mardi 30 juillet 2013

Fête nationale du Maroc - le 30 juillet

MAROC
 Royaume du Maroc  -  المملكة المغربية 
(Al Mamlakatu'l-Maghribiya)

  Le Maroc est une des seules monarchies héréditaires encore en place en Afrique, avec le Lesotho et le Swaziland, dans le sud du continent africain. L'origine du nom du Maroc vient du portugais Marrocos qui est aussi le nom qu'ils donnaient à l'ancienne cité de Marrakech. Et Marrakech, ancienne capitale des Almoravides,
ainsi que par conséquent "Maroc", trouvent donc l'origine de leur étymologie dans les mots de la langue berbère : Mour (pays) et Akouch (Dieu) qui veulent dire en gros "la Terre sainte". Le Maroc se dit en arabe al-Maghrib (المغرب), ce qui signifie "le couchant" ou "l’Occident" (même étymologie que le Maghreb). Le Royaume du Maroc est qualifié de "Royaume chérifien" en référence à l'affiliation chérifienne du roi, c'est-à-dire que la dynastie régnante : les Alaouites, est reconnue comme descendant du prophète Mahomet.
  • La version actuelle des armoiries du Royaume du Maroc se blasonne ainsi : de gueules, avec en chef un soleil naissant à quinze rayons d'or sur un champ azur, soutenu d'une fasce divisée voûtée de sinople, fuselée d'or et d'argent ; le tout surchargé d'un pentalpha de sinople, en pointe, brochant sur la fasce. L'écu est timbré de la couronne royale marocaine d'or, ornée de perles de gueules et de sinople alternées et surmontée d'un pentalpha d'or ; il est bordé de lambrequins d'or, soutenu de deux cornes d'abondance d'or, et supporté par deux lions au naturel : celui de dextre étant de profil et celui de senestre est léopardé ; la devise, inscrite sur un listel d'or, est le verset 7 de la sourate XLVII du Coran, en arabe : إن تنصروا الله ينصركم (ʾin tansurū 'allaha yansurukum - SI VOUS GLORIFIEZ DIEU, DIEU VOUS APPORTERA LA VICTOIRE). Ces armoiries sont aussi bien celles du roi que celles du gouvernement.

  • Le drapeau du Maroc, dont l'adoption date du 17 novembre 1915 est l’emblème du Royaume du Maroc. Il est rouge frappé d'une étoile verte à cinq branches, plus exactement un pentalpha vert . Entièrement rouge à l'origine, le drapeau historique de la dynastie alaouite au pouvoir depuis le XVIIe siècle s'est vu adjoindre, de façon à le distinguer des drapeaux rouges en usage dans d'autres pays, le pentagramme vert en son centre, trois ans après que le Maroc soit devenu un protectorat français.
      Au début du protectorat, le drapeau rouge est conservé comme drapeau royal, mais celui de la nation se verra inclure une étoile verte de six branches, également appelée "étoile de David" ou sceau de Salomon (voir historique, plus bas). Ce symbole représente la vie, la santé et la sagesse dans les religions chrétienne, musulmane et juive. Ce symbole était déjà beaucoup représenté sur nombre de supports. L'étoile à cinq branches fut imposée par le maréchal français Hubert Lyautey, alors résident général du protectorat. Le pentacle remplaça officiellement le sceau de Salomon le 17 novembre 1915, par un acte signé par le sultan Moulay Youssef. Après l'indépendance en 1956, le pentagramme est maintenu, les cinq branches évoquant les cinq piliers de l'Islam.
       Ci-dessous, nous avons successivement : le drapeau national , le drapeau civil avec une couronne et une étoile d'or dans le canton supérieur gauche, le drapeau royal avec le pentagramme bordé d'or et l'étendard personnel du Roi Mohammed VI, vert avec les armoiries.



cocardes aviation militaire

monnaie 2002

ovale automobiles

Chef de l'étatle Roi Mohammed VI
Capitale administrativeRabat
Ville la plus peupléeCasablanca
SuperficieTotale446 550 km²

Terre446 300 km²

Eau        250 km²
Pays frontaliers
.
.
Espagne (Ceuta et Melilla), Algérie,
Sahara occidental.
 (+ Sahara occidental : Mauritanie).
Frontières2 017 km
Littoral
.
1 835 km (2 945 km avec le Sahara occidental)
Extrêmes
  Point le plus haut :

Jebel Toubkal  : 4 165 m.
  Point le plus bas :
.
dépression Sebkha Tah : -55 m au-dessous du point 0.
Population33 848 242 habitants
GentiléMarocain, marocaine
Langues usuelles

.
.
arabe (officiel), dialectes berbères (tamazight, tachelhit, tarifit), dialectes arabes (darija, hassani)
français, espagnol.
MonnaieDirham marocain (MAD)
Indicatif téléphonique212
Extension internet.ma
Fêtes nationales

.



- 30/07 - Aid el arch -
Fête du trône, anniversaire de l'accession au trône du roi Mohammed VI , en 1999.
- 18/11 - Aid el istiqlal -
fête de l'indépendance de la France, en 1956
Devise nationale
.
الله، الوطن، الملك
(Dieu, la patrie, le roi)
Indice de démocratie 116è sur 167 (2014)  ↓-1
Régime


















.


Monarchie constitutionnelle. L’essentiel du pouvoir est concentré entre les mains du roi, monarque héréditaire de la dynastie Alaouite, qui nomme le Chef du gouvernement (actuellement : Saâdeddine El Otmani) en tenant compte de la majorité du parlement. Actuellement, le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement.
Le pouvoir législatif, bicaméral, est exercé par la Chambre des Représentants  et la Chambre des Conseillers. Le Maroc est le seul pays d’Afrique à ne pas faire partie de l’Union Africaine (UA), anciennement l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine. En effet, le Maroc s'est retiré de l'OUA en 1984 pour protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique en 1982 à cette même OUA.

                Aïd El Arch - La fête du Trône
  La fête du trône est une célébration nationale marquant l'intronisation de Mohammed VI le trône de ses ancêtres.  Elle est fêtée le 30 juillet de chaque année et pendant un seul jour férié. C' est la manifestation civile la plus importante au Maroc. Elle célèbre l’intronisation du Roi. Elle a vu le jour en 1934 par des nationalistes marocains souhaitant défier les autorités françaises, qui gouvernaient à cette époque le Maroc. Cette fête rappelle aux Marocains les valeurs, les histoires, les sacrifices du peuple et de ses Rois pour le pays, et le chemin parcouru depuis tout ce temps. C’est d’une certaine manière, un remerciement de la population, à celui qui la gouverne, du rôle qu’il joue au niveau international, de la paix, de la sécurité et de la solidarité. Les villes marocaines proposent des spectacles de feux d'artifice et des parades. Durant cette journée, le roi Mohammed VI adresse un discours à la nation diffusé à la télévision et à la radio, où il communique sur les projets pour le Maroc pour son développement. A l'occasion de la fête du trône, le roi Mohammed VI préside diverses cérémonies officielles avec réception de chefs d'états ou de monarques des pays étrangers invités.


quelques autres emblèmes historiques


drapeau à l'échiquier du Maroc médiéval
(XIe -XIIIe siècles) - dynasties almoravide et almohade
  source : El Libro del conoscimiento de todos los Reynos 
(Castille - XVIe siècle)
drapeau du Maroc médiéval portant l'emblème
de la dynastie des Mérinides (XIIIe -XVe siècles)

O Livro de Armeiro Mor - Portugal -1509
 "Rey de maroco"

blason attribué au royaume marinide du Maroc
dans les armoriaux médiévaux et renaissance :
ce sont des armes parlantes avec le roc d'échiquier:
maure-roc ou moor-rook en anglais


blason extrait d'une carte géographique
attribué au royaume chérifien du Maroc
faisant apparaître l'hexagramme
carte portugaise de l'Afrique du nord (vers 1550)
drapeau du Sultanat du Maroc - dynastie des alaouites -
période allant de 1666 à 1915

Armoiries attribuées par les européens aux sultans chérifiens du Maroc
aux XVIIe et XIXe siècles, tel que Abd ar-Rahman (1822-1859)

drapeau "aux ciseaux" , en fait deux sabres croisés,
 utilisé semble-t-il du XVIIe siècle jusqu'en 1915
sous la dynastie alaouite
source : Tableau des pavillons ou Bannières que la pluspart des nations
arborent à la mer ...  - 1756  ( conservé à la BNF voir ici→ )
blason extrait d'une planche d'un dictionnaire
encyclopédique allemand (1893)
carte postale de la collection française Barré & Dayez
drapeau du Protectorat français du Maroc à partir de 1912
l'hexagramme a précédé le pentagramme jusqu'en 1915.
drapeau du royaume du Maroc sous Protectorat français, de 1915 à 1956
emblème du Maroc sous le Protectorat français ,
à gauche , de 1919 à 1953, à droite de 1953 à 1958.
drapeau colonial civil du Protectorat français (1919-1956)
drapeau colonial civil du Protectorat espagnol au Maroc
ou Maroc espagnol (1912-1956) occupant une bande longeant la côte méditerranéenne du Maroc


drapeau et emblème de la République du Rif (1921-1927), née d'une révolte survenue dans la partie
administrée par l'Espagne, dans les montagnes du Rif,  qui sera réprimée durement et vaincue
par une coalition militaire entre la France et l'Espagne.




30 juillet  ◘ ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  1er août


Herald Productions





£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi :

Morocco national day 2016 by Google

Morocco independance day 2015 by Google

Morocco independance day 2014 by Google

Morocco independance day 2013 by Google


2012

2011
2010
2008




6 commentaires:

  1. belle rédaction bon courage . Lemarocain

    RépondreSupprimer
  2. Bravo ! Du beau travail.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour le document et les illustrations. Je voudrais apporter une rectification concernant la monnaie du Maroc, il s'agit du dirham et non du dinar comme vous l'avez mentionné. Bonne continuation et bravo pour les efforts que vous fournissez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci,
      et vous avez raison pour la monnaie! ...j'ai rectifié immédiatement ma bêtise.

      Supprimer