lundi 24 octobre 2011

la bataille du Logo contre le Blason : 1er round
le Logo marque des points ! - Top 10 des plus grandes villes de France

pictogrammes de style héraldique : on pourrait les blasonner facilement
  L'éminent historien Michel Pastoureau, est un expert reconnu entre autres, dans le domaine de l'histoire de l'héraldique, il suffit de consulter sa bibliographie énorme sur le sujet , qui
d'ailleurs, pour ma part constitue "ma Bible" !  
 Cet homme de grande sagesse nous explique dans ses écrits que la plupart des signes que nous voyons partout dans notre quotidien : bannières, panneaux routiers, pictogrammes et  les logotypes ( en abrégé : logo ), sont un prolongement naturel et contemporain de l'Héraldique , le sujet qui nous intéresse.  Pour certains de ces graphismes, effectivement, composés de deux, voire trois couleurs, au trait net et épuré , on peut adhérer à cette thèse, pourquoi pas ?  Les marques d'automobiles et de boissons alcoolisées sont les plus représentatives dans l'univers du logo,  pour la référence évidente à l'héraldique.

cliquer sur l'image pour agrandir
  Dans l'industrie, le commerce, les services , les associations, etc...,  le logo est devenu un objet identitaire primordial, parfois davantage que le produit lui-même. La publicité en a accentué l'impact dans notre subconscient : à la simple vue de l'image, même abstraite comme une simple virgule, nous savons de quel objet de consommation il s'agit, et sans le voir. Ce procédé de mémorisation visuelle était d'ailleurs la base du mécanisme intellectuel de l'héraldique . En effet, le guerrier du Moyen Âge devait pouvoir identifier son adversaire : ami ou ennemi, sans voir son visage, et seulement en observant les armoiries qu'il portait. Certainement, il a dû y avoir des méprises ! sur une erreur d'identification , il pouvait bien tuer un combattant ami ? ou se faire tuer lui-même... Ce sujet est rarement abordé . 
   Et maintenant, depuis une quinzaine d'années, se sont ralliés également à cette "mode" du logo : les services publics, les collectivités locales ou territoriales, cédant aux lobbying de designers très persuasifs, car ils utilisent les moyens du marketing et les codes de la pub. Conséquence de l'avènement d' Internet où tout le monde veut exister et se faire connaître sur la Terre entière (j'en fait partie ! ). Lorsqu'une commune qui veut créer son site Internet, dans la plupart des cas, si elle ne trouve pas de compétences en interne, elle lance un appel d'offres sous le contrôle du Code des Marchés Publics, afin de chercher un prestataire spécialisé ; une équipe de webmasters. A la fin, ce qui en résulte est un compromis entre prix de la prestation et qualité du projet, enfin... normalement. Si les édiles de la commune n'ont de pas de "sensibilité" à propos de l'héraldique, et je fait abstraction d'autres raisons plus obscures, alors il y a de fortes chances que ce qui va sortir soit très différent du modèle antérieur : et adieu les images du passé ! 
 Voici d'ailleurs un article de presse récent, et édifiant, sur le pouvoir d'une municipalité pour anéantir une image héraldique respectable, malgré une "modernisation" récente assez réussie , cliquez ici: Agence Bretagne Presse 
  
 Je l'ai déjà exprimé et déploré dans mes pages web, mais c'est un combat perdu d'avance : beaucoup trop de villes de France ont complètement abandonné , voire renié leur image identitaire historique : sceaux, blasons, armoiries pour certains cumulant 5 à 8 siècles d'existence. Soi-disant pour se projeter dans le futur, dépoussiérer les reliques de l'Histoire et promouvoir le dynamisme des équipes municipales ! voilà en gros ce qu'elles nous assènent sur leur site internet pour se justifier...

Logo de la ville
de Vic-en-Bigorre
(France - Hautes-Pyrénées)
   Au cours des siècles, et d'un pays à un autre, la forme des écus, le style des compositions ont été très différents. Alors, pourquoi le blason ne pourrait-il pas, lui aussi s'adapter, et évoluer vers une image "moderne et dynamique" , tout en gardant l'essentiel de sa nature? La plupart de nos voisins européens (Allemagne, Suisse) et certains autres qui n'avaient pourtant pas une héraldique municipale très active jusqu'alors , je pense aux pays scandinaves et les anciens pays du Bloc de l'Est, font des merveilles.
  Pour la France, c'est je pense, bien trop tard pour revenir en arrière :  nous sommes bien contraints  de nous habituer,   d'accepter ou de subir la loi de la jungle du logo. Seuls, les petites villes et villages ruraux de France perpétuent tant bien que mal une héraldique civique assez méprisée, en dépit d'un renouveau appréciable qui avait surgi dans la seconde moitié du XXè siècle...


  Pour illustrer mon propos , j'ai pris les icônes présents sur leur sites Internet officiels respectifs, pour les 10 plus grandes villes de France (chiffres INSEE 2013), et j'ai donné une note d’appréciation de 1 à 10 pour la qualité de la référence à l'héraldique et la fidélité à leur blason originel, les voici dans l'ordre d'importance :



1 - PARIS :   5 /10                                     2 229 621 habitants

Assez réussi,  manque la couleur or des lys , mais style bien épuré : agréable à l’œil





2 - MARSEILLE :   3 /10                            855 393 habitants

La référence à l'Europe par le bleu outremer prend le pas sur le champ d'argent .
Il en résulte un mélange qui fait penser à un mariage des drapeaux suédois et finlandais ! On verrait plutôt cette image pour un pays scandinave , par conséquent...

  





















3 - LYON :   6 /10                                 500 715 habitants

Ici aussi la couleur or des lys a disparu , mais le résultat est assez sympathique.







4 - TOULOUSE :   6 /10                       458 298 habitants

Zéro si l'on se réfère au blason de la ville , mais le logo s'inspire complètement de la bannière des anciens Comtes de Toulouse , donc c'est mieux que zéro !





















5 - NICE :   9 /10                            342 295 habitants





 et en mode polychromie : magnifique, tous parfaitement utilisés dans la signalétique municipale y compris sur les drapeaux.


 


6 - NANTES :   0 /10                      292 718 habitants

Totalement hermétique : on ne comprend pas la symbolique de cette spirale. Avec le blason, on savait que Nantes est un grand port breton !







7 - STRASBOURG :   0 /10                 275 718 habitants

Bon , excusez-moi , je vais prendre un Lexomyl !! ....la capitale de l'Europe ...aïe aïe


 


















8 - MONTPELLIER :   0 /10               272 084 habitants


Pffffff...








9 - BORDEAUX :   6 /10                   243 626 habitants

Un cas à part pour cette belle ville qui possède deux blasons totalement distincts : un blason régulier appelé "grandes armoiries" et un autre nommé "petites armes, ou chiffre" , un logo avant la lettre puisqu'on trouve depuis le XVIIè siècle sur les façades des édifices , sur les documents de la ville, etc... ces trois croissants entrelacés. Mais on n'est pas certain de leur origine, peut-être un rapport avec Diane de Poitiers ou Henri II qui ont porté ce motif.


emblême de Diane de Poitiers
et Henri II
 





10 - LILLE :   4 /10                        231 491 habitants

La fleur de lys multiséculaire est bien là : ouf ! on a eu chaud . Elle est très ancienne , peut-être même antérieure à celle qui symbolise le Royaume de France , puisqu'elle figurait déjà sur les sceaux de la cité avant l'avènement de l'héraldique ! Ce sont d'ailleurs des armes parlantes , lilium étant le nom latin pour "Lis" , par conséquent aucun rapport avec la royauté, et pour cause : Lille n'est devenue française que sous le règne de Louis XIV !







ancien sceau datant de 1199



Et ailleurs ...


 Pour finir , voici les logos de quelques capitales européennes pris sur leur site Internet officiel, vous jugerez par vous même la relative contamination à l'échelle du continent.
Certaines montrent tout de même quelques scrupules,  comme Prague qui affiche en haut de page d'accueil un logo abstrait et minimaliste et tout en bas :  les belles armoiries historiques , mais toutes petites et illisibles . 


















 Cette petite étude aux "marches" de l'Héraldique , empiétant sur la signalétique commerciale vous aura peut-être intéressé, n'hésitez pas à poser des questions, susciter des débats , dans le lien "commentaires" ci-dessous .
 Je reviendrai certainement sur le sujet pour valoriser les valeureux "résistants"
qui font un travail énorme pour convaincre les municipalités de nos villages en recherche d'image , pour adopter le blason , et tout cela bénévolement,  par pure passion .



Crédits :
certaines images sont empruntées au site :
http://armorialdefrance.fr/












Stockholm Bern Berne London Londres Brussels Bruxelles Roma Rome Berlin Praha Prag Beograd Belgrade Copenhague Kobenhavn
car cars logo symbol  voiture symbole coche auto

12 commentaires:

  1. Bonjour,

    Pour Nice, le logo présenté n'est pas celui de la ville mais celui de la Métropole Nice Côte d'Azur. La ville utilise toujours ses armoiries (cf. www.nice.fr) et en particulier sur son drapeau (blanc avec armoiries).

    Pascal Vagnat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour, Pascal
      merci de m'avoir signalé ma méprise et permis de réparer une injustice
      HD

      Supprimer
  2. Normal que le lys du logo de Lille penche du côté senestre...
    c'est à dire à gauche pour les non-initiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu, mais pour les "non-initiés" : il penche à droite ! donc l'équilibre des sensibilités politiques est rétablie, de fait ... ☺
      HD

      Supprimer
  3. Excellent article !
    Mais, comment dire, il ne me semble guère que Nantes soit un port Breton à l'heure actuelle...
    Bravo tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne saisis pas bien le sens de votre remarque :
      -si vous voulez dire que Nantes n'est plus un vrai port de commerce, je crois savoir qu'il y a encore une forte activité pour la plaisance et le trafic de passagers et c'est aussi le port d'attache du Belem, symboliquement...
      - si vous voulez dire que Nantes n'est plus en Bretagne, administrativement c'est vrai, même si c'est une aberration historique, mais je vous laisse vous expliquer avec les nantais pour ce qui est de leurs racines !!

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Je passe la moiter de l'année entre Suisse et Serbie. Il est intéressant de constater que l’armoire "arrive" en force au pays du Danube. Toutes les circonscriptions Belgradoise (17) sont aujourd'hui dotées de blasons distinct. Le match est donc en faveur du l'héraldique en Suisse comme en Serbie. A noté aussi que pour Berne il existe un beau drapeau du 16em siècle qui se complète aux armes et est omniprésent en ville de Berne.

      1) Nouveau Belgrade (novi beograd) http://en.wikipedia.org/wiki/Novi_Beograd#mediaviewer/File:COA_Novi_Beograd_(big).jpeg

      2) Zemun (Partie de Belgrade qui se situe au delà du Danube donc hors des Balkans) http://en.wikipedia.org/wiki/Zemun#mediaviewer/File:Grb-zemun.jpg

      3) Vratchar (Vracar) http://en.wikipedia.org/wiki/Vra%C4%8Dar#mediaviewer/File:Vracar_coa.jpg

      4) Vieille ville (Stari Grad)(http://en.wikipedia.org/wiki/Stari_Grad,_Belgrade#mediaviewer/File:Stari_Grad,_Belgrade.gif

      5) Berner http://en.wikipedia.org/wiki/Coat_of_arms_of_Bern#mediaviewer/File:Fahne_Bern_Alt.gif

      Supprimer
  4. Désolé pour l'écart entre les ligne du précédant message...
    Je voulais juste vous dire que je passe sur votre site depuis un petit moment déjà et que c'est toujours pour moi un grand plaisir. Bonne continuation et merci pour ce que vous faites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l’intérêt que vous portez à mes sujets, j'en suis très honoré et vos compliments sont mon seul salaire !
      merci pour votre témoignage concernant la Serbie , qui en effet dispose d'une Société d'Héraldique très talentueuse qui produit des merveilles !
      voici son adresse internet si vous lisez le serbe comme je le pense
      ( et vous le connaissez peut-être déjà):

      http://srpskoheraldickodrustvo.com/

      j’avais déjà présenté il y a quelques mois un sujet sur la Serbie :

      http://herald-dick-magazine.blogspot.fr/2012/02/voyage-en-serbie.html

      pour dire tout le bien que j'en pensais !
      et pour la Suisse , l'héraldique n'a jamais cessé d'exister, c'est une mine d'or depuis des siècles !
      Bien à vous
      HD

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour le liens :) Non je ne connaissais pas.

      Je suis originaire de Lausanne et il y a une chose que je trouve intéressante.
      Lors de la conquête de 1536 par les Bernois, il existait dans ce siège d’évêché plusieurs armoiries pour les différents quartiers (Bannières)

      http://fr.fotolia.com/id/23617290?by=serie

      La Palud: Siège des l’autorités civile
      Le Bourg: Quartier des marchants
      St Laurent: Quartier des artisans
      Le Pont: Faux bourg des paysans
      La Cité: Siège de l’évêque

      La plupart des territoires extra muros actuels qui ont dépendu de la villes de Lausanne portent un coupé d'argent et de gueule.

      Bussigny-près-Lausanne

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Bussigny#mediaviewer/File:Bussigny-pres-Lausanne-coat_of_arms.svg

      La plupart des territoires extra muros actuels qui ont dépendu de l'évêché de Lausanne portent un parti d’argent de gueule

      Crissier

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Crissier#mediaviewer/File:Crissier-coat_of_arms.svg

      Depuis 1536 et la réformation protestante le tenant, un ange a été remplacé par des lions et le coupé et devenu un chef.

      Encore petite chose... Je suis allé dernièrement dans le plus vieux bistrot de Lausanne qui date du début du 18em siècle. Le nouveau propriétaire a fait reconstituer les vitraux d'armoiries détruits par accident dans les années 20 ! "Malheureusement" l’arisant c'est trompé sur les armes de Lausanne ou il a inversé les émaux du champ... Ce qui nous donne: D'argent au chef de gueule, a l'aigle bicéphale de sable brochant sur le tout !

      C'est une véritable... curiosité ! :)

      Bien à vous
      Daniel V-M

      Supprimer
    3. Pour me faire pardonner du hors sujet !

      http://www.cjoint.com/15fe/EBeuoEg3WKk.htm

      Supprimer
    4. Non, non, au contraire ! vos recherches et réflexions sur les armoiries de Lausanne sont très intéressantes ! et vous semblez passionné par le sujet : vous devriez le partager avec le public , sur un blog ou avec un livre illustré. Pensez y ..
      amicalement HD

      Supprimer