mercredi 23 janvier 2013

Fête des îles Pitcairn - le 23 janvier

 îles Pitcairn
Pitcairn Islands

  Voici sans doute le plus petit pays que vous visiterons dans cette série ! 60 habitants en moyenne ....
Le territoire est composé d'un groupe de quatre îles (Pitcairn, Henderson, Ducie et Oeno), complètement isolées dans l'Océan Pacifique sud quelque part entre la Polynésie française et l'Île de Pâques. La petite île d'origine volcanique de Pitcairn est la seule qui soit actuellement habitée, malgré que Henderson, atoll surélevé, soit bien plus grande en superficie, mais elle n'a pas de source d'eau douce.  

  •   Les armoiries des îles Pitcairn (créées le 4-11-1969) sont : "de sinople chargé d'une ancre marine d'or surmontée d'une bible d'argent, chapé d'azur, un chevronnel d'or brochant sur le chapé. Timbre et cimier : heaume d'acier fermé , lambrequins et tortil d'or et de sinople,  surmonté d'une brouette posée sur une terrasse herbeuse,  sommée d'une fleur tigée et feuillée, le tout au naturel"...
      L'azur et le sinople représentent l'Océan Pacifique. La Bible et l'ancre proviennent de la frégate H.M.S. Bounty, brûlée et coulée en 1790 dans une baie de l'île par l'équipage des marins mutinés.

      La brouette est typique de celles que les pionniers utilisent sur l'île.  La fleur appartient à un arbuste très commun dans les zones littorales tropicales, nommé localement miro ou milo (Thespesia populnea), apparenté aux hibiscus.
  •     Le drapeau des îles Pitcairn, créé par le Conseil de l'île en décembre 1980, a été adopté en 1984, c'est un Blue Ensign, qui associe sur un fond bleu outre-mer, les armoiries territoriales à l'Union Jack comme de nombreuses dépendances et territoires britanniques d'Outre-Mer...



écusson police

monnaie commémorative 2010

ovale automobiles

Chef de l'étatla reine Élisabeth II Windsor
Capitale administrativeAdamstown
SuperficieTotale47  km²

Terre47  km²

Eau  - km²
Pays frontaliers-
Nombre d'îles4
Littoral51 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Pawala Valley Ridge : 347 m
  Point le plus bas :côtes Océan Pacifique : 0 m.
Population65  habitants
GentiléPitcairnais, pitcairnaise
Langues usuelles
.
anglais (officielle), créole de Pitcairn
MonnaieDollar néo-zélandais (NZD)
Indicatif téléphonique672
Extension internet.pn
Fête nationale


.
23/01 - Bounty Day, anniversaire
de la destruction de la frégate HMS Bounty et prise en main de leur destin par les nouveaux habitants.
Devise nationaleaucune
Indice de démocratie non classé actuellement
Régime






.




.



.


Territoire d'Outre-Mer britannique, ou plus exactement : une dépendance démocratique du Royaume-Uni à représentation parlementaire .
La Reine est représentée par le gouverneur, qui est en fait le haut commissaire britannique en Nouvelle-Zélande
Le gouvernement local (Island Council) est dirigé par le Maire  





   


Bounty Day

Le Bounty Day (journée du Bounty)  est un jour férié sur l'Île de Pitcairn, il est fêté le 23 janvier. Cette date anniversaire de l'incendie de la frégate HMS Bounty ( le 23 janvier1790) dans la Bounty Bay, marquait symboliquement la décision des marins mutinés depuis le 28 avril 1789, de ne plus rentrer dans leur patrie d'origine : l'Angleterre. L'équipage, enfin ce qui en restait : huit hommes, après que 16 autres aient choisi de rester à Tahiti, dirigés par Fletcher Christian et accompagnés de six hommes tahitiens et onze femmes, dont une avec un bébé, s'embarquent à bord de la Bounty en espérant échapper à la Royal Navy. Ils débarquent sur cette île de Pitcairn, choisie car elle n'est pas ou mal répertoriée sur les cartes marines de l'époque. Ils brûlent le navire le 23 janvier 1790, afin de dissimuler leur présence sur l'île et de ne pas risquer d'être capturés et jugés, comme le seront ceux qui avaient choisi Tahiti. Mais tout va basculer dans l'horreur quelques années plus tard. Les mutins de Pitcairn finissent par massacrer les hommes Tahitiens puis, l'un d'eux ayant fabriqué un alambic de fortune, ils se mettent à s’enivrer d'alcool, se bagarrer sans cesse et ... s'entretuer.
Le sort des mutins, recherchés par la Royal Navy, restera inconnu jusqu'à ce qu'un baleinier s’arrête par hasard sur l'île pour prendre de l'eau en septembre 1808. Un seul mutin, John Adams, est encore en vie. Il vit avec dix femmes et leurs enfants. La "capitale" actuelle : Adamstown, porte son nom. Tous les habitants d’aujourd’hui, peu nombreux, sont les descendants de ces quelques hommes et femmes débarqués en janvier 1790. 




.

21 janvier ◘ ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  26 janvier
Herald Productions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire