mardi 8 novembre 2016

U.S.A - Election day 2016 - les armoiries des Présidents des États-Unis


 C'est donc cette année 2016, le 8 novembre (toujours le mardi suivant le premier lundi du mois de novembre, soit du 2 au 8 novembre, selon les années) que les électeurs américains vont se prononcer pour choisir un nouveau Président : le 45e depuis 1789, et peut-être la première femme Président de leur histoire. 
    Mais en fait,  les citoyens américains ne vont pas l'élire directement, car le principe du mode électoral des États-Unis au suffrage indirect est un des plus compliqués qui soit pour un pays démocratique, a tel point qu'on peut se poser des questions sur son objectivité et sa représentativité dans nos sociétés modernes ...

   Dans chacun des 50 États, est défini un nombre de Grands Électeurs (Chambre des Représentants, Sénateurs)  et ce sont eux, 538 en tout, que les citoyens  américains élisent selon leur couleur politique. En réalité deux couleurs : les Républicains et les Démocrates, les autres partis n'ayant aucune chance du fait de ce système. Dans 48 des 50 États, le parti déclaré vainqueur dans un État gagne tous les Grands Électeurs dudit État, et ensuite courant décembre , ce sont eux mêmes, réunis en Collège, qui vont voter pour désigner au final le Président ! Il faut une majorité de 270 voix pour qu'un candidat soit déclaré vainqueur. Et il ne recevra son investiture qu'en janvier, il prononcera son serment en direct devant les millions de citoyens devant leurs écrans, avec une cérémonie comme seuls les américains savent en organiser.

C'est pour cette raison qu'un candidat qui a reçu le plus de suffrages favorables par le peuple, peut être battu suite au vote du collège des Grands Électeurs, comme en 2000 avec George W. Bush contre Al Gore ! Et il y a aussi le cas, c'est arrivé,  où un Grand  Électeur au dernier moment change de bord et vote à l'opposé de ceux qui l'ont élu. Bref, seuls les américains peuvent comprendre et tolérer ce genre d’organisation ! 
  Le seul avantage, si c'en est bien un, c'est que les américains en une seule fois élisent non seulement  leur Président, mais aussi  leurs députés, leurs sénateurs, et même le shérif, le juge et le maire du Comté où ils habitent, et ce pour 4 ans !!



 Mais je ne suis pas là pour vous parler des institutions politiques. Par ailleurs vous êtes très certainement rassasiés, pour ne pas dire un autre mot trivial, depuis plusieurs mois que les primaires ont eu lieu, par les commentaires des envoyés spéciaux et les journalistes politiques des divers médias, relayés par les articles des journaux, ou sur le net.  Alors inutile d'en rajouter.

Je préfère vous faire partager à nouveau un article "rafraîchi" que j'avais déjà mis en ligne à l'occasion des élections précédentes de 2012.

tombe à Marblehead (Massachusetts)
 Il existe bien une héraldique aux États-Unis d’Amérique, le pays inventeur et grand promoteur du logo,  des marques commerciales et du marketing ! Si cette nation a une histoire récente, toutefois avec les premiers colons à compter du  XVIIè  siècle, sont arrivées quelques familles notables d'Europe: hollandais, britanniques, français, espagnols qui possédaient pour certaines des armoiries. Puis encore d'autres parmi les immigrants qui ont suivi après l'Indépendance en 1776 : danois, suédois, allemands, polonais, irlandais, italiens, russes, etc...  Et les premières universités, les régiments militaires, les congrégations et institutions religieuses, et puis enfin les villes, les comtés, les états se sont pourvus d'emblèmes représentatifs et parmi eux, un certain nombre d'armoiries. L’Amérique, jeune république a néanmoins construit ses codes identitaires à partir de ses racines ancestrales dans la "vieille" Europe monarchique. Rien d'étonnant donc à ce qu'on découvre des formes d'un style qui nous est familier, sculptées en bas-reliefs sur un bâtiment de Philadelphie ou de Boston, surtout s'il date du XVIIIè ou du XIXè siècle. Sur les pierres tombales des plus anciens cimetières dans les États fondateurs de l'Union, sur  la Côte Est, on trouve gravés, une grande diversité de blasons familiaux...  Certaines de ces familles ont acquis une célébrité au plus haut de l'État.

Pour tempérer néanmoins le propos, on peut soit le regretter, ou bien le considérer comme une diversité culturelle intéressante : l'Amérique a choisi une autre voie dans l'identité visuelle au niveau territorial et institutionnel. En effet, on note une large préférence pour un système péri-héraldique : les sceaux ronds (seals).
  Si la plupart s'inspirent largement des codes  du blason et de l'esthétique des armoiries, ils  s'en éloignent aussi souvent par un style pictural trop réaliste, trop nature, trop photographique, pour être rattaché à l'art héraldique. 




emblème du parti Fédéraliste
dernier président : John Adams (1801)
emblème du parti Whig
dernier président : Millard Fillmore (1853)
emblème des Démocrates
actuel président : Barack Obama

emblème des Républicains
dernier président : George W. Bush














Mount Rushmore National Memorial ( Rapid City - North Dakota)

 présidents : Washington / Jefferson / Theodore Roosevelt et Lincoln.

  Cette année d'élections américaines 2016, me donne le prétexte de redécouvrir un armorial insolite, celui des 44 Présidents des États-Unis, avec de vraies belles armoiries.

  44 présidents  !!  non ...  pas tout à fait complet, mais tout de même 18 d'entre eux à toutes les époques de George Washington ... à  Bill Clinton !  plus un bonus en entrée ...


0 - Benjamin Franklin ( 1706 -1790) , il n'a pas été Président (il aurait pu !),  il est un des grands artisans de l'Indépendance des États-Unis par la voie diplomatique,  il a participé à la rédaction et à la signature de la Déclaration d'Indépendance du 4 juillet 1776. Son portrait figure  sur les billets de 1oo dollars.





"d'argent à la bande de gueules,
chargée d'un dauphin du champ , 
entouré de deux martinets d'or ;
accompagnée de deux têtes de
 lion arrachées de gueules"
Benjamin Franklin




















1 - George Washington (1732 - 1799) , 1er Président des États-Unis , 2 mandats (1789 - 1797), après avoir été le chef militaire des armées pendant la Guerre d'Indépendance contre l'Empire britannique (de 1775 à 1783). Son portrait figure sur les billets de 1 dollar.

"d'argent à deux fasces de gueules,
surmontées de trois molettes du même en chef".
timbre : couronne ducale
cimier : un corbeau de sable
essorant et issant d'une couronne d'or.
devise : "le résultat est la preuve de l'acte"

George Washington
























armoiries des ancêtres (XVè s.)
Selby Abbey (Royaume-Uni)



drapeau du District of Columbia
et de la capitale fédérale des U.S.A : Washington

.















2 - John Adams (1735 - 1826) , 2ème Président des États-Unis (1797 - 1801) , après avoir été le 1er vice-président de G. Washington pendant tout son mandat.  Acteur majeur de la révolution américaine et signataire de la Déclaration d'Indépendance.
 
"de gueules à six croisettes recroisetées
au pied fiché d'argent posées 3,2 et 1;
au chef d'or à trois tourteaux de sable,
 celui du milieu chargé d'une fleur de lis
d'argent, les deux autres d''un léopard 
du même"
timbre : couronne de gentilhomme 
 componnée d''argent et de gueules,
 cimier : un lion passant d'argent armé  
et lampassé de gueules 
tenant dans ses griffes une croix 
recroisetée d'argent au pied fiché.
John Adams























Les armes sont celles de la famille maternelle de John Adams, les Boylston, de souche anglaise.









3 - Thomas Jefferson  (1743 - 1826) , 3ème Président des États-Unis, 2 mandats (1801 - 1809), après avoir été le vice-président de John Adams. Acteur majeur de la révolution américaine et signataire de la Déclaration d'Indépendance. Son portrait figure  sur les billets de 2 dollars .

"d'azur à la frette d'argent ; au chef cousu de 
gueules chargé de trois têtes de léopards d'argent,
allumés de gueules, lampassés d'azur "
timbre : couronne de gentilhomme 
 componnée d'argent et d'azur 
cimier : une tête de lion d'or 
arrachée, lampassée de gueules.
devise : "c'est la liberté de l'esprit"

Thomas Jefferson











4 - John Quincy Adams  (1767 - 1848) , 6ème Président des États-Unis  (1825-1829) , il est le fils du Président John Adams, décrit plus haut.

John Quincy Adams

"écartelé ,
en 1 les armes de la famille Adams,
en 2 les armes de la famille Smith,
en 3 les armes de la famille Quincy,
en 4 les armes de la famille Boylston."
timbre : couronne de gentilhomme 
 componnée d''argent et de gueules,
 cimier : un lion passant d'argent armé  
et lampassé de gueules 
tenant dans ses griffes une croix 
recroisetée d'argent au pied fiché.


5 - Martin van Buren  (1782 - 1862) , 8ème Président des États-Unis  (1837-1841), premier président né américain et de souche non britannique (hollandais).

"parti d'or au lévrier rampant
et contourné de gueules, de gueules
à trois fasces d'or bretessées et
contre-bretessées"
- timbre : couronne de gentilhomme
componnée d'or et de gueules.  
 - cimier :  un lévrier d'argent rampant,
onglé, langué, colleté de gueules,
 entre deux demi-vols : 
l'un de gueules et l'autre d'or.

Martin van Buren































6 - Zachary Taylor (1784 - 1850) , 12ème Président des États-Unis  (1849-1850), mort
des suites d'une insolation pendant son mandat.
Zachary Taylor

ici pas d'écu, juste un badge qui pourrait servir
de cimier à des armoiries que ce président n'a pas
souhaité en constituer,  par humilité paraît-t-il.
- devise : "il réussit tout ce qu'il tente"



7 - Rutherford B. Hayes (1822 - 1893) , 19ème Président des États-Unis  (1877-1881), élu de manière très douteuse, voire frauduleuse à 1 voix près du Collège électoral .

de la même façon que le cas précédent,
et pour les mêmes raisons,
il s'agit d'un badge héraldique
devise : recte = droit
Rutherford Birchard Hayes























8 - James Abram Garfield (1831 - 1881) , 20ème Président des États-Unis  (1881),  assassiné après 6 mois de fonction, un des mandats les plus courts de l'histoire des États-Unis, après celui de 1 mois seulement de William H. Harrison (1841).

James Abram Garfield
"d'or à trois fasces de gueules
au canton d'hermines chargé d'une croix
pattée de gueules" 
- timbre : couronne de gentilhomme 
componnée d'or et de gueules 
- cimier :  un cœur  de gueules 
d’où émerge un bras de
 carnation tenant une badelaire 
d'argent emmanchée d'or.
- devise : "sur la croix, je gagne"
































9 - Chester Alan Arthur (1829 - 1886) , 21ème Président des États-Unis  (1881-1885),  il remplaça le précédent Président assassiné pour continuer le mandat.

"de gueules au chevron d'argent 
accompagné de trois claricordes d'or"
- timbre : couronne de gentilhomme
 componnée d'or et de gueules.
- cimier : une aigle naturelle
devise : "écarter les obstacles"

Chester Alan Arthur





























10 - Stephen Grover Cleveland (1837 -1908) , 22ème Président des États-Unis  (1885-1889),  et aussi le 24ème car il a effectué un second mandat non consécutif (1893-1897), et c'est le seul dans l'histoire des États-Unis. Son portrait avait été imprimé sur les anciens billets de 1000 dollars qui n'ont plus cours depuis longtemps.


Stephen G. Cleveland
"d'hermines mantelé et engrêlé de sable
chargé d'un chevron de sable engrêlé 
dans la partie inférieure".
- timbre : couronne de gentilhomme 
componnée d'argent et de sable
- cimier : buste d'un vieux pêcheur 
issant et tenant un harpon et
son filin dans ses mains
devise : "une fois et toujours"
































11 - Theodore Roosevelt (1858 -1919) , 26ème Président des États-Unis, avec 2 mandats  (1901-1909), le premier Président du XXè siècle. Issu d'une famille aristocratique de souche hollandaise. Prix Nobel de la Paix en 1906. 

"d'argent à deux plants de roses naturels
hérissés d'épines et entrelacés,
feuillés de sinople et fleuris de
trois roses de gueules boutonnées
d'or, sur un mont herbeux de sinople.
- timbre : couronne de gentilhomme 
componnée d'argent et de gueules
- cimier :  trois plumes d'autruche
parties de gueules et d'argent
devise : 'qui a planté préservera (l'avenir)"
Theodore Roosevelt


































12 - John Calvin Coolidge (1872 -1933), 30ème Président des États-Unis, en temps que vice-président, il succède à son prédécesseur mort pendant son mandat, puis est réélu pour un mandat pour lui-même (1923-1929).

John Calvin Coolidge
"de sinople au griffon d'or
 armé et lampassé de gueules"
- timbre : couronne de gentilhomme 
componnée d'or et de sinople,
- cimier : le griffon de l'écu issant.
- devise : "pouvoir et foi"






























13- Franklin Delano Roosevelt (1882-1945), 32ème Président des États-Unis, le plus long mandat de l'histoire des États-Unis, élu et réélu 3 fois consécutivement (1933-1945). Il est le Président pendant la Seconde Guerre Mondiale et celui qui déclarera la guerre au Japon et à l'Allemagne. Hémiplégique suite à une maladie, il est sur un fauteuil roulant, il mourra au début de son dernier mandat et quelques jours seulement avant la fin de la guerre en Europe. Il est considéré comme un des plus grands avec Washington, Lincoln et Kennedy.

de la même famille que Theodore
Roosevelt, nous retrouvons les armoiries
presque similaires, la terrasse en moins.
Franklin D. Roosevelt


























14 - Dwight David Eisenhower  (1890-1969), 34ème Président des États-Unis, 2 mandats (1953 - 1961),  militaire : il était Général en chef des Forces alliées en Europe pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il a un peu tempéré la psychose de la Guerre froide dans son pays, par des contacts avec l'URSS et en arrêtant la chasse aux communistes. Il a aussi  lutté (un peu) contre la ségrégation raciale dans les États du Sud. Mais c'est lui qui lancé le programme d'armement nucléaire, ainsi que la course vers la conquête de l'Espace.

"d' or à l'enclume d'azur"
- timbre : couronne de gentilhomme 
componnée d'or et d'azur,
- cimier : cinq étoiles d'argent 
placées pour former un pentagramme.
- devise : "la paix à travers
 la compréhension"

Dwight Eisenhower





















 







15 - John Fitzgerald Kennedy (1917 -1963), 35ème Président des États-Unis (1961 - 1963), c'est le premier président né au XXè siècle  et le plus jeune élu à cette fonction. Continuant la politique de détente de son prédécesseur, il sera aussi l'homme du lancement du programme spatial Apollo.  Son grand charisme provoquera une émotion et un  cataclysme mondial lors de l'attentat mortel dont il est victime le 22 novembre 1963 à Dallas, filmé en direct par la  télévision.


John F. Kennedy
























C'est l'ambassadeur d'Irlande à Washington qui a offert ces armoiries au Président constituées par le héraut d'armes irlandais à partir des ancêtres des branches paternelle et maternelle d'origine irlandaises.
armes de la famille irlandaise
O'Kennedy of Ormond
"de sable à trois heaumes 
d'argent de profil "

armes de la famille irlandaise
Fitzgerald
"d'hermines au sautoir
de gueules "

















Emblème (seal) du Porte-avions américain CV-67
U.S.S. John F. Kennedy,
mis en service en 1968 - retiré du service en 2007
on retrouve les armoiries du Président, augmentées
d'un vol d'or et entourées de dauphins .



16 - Lyndon Baines Johnson (1908 -1973), 36ème Président des États-Unis (1963 - 1969), vice-président de J.F.K , il a naturellement terminé son mandat avant d'être réélu lui-même pour un second mandat.  Il a dû gérer le plus fort de la guerre du Viet-Nam qui l'a finalement rendu très impopulaire.

" d'azur au sautoir de gueules
bordé d'argent et chargé en abîme
 d'une étoile d'or ; cantonné de
quatre aiglettes du même"
- timbre : couronne de gentilhomme 
componnée d'or et d'azur,
- cimier : un gantelet d'argent fermé
soutenant une aigle essorante d'or,
languée de gueules.
- devise : "la vertu et non la lignée
est la marque de la noblesse"
Lyndon Johnson


































17 - Ronald Reagan (1911-2004) , 40ème Président des États-Unis , 2 mandats (1981 - 1989), ancien acteur de cinéma qui s'est reconverti dans la politique , il fut un dur parmi les conservateurs : invasion de Grenade, bombardement de la Libye , invectives envers l'Union Soviétique. Par bonheur de l'autre côté,  Mikhail Gorbatchev,  a joué le rôle du modérateur et, en renouant le dialogue, a permis la fin de Guerre Froide et...  celle de l'URSS !

Ronald Reagan

" d''or à l'ours rampant de sable,
armé et lampassé de gueules, tenant
une étoile d'argent ; au chef de sable chargé
 d'une couronne ducale d'or et un faucon
d'argent essorant, becqué d'or, langué de
gueules, issant de la couronne ".
- timbre : couronne de gentilhomme 
componnée d'or et de sinople,
- cimier : un demi-cheval saillant de sable
onglé d'or, langué de gueules, chargé
d'un masque de théâtre d'or.
- devise : "des actes , pas des mots"



































18 - William "Bill" Clinton (né en 1946) , 42ème Président des États-Unis , 2 mandats (1993 - 2001). Son mandat , intercalé entre les deux Bush, père et fils, qui ont déclenché la guerre en Irak , annonçait les prémices des attaques terroristes notamment dans les ambassades africaines. Il reste aussi dans l'histoire pour les scandales sexuels qui ont failli l'obliger à démissionner.  


" d'or au lion de gueules chargé
de trois fasces d'argent, tenant dans
la patte dextre une branche d'olivier
de sinople; cantonné en chef à dextre
et en pointe à senestre d'une croisette
de sable recroisetée et au pied fiché,
en chef à senestre et en pointe à
dextre, d’un trèfle de sinople"
- timbre : couronne de gentilhomme 
componnée d'or et de gueules,
- cimier : une ancre marine d'azur chargée
 des lettres d'argent SPES sur la trabe.
- devise en langue gaélique:
 "le lion emporte la branche"

Bill Clinton






















    Au cours d'un séjour en Irlande, les hérauts d'armes irlandais ont offert ces armoiries au Président,
constituées d'après des figures provenant
de la souche familiale.  










Terminé provisoirement ... en attendant une suite hypothétique, avec les futurs présidents. Au moins l'un des candidats en lice cette année possède apparemment des armoiries familiales (voir ce blog ami : → ICI) . Nous verrons bien, s'il est élu, une occasion pour le rajouter à ce tableau.



○ Les portraits des présidents sont tous des portraits officiels (peints), présents et accrochés aux murs de la Maison Blanche à Washington. En cliquant sur les images vous pouvez d'ailleurs agrandir l'œuvre d'art.

○ Le travail fantastique de recherche héraldique et généalogique est l'œuvre de la American Heraldry Society et son directeur Joseph McMillan , qui est l'auteur de tous les magnifiques dessins ci-dessus (sauf J.F. Kennedy). website : www.americanheraldry.org.

○ La traduction des blasonnements est de moi-même et donc sujette à des erreurs, je m'en excuse par avance.


                                Herald Dick
 

2 commentaires:

  1. Muy interesante. Ahora ya puedes añadir el de Trump. Triste elección la de los estadounidenses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jordi ! je vais attendre qu'il ait fini son mandat ! Et sait-on jamais, il n'a pas encore prêté serment devant la nation, il va peut-être démissionner !!! :))

      Supprimer