mardi 13 mars 2018

Capitales du monde : Berne

 N  ous avons quitté, lors du dernier volet, un ours célèbre, symbole de la ville de Berlin. Hasard de l'ordre alphabétique, c'est un autre ours, un cousin et voisin, mais non moins illustre, dont nous allons maintenant suivre les traces.

  Voici les principaux emblèmes actuels de la ville de Berne : ses armoiries : "de gueules, à la bande élargie d'or, chargée d'un ours de sable, armé, vilené et allumé de gueules" et  ses logotypes officiels. Le drapeau est commun à la ville et au canton.
  La ville de Berne fut fondée en 1191 par le duc Berthold V de Zähringen.  C’est en 1224 qu’apparaissent pour la première fois les plus anciennes et célèbres armoiries de la ville. Elles arborent un ours (Bär en allemand), armes parlantes découlant du nom de Berne. La légende veut que le nom de Berne (prononcé «Bärn» dans le dialecte local) ait été attribué à la ville par le duc Berthold V de Zähringen après qu’il ait abattu un ours, première trophée d’une partie de chasse sur les terres boisées avoisinant la ville. La similarité entre le mot «Bär» et le toponyme de Berne, soulève malgré tout des doutes quant à l’authenticité de la légende.





capitale n° 29 - Berne


Berne, en allemand Bern, est une ville de l'ouest de la Suisse, chef-lieu du canton de Berne, située sur l'Aar. Elle est le siège permanent du gouvernement fédéral et du parlement suisses, et donc considérée de facto comme la capitale de la Suisse. Elle est actuellement la quatrième ville de Suisse en terme de population, en ayant dépassé de justesse Lausanne en 2017.

Population  :  142 479 hab. (chiffres 2017).

Berne fut fondée en 1191 et devint une ville libre impériale en 1218. Elle rejoignit la Confédération helvétique en 1353. La prétendue controverse de Berne entre catholiques romains et réformateurs protestants, en 1528, prépara la voie vers l'acceptation de la doctrine réformée en Suisse. L'invasion de la Suisse en 1798 par l'armée révolutionnaire française contribua au renversement du régime. Pendant le XIXe siècle, le pouvoir de l'Église fut réduit et le pays se dota d'une constitution libérale.
vue aérienne de la vieille ville de Berne enserrée dans un méandre de l'Aar. La vieille ville de Berne reste l'un des meilleurs témoins
 de l'urbanisme médiéval en Europe, et à ce titre elle est inscrite depuis 1983 au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco.
Les vieux remparts de la ville, transformés en chemins de promenade, offrent une vue magnifique du paysage alpin. L'ours est l'emblème de Berne. Ainsi, une fosse aux ours, datant de 1513, fait partie des curiosités de la ville. Les principaux édifices publics sont le Parlement, la cathédrale (en fait une collégiale) gothique, dont la construction qui débuta en 1421 s'acheva en 1611, ainsi que l'hôtel de ville, qui date de 1406. L'université de Berne (1834) possède plusieurs facultés : faculté de droit, de médecine, de philosophie, de sciences et de théologie. La bibliothèque de la ville, qui comprend désormais la bibliothèque universitaire, est riche de nombreux manuscrits et de livres rares. La ville dispose de quatre musées dont celui des Beaux-Arts qui expose une importante collection d'œuvres de Paul Klee.
Berne est avant tout une ville administrative et gouvernementale. Différentes organisations, en particulier l'Union postale universelle, ont ici leur siège. Parmi les activités industrielles de la ville, on peut citer la fabrication d'instruments de précision, de constructions mécaniques, de produits chimiques et pharmaceutiques, et de chocolat. Deux foires annuelles importantes se tiennent à Berne. La ville est également une importante place bancaire internationale.


  ⛨ Particularité suisse que l'on retrouve avec plusieurs autres villes du pays : Zurich, Soleure, Zug, Fribourg, Genève, Lucerne, etc...  le blason et le drapeau sont communs à la ville et au canton du même nom, dont elle est le chef-lieu. Historiquement, la nuance au niveau de l'héraldique entre ville et entité politique existe, mais est difficile à démêler, mais c'est le cas pour de nombreuses villes-états, anciennes ou actuelles (Gênes, Venise, Monaco, Singapour, etc..).  Une indication est toutefois visible avec la présence d'une couronne différente timbrant l’écu : couronne murale pour la ville, couronne à fleurons pour le canton. Et pour le drapeau du canton: il s'agit d'un drapeau de forme carrée, comme la plupart des drapeaux en Suisse. Voici différents symboles d'état propres au canton de Berne :





plaque d'immatriculation d'automobile dans le canton de Berne































Civitas Vrsina
"La ville de l'ours" : c'est le surnom en latin qu'on peut trouver dans certains textes de manuscrits ou sur les cartes anciennes, pour désigner la cité de Berne (voir ces cartes, plus bas).

Histoire de la fondation de la ville de Berne : le duc Berchtold V. von Zähringen tue l'ours devant les remparts 
de la ville avec sur une porte un écu chargé d'un ours - enluminure extraite de la Chronique illustrée de Tschachtlan 
 (Tschachtlanchronik) - XVe siècle / Zentralbibliothek - Zürich - cote MS A 120, Abb. 2, S. 16

 
 ❶ Durant la période impériale (1218-1353)


les premiers ours : à gauche sur le sceau de la ville de Berne à partir de 1224,
 à droite sur une pièce de monnaie (XIIIe siècle)

La plus ancienne représentation colorée
 des armoiries conservée aujourd'hui, peintes
sur un bouclier du XIVe siècle
Musée historique de Berne


lettrine (intiale) I sur fond de paysage représentant la vile de Berne,
encadrée par les armes des comtes de Zähringen à gauche
et celles de Berne surmontées des armes impériales, à droite.
enluminure du frontispice de la  Spiezer Chronik de Diebold Schilling, 1484/1485
 Burgerbibliothek à Berne - cote  Mss.h.h.I.16 (voir le manuscrit → 📑 )
célèbre illustration allégorique de l'armée de Berne à la bataille de Laupen (1339) :
on y voit les ours bernois unis autour de l'étendard, certains sont armés de vouges ou
 de lances, encouragés par un ours joueur de flûte et un autre jouant du tambour.
enluminure extraite de  Spiezer Chronik de Diebold Schilling, 1484/1485
 Burgerbibliothek à Berne - cote  Mss.h.h.I.16

armoiries impériales de Berne sur une enluminure de Michael Stettler (1580-1642)
 frontispice des "Berner Chronik "(1610) - Burgerbibliothek à Berne - cote Mss.h.h.I.46

armoiries impériales de Berne peintes sur une fenêtre de l'église de Full-Reuenthal, canton d'Argovie, Suisse (XVIIe siècle)


 ❷  la Confédération des 13 cantons (1353 -1798)

sceau de la ville de Berne en 1470
armes de Berne supportées par deux créatures étranges, inscrites dans une clé
de voûte dans le chœur de l'église collégiale Saint-Vincent (Berner Münster), datant
de 1517, voir l'ensemble extraordinaire du décor sculpté de ces voûtes ici →
la fontaine du Banneret (Vennerbrunnen) sur la place de l'Hôtel de Ville (Rathausplatz),
date de 1542. Un banneret était au Moyen Âge un officier civil responsable d'un quartier
 de la ville et de la conduite des troupes de milice. Celui-ci porte la bannière
aux armes de la ville mais aussi un ourson qui s'accroche à sa jambe droite.

carte et plan de la vieille ville de Berne , gravure sur bois datée de 1549 - cliquer sur l'image pour l'agrandir
trois "vues d'oiseau" de la ville de Berne (qu'on peut rapprocher de la photo plus haut pour comparer) -  "Civitas Ursina. Bern" (1572) -
extraite de l'atlas  "Civitates orbis terrarum" par  Georg Braun et Franz Hogenberg -  Cologne (Allemagne)
la date en chiffres romain M.CCC.LIII (1353) est la date d'entrée du canton de Berne dans la confédération suisse
on remarquera les couleurs  "exotiques" du blason sur deux versions de l'édition
cliquer sur les images pour les agrandir - voir la page de l'atlas complète ICI
autre carte illustrée de la vieille ville de Berne avec nouvelles fortifications à gauche -  gravure de Matthäus Merian, 1638 -
 cliquer sur l'image pour l'agrandir

Siebmachers Wappenbuch (Allemagne - Nüremberg)
vers 1605 - folio 222
Recueil de blasons peints.- manuscrit Français 17256 -
 Bibliothèque nationale de France  - vers 1610 - folio 67r
  Les armoiries ci-dessus et ci-dessous figurent parmi les plus anciennes représentations du blason de la ville de Berne reproduites dans des armoriaux anciens. On y constate parfois des couleurs différentes: champ de sable, bande d'argent, ours "au naturel", et ceci indépendamment des décolorations accidentelles ou dues à l'usure du temps.
 Valvasor Grbovna knjiga - Opus insignium armorumque -
Das grosse Wappenbuch (Mokronog, Slovénie) - 1687/1688 - folio 298
tableau : "Allegorie des Staates Bern "( Allégorie des états de Berne) , peinture de Joseph Werner (1682)
personnification de la "République de Berne" protégée par des ours, créée pour la décoration de la Chambre du Grand Conseil de Berne.


Le palais abbatial (Stiftsgebäude) près de la collégiale, sur la Münsterplatz , dans la vieille ville de Berne , construit entre 1745 et 1755.
 Sur le fronton de la façade, au centre sont placées de très belles armoiries (détail ci-dessous), celles de la République de Berne
(ancien nom du canton de Berne à cette époque) - ces armoiries sont timbrées de la couronne à fleurons pour symboliser l'état souverain.
photo :  Hurni Christoph - www.flickr.com

Verso d'une pièce d'1 kreuzer d'argent au nom
de la République de Berne (1774)
les deux faces d'une pièce de 1 thaler d'argent ,  avec un soldat tenant une grande épée sur l'autre face - République de Berne (1798)
armoiries de la République de Berne (1790)
(page de titre d'un projet de loi de 1790,
conservé aux Staatsarchiv à Berne).

la Confédération suisse (depuis 1814)


les armoiries de Berne sur la façade du bâtiment occupé par le Commissariat de Police principal dans la vieille ville
 elles sont cette fois timbrées d'une couronne civique murale, pour représenter la municipalité, donc la ville.

dessin artistique des armoiries en forme de sceau datant de 1883
nous avons ici encore une couronne murale
Premier drapeau  de la section bernoise de l'Association médicale militaire suisse
 (Schweizerischen Militär-Sanitäts-Vereins), c'est-à-dire l'ancêtre de la Croix-Rouge
 archives de la Croix Rouge suisse à  Berne

Vitrail aux armoiries bernoises dans le bâtiment principal de l'Université de la ville de Berne - style d'époque Art Déco - date :  1935
Blason bernois sur une voiture de tramway 204
de la compagnie SVB Städtischen Verkehrsbetriebe
 Bern dans le musée du tramway (Trammuseum Bern)
couronne murale élaborée avec porte et remparts 
Blason bernois floqué sur sur le tramway  621
(ci-dessous) de la compagnie SVB Städtischen
Verkehrsbetriebe Bern (en service en 1960)
la couronne murale est simplifiée à l'extrême





🐻  Nous allons en rester là pour cette fois avec cette très succincte synthèse historique en images du blason à l'ours bernois, inchangé dans sa forme depuis près de 8 siècles mais en passant par tous les styles graphiques de chaque époque.

🐻 Mais il reste encore quelques autres petites choses à revoir ou à apprendre sur notre sympathique plantigrade helvète et sa diffusion sur de nombreux supports, même les plus étranges. Cela fera l'objet d'un futur dossier, encore plus ludique ....  à bientôt.


Crédits :
choix des images:
- passer votre souris sur les images pour lire les url des sites sur lesquels elles ont été empruntées




capitale précédente  →   Berlin

chapitre suivant     → ...   



 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire