lundi 24 juin 2013

Fête de l'Ordre Souverain de Malte - le 24 juin

Ordre Souverain de Malte
Sovrano Militare Ordine di Malta

  L’Ordre Souverain de Malte ( le nom complet est " L’Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte"), est un sujet de droit international public. Ne pas confondre avec la République de Malte, qui occupe l'archipel du même nom. L’Ordre dispose de son propre gouvernement et d’une magistrature indépendante; il entretient des relations diplomatiques bilatérales avec 104 Etats, et dispose du statut d’observateur permanent auprès de nombreuses et importantes organisations internationales comme les Nations Unies. Ses activités opérationnelles sont gérées par ses six Grand Prieurés, ses six Sous-prieurés et ses 47 Associations Nationales composés par des Chevaliers présents dans tous les continents. L’Ordre émet des passeports et des timbres, bat sa propre monnaie et possède ses propres institutions publiques dotées d’une personnalité juridique autonome.
L’Ordre est récemment retourné à Malte, après avoir signé un accord avec le gouvernement de l’île qui lui confère la jouissance exclusive du Fort Saint Ange pour une période de 99 ans. Situé dans la ville de Birgu, le Fort a appartenu aux Chevaliers à partir de 1530 et jusqu’à l’occupation de l’île par Napoléon en 1798. Aujourd’hui le Fort, récemment restauré, est le siège d’activités historiques et culturelles de l’Ordre de Malte.  source texte : site officiel http://www.orderofmalta.int

  • La croix de Malte, ou croix de saint Jean, est le symbole des Hospitaliers de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem depuis sa création à la fin du XIe siècle,  lors de la prise de Jérusalem. Cette croix, à la forme caractéristique, figure parmi les nombreuses croix (croix de Jérusalem, croix pattée, des Templiers ou de l'ordre teutonique, croix latine, croix patriarcale,  des orthodoxes, etc...) qui ont toutes une forte connotation religieuse : le symbole de la crucifixion de Jésus-Christ. Les Hospitaliers fixent, pour la première fois en 1496, dans une nouvelle édition de leur règle, la forme à huit pointes de leur croix. Jusqu'à cette date, les documents parvenus jusqu'à nous, montrent la croix des Hospitaliers avec des formes très variables, souvent similaire à celle des Templiers. Une explication ésotérique de la forme particulière de la Croix de Malte est celle-ci : "les huit pointes sont en remembrance des huit Béatitudes que nous devons toujours avoir en nous, dont la première sera le contentement spirituel ; la seconde, vivre simplement sans malice ; la troisième, vivre en humilité ; la quatrième, pleurer ses fautes et péchés ; la cinquième, aimer la justice ; la sixième, être miséricordieux ; la septième, être net et sincère de cœur et de pensée ; et la huitième, endurer les afflictions, et les persécutions pour la justice ; lesquelles vertus tu te dois efforcer de graver et ficher dans ton cœur pour la conservation de ton âme". 

    • Ci-dessous à gauche les grandes armoiries de l'Ordre Souverain de Malte et à droite celles, personnelles, du Grand Maître : Son Altesse Eminentissime  le Prince et Grand Maître Fra’ Matthew Festing.   


    • Le drapeau de l'Ordre Souverain de Malte est lui composé d'une simple croix blanche sur fond rouge occupant tout la surface du drapeau, comme celui des origines, qu'on peut voir dans les peintures illustrant les grandes heures de l'Ordre (voir historique). Ne pas confondre avec le drapeau du Danemark dont la croix est décentrée à gauche.



    Insigne du Corps militaire
    de l'armée de l'Association
    des Chevaliers Italiens de l'OSMM

    monnaie 2003

    timbre de l'Ordre -1984


    Chef de l'Ordre
    .
    le Grand Maître Fra’ Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto
    Siège administratifRome, Palais Magistral
    Superficie.quelques hectares à Rome et dans


    l'île de Malte.
    États frontaliers Italie, Malte.
    Frontières5 km
    Littoral1 km
    Extrêmes
      Point le plus haut :

    colline de l'Aventin (Rome) : 47 m.
      Point le plus bas :côtes Mer Méditerranée :  0 m.
    Population12 500 membres
    GentiléFrères, sœurs
    Langues usuellesitalien, anglais, français, maltais, etc...
    MonnaieEuro (EUR)
    Indicatif téléphonique39 ou 356
    Extension internet.int ou .org
    Fête nationale24/06 - Fête de la Saint-Jean ,
    saint patron de l'Ordre 
    Devise nationale


    .
    Tuitio Fidei et Obsequium Pauperum. 
     (Défense de la foi et assistance aux pauvres)
    Statut
















    Ordre religieux et militaire non constitué en tant qu'état, mais fonctionnant comme tel avec un régime de Monarchie élective. Un des rares Ordres fondés au Moyen Âge à être encore actif aujourd’hui. C’est aussi le seul Ordre à être à la fois Souverain et Religieux.
    Les membres sont des bénévoles venant du  Monde entier et réunissant les conditions de probité et de moralité nécessaire pour être admis.
    Le Grand Maître gouverne l’Ordre à la fois en tant que souverain et supérieur religieux. Il est élu à vie * parmi les chevaliers profès ayant prononcé leurs vœux perpétuels. Il préside le Souverain Conseil.
    (*) exception en 2017 quand Fra' Matthew Festing, pourtant élu à vie en 2008, a démissionné à la demande expresse du pape, le 24 janvier 2017 suite à un conflit interne entre le n°1 et le n°2 de l'Ordre.

    quelques autres emblèmes historiques


    aquarelle reconstituant en un seul tableau l'apparence des Chevaliers
     de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem en Terre Sainte à différentes époques du XIIe siècle.
    à gauche : base de construction des armoiries du Grand Maître de l'Ordre , dont les quartiers 2 et 3 doivent être complétées par les armoiries familiales (c'est ce qui est expliqué avec le petit texte en italien dans le quartier 2).
    extraits d'un armorial italien
    belle miniature représentant la défense de l'Île de Rhodes par les Hospitaliers.

    détail d'un tableau du XVIIe siècle représentant le siège de Malte par la flotte turque de Soliman le Magnifique en 1565
    salle des Chevaliers de Malte - château de Lacassagne (Saint-Avit-Frandat - Gers - France), copie d'un tableau disparu qui se trouvait dans la Salle du Grand Conseil à La Valette ( Malte)
    chevaliers de Malte au XVIIe siècle

    chevaliers de Malte au XVIIIe siècle

    Sœurs Hospitalières de Saint-Jean au XIXe siècle





    23 juin  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  24 juin

    Herald Productions

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire