mardi 28 mai 2019

Il Giro d'Italia 2019 - le Tour d'Italie en blasons -
Semaine 03 : des Alpes lombardes vers l'arrivée finale à Vérone en passant par les Dolomites

Dernier rendez-vous sur ce blog (voir le précédent épisode → ICI ) pour une illustration originale de cette grande épreuve cycliste de printemps.

gonfalon de la ville de Vérone
(région de Vénétie)
  Les deux premières semaines nous ont permis de découvrir un grand nombre de régions et de provinces du centre et du nord de l'Italie. Cette 102ème édition du Giro, intégralement courue sur le sol national, a malgré tout fait l'impasse sur de nombreuses régions, surtout celles du grand sud. Sans aucun doute cette lacune sera certainement réparée dans une prochaine édition. Mais il faut bien reconnaitre que le Nord de l'Italie est souvent favorisé, du fait de la présence des grands cols alpins, qui font l'intérêt principal de cette épreuve redoutable et sélective, réservée aux meilleurs spécialistes de la montagne. Mais nous avons appris samedi dernier, que, du fait de chutes de neige importantes ces derniers jours et des risques d'avalanches, le plus haut col de cette 3e semaine : le Passo Gavia (ou Cima Coppi) à 2.621 mètres d'altitude, prévu sur le parcours de la 16e étape ne pourra être franchi, pour des raisons de sécurité. Un itinéraire de contournement est proposé et j'en tiendrai compte dans mon sujet. Cette dernière semaine risque de changer la donne pour les porteurs de maillots distinctifs durant l'épreuve et aussi nous amener quelques belles surprises dans notre approche héraldique du parcours.

  Ce seront donc cinq étapes alternant cols vertigineux et belles vallées, dans le massif des Dolomites, avec quatre arrivées au sommet. Une seule étape pourra intéresser rouleurs ou sprinters rescapés, qui auront eu le courage de franchir toutes ces difficultés en bonne forme.
 Enfin le dernier jour, quand les jeux seront faits à 95%, une dernière étape contre la montre, règlera les ultimes ajustements, pour les spécialistes des chronos, dans les rues de la magnifique ville de Vérone, destination finale de cette édition 2019 du Giro d'Italia.


 Je vous propose donc de poursuivre et terminer virtuellement, par le biais de l'héraldique territoriale et municipale, le parcours des coureurs, étape par étape, avec de belles découvertes, dans des villes et des lieux chargés d'histoire. Pour les amateurs de sport uniquement vous trouverez en bas de cette page des liens qui vous donneront les images et les classements de l'épreuve.
Timbre italien de 1966 montrant les blasons des capitales de province de la Vénétie
 historique dont ceux de Trévise et Vérone qui seront visitées par le Giro 2019
(on notera encore le nombre élevé de ✝) 

 Voici la carte générale du tracé, en rappel, avec la zone d'étude délimitée en clair et plus bas la carte réduite aux six étapes concernées par ce sujet.

Région de Lombardie
Région de Vénétie
Région du Trentin-Haut-Adige

🛡 Je vous propose une dernière fois l'intégration de deux villes ou communes situées sur le parcours de chaque étape, intercalées entre la ville du départ et celle de l'arrivée. Ceci permettra de découvrir des communes qui ne seront peut-être jamais, faute de moyens ou de notoriété, éligibles pour recevoir un départ ou une arrivée d'étape du Giro.
La petite ville de Lovere au bord du lac d'Iseo sur fond de cimes enneigées des Alpes : un petit coin de paradis, tout simplement !

16e étape - Mardi 28 Mai 2019 :  Lovere  -  Ponte di Legno



Lovere :
Région de Lombardie - Province de Bergame.
○ Blason : "De gueules à la gerbe de sept épis d'or, liés par un listel d'argent chargé de l’inscription "UNITAS" en lettres capitales de sable ".  Écu timbré d'une couronne ducale, flanqué de deux feuilles d'or et soutenu d'une fleur de lys d'or renversée en pointe.
• Ce blason est très ancien, on le fait remonter au XVe siècle, et il est présent sur de nombreux bâtiments de la petite ville. La gerbe symbolise à la fois abondance et frugalité. Depuis le moyen-âge, la localité était réputée dans les vallées environnantes pour la qualité de ses boulangeries. Les habitants, selon les chroniques, allaient acheter des terres dans les régions de Brescia et de Bergame, plus au sud, pour se fournir en blé.
• La devise "UNITAS" (Unité), selon l'histoire locale, attestait de la concorde qui régnait parmi les habitants, et qui étaient fiers de ce blason quand ils défendaient les intérêts de la communauté. source textes : www.stemmiprovinciabergamo.it/stemma/lovere/



km 50:  Borno
province de Brescia ( Région de Lombardie)
Le quartier supérieur représente une tour donjonnée
posée sur une motte castrale plantée d'arbres.
Dans le quartier inférieur, on découvre un araire,
sorte de charrue antique rudimentaire.  
km 110:  Edolo
province de Brescia ( Région de Lombardie)
Un curieux "château" réduit à une tour basse, 
ouverte de sable et soutenue par deux épées 
passées en sautoir que l'on distingue à peine.
























