Sanka


Beaucoup de passionnés, comme moi-même, sans doute une grande majorité, il n'y a pas de honte à le révéler, ont acquit leur intérêt par la collection. Car à ma connaissance,  il n'existe pas dans le cursus universitaire , une discipline consacrée à l'héraldique pour développer une attirance par une formation sur le sujet. J'ai déjà posté quelques articles consacrés à  la nostalgie des objets armoriés à plusieurs reprises. On a vu les cartes postales , les timbres, les images de chocolat , les cartes à jouer, les blasons plastifiés offerts en cadeau avec divers produits alimentaires. Selon les époques,  les supports utilisées par le marketing sont différents , mais la motivation reste la même : assurer les ventes en captant la passion des enfants, des ados, et même très souvent : des adultes ! Et ça marche toujours...   


   Alors je voudrais par cette nouvelle rubrique faire partager à tous , par le biais d'extraits choisis , un monument du monde des cadeaux primes, les albums de vignettes héraldiques , avec les célèbres Cafés Sanka qui ont démarré vers 1933 jusqu' à la Seconde Guerre mondiale. Seulement 6 albums intitulés "la France Héraldique" ont été édités pour la France , alors que 40 étaient prévus initialement , mais  la guerre à malheureusement mis fin au projet . Cette marque était une filiale de la firme allemande Café Hag , fondée en 1906 (une marque de café instantané qui existe toujours !) , et qui a diffusé dans toute l'Europe non seulement ses produits,  mais aussi plus de 125 albums de vignettes ornées de blasons de tous les pays  !...  un patrimoine considérable que tous les héraldistes amateurs vénèrent,  car même s'ils comportent quelques erreurs, et blasons d'origine inconnue , ce sont tout de même des témoignages iconographiques très précieux, et d'une qualité artistique excellente pour des produits à grande diffusion.
  Bien sûr , je n'étais pas né quand ces vignettes étaient en vogue, mais j'en ai découvert dans les cartons du grenier de la maison familiale , elles avaient dû faire rêver mon père ... il n'est plus là pour me confirmer.


 Quatorzième volet de cette thématique nostalgique (voir tout en bas de cette page pour accéder aux anciennes séries).
   Nous allons découvrir les feuillets qui correspondent à deux anciennes provinces du sud-est de la France: la Savoie et le Dauphiné. Aujourd'hui ces provinces font partie de la  régions administrative Auvergne-Rhône-Alpes, sauf le département des Hautes-Alpes, bizarrement rattaché à la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Nous allons détailler en tout 5 départements:   Isère, Drôme, Hautes-Alpes, Savoie et Haute-Savoie.

   Sur la carte ci-dessous, qui provient aussi de l'album et que j'ai délimitée et adaptée pour l'éclairage du sujet, les cinq départements forment un ensemble géographique cohérent. Historiquement par conte nous avons un grand écart de 5 siècles. En effet le Dauphiné a été rattaché à la couronne de France en 1343, mais la Savoie fut une des dernières provinces à avoir complété notre territoire actuel, c'était en 1860. Sous la Révolution française au moment de la création des départements, en 1790, les contours de ceux-ci ont globalement suivi les limites des anciens comtés et duchés constitutifs (voir la carte ci-dessous). C'est vrai pour le Dauphiné divisé en trois départements : Isère, Drôme et Hautes-Alpes. L'ancien duché de Savoie, annexé bien plus tard en 1860, a quant à lui été scindé en deux départements : Savoie et Haute-Savoie.   
 Chaque page rassemble les blasons de neuf villes les plus représentatives de chaque département. Je n'ai pas mis le texte des pages intermédiaires qui donne une description succincte de chaque ville, mais sans intérêt pour l'héraldique. En-dessous de chaque page, des liens permettent de comparer avec le blason actuel, le cas échéant.





La plupart de ces blasons sont toujours en vigueur à quelques petits détails près. Toutefois quelques erreurs, évolutions et changements sont visibles (cliquer sur les noms des villes):
  • Grenoble : les roses ne sont pas boutonnées ni pointées de sinople.
  • La Mure : le champ est d'or et le dauphin d'azur, barbé, crêté, lorré, oreillé et peautré de gueules, d'après les anciennes armes du Dauphiné (voir plus haut).
  • La Tour-du-Pin : l'arbre est plutôt un pin sylvestre.
  • Saint-Jean-de-Bournay : le champ est d'azur.
  • Saint-Marcellin : les émaux de chaque pièce et chaque meuble sont tous différents ! 
  • Vienne : le calice et l'hostie, en tant que signes religieux, ont été supprimés. 
  • Vizille : les émaux sont actuellement tous différents
  • Voiron : le cerf et les navettes sont d'or.





Pour cette série, on dénombre plusieurs changements d'émaux  :






Pour cette série, plusieurs différences avec les blasons actuels sont vérifiables :
  • Tallard : les compons de la bande sont de sinople et d'argent.
  • Embrun : le champ est d'azur
  • La Saulce: le champ est d'argent à trois pals de gueules et le chef est de sinople
  • Les Crottes : l'ancien nom de la commune, sujet à moqueries, a été changé en 1970 pour celui de Crots. Le blason est correct. 
  • Mont Dauphin : le quartier senestre est aux armes du Dauphiné ancien : d'or au dauphin d'azur, barbé, crêté, lorré, oreillé et peautré de gueules.
  • Névache : le blason est maintenant différent





Pour cette série, encore quelques divergences notables :
  • Aiguebelle le champ est de sinople chargé de trois anguilles d'or.
  • Albertville et Conflans : les anciennes communes de l’Hôpital et de Conflans ont fusionné pour former la commune d'Albertville. Par contre les deux blasons demeurent accolés dans les armoiries actuelles.
  • Beaufort-sur-Doron : le blason est formé de trois tours  (mal ordonnées) et non deux.
  • Moûtiers: le champ du quartier senestre est d'or, le bec, les serres de l'aigle sont de gueules.





Pour cette série encore, quelques divergences et changements :
  • Annecy le poisson est sensé être une truite; celui que nous voyons dessiné ici ressemble davantage à une perche ! 
  • Chamonix : le blason est aujourd'hui nettement différent
  • Évian-les-Bains : comme pour Annecy,  le poisson est sensé être une truite et non une perche même si la perche est réellement un poisson carnassier et pas la truite qu'on ne risque pas de voir dévorer un petit poisson ! allez comprendre...
  • Saint-Julien-en-Genevois: le champ est d'or à trois als d'azur et les griffons (brochants) sont d'argent







Désormais vous pouvez consulter les archives des séries précédentes ici :
  1. Départements : Aisne - Oise - Somme 
  2. Départements : Seine - Seine-et -Oise - Seine-et-Marne
  3. Départements : Loire-Atlantique - Morbihan - Finistère - Côtes-d'Armor - Ille-et-Vilaine 
  4. Départements : Puy-de-Dôme - Cantal - Haute-Loire - Allier - Rhône - Loire 
  5. Départements : Haute-Garonne - Tarn - Aveyron - Lot - Tarn-et-Garonne - Gers - Hautes-Pyrénées - Ariège et la  Principauté d'Andorre
  6. Départements : Côte-d'Or - Saône-et-Loire - Yonne -  Ain - Nièvre - Doubs - Jura - Haute-Saône.
  7. Départements : Seine-Maritime - Eure - Calvados - Manche - Orne
  8. Départements : Bouches-du-Rhône - Var - Alpes-de-Haute-Provence - Vaucluse - Alpes-Maritimes et la Principauté de Monaco - Corse
  9. Départements :  Aube - Marne - Haute-Marne - Ardennes - Meuse -  Meurthe-et-Moselle  -  Moselle - Vosges
  10. Départements : Nord  - Pas-de-Calais.
  11. Départements : Maine-et-Loire - Mayenne - Sarthe - Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Eure-et-Loir - Loiret - Cher - Indre.
  12. Départements : Ardèche - Lozère - Gard - Hérault - Aude - Pyrénées-Orientales.
  13. Départements (en cours) : Isère - Drôme - Hautes-Alpes - Savoie - Haute-Savoie.
  14. Départements (à venir) : Gironde - Dordogne -Landes - Lot-et-Garonne - Pyrénées-Atlantiques.
  15. Départements (à venir) : Bas-Rhin - Haut-Rhin


Je mettrai en ligne d'autres feuillets,  plus tard ...

à bientôt...


             HD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire