lundi 27 juillet 2015

Top 10 des plus grandes villes d'Australie avec leurs blasons

Voici un nouveau volet à cette série consacrée à la découverte de l’héraldique civique, à travers divers pays du Monde. Le principe du "Top xx" très répandu dans les médias et sur Internet, pour recenser ce qui est le plus remarquable dans un domaine particulier est ici adapté à cette thématique. Il nous permettra de découvrir ou réviser la géographie d'un pays choisi de manière aléatoire et dans le même temps de s'intéresser à sa diversité en matière de blasons et emblèmes municipaux.

 Nous allons découvrir un nouveau pays situé pour la première fois dans l'hémisphère sud, et dans ce qu'on appelle l'Océanie, il s'agit de :  l' Australie.




Voici donc la sélection des 10 plus grandes villes en terme de population. 
(chiffres démographie : 2014).




1 - SIDNEY

capitale de l'État de Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales) - 4 840 600 habitants


emblème héraldique (logo) adopté en 1996





2 - MELBOURNE

capitale de l'État de Victoria - 4 442 900  habitants


armoiries adoptées le 30 juin 1940, dessin actuel : 1970



3 - BRISBANE

capitale de l'État de Queensland - 2 274 600  habitants

armoiries adoptées en 1925



4 - PERTH

capitale de l'État d' Australie Occidentale (Western Australia) - 2 021 200  habitants



armoiries adoptées le 2 décembre 1926, dessin actuel : 1999



5 - ADELAIDE

capitale de l'État d' Australie-Méridionale (South Australia) - 1 304 630 habitants


armoiries adoptées le 20 avril 1929



6 - GOLD COAST

ville de l'État de Queensland -  546 000  habitants

emblème (logo) adopté en 1995



7 - CANBERRA

capitale du Commonwealth d'Australie et du Territoire de la Capitale (Australian Capital Territory)
 - 381 500  habitants.

armoiries adoptées le 7 novembre 1928



8 - NEWCASTLE

ville de l'État de Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales) - 315 000 habitants

armoiries adoptées le 20 mars 1961



9 - WOLLONGONG

ville de l'État de Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales) - 289 240 habitants








10 - HOBART

principale ville de l'Île de Tasmanie et capitale de l'État de Tasmanie (Tasmania) - 219 200 habitants.

armoiries adoptées le 1er mai 1953





• On reconnait dans ces armoiries la signature ou du moins le style du célèbre College of Arms siégeant à Londres. Ce système de conception artistique héraldique typiquement britannique, met à l'honneur les ornements extérieurs, avec une profusion de détails : objets, végétaux et animaux.  Il est très (trop) similaire à celui de l'héraldique nobiliaire et familiale britannique, jusque dans la conservation du casque timbrant l'écu (voir villes n° 2 , 3 , 8 et 10), qui est normalement réservé aux armes de la chevalerie et des familles princières, comme on les trouve déjà dans les armoriaux médiévaux. Cette particularité du casque agace beaucoup d’héraldistes (non britanniques) spécialisés dans l'héraldique municipale qui préconisent l'usage unique de la couronne municipale (murale), symbole traditionnel de l'autorité de la cité ou de la commune, comme nous en voyons ici pour les villes n° 4 et 5. Dans notre sujet, la couronne municipale est quand même parfois visible, surmontant le heaume (villes n° 2, 3 et 8) ce qui rajoute encore à la confusion des genres. 

Le Conseil municipal de la ville de Sydney (n°1) a choisi en 1996 de remplacer les anciennes armoiries datant de 1908 (à droite) par un emblème plus contemporain, en gardant toutefois une apparence d'objet héraldique. L'ancre et la couronne murale prise dans la tige, placées autrefois dans le cimier, ont intégré le blason en remplaçant le navire à voiles voguant sur la mer. Les tenants de l'écu, le chasseur aborigène et le marin d'origine européenne, au style trop colonialiste, ont laissé la place à un serpent "arc-en-ciel" ondulant, dessiné dans le style artistique aborigène, entrelacé avec un morceau de cordage évoquant la mer et la marine. Les symboles de la mixité culturelle entre les peuples natifs et ceux d'origines diverses venus vivre en Australie sont maintenus, mais de façon plus suggérée. 

• La faune et la flore endémiques de l'île sont bien évidemment mises à l'honneur avec notamment : trois kangourous, quatre cygnes noirs, un émeu et le fameux serpent arc-en-ciel mythologique. Mais la plupart des autres meubles sont par contre très caractéristiques de l'époque de l'ex-Empire britannique : croix de St-André de gueules , lions, léopards, griffons, toisons d'or, couronnes de St-Édouard, herse "portcullis", sceptre, lymphad, château, rose, etc...

  Beaucoup de villes australiennes, dont certaines avec une croissance phénoménale ces dernières décennies, n'ont pas eu l'opportunité de se doter d'armoiries type "College of Arms" et arborent soit un logo basique (ville n° 9), soit un emblème "Canada Dry" * : il a la forme et l'apparence d'un blason mais ce n'est pas un blason, car c'est en fait aussi un logo (ville n°6).

(*) rapport au slogan publicitaire de la marque dans les années '80 : "Ça ressemble à l’alcool, c’est doré comme l’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool".



Si vous désirez en savoir plus sur le pays : l' Australie et ses emblèmes, c'est → ICI


A bientôt , pour un nouveau pays ... ICI
 Et pour revoir le pays précédent ... → ICI



          Herald Dick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire