jeudi 26 octobre 2017

Histoire parallèle : 26 octobre 1917-2017 -
le Brésil déclare la guerre à l’Allemagne

Nous poursuivons encore la découverte de cette surprenante liste de nouveaux pays belligérants de la Première Guerre mondiale, qui sont entrés en guerre en 1917.  Le Brésil avait déclaré initialement rester en dehors du conflit, en date du 4 août 1914. Mais, après de multiples torpillages de navires de commerce brésiliens par des sous-marins allemands, celui-ci décide de mettre un terme à une longue période de neutralité. Cette déclaration de guerre est faite dans un contexte de grèves et de manifestations de mouvements pacifistes. Ces derniers reprochent au gouvernement sa politique extérieure qu'ils estiment conçue pour détourner les Brésiliens des préoccupations intérieures, notamment économiques et sociales.


armoiries du Brésil, version américaine, vignette de charité 1914
drapeaux du Brésil en 1917  : drapeau d'état et pavillon présidentiel  -  dessins extraits du livre américain  "Flags of the World"
 de Byron  McCandless et G.H. Grosvenor, National Geographic Society - U.S.A - 1917

armoiries du Brésil, version allemande, dessinées par Hugo Gerard Ströhl
 (extraites d'une planche du dictionnaire Meyers Großes Konversations-Lexikon, 1909)

drapeaux allemands : guerre, marchand et pavillon impérial -  dessins extraits du livre américain  "Flags of the World" de Byron  McCandless et G.H. Grosvenor, National Geographic Society - U.S.A - 1917

     
 • 5 mai 1917 : Le Brésil rompt ses relations avec l’Allemagne. 


 26 octobre 1917 : Le Brésil déclare la guerre à l'Allemagne.
La contribution du Brésil est modeste, visant plus une dimension symbolique qu'une affirmation militaire de premier ordre. Il est le seul pays d'Amérique du Sud à participer efficacement au premier conflit mondial au-delà d'une déclaration de guerre formelle.

Ainsi, une vingtaine d'officiers et quelques sous officiers sont envoyés sur le front de l'Ouest, au début de l'été 1918, afin de préparer une intervention plus massive, au moins deux sont blessés au combat.

Sa principale action s'inscrit dans la bataille de l'Atlantique où la marine brésilienne déploie plusieurs navires au sein de la « Division navale des opérations de guerre » (Divisão Naval em Operações de Guerra) qui opère le long de la côte Atlantique de l'Afrique du Nord. La flotte ayant comme destination la France fut paralysée à Dakar par une épidémie de fièvre jaune et de grippe espagnole qui tua une centaine de marins.

Quelques centaines de latino-américains se sont engagés à titre individuel dans l'armée française, un rapport fait état de 15 brésiliens tués dans leurs rangs.

Photographie du président brésilien Venceslau Brás signant la déclaration de guerre aux Empires centraux. A ses côtés, 
l'ancien président de la République et ministre par intérim des Affaires étrangères, Nilo Peçanha, et le président de l'état de
 Minas Gerais et futur président de la République, Delfim Moreira.
timbre à l'effigie de Venceslau Brás (1868-1966), président de la
république du Brésil du 15 novembre 1914 au 15 novembre 1918



drapeaux d'état  de la République du Brésil, page extraite du livre en anglais
 "Drawings of the flags in use at the present time by various nations" (Londres-1916)

pavillons de la marine de la République du Brésil, page extraite du livre en anglais
 "Drawings of the flags in use at the present time by various nations" (Londres-1916)

pavillons de la marine de la République du Brésil, page extraite du livre en anglais
 "Drawings of the flags in use at the present time by various nations" (Londres-1916)

pavillons de la marine de la République du Brésil, page extraite du livre en anglais
 "Drawings of the flags in use at the present time by various nations" (Londres-1916)


💁  Je rappelle le principe de cette série "Histoire parallèle- Première Guerre mondiale" : utiliser un maximum d'illustrations d'époque et proscrire les dessins créés par ordinateur.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire