vendredi 20 décembre 2013

Fête dans l'île de la Réunion - le 20 décembre

la Réunion
 Département et région d'outre-mer de la Réunion

    Le nom de l'île de la Réunion est révolutionnaire ! En effet, située sur la route des Indes, l'île devint une possession française en 1642 sous le règne du roi Louis XIII et en son honneur elle prend le nom "d' île Bourbon", du nom de la dynastie royale française. Puis, sous la Révolution française, comme pour de nombreux lieux portant des noms en rapport avec l'ancien régime ou la religion, la Convention Nationale décide, par décret du 23 mars 1793, de renommer le territoire : "île de la Réunion", sans qu'on sache avec certitude à quelle réunion elle fait référence. Le nom sera acquit définitivement en 1848. La colonisation française commença au XVIIIe siècle et les plantations de café et de canne à sucre nécessitèrent de la  main d'œuvre qui entraîna l'apport des esclaves d'Afrique et d'Asie pour les planteurs. Les décrets de la Révolution n'y changeront rien, contrairement aux Antilles, et l'esclavage ne sera définitivement aboli que sur une proclamation de Joseph Napoléon Sébastien Sarda Garriga le 20 décembre 1848. C'est cet évènement très important pour la population créole réunionnaise, pour l'essentiel descendants de ces esclaves,que nous célébrons aujourd'hui.


  • Comme pour les départements métropolitains, le blason de la Réunion  n'a jamais été adopté officiellement. Blason : "Écartelé, au premier de sinople à deux volcans d'argent, celui de dextre en éruption, celui de senestre surmonté de trois lettres "M" le tout sur une mer du même; au deuxième parti d'azur et de gueules à la nef d'argent voguant sur une mer du même brochant sur le tout; au troisième, d'azur à trois fleurs de lys d'or, au quatrième, de gueules semé d'abeilles d'or; à l'écusson tiercé en pal d'azur, d'argent chargé des lettres entrelacées R et F d'or et de gueules, en abîme". L'écu est surmonté d'une banderole d'or avec l'inscription latine "FLOREBO QUOCUMQUE FERAR " sur laquelle sont entrelacées et pendent des branches de vanille de sinople.
       Le premier quartier représente les volcans,  le Piton de la Fournaise , en éruption, et l'autre, endormi et couvert de nuages, est surmonté des trois MMM (3 000 en chiffres romain) qui indiquent la hauteur approximative du Piton des Neiges : 3 071 mètres ; le deuxième quartier reprend les couleurs et la nef des armoiries de Paris qui a le même saint patron que le chef-lieu du département, saint Denis; le troisième reprend les anciennes armoiries du royaume de France, rappelant que l'île s'appelait jusqu'en 1848, sauf pendant la Révolution et l'Empire : "île Bourbon"; le quatrième, se rapporte à la période de 1809 à 1814, quand, on le sait moins, l'île s'appelait "île Bonaparte". L'écusson central reprend l'emblème de la République Française, écu aux couleurs du drapeau national avec les initiales R.F. que l'on voit sur tous les frontons des mairies. Les branches de vanille sont là pour rappeler que l'île est l'un des principaux producteurs de vanille dans le monde. La devise se traduit par " Je fleurirai partout où je serai porté, ou planté " et est empruntée à celle de la Compagnie Française des Indes Orientales pour laquelle l'île était une escale importante aux XVIIe et XVIIIe siècles.
      Les armoiries ont été conçues par l'ancien gouverneur de l'île, Emile Merwart et dessinées par Laure Ferrando, en 1925.
  • Les emblèmes officiels de la Réunion sont de caractère non héraldique, mais c'est malheureusement une habitude en France, très regrettable pour un des pays où est né la discipline. Ce sont des logos qui changent régulièrement, au gré de la charte graphique du moment et dont la création fort onéreuse, est financée par l'argent public. A noter également que le seul drapeau officiel admis sur le Territoire est celui de la France.


écusson gendarmerie départementale

monnaie euro des régions 2010

europlaques automobiles

Chef de l'étatprésident François Hollande
Capitale (Préfecture)Saint-Denis
SuperficieTotale2 512 km²

Terre2 512 km²

Eau        0 km²
Pays frontaliers-
Nombre d'îles1
Littoral207  km
Extrêmes
  Point le plus haut :
.

Piton des Neiges (volcan):
3 071 m.
  Point le plus bas :côtes Océan Indien : 0 m.
Population835 103 habitants
GentiléRéunionnais, réunionnaise
Langues usuellesfrançais (officielle), créole réunionnais.
MonnaieEuro (EUR)
Indicatif téléphonique262
Extension internet.re
Jours fériés légaux


.
- 14/07 - fête nationale de la France
- 20/12 - commémoration de l'anniversaire de l'abolition de l'esclavage, en 1848
Devise nationale
.
Florebo quocumque ferar
et Liberté, égalité, fraternité.
Statut

.



.


La Réunion est un département d'Outre-Mer de la France depuis 1946, dirigé par un Conseil Départemental (Présidente Nassimah Dindar) ainsi qu'une Région d'Outre-Mer depuis 1983 (Président Didier Robert ).
 Les deux entités ont fusionné récemment en une seule Collectivité d'Outre-Mer.





 quelques autres emblèmes historiques


Ce drapeau civil de la Réunion, non officiel, date de 1975.
Sélectionné par l'Association Réunionnaise de Vexillologie, il représente
le volcan du Piton de la Fournaise sous la forme d'un triangle rouge
sur un fond de couleur bleu marine tandis que cinq rayons d'or du soleil
 émergent depuis son sommet. Ce drapeau a servi de modèle pour la gravure
 d'une pièce de 10 euros, pour la série 2010 des Euros des Régions et
représentant la Réunion (voir plus haut), lui donnant de ce fait
une petite légitimité semi-officielle, car ces monnaies destinées aux
numismates peuvent néanmoins circuler au quotidien.


20 décembre  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  23 décembre

Herald Productions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire