vendredi 27 mars 2015

Top 15 des plus grandes villes du Mexique avec leurs blasons

 Voici un nouveau volet à cette série consacrée à la découverte de l’héraldique civique, à travers divers pays du Monde. Le principe du "Top xx"  est très répandu dans les médias et sur Internet, pour recenser ce qui est le plus remarquable dans un domaine particulier. Je l'ai donc adapté à ce nouveau sujet qui nous permettra à la fois de découvrir ou réviser la géographie d'un pays choisi de manière aléatoire et dans le même temps de s'intéresser à sa diversité en matière de blasons ou emblèmes municipaux.

 Je poursuis par un nouveau pays en Amérique, cette fois : le Mexique.



 
Zone métropolitaine de Mexico ( cliquer pour agrandir)

  Petite différence avec les éditions précédentes du fait que ce pays est beaucoup plus vaste et peuplé, et en raison que la ville de Mexico est une mégalopole, la liste sera augmentée jusqu'au 15ème rang. En effet déjà trois villes de l'immense agglomération de la capitale figurent dans le Top 12 ! (chiffres : 2010).



1 - MEXICO / Ciudad de México

capitale fédérale du Mexique, composant le District Fédéral (Distrito Federal) de Mexico
 - 8 851 001 habitants






2 - ECATEPEC / Ecatepec de Morelos

ville de l'État de Mexico, dans la Zone métropolitaine de Mexico - 1 655 015 habitants







3 - GUADALAJARA

capitale de l'État de Jalisco  - 1 495 182 habitants






4 - PUEBLA  / Puebla de Zaragoza

capitale de l'État de Puebla  - 1 434 062 habitants






5 - JUÁREZ  / Ciudad Juárez

ville de l'État de Chihuahua  - 1 321 004 habitants







6 - TIJUANA

capitale de l'État de Basse Californie (Baja California)  - 1 300 983 habitants







7 - LEÓN  / León de los Aldama

ville de l'État de Guanajuato  - 1 238 962 habitants








8 - ZAPOPAN

ville de l'État de Jalisco, agglomération de Guadalajara - 1 142 483 habitants








9 - MONTERREY

capitale de l'État de Nuevo León - 1 135 512 habitants






10 - NEZAHUALCÓYOTL

ville de l'État de Mexico, dans la Zone métropolitaine de Mexico - 1 104 585 habitants






11 - CHIHUAHUA

capitale de l'État de Chihuahua - 809 232 habitants








12 - NAUCALPAN / Naucalpan de Juárez

ville de l'État de Mexico, dans la Zone métropolitaine de Mexico - 792 211 habitants






13 - MÉRIDA

capitale de l'État de Yucatán777 615 habitants






14 - SAN LUIS POTOSÍ

capitale de l'État de San Luis Potosí - 722 772 habitants








15 - AGUASCALIENTES

capitale de l'État de Aguascalientes - 722 250 habitants







•  Le Mexique fait partie de ces nombreux pays d'Amérique latine où, en matière d'héraldique municipale, se côtoient le bon et le moins bon, et même carrément le très mauvais, qui serait à proscrire, comme nous pouvons déjà le constater sur ces 15 exemples ( Nos 2 et 6). Il y a bien des organisations au niveau national, expertes en la matière et prêtes à conseiller qui les solliciterait:  la Academia Mexicana de Genealogía y Heráldica, ou la Academia de Estudios Genealógicos y Heráldicos de México, mais elles n'ont aucun  pouvoir de contrôle ni autorité sur les productions locales, qui sont laissées à l'initiative des ayuntamientos (municipalités). N'importe qui peut donc se proclamer créateur de blasons, sans avoir aucune notion de base et produire ces choses surchargées de détails, dessinées de manière rudimentaire, scolaires, avec des couleurs improbables et antagonistes.

•  En revanche, l'intérêt et l'originalité de ces nombreuses créations mexicaines est de mêler la grande tradition de l'héraldique espagnole : des armoiries remontant à l'époque du règne de Charles Quint (Carlos I en Espagne) et des conquêtes du Nouveau Monde, avec l'art graphique et les symboles traditionnels ou culturels des populations "natives". Certaines sont héritées des Aztèques ou des Mayas, auxquels il faut rajouter les nombreuses ethnies composant le pays, de la Basse Californie au nord, au Chiapas au sud. Ces figures originales et fascinantes portent le nom de "glyphes". Ce sont souvent à l'origine des éléments d'écriture des langues pré-colombiennes et elles subsistent encore dans la symbolique des langues actuelles parlées par les aborigènes telles que le nahuatl.
  Dans cette série Top 15 nous en découvrons quatre, dont deux sont utilisés comme unique blason municipal et les deux autres comme un emblème alternatif. 
  Ainsi le n° 2 montre un "tépetl" (montagne en nahuatl) surmonté d'une tête d'oiseau, le n°12 est aussi un tépetl surmonté d'un motif géométrique représentant une maison et au-dessus 4 cercles qui compose le chiffre "quatre" : cela signifie donc que le lieu était une colline avec quatre maisons au sommet.  Le glyphe n° 10 représente un arbre à "zapotes" qui sont des fruits ressemblant à l'avocat, repris dans le blason héraldique à gauche, et ce sont donc des armes parlantes. Enfin le n° 12 montre une tête de coyote, encore des armes parlantes, mais sous forme de glyphe !  Il y  a d'autres références aux cultures des nations pré-colombiennes du Mexique, comme la magnifique tête de guerrier-aigle d'origine aztèque, qui fait fonction de cimier du n° 5. 
quelques glyphes d'inspiration pré-hispanique utilisés comme blasons par certains municipios du Mexique ( cliquer sur l'image pour agrandir)
source : http://www.inafed.gob.mx/
  Je suis conscient que ces blasons mériteraient plus de décryptage, comme le curieux n°14 qui porte l'effigie de "notre roi" de France, Saint Louis, vêtu à la mode de Louis XIV, perché sur une montagne et accompagné de lingots d'or et d'argent ! Mais je prévois un jour de faire plusieurs sujets sur les emblèmes des états du Mexique, leurs capitales et aussi peut-être un sujet sur les glyphes municipaux. Alors à suivre...



Si vous désirez en savoir plus sur le pays : le Mexique et ses emblèmes, c'est → ICI



A bientôt, pour un nouveau pays ... → ICI
Et pour revoir le pays précédent ... →  ICI






          Herald Dick
 










Ciudad Juarez Leon Nezahualcoyotl Merida San Luis Potosi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire