lundi 17 novembre 2014

Capitales du monde : Banjul

 n ous restons en Afrique, pour découvrir une nouvelle capitale, dont on ne sait pas grand chose, de même pour le pays qu'elle représente : la Gambie. Nous allons donc tenter d'en savoir davantage.





   Le blason de Banjul se décrit ainsi : "coupé de gueules à deux canons de marine d'argent, posés en fasce et de sable au poisson également d'argent et une fasce ondée d'argent brochant sur le coupé, chargée d'une fasce ondée d'azur; au chef d'argent à une croix enhendée de gueules, accostée de deux croissants tournés de sinople ".


Sur des timbres de la poste gambienne (voir plus bas), figurent des armoiries complètes avec des ornements extérieurs : un heaume à lambrequins et un cimier représentant une barque à voile, ainsi que des supports : un éléphant et un bélier rampants, sur une terrasse "zébrée" .

 Peu de documents sont disponibles sur ses origines : la date d'adoption d'abord, inconnue,  mais il est sûr que ces armoiries de facture britannique, ont été établies pendant la période coloniale (1889-1965). La Gambie indépendante depuis 1965 a gardé cet emblème pour sa capitale, elle a juste changé son ancien nom colonial de Bathurst en Banjul, plus tard en 1973.  
Chrysichthys nigrodigitatus
Pour ce qui est de la symbolique, on peut affirmer que la fasce ondée d'argent chargée d'une autre d'azur représente le fleuve "Gambie", qui borde la ville, tout comme la bande centrale sur le drapeau national de la Gambie. Le poisson est probablement du type Chrysichthys  très commun sur les côtes africaines.

canon du début du  XIXe siècle déposé au Musée de Banjul
 .
 Les deux canons rappellent les batteries côtières qui défendaient l'accès au fleuve et le territoire de la Gambie. 
 Enfin la croix et les croissants figurent les symboles des religions les plus courantes du pays: Islam et Christianisme.

ancienne carte postale montrant une batterie de canons




24 - Banjul


Banjul est la capitale de la Gambie, c'est un port sur l'Océan Atlantique, à l'entrée de l'estuaire de la Gambie, sur une ancienne île.

Population  :  31 356   hab. (2013), agglomération : 357 240 hab.

  Banjul est située sur une péninsule sablonneuse, à la pointe de l'île de Banjul (anciennement île Sainte-Marie), reliée artificiellement à la terre ferme. La plus grande partie de la ville est regroupée sous le nom de Kanifing Municipal Council, qui avec Banjul, sont les deux districts formant l'agglomération de Greater Banjul Area.
Banjul tire son nom du peuple Mandé (ou Mandingue) qui tissaient des fibres spécifiques sur l'île, et qui ont été utilisés dans la fabrication de cordes. Bang Julo est le mot mandingue (ou mandé) pour des fibres de corde. La prononciation déformée a conduit au mot : Banjul.

En 1816, les Britanniques fondèrent Banjul comme comptoir commercial et base et pour leur servir de base dans leur campagne d'abolition de la traite des esclaves. La ville fut d'abord nommée Bathurst en l'honneur de Henri Bathurst, secrétaire du Colonial Office. Il reste ensuite sous leur contrôle comme partie intégrante de la colonie britannique de la Sierra Leone, avant de devenir la capitale de la colonie et protectorat britannique de la Gambie en 1889. La ville reste la capitale du pays après son indépendance en 1965 et prend son nom actuel huit ans plus tard, en 1973. Ses infrastructures portuaires ont été agrandies et modernisées dans les années 1970.

 Ville moderne au plan régulier, elle est le principal centre économique du pays (exportation d’arachides et d’huile de palme ainsi que conserveries de poisson). Ses activités comprennent aussi la joaillerie et le tissage des fibres textiles, destinés à une industrie touristique en plein essor.
les toits de Banjul, la mosquée King Fahad, et l'estuaire du fleuve Gambie au fond.
timbre de Gambie (1966) célébrant le 150e anniversaire de la fondation de Bathurst / Banjul, par les britanniques en 1816,
avec le contour des armoiries de la ville au centre.
série complète des timbres commémoratifs du 150e anniversaire de 1966.
autre série, datant cette fois de 1973, émise pour marquer le changement officiel de nom : Bathurst  devient Banjul,
 qui est le vrai toponyme de la capitale gambienne, avec le même contour d'armoiries qu'en 1966.

armoiries de l'agglomération prolongeant à l'ouest la cité de Banjul
 portant le nom de Kanifing et qui héberge la plus grande partie
 de la population de la capitale. Ce blason porte en cimier les armoiries
 nationales de la Gambie en ombre verte.







capitale précédente  →   Bangui
capitale suivante     →     Basseterre






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire