dimanche 25 août 2013

Fête nationale de l' Uruguay - le 25 août

URUGUAY
República Oriental del Uruguay

  Le nom de l'Uruguay qui est aussi celui du fleuve frontalier, le río Uruguay vient d'un mot de la langue guarani. Sans certitude, car il y a d'autre versions, on pense que ce nom désigne un petit oiseau nommé "el urú "qui vit sur les rives du fleuve Uruguay (qui signifie lui-même la « rivière du pays de l'urú »). Ce petit pays d'Amérique du Sud a connu une histoire atypique au début du XIXe siècle, quand les Empires espagnols et portugais ont "éclaté". En effet colonisé par les Espagnols depuis 1516, ils en ont fait une province de leur empire dans la Vice-royauté du Río de la Plata. Dédiée à l'élevage du bétail, car sans ressource minérale, ils lui donne le nom de "Banda Oriental" (bande -région- orientale)Avec l'indépendance de l'Argentine en 1816, le territoire, isolé par l'Espagne, et qui n'a pas bénéficié de cette révolution, est rattaché plus tard au Brésil portugais qui avait combattu aux côtés des espagnols, et qui l'annexe.  Peu à peu les mouvements indépendantistes s'organisent et en 1825, l'Uruguay déclare son indépendance et tente de se réunir à l'Argentine, qui accepte le principe,  mais cela entraîne une longue guerre avec le Brésil, lui-même parvenu à l'indépendance entre temps. Celui-ci, vaincu, finira par reconnaître l’Uruguay indépendant en 1830.
  • Les armoiries de l’Uruguay ont été adoptée en mai 1929 et n'ont pas bougé depuis, c'est une vraie performance, si l'on ne tient pas compte des essais artistiques,  qui ont eu cours selon les modes et les époques. De plus, héraldiquement parlant, il est parfaitement "blasonnable" (pardon pour ce néologisme !), ce qui n'est pas toujours le cas avec les armoiries sud-américaines ! Donc , nous avons un écu ovale, écartelé, au premier d'azur à la balance d'or, au deuxième : d'argent au Cerro (mont) de sinople, sommé d'une tour (ou un château) d'argent (ou au naturel) avec un chemin au naturel accédant au sommet, soutenu par cinq filets ondés d'azur ; au troisième d'argent au cheval de sable, au quatrième d'azur au bœuf d'or. La balance est le symbole de l'égalité et de la justice ; le mont représente la colline de Montevideo au naturel, avec la forteresse qui la couronne. A son pied, c'est le Río de la Plata qui est figuré par ces lignes ondées; le cheval noir alezan est le symbole de la liberté; le bœuf est là comme personnification de l'abondance. L'écu est timbré du Soleil de Mai d'or, naissant, et soutenu par une branche d'olivier à dextre, une branche de laurier à senestre, au naturel, croisées en pointe en sautoir, liées par un ruban noué d'azur. Le Soleil de Mai (el Sol de Mayo) modèle uruguayen, qui est représenté tout seul en haut de cette page, a la même symbolique de celui de l'Argentine , mais il en diffère par le nombre de rayons : 16 au lieu de 32.

  • Le drapeau de l’Uruguay fut adopté par les lois du 16 décembre 1828 et du 12 juillet 1830 (modification du nombre de bandes). Le drapeau est constitué de 9 bandes alternativement blanches et bleues, avec un soleil couleur or qui occupe le cadre en haut à gauche. Il s'inspire à la fois du drapeau de l'Argentine et du drapeau des États-Unis. Les neuf bandes horizontales blanches et bleues font chacune référence aux divisions administratives du pays en 1828, il y en avait beaucoup plus à l'origine mais elles ont été réduites à neuf. Et, nous retrouvons notre "Soleil de Mai" dans le canton supérieur gauche.  A droite, nous voyons le drapeau de la Présidence de la République, tout blanc avec les armoiries au centre.



cocarde aviation militaire
monnaies commémoratives 2011

ovale et plaques automobiles
département de Cerro Largo
département de Colonia
 département de Rocha
département de Salto
etc...








