samedi 29 avril 2017

Visite des armoriaux des Ordres de Chevalerie du Danemark : l'Ordre de l'Éléphant #02

 📩  Les électeurs français vont être amenés à choisir le 7 mai prochain, tout en cachant pour la plupart, leur joie extrême, le (ou la) 25e président (e) de la République. J'ignore si l'un et l'autre des deux candidats possède un blason ou des armoiries, en dehors du symbole de leurs formations politiques respectives. Du reste, très peu de Présidents de la République française en ont eu : il faut remonter au XIXe siècle pour trouver 5 possesseurs d'armoiries, dont le tout premier: Louis-Napoléon Bonaparte, bien évidemment, avec l'aigle impériale héritée de son oncle (voir → ).
  Aux XXe et XXIe siècle, certaines sources attribuent des armoiries familiales à Charles de Gaulle ou à Valéry Giscard d'Estaing. Mais si certains généalogistes leur trouvent une légitimité, elles n'ont pas été revendiquées par les intéressés, quand la nécessité s'est manifestée pour le protocole, et la mise à jour de registres d'armes, par exemple avec les admissions des chefs d'état dans les Ordres des chevalerie de certains pays étrangers (Ordre du Séraphin en Suède, Ordre de l'Éléphant au Danemark, etc..). Ou bien peut-être qu'en tant que républicains, ils n'ont pas voulu transgresser les vieux principes révolutionnaires à propos de l'abolition des signes de la noblesse, ce qui aurait pu déplaire aux plus radicaux des électeurs. Seul, Nicolas Sarkozy qui a été fait chevalier de l'Ordre de la Toison d'Or en Espagne en 2011, semble avoir autorisé et fourni ses armoiries familiales, d'origine hongroises, pour l'occasion (voir → 🛡).
  En définitive, un certain nombre, néanmoins très restreint, de Présidents français "non pourvus", se sont vus attribuer des armoiries de circonstance quand ils ont été reçus chevaliers en Suède et/ou au Danemark pendant leurs mandats, ce qui pique maintenant notre curiosité. Vous avez déjà découvert le chêne-olivier des armes de François Mitterrand dans le registre de l'Ordre de l'Éléphant, dans le premier volet que je vous présenté (voir → ICI). Nous allons en découvrir deux autres parmi de nombreux chefs d'états, souverains et princes de toute origine.

🐘 Voici donc le deuxième volet consacré à l'armorial des chevaliers de l’Ordre de l’Éléphant, parmi ceux qui sont le plus mondialement célèbres, lesquels ont reçu cette distinction entre les années 1965 et 1979 (nous remontons progressivement dans le temps). C'est encore un choix personnel qui s'attache à montrer les plus belles armoiries, ou les plus surprenantes, entre autres celles de chefs d'états qui ne sont pas des monarchies. La présence d'un leader du régime communiste de l'après-guerre va certainement vous étonner. Ces pages proviennent de l'armorial royal : Elefantordenens Våbenbog tome III, 1878-1996.


Charles de Gaulle (1890-1970) , alors président de la République française, de 1959 à 1969
fait chevalier le 5 avril 1965 - armoiries peintes par Ronny Andersen  -
Elefantordenens Våbenbog tome III, page 222

Masahito, prince de Hitachi, second fils de l'empereur Hirohito (1901-1989) du Japon
et frère cadet de l'actuel empereur Akihito - fait chevalier le 28 septembre 1965 -
armoiries peintes par Franz Sedivy (signature en bas à droite) -
  signature en bas à gauche : Heinrich Knuth, secrétaire du Chapitre des Ordres royaux
à la cour du Danemark - Elefantordenens Våbenbog tome III, page 223

Baudouin Ier de Belgique (1930-1993), alors roi des Belges de 1951 à 1993 - fait chevalier
le 8 février 1966 -  armoiries peintes par Franz Sedivy - Elef. Våbenbog tome III, page 224

Giuseppe Saragat (1898-1988), alors président de la République italienne de 1964 à 1971
fait chevalier le 16 mai 1966 -  emblème national  la République italienne peint par Ronny Andersen
 Elef. Våbenbog tome III, page 225

Henri de Laborde de Monpezat, alors prince consort du Danemark et époux de la princesse
 héritière Margrethe de Danemark, future reine du Danemark à partir de 1972.
  fait chevalier le 10 juin 1967 -  armoiries peintes par Aage Wulff - Elef. Våbenbog tome III, page 226

 Albert de Belgique, alors prince de Belgique, frère cadet du roi Baudoin Ier et lui-même futur
Albert II, roi des Belges de 1993 à 2013, père de l'actuel roi Philippe.
 fait chevalier le 18 juin 1968 -  armoiries peintes par Aage Wulff - Elef. Våbenbog tome III, page 228

Asfaw Wossen Haïlé Sélassié (1916-1997), alors prince héritier d'Éthiopie, fils de l'Empereur Haïlé
 Sélassié Ier (1892-1975), prétendant au trône d'Éthiopie en exil après la révolution militaire socialiste
 de 1974 qui supprima la monarchie. Couronné empereur en exil en 1989 -
 fait chevalier le 15 janvier 1970 -  armoiries peintes par Aage Wulff (signature en bas à droite)
  signature en bas à gauche : E.A. Nielsen, nouveau secrétaire du Chapitre des Ordres royaux
à la cour du Danemark - Elefantordenens Våbenbog tome III, page 229

Gustav Heinemann (1899-1976), alors président de la République fédérale d'Allemagne
de 1969 à 1974 - fait chevalier le 2 juin 1970 -   armoiries  peintes par Aage Wulff
 Elef. Våbenbog tome III, page 230

Charles prince de Galles,  prince héritier du Royaume-Uni, fils aîné de la Reine Elizabeth II .
fait chevalier le 30 avril 1974 -  armoiries peintes par Aage Wulff -
 Elef. Våbenbog tome III, page 235

Josip Broz Tito (1892-1980), alias le "Maréchal Tito" alors Président de la République fédérative
 socialiste de Yougoslavie de 1953 à 1980 - fait chevalier le 23 octobre 1974 -
 armoiries de la R.F.S de Yougoslavie peintes par Aage Wulff -  Elef. Våbenbog tome III, page 236

Beatrix van Orange-Nassau, alors princesse héritière des Pays-Bas, avant de devenir reine
des Pays-Bas de  1980 à 2013, mère de l'actuel roi des Pays Bas, Willem-Alexander
faite chevalier le 29 octobre 1975 -  armoiries peintes par Aage Wulff -
 Elef. Våbenbog tome III, page 237

Claus von Amsberg (1926-2002), alors prince consort des Pays-Bas, époux de la princesse Beatrix
 avant de devenir roi consort des Pays-Bas de 1980 à 2002, père de l'actuel roi des Pays Bas
 Willem-Alexander - fait chevalier le 29 octobre 1975 -  armoiries peintes par Aage Wulff -
 Elef. Våbenbog tome III, page 238

Jean de Luxembourg (Nassau) , alors grand-duc de Luxembourg, de 1964 à 2000,
père de l'actuel grand-duc Henri - fait chevalier le 22 novembre 1976
  armoiries peintes par Aage Wulff - Elef. Våbenbog tome III, page 239

Joséphine-Charlotte de Belgique, alors grande-duchesse de Luxembourg, de 1964 à 2000  -
épouse du grand-duc Jean et mère de l'actuel grand-duc Henri - faite chevalier le 22 novembre 1976
  armoiries peintes par Aage Wulff - Elef. Våbenbog tome III, page 240

Valéry Giscard d'Estaing , alors président de la République française de 1974 à 1981
fait chevalier le 12 octobre 1978 - armoiries peintes par Aage Wulff  -
Elef. Våbenbog tome III, page 242

Rudolf Kirchschläger (1915-2000), alors président fédéral de la République d'Autriche de 1974 à 1986
fait chevalier le 3 avril 1979 -   armoiries nationales de l'Autriche  peintes par Ronny Andersen
 Elef. Våbenbog tome III, page 243



🐘 A bientôt pour la suite de la découverte de nouvelles belles armoiries ....




👑 Vous pouvez donc feuilleter tous les armoriaux numérisés actuellement mis à disposition par la Cour royale du Danemark sur le site officiel → ICI

○ Je tiens à remercier chaleureusement M. Ronny Andersen, peintre et héraldiste de la Cour du Danemark qui m'a gentiment autorisé à publier des extraits de ces merveilleux armoriaux, et qui a répondu fort aimablement à mes questions au sujet des signatures apposées en bas des feuillets.
Vous pouvez admirer par ailleurs son travail sur son site personnel :
- www.arsheraldica.dk/  ( langues : DAN / DE / ENG)



                   Herald Dick


2 commentaires:

  1. Son muy hermosas las representaciones.

    Salud!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jordi !
      oui c'est du très grand art héraldique à l'ancienne, avec crayons et pinceaux !
      Le plus extraordinaire c'est que l'artiste n'a pas droit à l'erreur : on ne pas peut arracher la page du livre et recommencer !

      Supprimer