 km 194 : Ponte di Legno :
Région de Lombardie - Province de Brescia
○ Blason : "D'or au pont de bois au naturel, a trois piliers mouvant de la pointe, au chef d'azur au lion ailé de Saint-Marc (sans auréole) passant et la patte avant dextre posée  sur un évangile ouvert d'argent". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.

• Le nom de cette petite commune lombarde de la Valle Camonica signifie en italien "pont de bois". Nous avons donc des armes parlantes pour ce qui est du champ de l'écu : "d'or au pont de bois au naturel". Le chef d'azur est chargé d'un lion ailé passant d'or tenant avec sa patte droite un livre ouvert sur lequel on devrait lire l'inscription "Pax Tibi Marce Evangelista Meus".... Cette phrase en latin se traduit par "Que la paix soit avec toi, Marc, mon évangéliste ". Le lion ailé est en effet le symbole ou attribut de saint Marc l'Évangéliste et aussi celui de la République de Venise.
 Mais pourquoi trouve-t-on alors ce symbole vénitien ici très loin de Venise, dans les montagnes de Lombardie ? Eh bien c'est l'Histoire qui nous en donne l'explication : de 1454 à 1796 la Valle Camonica a été une possession de la République de Venise. Sous la domination vénitienne, le lion de Saint-Marc avec le livre ouvert sous sa patte apparaît ainsi naturellement sur le blason de Ponte di Legno; il y est resté. source textuelle : http://www.icpontedilegno.it




17e étape  -  Mercredi 29 Mai 2019 :
Commezzadura (Val di Sole)  -  Anterselva / Antholz


Commezzadura :
Région du Trentin-Haut-Adige - Province de Trente
○ Blason : "D'azur au sapin au naturel, terrassé de même, accompagné de cinq étoiles d'argent ordonnées en orle". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
Le Val di Sole (Sulzberg ou Sulztal en allemand; Val de Sól en ladin solandro) est une vallée dans le Trentin. Le nom n'a aucun rapport avec le soleil. L'étymologie du nom de Sole vient probablement de la déesse celtique de l'eau Sulis que les Romains ont appelé Minerve. Ceci est corroboré par l'existence de sources thermales encore de nos jours dans la vallée à Peio et Rabbi.


km 57 : Appiano sulla Strada del Vino /
Eppan an der Weinstraße
province de Bolzano
 ( Région du Trentin-Haut-Adige )
blason attribué aux anciens comtes d'Eppan
seigneurs de Hocheppan  (XIe-XIIIe s.)
km 129 :  Vandoies / Vintl
province de Bolzano
 ( Région du Trentin-Haut-Adige )
blason des anciens seigneurs
de Vintler von Runkelstein
(Tyrol, XIIIe siècle)
km 116 :  Naz-Sciaves /
Natz-Schabs
province de Bolzano
 ( Région du Trentin-Haut-Adige )
blason des anciens seigneurs
 von Sebs und Lyne ( Tyrol, XIIe s.)



km 181: Anterselva / Antholz :
Région du Trentin-Haut-Adige - Province de Bolzano -
Commune de Rasun-Anterselva / Rasen-Antholz.
○ Blason : "Tiercé en pointe, de sable, de gueules et d'argent".
 •  Le blason a été adopté par la commune en 1967 en reprenant les anciennes armes des seigneurs de Rasen, une famille noble de juges, qui dirigeaient le tribunal dans le village depuis 1353.  
source info : www.gemeinde.rasenantholz.bz.it/de/Wappen_der_Gemeinde






Un des nombreux châteaux forts ponctuant les hauteurs de la vallée de l'Isarco : Trostburg (XIIe s.) , commune de Ponte Gardena


18e étape  -  Jeudi 30 Mai 2019 :
Valdaora / Olang  -  Santa Maria di Sala


 Valdaora / Olang :
Région du Trentin-Haut-Adige - Province de Bolzano
○ Blason : "D'argent à la bande sinople chargée de trois roues de chariot d'or".
•  Les trois roues de chariot dorées sur une bande verte représentent les trois localités qui composent la municipalité et leur tracé ascendant sur la pente de la montagne :  Valdaora di sopra (Oberolang), di mezzo (Mitterolang) et di sotto (Niederolang),  soit  : le village du haut, le village du milieu et celui du bas.








km 45 :  Cortina d'Ampezzo
province de Belluno ( Région de Vénétie )
La commune fait partie du pays de Cadore
 Les figures du blason (tour et pins, reliés par une
 chaîne) sont, pour cette commune, inversés par
rapport aux mêmes figures pour les nombreuses 
autres communes de la vallée, voir → ICI
km 118 :  Pieve di Alpago
province de Belluno ( Région de Vénétie )






km 222 : Santa Maria di Sala :
Région de Vénétie - Province de Venise
○ Blason : "D'argent à la bande bretessée de sable".
Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
















19e étape  -  Vendredi 31 Mai 2019 :
Treviso / Trévise  -  San Martino di Castrozza


Trévise :
Région de Vénétie - Province de Trévise.
○ Blason : "De gueules à la croix  latine d'argent, cantonnée en chef de deux étoiles à huit branches du même". Couronne de prince et ornements extérieurs des villes italiennes.
• Dans l'héraldique civique italienne, la croix est typique des villes qui appartenaient au parti Guelfe (la faction défendant les intérêts du Pape, contre l'Empereur germanique, au Moyen-âge) et aussi celles qui ont adhéré (environ une trentaine) à la première Ligue Lombarde dès le XIIe siècle.
• Les étoiles ne semblent avoir aucune signification particulière si ce n’est un simple ornement.


km 71 :  Trichiana
province de Belluno ( Région de Vénétie )
L'ensemble pose un problème pour
le blasonnement : la rivière et le ciel étant
 d'un bleu différent: mais les italiens s'en
 sortent en disant que la rivière est "au naturel".
km 116,5 :  Lamon
province de Belluno ( Région de Vénétie )
Un mont au naturel sommé d'un temple romain
en rapport au passé antique de la commune.

























km 151 : San Martino di Castrozza :
Région du Trentin-Haut-Adige - Province de Trente - Commune de Primiero San Martino di Castrozza
○ Blason (de la commune) : "Écu de type anglais: parti d'argent et de gueules à la rose à six pétales, trois de l'un en l'autre et boutonnée du parti du champ". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
• La commune actuelle est née en 2016 de la fusion de deux anciennes communes :  Fiera di Primiero (ou Valle di Primiero) et San Martino di Castrozza. Les armoiries de cette nouvelle entité étaient celles de Fiera di Primiero et il semble que San Martino di Castrozza n'en avait peut-être pas.








20e étape  -  Samedi 1er Juin 2019 :
Feltre  -  Croce d'Aune 🏔 Monte Avena


Feltre :
Région de Vénétie - Province de Belluno.
○ Blason : "De gueules au château sommé de deux tours, crénélé, d'argent / au naturel (*), maçonné, ajouré de sable". Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes. Le tout
soutenu d'une banderole chargée de la devise latine en lettres romaines :  "NEC SPE NEC METV" signifiant : "Sans espoir, sans crainte".
(*) Encore une conséquence du stratagème de la figure décrite "au naturel", d'autres représentations des armoiries communales, certaines officielles, montrent un château d'un émail ou d'une couleur différente, exemple ci-contre à droite.
• La symbolique du château se réfère certainement au château d'Alboino dont la construction a débuté au VIe siècle... et qui surmonte le centre de la ville sur une éminence rocheuse.


km 39,5 :  Castel Tesino
province de Trente
 ( Région du Trentin-Haut-Adige )
Le Tesino (symbolisé par l'initiale T) est un
 altiplano entre 800 et 900 m. d'altitude
à l'est de la province du Trentin.

km 158 :  Mezzano
province de Trente  ( Région du Trentin-Haut-Adige )
A dextre, c'est...  une loutre (ou plutôt sa peau), animal
caractéristique des torrents de la vallée de Primiero.
A senestre : une représentation classique de Saint Georges
saint patron de la commune, perçant le dragon avec son épée



























km 194:  Monte Avena
(commune de Pedavena) :
Région de Vénétie - Province de Belluno.
○ Blason (commune de Pedavena) : "D'azur à trois monts de sinople, le mont central sommé d'un arbre au naturel, le tout posé sur une rivière au naturel mouvant de la pointe". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.






Le plateau au sommet du Monte Avena à 1.225 mètre d'altitude, idéal pour la pratique du parapente et autres sports d'ailes volantes. Cette fois ce sont des cyclistes qui se lanceront à l'assaut de ses escarpements pour la victoire d'étape.



21e étape  -  Dimanche 2 Juin 2019 :  
Verona (Fiera) Verona (Arena)
(étape contre la montre individuel et arrivée finale)




kms 0 à 17 : Vérone
Région de Vénétie - Province de Vérone.
○ Blason : "D'azur à la croix d'or". Couronne civique des villes italiennes.
 • Les armoiries municipales sont nées vers le milieu du XIIIe siècle, lorsque Vérone se présentait désormais comme une commune libre. Les armoiries précédentes: une croix blanche dans un champ rouge, furent remplacées par la bannière des Arts de Vérone, avec une croix d'or sur un champ d'azur, aujourd'hui les couleurs héraldiques de Vérone.













timbre italien de 1998 illustrant le 100e anniversaire de la Fiera di Verone /
 la Foire de Vérone, créée en 1898. C'est la 3e en importance en Italie.
Elle a lieu dans le complexe Veronafiere, dans la zone industrielle
 au sud de la ville, qui est un parc d'exposition d'une superficie totale
de 309.000 m², dont 155.000 m² couverts.
Les Arènes de Vérone durant la représentation d'un opéra en nocturne. C'est à l'origine un amphithéâtre romain construit
 en 30 apr. J.-C.  pouvant accueillir environ 30 000 spectateurs. Très bien conservé, il est régulièrement utilisé pour de nombreux
spectacles musicaux et représentations d'opéras classiques ( Festival de Vérone).



Toutes les bonnes choses ont une fin, et ce nouveau voyage annuel héraldico-culturel chez nos voisins et amis italiens vous aura, je l'espère, intéressé et peut-être appris aussi quelques particularités. Cette année encore, pour aller plus loin dans les commentaires et les descriptions à chaque étape, et afin d'en savoir plus sur l'histoire, la géographie, la nature et les traditions de l'Italie parfois méconnues, j'ai dû traduire bon nombre de textes en italien. J'espère ne pas avoir trop déformé le sens de ces documents et si c'était le cas je m'en excuse auprès des internautes.  Enfin, pour ce qui est de la course cycliste qui servait de prétexte à l'exercice, aucune révélation n'a transpiré dans ces lignes, j'en suis désolé pour les amateurs de vélo !  Mais ceux-ci ont nécessairement trouvé ailleurs les réponses à leur questions.


 🚲   Pour les autres, voici tout de même le podium final :
les maillots distinctifs du Giro 2019
♦ Classement Général ( Maglia rosa / Maillot rose) :
• 1 - Richard Carapaz, équatorien.
• 2 - Vicenzo Nibali, italien.
• 3 - Primož Roglič, slovène.
 Classement par points ( Maglia ciclamino / Maillot cyclamen) :
• 1 - Pascal Ackermann, allemand.
 Classement de la montagne ( Maglia azzurra / Maillot bleu) :
• 1 - Giulio Ciccone, italien.
 Classement du meilleur jeune ( Maglia blanca / Maillot blanc) :
• 1 - Miguel Angel Lopez, colombien.


► Rendez-vous l'année prochaine, si tout va bien... Avec un grand départ prévu à Budapest, en Hongrie, donc un nouveau pays inédit dans un grand Tour, après Israël en 2018 ...

 à suivre....




Pour suivre en temps réel la vraie course, si vous êtes un vrai fan de cyclisme, je vous invite à consulter le site officiel (langues : IT/ EN / ES) → ICI
ou en direct sur la TNT, puis en replay pendant quelques jours sur le web : chaîne l'Équipe 21 (langue : FR) → ICI



Crédits :
les régions parcourues cette semaine (en couleurs)
cartes : 
- www.gazzetta.it

blasons :
www.comuni-italiani.it
it.wikipedia.org
www.araldicacivica.it (dessins de Massimo Ghirardi
ou Bruno Fracasso)
merci à eux.

autres images :
- passer votre souris sur les images pour lire les url des sites sur lesquels elles ont été empruntées



               Herald Dick
 

mardi 21 mai 2019

Il Giro d'Italia 2019 - le Tour d'Italie en blasons -
Semaine 02 : de Ravenne à Côme en passant par Courmayeur

gonfalon de la ville de Ravenne
(Émilie-Romagne)
 Deuxième rendez-vous sur mon blog (voir le précédent épisode → ICI), pour une illustration originale de cette épreuve cycliste de printemps.

🚴  Après une pause bien méritée hier lundi, faisant suite à une longue semaine terminée par une éprouvante course contre la montre, dont l'arrivée était jugée dans la République de Saint-Marin, sous une pluie battante, nous allons poursuivre vers le nord-ouest de l'Italie, avec un parcours qui va s'élever en difficultés.

 En effet, les deux premières étapes plutôt dédiées aux rouleurs et aux sprinters se dérouleront dans l'immense plaine du Pô.  Puis suivront quatre étapes de haute ou moyenne montagne dans les Alpes occidentales, qui cloront cette deuxième semaine avec les premiers cols importants et deux arrivées en côte.

