mardi 19 novembre 2013

Fête nationale de la Principauté de Monaco -
le 19 novembre


MONACO
 Principauté de Monaco

   La Principauté de Monaco est le deuxième plus petit pays indépendant du monde avec 2 km²,  juste derrière le Vatican, mais le sixième avant dernier en terme de population. Il n'empêche que ce micro-état a un énorme impact en terme d'actualité médiatique, en proportion de son importance géopolitique. "Le Rocher" comme on l'appelle communément et affectueusement, cette cité-état créée sur la place d'une forteresse génoise dans les temps féodaux, est devenu avec l'avènement des vecteurs de communications : presse, cinéma, télévision, internet : le symbole  incontournable de l'actualité people, le lieu de rendez-vous nécessaire et le terrain de jeu du Grand Monde et des fortunes de la planète. Tout est fait pour les accueillir et les distraire dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.
  • Le dessin actuel des armoiries de la Principauté de Monaco date de 1881, modifié en 1886. Mais ces armes, comme on peut le supposer, sont très anciennes et d'origine seigneuriales, en l’occurrence celles de la famille Grimaldi , elles remontent au XIVe siècle : on avance la date de 1342. Le blasonnement fourni par le site officiel du palais de Monaco est  : " L'écu, fuselé d'argent et de gueules et entouré du collier de l'ordre de Saint-Charles, est placé sur un manteau rouge doublé d'hermine, sommé de la couronne princière. Tenants: deux frères mineurs chevelus, barbus et chaussés, portant chacun une épée levée, debout sur une banderole, avec la devise : Deo Juvante (avec l'aide de Dieu) ". Les moines tenant le bouclier rappellent la légende de la prise de la forteresse génoise en 1297. C'est un seigneur guelfe du nom de Francesco Grimaldi dit Malizia (le rusé), lui-même génois, et ses compagnons, déguisés en moines, qui envahissent et prennent par ruse la forteresse de Monaco, avec les épées cachées sous leurs soutanes. C'est ainsi que commence le long règne de la dynastie des Grimaldi et leur association indéfectible (sauf pendant la Révolution française et le 1er Empire ou la ville est rattachée à la France sous le nom de Fort-Hercule)  avec le rocher de Monaco jusqu'à aujourd'hui.  Le collier entourant le bouclier représente l’ordre de Saint-Charles. En bas la devise des Grimaldi en latin " DEO JUVANTE " qui signifie " avec l’aide de Dieu ". Ci-dessous , une version peu connue, utilisée notamment sur les véhicules, où les moines sont remplacés par deux carabiniers monégasques soufflant dans une trompette.


  • Le drapeau de Monaco est composé de deux bandes horizontales : celle du dessus est rouge, l'autre blanche. Le dessin actuel date de 1881 et ses couleurs ont été choisies dès le XIVe siècle par la famille Grimaldi. Ils sont confirmés dans l'article 7 de la constitution de Monaco de 1962. Ses proportions dont le ratio inhabituel est 4:5, presque carré par conséquent, le rendent peu esthétique, mais peut-être est-ce pour le différencier des drapeaux très ressemblants de la Pologne ou de l'Indonésie ? A côté, à droite nous voyons le drapeau princier tout blanc avec les armoiries et en dessous un pavillon plus personnel avec le monogramme du Prince Albert II.




armoiries de la Garde et des
Carabiniers du Prince

monnaies commémoratives 2001 et 2003

ovale et plaque automobiles





Chef de l'étatPrince Albert II de Grimaldi
Capitale administrativeMonaco
Ville la plus peupléeMonte-Carlo
SuperficieTotale2 km²

Terre2 km²

Eau0 km²
Pays frontaliersFrance (Alpes-Maritimes). 
Frontières4 km
Littoral4 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Hauteurs de Beausoleil : 140 m.
  Point le plus bas :côtes Mer Méditerranée : 0 m.
Population36 581 habitants (nationaux)
GentiléMonégasque.
Langues usuelles
.
français (officielle), monégasque, anglais, italien, russe, etc...
MonnaieEuro (EUR)
Indicatif téléphonique377
Extension internet.mc
Fête nationale19/11 - fête du Prince.
Devise nationaleDeo Juvante
(Avec l’aide de Dieu)
Indice de démocratie non classé actuellement
Régime



.


Monarchie constitutionnelle depuis 1911, avec le Prince à la tête de l’État. Le pouvoir exécutif consiste en un ministre d’État qui n'est plus obligatoirement de nationalité française (actuellement : Serge Telle) ; il préside un Conseil de gouvernement composé de six membres, responsables uniquement devant le prince. Par un accord bilatéral, la France est chargée de la défense de Monaco en cas d'agression. La Principauté n'est pas membre de l'Union Européenne mais bénéficie de certaines de ses modalités notamment l'usage de la monnaie Euro.

 la Fête du Prince


Auparavant, cette date a varié en fonction de la Fête du saint patron du Prince souverain. Mais, en hommage à son père, le Prince Rainier III, le Prince Souverain actuel  Albert II a décidé, lors de son accession au trône, de maintenir la date du 19 novembre, jour de la saint Rainier d’Arezzo, pour la célébration de la Fête Nationale.
Ce jour là les Monégasques et les habitants de la Principauté marquent leur attachement au Prince et à sa Famille. La ville est pavoisée aux couleurs rouge et blanche du drapeau monégasque.
Ci-contre : l'emblème du Comité des Traditions Monégasques chargé de l'organisation des célébrations liées à la fête du Prince.





 quelques autres emblèmes historiques


grandes armoiries de Honoré Ier de Grimaldi (seigneur de Monaco de 1523 à 1581)
  manuscrit BSB Cod.icon.333 - folio 93 vo - ( Munich - 1583/1700)
armoiries du Prince de Monaco en 1737 ( règne de Honoré III )
extrait d'un armorial allemand datant de 1747 ( Der Durchlauchtigen Welt zum fünf und zwanstigstenmahl neu
 vermehrter und verbesserter Geschichts-Geschlechts- und Wappenkalender) auteur : Christoph Weigel (1654-1725)

drapeaux d'État (à gauche) et de la Marine ( à droite) , du XVIIe siècle à 1881
drapeau marchand du XVIIe siècle à 1881 (existe aussi sans couronne)
carte de collection allemande (AFC) début XXe siècle
blason extrait d'une planche héraldique
sur un dictionnaire allemand (1893)
chromo publicitaire début XXè siècle
belle carte postale philatélique avec cachet de 1937.





18 novembre  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  22 novembre

Herald Productions


3 commentaires:

  1. Bonjour,
    il ya des sources qui approfondissent l'origine du blason des Grimaldi?
    Je vous remercie.

    RépondreSupprimer
  2. on trouve beaucoup de littérature sur la généalogie de la maison y compris sur la période des ancêtres génois . Mais pour ce qui est des armoiries , aucune trace probante sur leur apparition et leur symbolisme s'il y en a. Les blasons d'ancienne chevalerie ont souvent un origine fortuite , parce que le seigneur aimait telle ou telle couleur , telle ou telle forme ou tel ou tel animal pour le représenter, juste pour cette raison. C'est après qu'on y a mis une histoire ou une légende.

    RépondreSupprimer
  3. Parfait, je vous remercie pour votre aimable réponse.

    RépondreSupprimer