Chef de l'étatprésident Tabaré Vazquez
Capitale administrativeMontevideo
SuperficieTotale176 215 km²

Terre175 015 km²

Eau    1 200 km²
Pays frontaliersBrésil, Argentine.
Frontières1 648 km
Littoral   660 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Cerro Catedral  : 514 m.
  Point le plus bas :côtes Océan Atlantique : 0 m.
Population3 427 000  habitants
GentiléUruguayen, uruguayenne
Langues usuellesespagnol (officielle), portuñol
MonnaiePeso uruguayen (UYU)
Indicatif téléphonique598
Extension internet.uy
Fête nationale

.
25/08 - anniversaire de la proclamation de l'indépendance du Brésil, en 1825
Devise nationale
.
 Libertad o Muerte
(La liberté ou la mort)
Indice de démocratie
.
17è sur 167 (2014)   =2013
(c'est le premier pays d'Amérique latine dans le classement - pour rappel, la France est classée 23e ).
Régime

.



.


République de régime présidentiel et un bipartisme historique, un peu comme aux États-Unis, avec le Parti Colorado et le Parti Blanco. Mais en 2004, le peuple uruguayen lassé de ce bipartisme, donne sa chance à une troisième coalition de gauche : le Frente Amplio, fondé en partie sur les restes d'un ancien mouvement révolutionnaire : les Tupamaros et qui va obtenir de bons résultats dans sa politique sociale et économique. Il sera reconduit deux fois, la dernière en novembre 2014.
 Le pouvoir législatif est exercé par un parlement à deux chambres, constitué d'une Assemblée générale (Asamblea General) de sénateurs et d'une Chambre des Représentants (Cámara de Representantes).



 quelques autres emblèmes historiques




Le drapeau d'Artigas , première version à gauche en 1815, à droite le plus connu en 1816-1817 , qui a été déclaré symbole national par une loi de 1952 ( on retrouve ses couleurs dans la cocarde de l'armée de l'Air) . Il est attribué à l'action de José Gervasio Artigas héros libérateur de l’Uruguay qui avait collaboré à la libération de l'Argentine mais qui a été trahi par elle, dans l'attente d'un service en retour pour son propre pays ...
Armoiries de la Provincia Oriental ( del Río de la Plata) en 1815 -
 territoire autonome que José Gervasio de Artigas proposait d'unir
 en confédération avec l'Argentine .

Drapeau et emblème de la Province Cisplatine  (Provincia Cisplatina) qui signifie la province en-deçà du Río de la Plata  (du côté brésilien).  Les Portugais du Brésil inquiets avec ces mouvements révolutionnaires juste à leur frontière envahissent en 1817 la Province Orientale et se trouvent face aux troupes d'Artigas qui ne peut résister longtemps face a l'arsenal de guerre portugais sans l'appui de l'Argentine qui ne vient pas. La Province sera annexée au Bresil en 1821 jusqu'en 1828.
On reconnait les symboles portugais :  la sphère armillaire et la Croix de l'Ordre de Saint-Jean .

le drapeau des "Treinta y Tres Orientales" un groupe de
 patriotes qui entreprend la reconquête de la Province
Orientale dès 1825 par des actions militaires contre le Brésil
le drapeau de la Province Orientale de l'Uruguay
de 1825 à 1828


création des nouvelles armoiries de l'Uruguay en 1928 - vue artistique

Premier drapeau véritable de l’Uruguay  (1828)
avec 9 bandes bleues ciel
Version 1830 avec nombre de bandes bleues réduites
 à 4 comme actuellement
gravure extraite d'un ouvrage américain de 1894
reproduction du dessin imprimé sur un
timbre-poste uruguayen
armoiries extraites d'une planche héraldique
d'un dictionnaire allemand - 1893





24 août  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙   26 août

Herald Productions






£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi :

Uruguay independance day 2014 by Google
Uruguay independance day 2013 by Google
2012

2011


2009


2008
Calendrier manga (football)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire