dimanche 9 novembre 2014

Histoire parallèle : septembre-novembre 1914-2014
la première Bataille du Pacifique en 1914 et dans l'Océan Indien également

 C'est le grand navigateur portugais Fernand de Magellan (1480-1521) qui avait baptisé «Pacifique»  le nouvel océan inconnu qu'il venait de découvrir en novembre 1520, à cause du temps calme qu'il rencontra pendant sa traversée. 
 Mais voilà que 400 ans plus tard, ce terme de "pacifique" n'est plus tellement approprié à la situation. En effet, nous avons déjà vécu depuis la fin du mois d'août 1914 : l'attaque des colonies allemandes de Tsingtau, en Mer de Chine , puis des îles Samoa, et de la Nouvelle-Guinée, ainsi que le bombardement de Tahiti par le vice-amiral allemand von Spee. Et comme on l'entend souvent depuis quelques semaines dans les médias : "... et c'est pas fini !".


drapeau du gouverneur de la colonie allemande
 en Chine, en 1914
pavillon de la marine de guerre allemande en 1914
pavillon de la marine britannique en 1914
drapeau du Raj britannique en Inde  en 1914
drapeau de guerre du Japon en 1914
drapeau de l'Australie en 1914


drapeau de la Fédération des États malais en 1914,
sous contrôle de l'Empire britannique 
drapeau du Chili en 1914
(pays non belligérant, mais qui a accueilli amicalement la
 flotte allemande dans le port de Valparaiso, après la bataille
 de Coronel, qui eut lieu à quelques dizaines de milles de ses côtes)

6 Septembre 1914 : raid allemand sur l'île anglaise de Tabuaeran ( aujourd'hui dans les Kiribati).


affiche de propagande allemande : "l'Allemagne sur les mers"
22 Septembre 1914 : bombardement du port de Madras en Inde par le croiseur allemand SMS Emden.

3-4 octobre 1914 : Débarquement japonais en Micronésie, combats.
vignettes de propagande des colonies allemandes dans les archipels du Pacifique .
Octobre 1914: Débarquement australien aux îles Salomon (possession allemande).

Octobre - 9 novembre 1914 : la flottille allemande du Pacifique Sud coule 18 navires marchands, 1 croiseur japonais, et 1 destroyer australien.

 
blason de la ville d'Emden



28 octobre : Combat de Penang opposant le croiseur allemand SMS Emden à des navires français et russes, dans le port de Penang, île de la côte ouest de la péninsule malaise alors sous contrôle britannique (aujourd'hui Malaisie), dans le détroit de Malacca.

1er novembre Bataille de Coronel : au large des côtes du Chili, une escadre britannique est sévèrement battue par la marine allemande commandée par le vice-amiral Maximilian von Spee, composée des deux croiseurs cuirassés SMS Gneisenau  et Scharnhorst qui ont détruit Papeete le 22 septembre précédent, et qui ont été rejoints par les SMS Dresden, Leipzig et Nürnberg. Les adversaires : les cuirassés britanniques HMS Good Hope, Monmouth sont coulés, le croiseur léger HMS Glasgow parvient à s'éloigner. Ce fut la première grande défaite subie par la Royal Navy depuis 1812 et elle eut donc un retentissement énorme au début de la guerre.

blason de la ville de
Dresde (Dresden)

 (cliquer sur les images pour les agrandir )

estampe montrant le HMS Good Hope sombrant dans les eaux glacées du Pacifique sud
blason de la ville de Leipzig
armoiries navales des navires SMS Monmouth et Glasgow de la Royal Navy
blason de la ville de
Nuremberg (Nürnberg)

7 novembre : reddition de Tsingtao (de nos jours : Qingdao) et du territoire de Kiautschou (Jiaozhou), colonie allemande en Chine, suite au siège de l'armée japonaise commencé en octobre. 
carte postale humoristique allemande (1898) : "Gruss aus Kiautschau" =  Bienvenue à Kiautschau (Jiaozhou)
sceau du gouverneur impérial
du territoire de Kiautschou en Chine
vignette de propagande pour le territoire chinois
la flotte allemande du Pacifique était basée dans le port de Tsingtao
superbe estampe japonaise relatant le siège de Tsingtao en octobre 1914 


9 novembre : Combat des îles Cocos : le croiseur allemand SMS Emden est coulé par le croiseur australien HMAS Sydney. Les marins allemands survivants, naufragés au milieu de l'Océan Indien, sans secours, vont alors vivre une des aventures les plus extraordinaires du XXe siècle pour revenir dans leur patrie, lire →   !  
bloc-feuillet commémoratif des Îles Cocos (1993) célébrant la bataille navale fatale pour l'Emden.

armoiries navales du croiseur australien
HMAS Sydney
le croiseur allemand SMS Emden avec en médaillon le commandant Karl von Müller qui deviendra un héros national.

les marins allemands rescapés de l'Emden , débarqués au Yémen, sont en route pour rejoindre
 les territoires sous contrôle ottoman, allié des allemands ; ici ils sont aux prises
avec les bédouins dans le désert d'Arabie. 

carte géopolitique allemande des nations présentes dans le Pacifique et l'Asie orientale en 1914.
et en-dessous les principaux faits de guerre dans les Océans Pacifique et Indien



                   Herald Dick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire