ...   → ICI



          Herald Dick









Kopavogur Hafnarfjordhur Keflavik Njardhvik Gardhabær Arborg Fjardhabyggdh

Aucun commentaire:

Publier un commentaire