 Je vous propose donc de poursuivre virtuellement, par le biais de l'héraldique municipale, le parcours des coureurs, étape par étape, avec je l'espère de belles découvertes. Pour les amateurs de sport uniquement vous trouverez en bas de cette page des liens qui vous donneront les images et les classements de l'épreuve.

timbre italien émis en 1997 pour illustrer la ville de Ravenne,
 et avec son blason
 Voici la carte générale du tracé, pour rappel, avec la zone d'étude délimitée en clair, et plus bas la carte réduite aux six étapes concernées par ce sujet.

Région d'Émilie-Romagne
Région du Piémont
Région de la Vallée d'Aoste
Région de Lombardie
 🛡 Je vous propose encore cette fois l'intégration de deux villes ou communes situées sur le parcours de chaque étape, intercalées entre la ville du départ et celle de l'arrivée. Ceci permettra de découvrir des communes qui ne seront peut-être jamais, faute de moyens ou de notoriété, éligibles pour recevoir un départ ou une arrivée d'étape du Giro.
Ravenne : jardins du Musée d'Art de la ville (MAR → site officiel), à gauche la basilique Santa Maria in Porto de style baroque

10e étape - Mardi 21 Mai 2019 :  
Ravenna / Ravenne  -  Modena / Modène


Ravenne :
Région d'Émilie-Romagne - Province de Ravenne.
○ Blason : "Écu à quatre pointes, dont la pointe supérieure centrale forme une fleur de lis: parti d'or et de gueules au pin arraché, fruité, au naturel, brochant sur la partition, accosté de deux lions affrontés de l'un dans l'autre".
  Écu timbré d'une couronne civique avec tours et porte fortifiée rappelant la Porta Aurea, ancienne entrée monumentale de la ville construite durant l'Empire romain, mais démolie en 1540.
Supports : couronne de feuilles de laurier à dextre et de chêne à senestre au naturel, avec rubans d'or entrelacés et en pointe : suspendue, la médaille d'or pour valeur militaire  attribuée à la ville en 1951, en raison des actes de résistance de ses citoyens durant la Seconde Guerre mondiale face à l'occupation allemande. Aux extrémités des rubans est inscrite la devise de la ville en capitales romaines : "FELIX RAVENNA" (Heureuse Ravenne).



km 30 :  Sant'Agata sul Santerno
province de Ravenne ( Région d'Émilie-Romagne )
Sur ces armoiries de qualité médiocre, nous voyons
dans le quartier supérieur  une représentation
 classique dans l’iconographie chrétienne de
 Sainte Agathe de Sicile, avec la palme
et ses deux seins coupés qu'elle tient
 sur un plateau, symboles de son martyre.

km 108 :  Crevalcore
province de Bologne ( Région d'Émilie-Romagne )
Ce sont des armes parlantes : cuore/cuori = cœur(s)
Et nous retrouvons encore le " chef d'Anjou " déjà
rencontré précédemment, rappelant la dynastie
capétienne d'Anjou, alliée du Pape, qui régna sur
l'Italie du sud au Moyen-âge.


Modène :
Région d'Émilie-Romagne - Province de Modène.
○ Blason : "D'or à la croix d'azur"
 Écu surmonté d'une couronne ducale à cinq fleurons d'or, supporté par deux tarières d'argent emmanchées d'or, soutenu d'une branche de laurier et d'une branche de chêne au naturel liées par un ruban noué aux couleurs du drapeau d'Italie, surmonté d'un listel d'or entrelacé et chargé de la devise latine en lettres capitales d'azur : "AVIA PERVIA".
• Ce blason qui est aussi porté par la ville voisine de Parme est, comme on peut s'en douter avec ce graphisme très simple, d'origine très ancienne. En effet, beaucoup de villes du nord de l'Italie portent une simple croix dans leur blason : Milan, Gênes, Padoue, Mantoue, Vérone, Alessandria, Lodi, etc...
  La première preuve documentaire du blason attribué à Modène remonte à l'année 1327 avec une enluminure montrant San Geminiano, évêque de Modène au IVe s., à cheval, celui-ci couvert d'un manteau jaune avec des croix bleues.
 La différence avec le blason de Parme réside dans l'ajout des deux tarières ou vrilles (outils de perçage à deux mains) posées en sautoir et soutenant l'écu. Elles apparaissent, isolées, sur des sceaux de la ville à partir de 1525 avant d'être intégrées aux armoiries. La devise latine "AVIA PERVIA" est apparue un peu plus tard en 1561. Elle signifie en gros que des lieux anciennement inaccessibles sont devenus accessibles, grâce aux tarières qui ont creusé un passage. Cette symbolique est devenue pour nous, aujourd’hui, tout de même assez obscure.



11e étape - Mercredi 22 Mai 2019 :  Carpi  -  Novi Ligure


Carpi :
Région d'Émilie-Romagne - Province de Modène
○ Blason  : " D'argent, au charme arraché de sinople fûté au naturel, sommé d'un faucon éployé d'or."
  Écu bordé de motifs végétaux. Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes.
• Nous avons ici encore des armes parlantes : le charme (Carpinus betulus) se dit en italien : carpine.
• Le faucon est lui lié à une charmante légende :
Astolfo (ou Aistolf), roi des Lombards (au VIIIe s.), partit à la chasse dans les marais humides et les forêts denses avec son fidèle faucon. Un jour, il lança son faucon à la poursuite d'une proie, mais peu de temps après, le faucon disparut dans les bois sans laisser de trace. Le roi Astolfo le chercha désespérément partout, mais en vain. Il décida alors de faire un vœu: s'il le retrouvait, il fonderait une ville et une église dédiée à la Vierge Marie. Finalement, après des recherches approfondies, il le vit perché sur la branche d'un énorme charme. Le roi décida alors de respecter le serment prêté et fonda donc la ville nommée "Carpi" du nom de l'arbre, et construisit l'église de Santa Maria connue sous le nom de La Sagra.
source texte : www.carpi.it/leggenda-re-astolfo.cfm

km 43 :  Sant'Ilario Enza
province de Reggio d'Émilie ( Région d'Émilie-Romagne )
Voici un blason très "italien" du point de vue artistique
avec ces deux putti (chérubins) tenant une médaille
chargée de la devise "W L'ITALIA" (Viva l'Italia)

km 183 :  Voghera
province de Pavie ( Région de Lombardie )
Voghera a reçu ses droits de cité de l'empereur Frédéric Ier
  Barberousse entre 1155 et 1157: ce qui explique l'aigle
 impériale. Les lignes noires et blanches font référence 
aux différentes factions politiques réunies par l'empereur.

























km 221 : Novi Ligure :
Région du Piémont - Province d'Alessandria
○ Blason  : " D'argent à la croix de gueules chargée en cœur d'une croisette du champ". Écu timbré d'une couronne ducale et soutenu sur les côtés par deux griffons d'or. Devise sue une banderole d'argent : "IN NOVITATE VIVAM".
• Les armoiries de Novi Ligure sont très semblables à celles de Gênes (voir → ICI), avec la croix grecque centrale en plus. En effet, durant son histoire, la cité, anciennement nommée Novi tout simplement, après avoir été sous influence du duché de Milan, est rattachée à la République de Gênes vers la fin du XVe siècle, jusqu’en 1797. La petite croix blanche est une référence à la dynastie de Savoie qui prendra la suite, après l'épisode napoléonien, en tant que monarques souverains, sur la région d'abord (Royaume de Sardaigne), puis sur l'Italie toute entière.



12e étape - Jeudi 23 Mai 2019 :  Cuneo  -  Pinerolo


Cuneo :
Région du Piémont - Province de Cuneo
○ Blason  : "Écu anglais coupé, au premier : écartelé, en 1 et 4, parti de Westphalie qui est de pourpre à l'étalon contourné d'argent, de Saxe , burelé de sable et d'or, au crancelin de sinople, brochant en bande sur le tout, enté en pointe d'Angrie, d'argent, à trois bouterolles de gueules ; en 2  de Chablais qui est d'argent semé de billettes de sable au lion du même armé et lampassé de gueules brochant sur le tout; en 3 d'Aoste  qui est de sable au lion d'argent, armé et lampassé de gueules, en cœur sur le tout de Savoie moderne, qui est de gueules à la croix d'argent ; au deuxième fascé d'argent et de gueules".
Écu accosté de deux palmes de sinople, surmonté par une couronne civique de ville et un ruban d'argent avec la devise "FERENDO" en lettres de sable, attaché au palmes et brochant sur la couronne.
•  Le quartier supérieur est aux armes du duc Emmanuel-Philibert de Savoie , prince de Piémont de 1553 à 1580. En mai 1556, la cité avait résisté à un siège des troupes françaises. En récompense de son héroïsme, le duc Emmanuel-Philibert de Savoie lui a donné le 31 Janvier 1559, le statut de ville, la permission d'inclure les armes de Savoie dans ses armoiries avec rajout des palmes ainsi que la devise "FERENDO" (Blessant).

km 61 :  Paesana
province de Cuneo ( Région du Piémont )
Voici un vrai défi pour les apprentis héraldistes
en terme de blasonnement ! 14 et même 15
quartiers (au moins) à décrire, mais dans quel ordre ?
Envoyez moi vos propositions !  😁
km 111 :  Luserna San Giovanni
province de Turin ( Région du Piémont )
Ce sont des armes parlantes, avec la lampe :
"lucerna" en italien, complétées par les étoiles
et confirmées par la devise "Lux in tenebris lucet
(La lumière brille dans les ténèbres)




kms 91 et 158 : Pinerolo :
Région du Piémont - Ville métropolitaine (ex-Province) de Turin
○ Blason  : "D'argent à trois fasces de sable au pin sylvestre arraché au naturel, sur le tout". Couronne des villes italiennes, écu soutenu par deux palmes de sinople croisées et liées par un ruban noué d'azur, le tout chargé d'une banderole portant la devise en latin "DVLCIS DOMINO DVRISSIMO HOST" (Doux seigneur, dur ennemi).
 • Cette petite ville alpine a été française avec le nom de Pignerol, à plusieurs reprises, du XVIe siècle jusqu'en 1814. La forteresse, prison d'état, a eu comme prisonniers célèbres : Fouquet et Lauzun, respectivement ministre et chef militaire sous Louis XIV et surtout le mystérieux Homme au Masque de Fer !!




13e étape  -  Vendredi 24 Mai 2019 :
Pinerolo  -  Ceresole Reale Lago Serrù






Pinerolo :
Région du Piémont - Ville métropolitaine (ex-Province) de Turin
○  Gonfanon aux armes de la ville (voir plus haut) sur fond "azzuro" (bleu) orlé d'une cordelière d'or.













km 69 :  Viù
province de Turin ( Région du Piémont )
Le blason est construit autour de la croix
 du duché de Savoie.
km 118 :  Cuorgnè
province de Turin ( Région du Piémont )
Ce sont des armes parlantes : cuore = coeur
et igné / igneo  : qui a la qualité du feu 























km 189 : Ceresole Reale :
Région du Piémont - Ville métropolitaine (ex-Province) de Turin
○ Blason  : "Écu en forme de tête de cheval, de gueules à la croix d'argent".
Écu timbré d'une couronne royale fermée.
Tenants : deux bouquetins des Alpes rampants au naturel.
 • Les armories communales reprennent les armes de Savoie, timbrées d'une exceptionnelle (dans l'héraldique civique italienne) couronne royale dont l’explication va suivre.





• La commune s'appelait anciennement Ceresole tout court. À compter de 1862, elle reçut le titre de Reale, obtenu par concession du roi Victor Emmanuel II, premier roi d'Italie unifiée, à qui la municipalité avait accordé le droit de chasser gratuitement le chamois et le bouquetin. À la fin XVIIIe siècle, on croyait que les bouquetins, objets d'une chasse impitoyable en raison de croyances concernant les qualités magiques et guérissantes de nombreuses parties de leur corps, étaient éteints dans toute l'Europe. En fait, une centaine de spécimens avaient survécu sur les falaises du massif du Gran Paradiso, dans les limites du royaume de Savoie. C'est ainsi qu'entre 1854 et 1864, Victor Emmanuel créa la réserve royale du Gran Paradiso, constituée par la cession des droits de chasse des municipalités du Val d'Aoste et du Canavais au souverain, qui aurait exercé en exclusivité l'activité de chasse.
 km 196 : Lago Serrù :  Le lac Serrù , situé à 2 275 m d'altitude, où sera jugé l'arrivée de l'étape, dans un cadre grandiose, est un lac artificiel situé dans la vallée de l'Orco, et fait partie administrativement de la municipalité de Ceresole Reale.
Le lac Serrù et le lac Agnel plus loin, dans le Parc National du Gran Paradiso (site officiel → ICI) -   photo © : Giacchè Attilio



14e étape  -  Samedi 25 Mai 2019 :
Saint-Vincent  -  Courmayeur 🚠 Skyway Monte Bianco


Saint-Vincent :
Région de la Vallée d'Aoste.
○ Blason  : "De gueules à la figure de Saint Maurice, représentée par une statue en bois naturel, accompagnée de trois croissants d'argent ; au chef de sable à la croix tréflée d'argent". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
 • Le saint est représenté vêtu d'une courte tunique, les jambes découvertes au niveau des cuisses, il a des genouillères et des jambières, la tête recouverte d'un casque, il tient de la dextre une bannière et de la senestre un bouclier vu de profil. Rappelons en effet que pour l'église chrétienne,  Saint Maurice était un légionnaire romain originaire d'Égypte, adepte du christianisme et martyrisé à cause de sa religion.
 • La vraie statue, datant du XVe siècle, qui a servi de modèle, est visible dans le trésor de l'église paroissiale, voir → ICI
• La croix tréflée est aussi un symbole dédié à saint Maurice, par l'entremise des Ducs de Savoie qui avaient créé l'Ordre de Saint-Maurice en 1572 et représenté par cette croix spécifique.
 • Les couleurs rouge et noir sont celles, traditionnelles du duché d'Aoste, que l'on retrouve sur le drapeau régional (voir au début de ce sujet) et dans bon nombre d'armoiries communales.
• Les trois croissants proviennent des armes des anciens seigneurs du lieu : les Mistral (ou Mistralis).

km 23 :  Nus
Région de la Vallée d'Aoste
 Les armoiries reprennent les armes des
anciens seigneurs de Nus mais dont le champ
était entièrement de gueules. La partition 
gueules et sable symbolise les deux paroisses
de Saint-Hilaire et de Saint-Barthélemy.
km 96 :  Morgex
Région de la Vallée d'Aoste 
Le 1er quartier est aux armes de la famille de Rubilly (ou Ribelli),
et le 4e aux armes des Pascal de La Ruine, les deux ont été
 des seigneurs locaux, la seconde est toujours existante.
Les 2e et 3e quartiers représentent symboliquement la
Vierge Marie, sainte patronne de la paroisse.





























km 127,5 : Courmayeur :
Région de la Vallée d'Aoste.
○ Blason  : "Parti d'or et d'argent au lion de sable brochant sur la patition". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
• Les armoiries municipales de Courmayeur reprennent en grande partie celles des De Curia Maiore, une branche de l’ancienne dynastie locale des seigneurs d’Aymavilles (De Amavilla).
source info textes et blasons : www.araldicacivica.it


 km 131 : Skyway Monte Bianco:  Skyway Monte Bianco ™  est un téléphérique qui relie la ville de Courmayeur à la pointe Helbronner située au sud du massif du Mont-Blanc. Construit en trois ans, il a ouvert en 2015 pour un coût de 110 millions d'euros et est considéré à l'époque, comme l'installation de téléphérique la plus chère au monde.
 Voir site officiel → ICI



15e étape  -  Dimanche 26 Mai 2019 :
Ivrea / Ivrée  -  Como / Côme



Ivrée :
Région du Piémont - Ville métropolitaine (ex-Province) de Turin
○ Blason : "D'argent à la croix de gueules".
Couronne de marquis et ornements extérieurs des communes italiennes.
• La couronne de marquis rappelle que cette ville était jadis, à partir de 888 (durant l'Empire carolingien) la capitale d'un territoire frontalier très important : la Marche d'Ivrée. Les seigneurs et marquis d'Ivrée sont par ailleurs à l'origine dynastique de certains grandes lignées princières et aristocratiques en Europe (voir : Maison d'Ivrée).
• Enfin, comme pour Modène ou Ceresole Reale, citées plus haut (et Côme ci-dessous), le blason d'Ivrée rejoint l’innombrable liste des armoiries à simple croix du nord de l'Italie.




km 58 :  Fara Novarese
province de Novara ( Région du Piémont )
Le 2e quartier est aux armes des ducs de Milan :
avec la célèbre " biscione " et le troisième est
aux couleurs des ducs de Savoie , symbolisant
ainsi la position frontalière de la commune entre 
les deux anciens états de la région
km 127 :  Cantù
province de Côme ( Région de Lombardie )
La tour et le mâtin (dogue) rampant, qui sont "au naturel"
constituent des armes parlantes par rapport à l'étymologie
du nom de la cité : anciennement Canturium / Canturio  
avec les mots latins "canis" et "turris" (chien + tour)


























km 232 : Côme :
Région de Lombardie - Province de Côme
○ Blason : "De gueules à la croix d'argent, à l'inscription "LIBERTAS" en capitales d'argent posée en bande dans le quatrième canton".
 Écu de forme convexe, timbré d'une couronne ducale et supporté par des feuillages d'or.








vue aérienne de la ville de Côme au bord du lac du même nom - photo © : Yann Arthus-Bertrand


Lundi 27 Mai 2019 :  repos dans les Alpes lombardes, pas d'étape







Rendez-vous mardi prochain pour la suite ...→ ICI





Pour suivre en temps réel la vraie course, si vous êtes un vrai fan de cyclisme, je vous invite à consulter le site officiel (langues : IT/ EN / ES) → ICI
ou en direct sur la TNT, puis en replay pendant quelques jours sur le web : chaîne l'Équipe 21 (langue : FR) → ICI




Crédits :
cartes : 
- www.gazzetta.it
les régions parcourues cette semaine (en couleurs)

blasons :
www.comuni-italiani.it
it.wikipedia.org
www.araldicacivica.it (dessins de Massimo Ghirardi)
merci à eux.

autres images :
- passer votre souris sur les images pour lire les url des sites sur lesquels elles ont été empruntées



               Herald Dick