dimanche 1 décembre 2013

Fête nationale de la Roumanie - le 1er décembre

ROUMANIE
România

mise à jour le 25 juillet 2016

  Le nom de la Roumanie provient du latin "romanus", le "citoyen de Rome". La première utilisation connue de cette appellation nous vient des humanistes italiens du XVIe siècle qui ont voyagé en Transylvanie, en Moldavie, et en Valachie, les trois grandes régions historiques composant la Roumanie moderne. Mais ce n'est que lorsque la Moldavie et la Valachie s'unissent, en 1859, que le pays prend officiellement le nom de Roumanie qui se constitue en royaume. Avant cette date, c'est la Valachie qui était qualifiée de "Tara româneasca" (littéralement « la terre romaine », en roumain). En 1918, la Transylvanie, ancienne possession Austro-hongroise perdue à la fin de la Première Guerre mondiale rejoint les deux régions précédentes. Par ailleurs, une partie de la Moldavie sera détachée sous le nom de Bessarabie, rattachée à la Russie impériale, réintégrée dans la Roumanie, puis à nouveau rattachée à l'Union soviétique et finalement indépendante en 1991, sous le nom de République de Moldavie.

  • Les armoiries actuelles de la Roumanie datent de 1992, restaurant en grande partie l'ancien blason du royaume en vigueur juste avant 1939, sans les ornements extérieurs de la monarchie. 
  • ► Mais, dans la première moitié de 2016, un projet de loi qui rétablit la couronne en acier sur la tête de l'aigle a été adopté par les chambres du Parlement. La loi a été promulguée le 11 Juillet 2016 par le Président Klaus Johannis.  
    Elles se présentent sous plusieurs formes: grandes (ci-contre) ou moyennes (ci-dessus). Leur composition concentre toute l'histoire de la nation et ses origines ethniques diverses.   
     Blason : "sur un champ d'azur, une aigle d'or, becquée, membrée de gueules et armée de sable, tenant dans son bec une croix orthodoxe d'or et dans ses serres un sceptre et une épée d'argent, sommée d'une couronne d'acier avec bonnet de gueules".  Le sceptre, l'épée et la couronne sont les symboles de la souveraineté. L'épée est une représentation de celle qui a appartenu au chef historique de la Principauté de Moldavie, Étienne III le Grand (1433-1504) et le sceptre est celui de Michel Ier le Brave (1593-1601), prince de Transylvanie, Valachie et Moldavie qui unifia pour la première fois les principautés roumaines. Sur la poitrine de l'aigle, on peut voir un écusson écartelé et enté en pointe, composé des blasons des provinces historiques roumaines (Valachie, Moldavie, Transylvanie, Banat) avec à la pointe deux dauphins symbolisant la région maritime du pays (Dobroudja). - Le premier quartier représente la Valachie : sur un champ d'azur, une aigle d'or becquée, membrée de gueules et armée de sable, tenant dans son bec une croix orthodoxe d'or ; accompagnée en chef, à dextre d'un soleil d'or et à senestre d'une nouvelle lune d'or. - Dans le second quartier figurent les symboles de la Moldavie : sur un champ de gueules, une tête d'aurochs de sable surmontée d'une étoile à cinq branches d'or entre les cornes, accompagnée en pointe à dextre d'une rose de cinq pétales  et à senestre d'un croissant, les deux d'argent. - Le troisième quartier correspond au Banat (et à l'Olténie) : sur un champ de gueules, sur des vagues d'azur, le pont  à deux arcades sur le Danube de l'empereur romain Trajan, d'or ; un lion rampant  issant du pont, brandit un badelaire d'argent, le tout d'or. - Dans le quatrième quartier apparait le blason de la Transylvanie : coupé d'azur à l' aigle naissante d'argent (normalement de sable becquée d'or), accompagnée à dextre d'un soleil d'or et à senestre d'un croissant d'argent ; d'or à sept tours de gueules, crénelées, placées en fasce, quatre et trois, chargé d'une trangle de gueules brochant sur la partition ; - Dans l'enté en pointe : d'azur à deux dauphins d'argent affrontés pour la Dobroudja. 
     En bonus, ci-dessous, les armoiries de la Chambre des Députés (nouvelle version 2016) et celles du Sénat de la Roumanie (pour le moment inchangées par rapport aux armoiries nationales qui ont été modifiées en remettant une couronne sur la tête de l'aigle) :
     


  • Le drapeau de la Roumanie fut restauré dans sa forme actuelle également en 1989 après la Révolution contre le régime du dictateur communiste Ceaucescu. On se souvient tous de ce drapeau bleu-jaune-rouge avec un trou au centre, là où on avait découpé l'emblème communiste ! (voir historique, plus bas). Il est composé de trois bandes verticales bleu cobalt, or et rouge vermillon. Le plus ancien drapeau roumain tricolore conservé date de 1834 mais les couleurs concernées ont une signification remontant à la révolution de 1821. Initialement, elles étaient placées horizontalement. Selon une légende très répandue aujourd'hui en Roumanie, ces couleurs symboliseraient les trois pays historiques unifiés entre 1859 et 1918 : la Transylvanie, la Valachie et la Moldavie. Ce drapeau, dans sa forme actuelle, est apparu en 1867 ( voir détails historiques, plus bas).


cocarde aviation militaire
sceau du gouvernement créé en 2015
monnaies 1996 et 2002

ovale et europlaque automobiles






Chef de l'étatprésident Klaus Iohannis
Capitale administrativeBucurești (Bucarest) 
SuperficieTotale238 391 km²

Terre229 891 km²

Eau    8 500 km²
Pays frontaliers
.
Ukraine, Moldavie, Hongrie, Serbie, Bulgarie. 
Frontières2 508 km
Littoral   225 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Mt Moldoveanu : 2 544 m.
  Point le plus bas :côtes Mer Noire : 0 m.
Population21 599 736 habitants
GentiléRoumain, roumaine.
Langues usuellesroumain (officielle), hongrois, romani.
MonnaieLeu (ROL)
Indicatif téléphonique40
Extension internet.ro
Fête nationale


.
01/12 - Ziua Unirii (Jour de l'Union) - anniversaire de la réunification de la Transylvanie et de la Roumanie, en 1918
Devise nationaleaucune.
Indice de démocratie 57è sur 167 (2014)   ↑+3
Régime



.



.


République à régime semi-présidentiel, où le Premier ministre (actuellement: Sorin Grindeanu) est le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est détenu par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et les deux chambres du parlement : le Sénat  (Senatul României) et la Chambre des députés (Camera Deputaților).
Membre de l'Union Européenne depuis 2007. 



 quelques autres emblèmes historiques

blason attribué au duché de Valachie
(herzog dispot in der meren vallachiä)
extrait du Conrad Grünenberg Wappenbuch -
 BSB Munich - Bavière (1493)
Sceau de Mircea Ier l'Ancien (Mircea cel Bătrân), prince de Valachie (régne 1386-1418)
Sceau de Michel Ier le Brave ( Mihai Viteazul)
Prince de Valachie de 1593 à 1600
et de Moldavie en 1600
reconstitution du blason de la Valachie

la Valachie sous occupation ottomane , fragment d'une carte de J. Blaeu (vers 1649)

drapeau original de la Principauté de Moldavie
XVe - XVIIe siècles


Drapeau de la Révolution en Valachie (1848)


drapeau de la Principauté de Moldavie (avant 1859)
drapeau de la Principauté de Valachie (avant 1859)
drapeau de la Principauté de Moldo-Valachie (1859-1863)
Principautés unies de Valachie et de Moldavie , renommée Principauté de Roumanie (1859-1881)
Principauté de Roumanie ( 1872)
Drapeau des Principautes unies de Moldavie et Valachie (1859-1881)
Principauté de Transylvanie ( Siebenburgen en allemand), fragment d'une carte de J. Blaeu (vers 1649)
le blason est aux armes des Princes de Bathory : "d'azur à trois griffes de dragon" 

armoiries de la Province austro-hongroise de Transylvanie
 1869-1915 - rattachée à la Roumanie
armoiries de la Province austro-hongroise de Bucovine
 1869-1915 - également rattachée à la Roumanie

Blason de la Province de Dobroudja

armoiries moyennes du Royaume de Roumanie (1922-1947)
grandes armoiries du Royaume de Roumanie (1922-1947)
drapeau de République Socialiste de Roumanie ( 1948-1989)

un des emblèmes de République Socialiste de Roumanie ( 1948-1989)

le drapeau précédent, "mutilé", symbole de la Révolution de 1989
 qui renversé la dictature du couple Ceaucescu

moyennes armoiries de 1992 à 2016
En juin 2016 une loi a modifié les armoiries en rétablissant une
couronne sur la tête de l'aigle. La Roumanie rejoint ainsi le
groupe des Républiques d'Europe de l'est qui possèdent des
armoiries avec une couronne royale ou impériale
(Russie, Serbie, Hongrie, Bulgarie, Monténégro...)

grandes armoiries de 1992 à 2016




1er décembre ← pays précédent • pays suivant  →  ◙   2 décembre




Herald Productions




£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi :
Romanian national day 2016 by Google

Romanian national day 2015 by Google

Romanian national day 2014 by Google
Romanian national day 2011 by Google

2010
2009

carte publicitaire allemande , début XXe siècle


4 commentaires:

  1. Bonjour,
    Bravo pour cet article, passionnant cmme toujours. Il y a une petit coquille concernant la carte : C'est celle des Emirats Arabes Unis qui apparait.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. salut Dick,
    c'est tres bien ce que tu as fait mais faut suprimer "rom" dans la langue de roumanie parce que c'est pas le cas...le "rom" est par tout et c'est pas une langue qu'on parle dans notre pays...le rom de france, d'espagne, italie etc parle leur langue, c'est leur langue...ca vien pas de chez nous "la Dacie" et pour rajouter encore un truc (nous "la roumanie", "la dacia" d'avant, nous on est plus latin que les italiens eux meme au que d'autre pays latin).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait : la langue des Roms, en Roumanie comme ailleurs, y compris la France, je suis d'accord, c'est le romani, pas le rom : voilà ma seule erreur. Il y a plus d'1 million de personnes qui parlent cette langue en Roumanie qui possède la plus grosse communauté en Europe. Donc pour une population totale de 21 millions d'habitants, 1 million c'est suffisamment représentatif pour la mettre dans les langues non officielles, mais usuelles,parlées en Roumanie que vous le vouliez ou pas. On parle aussi l'allemand et le turc, mais là c'est très minoritaire. Donc je l'ai pas mentionné, j'aurais pu :
      http://www.roumanie.fr/communication/langues.htm

      salutations.
      HD

      Supprimer