jeudi 1 décembre 2011

Géo héraldique #04 : la Gendarmerie Nationale, dernier bastion d'une "héraldique d'État" en France

Avant de commencer , et pour comprendre mon concept de "Géo-héraldique",  je vous renvoie aux explications de mon premier article : Géo héraldique #01  . 

écusson de manche en drap brodé
"générique" pour les gendarmes
en attente d'affectation
la bombe enflammée ou "grenade"
a pour origine la compagnie
 des grenadiers-gendarmes
créée en 1791 sous la
Révolution. Plus tard, en 1798,
le corps des soldats grenadiers 
sera séparé des gendarmes,
mais la Gendarmerie conservera le
symbole de la grenade ,
 malgré qu'elle n'ait
pas vocation à combattre.
 Vous avez sûrement croisé à un moment donné sur votre route, un ou plusieurs gendarmes en tenue de travail dite "d'intervention" et vous avez pu remarquer qu'ils portent, cousu sur le haut de leur manche gauche d'uniforme un écusson.  Et si vous êtes observateur, vous avez constaté que le gendarme de Biscarosse dans les Landes ne porte pas le même écusson que celui de Sancerre dans le Cher et encore moins celui de Saint-Pierre en Martinique ! 
écusson similaire de type "plastifié"
(fixé avec un velcro sur la manche)
le dessin serait attribué
à Robert Louis


 La Gendarmerie Nationale française est un des derniers corps de l’État à porter encore d'authentiques armoiries sur ses uniformes.  Attention : je ne parle pas des innombrables insignes, badges et décorations que portent tous les militaires, et qui ne relèvent pas de l'héraldique.  

 Au sommet de la hiérarchie , nous trouvons la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (D.G.G.N).

écusson de la D.G.G.N
un joli cas de blason " à enquerre" : or sur argent !
 
grandes armoiries** de la Gendarmerie Nationale
créées en 1939 mais homologuées en 1974


Les gendarmes sont des militaires, placés depuis peu sous l'autorité du Ministère de l'Intérieur. Ils ont principalement la fonction de maintien de l'ordre, de surveillance de la circulation routière et d'enquêtes de police judiciaire sur tout le territoire national et les communautés d'outre-mer , dont ils partagent les zones d'attribution avec la Police Nationale. La gendarmerie est affectée plus spécifiquement aux zones rurales, sauf les unités mobiles et certaines unités spécialisées qui peuvent intervenir dans les zones urbaines.


(**) voici la symbolique détaillée des grandes armoiries de la Gendarmerie :
( source : R.Filmotte - http://symbmilgend.over-blog.com/ , que je remercie au passage)
- Les couleurs écarlate et azur, elles évoquent les anciennes nuances des uniformes de la maréchaussée. Elles sont aussi des couleurs très présentes dans l’histoire de France avec la chape de Saint Martin et l’oriflamme de Saint Denis.
- Le glaive, arme du combat,  est l’instrument de l’action, de la décision sur le terrain des combats. Il illustre le statut militaire de l’institution.
- La balance, elle évoque la justice et le rôle joué par la gendarmerie dans sa mission au profit de l'institution judiciaire et pour l’exécution des lois.
- Le bâton de commandement fleurdelisé, il illustre le service de la maréchaussée, formation qui sous l’ancien régime exerçait ses activités sous les ordres des plus hauts dignitaires militaires du royaume (Connétable).
- La masse d’arme, elle vient ici rappeler que la gendarmerie exerce au nom du pouvoir légal, l’exercice de la contrainte légitime.
- La grenade d’argent, cet attribut est le signe distinctif des unités d’élite. Elle figure dans le patrimoine symbolique de l’institution depuis 1791.
- La molette d’éperon, elle évoque le souvenir des unités de la maréchaussée et de la gendarmerie dont le service quotidien  s’est longtemps effectué à cheval en métropole et dans l’Empire.
- L’ancre de marine, elle marque l’existence de la gendarmerie maritime, héritière de la gendarmerie des ports et arsenaux. L’ancre illustre aussi la vocation de la gendarmerie à être présente dans tous les territoires de la République, en métropole et par delà les océans.
- La croix de chevalier de la Légion d’honneur, cet ordre national fut décerné en 1930 à titre collectif en récompense pour les services rendus à la patrie et les sacrifices consentis.
- Les rameaux de chêne et de laurier, ils mettent en exergue les valeurs et vertus civiques et militaires de l’institution.
- Le tout est entouré d’une banderole qui supporte la devise : « pour la Patrie, l’Honneur et le Droit ».


La carte administrative de la Gendarmerie est divisées en brigades, une par canton à peu de chose près, et pour simplifier*, placés sous le commandement de 22 Régions en métropole (anciennement appelées du nom de Légions).
  Ce sont les symboles de ces Régions que vous rencontrez sur les écussons des gendarmes,  qui nous intéressent.
(*)  je ne rentre pas trop dans le détail , ce n'est pas le propos de cette rubrique et il y a des tas de très bons sites sur Internet,  très complets à ce sujet .

carte administrative des 22 régions de la Gendarmerie Nationale en métropole
identifiés par leurs blasons 

cliquez sur l'image pour agrandir
  Si je mets l'accent sur cette identification régionale dans cet article, c'est pour comparer avec ce que nous proposent en parallèle les Conseillers régionaux, au niveau des identités visuelles de nos Régions. Notamment avec les logos que l'on voit apposés sur les plaques d'immatriculation de nos automobiles depuis 2009 !!
   Il faut bien admettre que certains d'entre eux sont absolument indignes ! Pour identifier une marque de fromage, pourquoi pas, mais pour le symbole graphique de 500 000 habitants ? A vous de juger ...
  Et donc, il aurait été bien possible au niveau régional, comme cela a failli se faire aussi dans les années 1950, avec les 90 départements français du moment, de réaliser une belle série armoriale homogène, puisque la Gendarmerie l'a adoptée pour son compte !!  Mais pour combien de temps encore, les lobbyistes du logo sont prêts à contre-attaquer !! Tenez bon , messieurs (et mesdames) les Gendarmes !!

• Voici pour commencer 16 Régions de Gendarmerie, dont le blason est directement emprunté aux Provinces historiques françaises, et sur lesquelles elles se calent géographiquement pour certaines en totalité, et d'autres sur une partie seulement. Je les ai classées par ordre alphabétique :

1 - Alsace , siège à Strasbourg  / 2 - Aquitaine (ancienne province de Guyenne) , siège à Bordeaux /
3 -  Auvergne, siège à Clermont-Ferrand /  4 - Bourgogne , siège à Dijon. 


5 - Bretagne , siège à Rennes  / 6 - Champagne-Ardennes (ancienne province de Champagne), siège à Chalons-en-Champagne /
7 - Corse , siège à Ajaccio / 8 - Franche-Comté , siège à Besançon.


9 - Haute-Normandie , siège à Rouen / 10 - Ile-de-France , siège à Maisons-Alfort  /
11 - Limousin , siège à Limoges / 12 - Lorraine , siège à Metz. 

13 - Midi-Pyrénées (ancienne province d'Armagnac, pour la Gascogne), siège à Toulouse /
14 - Nors-Pas-de-Calais (ancienne province de Flandre) , siège à Villeneuve-d'Ascq  /
15 - Picardie , siège à Amiens  /
16 - Poitou-Charentes (ancienne province de Poitou) , siège à Poitiers



• Les écussons des 6 dernières régions sont spécifiques et méritent un commentaire .

17 - Basse-Normandie, siège à Caen
très semblable à celui de la Haute-Normandie,
on a rajouté en pointe la tour donjonnée d'or
 du blason de la ville de Caen 
et intercalé une trangle de sable
18 - Centre, siège à Orléans
un condensé des blasons de Touraine
(la bordure componnée ),
de l'Orléannais (le lambel) et avec 
le Berry : les fleurs de lys communes
aux trois provinces sont redisposées en orle
   





19 - Languedoc-Roussillon,
siège à Montpellier
coupé de Languedoc, mi-parti
en chef du Gévaudan à dextre
 et du Roussillon à senestre
la tête de loup est une figure
 touristique pour rappeler
 la "bête" car le vrai
blason du Gévaudan est
"parti ; d'azur semé de fleur de lys
 à dextre et d'or à quatre pals
de gueules à senestre"



20- Pays de Loire, siège à Nantes
ici on a préféré la facilité en choisissant
le blason de la ville de Nantes. Il aurait 
 fallu trouver un compromis entre 
ex-provinces de Maine, Anjou, Poitou 
ou Vendée et Bretagne , au minimum !
c'est dire comment cette région
est une création artificielle .
(pour l'anecdote : la ville de Nantes
elle, n'utilise plus son beau blason
mais un horrible logo !)






























22 - Rhône-Alpes, siège à Lyon
un joli condensé des blasons du
Dauphiné  (le dauphin et les lys ),
 le Lyonnais ( le lion et les fleurs de lys
 également) et enfin le blason
de Savoie placé en pointe.




21 - Provence-Alpes-Côte-d'Azur,
siège à Marseille
association,  par le parti de l'ancien
Comté de Nice à dextre
 et de la Provence héritée
 de René d'Anjou, à senestre.
manquent  les clés du Comtat Venaissin !





  







 

Anciennes provinces de France reconstituées
(sans datation historique, car certaines n' ont été rattachées à la France
qu'après la Révolution , durant laquelle les départements
 les avaient déjà remplacés )
 


le blason tricolore,
présent sur les uniformes
également.








A ce stade , nous avons listé la totalité des Unités de Gendarmerie Départementale métropolitaines , celles que vous croisez sur les routes et dans les petites villes de notre pays.  Mais ce n'est pas fini : il reste à explorer les Communautés d'Outre-Mer et les Unités spécialisées  : dont la Gendarmerie Mobile ,  la formation avec les Écoles , etc.. :
.... cela  fera l'objet d'un prochain article .



                       Herald Dick










ecusson ecussons écusson écussons patch badge insigne emblème

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire