jeudi 27 octobre 2011

Adagio pour cordes, cuivres, percussions et ... blasons. Hommage à Franz Liszt

armoiries de Franz Liszt












Cette année 2011 est marquée par la commémoration du bicentenaire de Franz Liszt (1811-1886), en l’occurrence : 
le 22 octobre dernier. Même si ce compositeur a écrit surtout pour le piano, avec lequel  il a été un des plus grands virtuoses de tous les temps, il a aussi composé quelques œuvres pour orchestres.

 


J'ai voulu donc rendre hommage,  à ma façon à ce grand homme et à la musique en général, en reconstituant un orchestre virtuel à l'aide des blasons de tous les pays ...

Allez, suivez la baguette : on commence  moderato puis on attaque allegro et on terminera largo .....





Les premiers violons :

origine des blasons  : de droite à gauche :
 Gamstadt (Allemagne) / Zwota (Allemagne) / Granvin (Norvège) / Absam (Autriche ) / Kaustinen (Finlande )

Les seconds violons :

Lamelouze (France - Gard) / Hudcovce (Slovaquie)  / Bø (Telemark - Norvège) / Rickenbach (Allemagne ) / Huslensky (Rép. Tchèque)


Contrebasses , luths , mandolines et guitare :
Donji Andrijevci ( Croatie) /  Stein (Suisse ) / Alzey (Allemagne) / Casa Simarro (Espagne)
Kolbovce (Slovaquie) / Vilar de Mouros (Portugal) / Tegkwitz (Allemagne)



Flûtes, trompes
Mornant ( France - Rhône) /  Pusté Sady (Slovaquie) / Krivany (Slovaquie)  / Igrici (Hongrie)



Irlande
Harpe et cithares
Halsua (Finlande)



Cors
Memprechtshofen (Allemagne)  /  Chantilly (France - Oise)   /   Bönnien (Allemagne)
Claviers 
Citoliby (Rép. Tchèque)  /  Amigos de la Musica San Juan , groupe de musiciens (Argentine)  / 
 Wiener Klavier Orgelbauer, facteurs d'orgues ( Autriche)


Percussions : le triangle , indispensable ! et les timbales

Kurtzenhouse (France - Bas-Rhin)
Lisnice (Rép. Tchèque)

















et en enfin  : un chœur et une partition !
Children's Choir of Hamilton
(Canada - Ontario)



Watzenborn Steinberg (Allemagne)



et maintenant, fermez les yeux , imaginez et écoutez , c'est beau , non ?



                            Herald Dick

Aucun commentaire:

Publier un commentaire