mardi 23 octobre 2012

Et si on allait aux champignons, c'est la saison !

 L'   automne, et le mois d'octobre en particulier, sont propices à la croissance des champignons, même si certaines espèces poussent dès le printemps, comme les rosés des prés ou les morilles. Ces ovnis du monde végétal provoquent sur beaucoup de gens une certaine fascination,  tant par la diversité des formes ou la beauté des couleurs, ou l'inverse !!
blason de Mikulášová 
(Slovaquie)

Et puis, parmi les 90 000 espèces répertoriées dans le Monde, quelques unes d'entre elles figurent parmi les pépites de la gastronomie: truffes, cèpes, girolles, trompettes de la mort, champignons de Paris, etc... D'autres peuvent, à l'inverse, rendre très malade et même tuer, cela mérite donc le respect et une bonne connaissance du sujet !
 Mais nous, nous ne risquons rien, car nous allons cueillir ceux que nous propose l'héraldique. Il est certain que le sujet n'est pas un des plus nobles et représentatifs de l'héraldique classique, en ce qui concerne les végétaux,  par rapport à la rose, le lis, le trèfle, le froment ou les fruits tels que raisins, glands, pommes de pin, etc... Mais il n'en demeure pas moins qu'on peut y trouver un certain plaisir, rare de surcroit, car peu représenté. La France est malgré tout "un terroir" privilégié pour la croissance du champignon héraldique  Et vous allez le voir, il génère des exemples d'armes parlantes assez cocasses. Je vous propose de suivre notre guide : Milana , une charmante habitante du village de Mikulášová, experte en mycologie de la Slovaquie, l'autre pays de champignons sur blason. Avec son tablier et son petit panier d'osier, elle connait "les bons coins" et va nous aider à dénicher les plus beaux spécimens.
Armorial Général de France de Charles d'Hozier (1696/1711) - Généralité de Paris - Volume N° 25 - page 245
 Milana nous apprend que le champignon est indissociable de l'arbre et des forêts en général. En effet  quelque soit la nature des sols , il y a toujours au moins une espèce qui convient avec l'environnement de tel ou tel arbre :  conifères, feuillus, et beaucoup d'entre eux se "nourrissent" sur l'arbre lui-même : vivant ou mort. On a donc symbiose, parasitisme ou végétaux saprophytes dans un cas ou dans un autre.
de gauche à droite, blasons des communes de France :
Noyers-sur-Cher (Loir-et-Cher)   -   Chambon-sur-Voueize (Creuse)  -  Bubertré (Orne)  -  Saulxures-sur-Moselotte (Vosges)













Armorial Général de France - Généralité de Languedoc - Volume N° 15 - page 1525












cliquer sur l'image pour agrandir
Manuscrit " De Herbis " datant de 1330/1340 (extrait)
auteur : Manfredus de Monte Imperiali (Italie)
MS Latin 6823 - BnF Paris
























famille
 Von Werberichshausen
(Allemagne)
famille Guyot
(France - Normandie)

famille Beismann
(Allemagne)
carnet de 12 timbres émis par le Luxembourg en 2004
emblème de la commune 
de Osieczna (Pologne)
 Milana nous explique que champignons font partie des végétaux à thalles, c'est-à-dire un appareil végétatif ne possédant ni feuilles, ni fleurs, ni tiges, ni racines, comme aussi les lichens et les algues. C'est la partie visible de l'organisme,  qui se propage sous terre grâce au mycelium souterrain et se reproduit à l'aide de spores. Milana qui a plein d'humour, ajoute que ce sont les rois du spore ! ☻

  Pour la partie qui nous intéresse et qui est consommée, on peut les classer en quatre groupes : les espèces à lamelles (amanites, lépiotes, russules, etc.), celles à tubes (bolets et cèpes), ou à aiguillons ( pied de mouton) et ... les autres (morilles, pézizes,clavaires, truffes, etc...).

Milana nous rappelle qu'au grand maximum une trentaine d'espèces de champignons peuvent se cultiver à partir de leur mycelium. C'est le cas du champignon de Paris connu depuis le règne de Louis XIV , la pleurote, la truffe, mais aussi, ne l'oublions pas : le shiitaké d'Asie orientale cultivé depuis le XIIe siècle !
de gauche à droite, blasons des communes de France :
Chacé (Maine-et-Loire)   -   Houilles (Yvelines)  -  Billy-sur-Aisne (Aisne)  -  Croignon (Gironde)
famille Kries (Poméranie)
(d'après armorial J.B Rietstap, dessins de Victor et 
Henri  Rolland coloriés par Lionel Sandoz)
famille de Gorgias (France) 
(d'après armorial J.B Rietstap, dessins de Victor et 
Henri  Rolland coloriés par Lionel Sandoz et HD)


















 
famille Bajbuza (Pologne)

Voyons ce que nous avons dans le premier panier (d'Hozier) :
Et un ...
Armorial Général de France - Généralité de Languedoc - Volume N° 15 - page 1293
 Et deux ...
Armorial Général de France - Généralité de Poitiers - Volume N° 27 - page 650
 Et trois ...
Armorial Général de France - Généralité de Guyenne - Volume N° 13 - page 396

Sept ...
Armorial Général de France - Généralité de Poitiers - Volume N° 28 - page 908
et enfin douze !
Armorial Général de France - Généralité de Poitiers - Volume N° 28 - page 1079













famille Optenberch (Belgique)
(d'après armorial J.B Rietstap, dessins de Victor et 
Henri  Rolland coloriés par Lionel Sandoz)


village de Václavy
(Rép. Tchèque)
ces champignons pourraient
être des lépiotes (ou coulemelles) 


















village de Imola (Hongrie)
 Les Cèpes et les Bolets
Milana rappelle que les bolets, et surtout  les cèpes, sont probablement les champignons les plus recherchés par les amateurs. La famille des boletacées compte un nombre d'espèces assez impressionnant, dont la toute grande majorité est parfaitement comestible. Le plus connu des amateurs est sans conteste le cèpe de Bordeaux. Certains autres membres de la famille n'ont toutefois rien à lui envier ! Moins souvent servis sur les tables parce que moins connus, ils sont très appréciés par les véritables connaisseurs. En héraldique civique , aussi, il est très apprécié , à tel point qu'il est la plupart du temps représenté "au naturel".











de gauche à droite, blasons des communes de :
Gribov (Slovaquie)   -   Baron (France - Gironde)  -  Homole u Panny (République Tchèque)  -  Borkheide (Allemagne)










village de Nagyhuta
(Hongrie)
famille Slobodu
(Slovaquie)


de gauche à droite, blasons des communes de :
Kolonica (Slovaquie)   -   Vidou, et aussi Sabalos (France - Hautes-Pyrénées)  -  Saint-Gervais  (France - Gironde)  -  Harasiuki (Pologne)
commune de Champagne
(Suisse -canton de Vaud)
Avec les bolets nous en arrivons aux armes parlantes , parfois bien cachées : 
village de Hubová (Slovaquie)
Huba signifie champignon en slovaque
famille Boulet (France)
Bolet d'argent, renversé


















Il est à l'origine du projet du canal de Suez,
 son grand succès,  et celui de Panama sera son
 cauchemar : un énorme scandale politique et financier.

les Comtes de Lesseps  (France)
admirez les doubles armes parlantes :
le cep (de vigne) et les cèpes !!!
(d'après armorial J.B Rietstap, dessins de Victor et 
Henri  Rolland coloriés par Lionel Sandoz)























famille Piltz (Allemagne)
Pilz est le mot allemand pour champignon.

famille de Fongarini  (Italie)
 Fungo / funghi = champignon(s)
(d'après armorial J.B Rietstap, dessins de Victor et 
Henri  Rolland coloriés par Lionel Sandoz )
























Voici une cascade de patronymes avec lesquels les assistants de Charles d'Hozier se sont défoulés en pratiquant jeux de mots,  faciles pour certains, et d'autres vraiment tirés par les lamelles !

Armorial Général de France - Généralité de Tours - Volume N° 34 - page 815











Armorial Général de France - Généralité de Paris - Volume N° 25 - page 302










Armorial Général de France - Généralité de Bourgogne - Volume N° 6 - page 631
Armorial Général de France - Généralité de Poitiers - Volume N° 27 - page 598










Armorial Général de France - Généralité de La Rochelle - Volume N° 31 - page 173










Armorial Général de France - Généralité de Bourgogne - Volume N° 6 - page 925
on peut remarquer que l' illustrateur avait une méconnaissance totale de la mycologie ! 
la morille ressemble à une amanite ...

Les Morilles
Milana précise que ces étranges champignons (ci-contre) se récoltent plutôt au printemps. Leur pied et leur chapeau alvéolé sont creux. Toutes les morilles sont d'excellents comestibles, à condition toutefois d'être suffisamment cuites, elles sont en effet toxiques à l'état cru, contenant de l'hémolysine qui détruit les globules rouges. D'où l'expression : "gare aux morilles ! ".☺
 Plus sérieusement, cette appellation désigne des champignons ascomycètes appartenant au groupe des Phycomycètes , faisant partie de la famille des Morchellaceae dans l'ordre des Pezizales.


famille Moreau de la Poissonnière
  (France - Maine)
armes parlantes  : Moreau morille
commune de Hellikon
(Suisse - canton d'Argovie)
commune de Smržovka (République Tchèque)
(anciennement Morchelstern en allemand)
Smrž  ou morchel signifient "morille" et stern : étoile



Smrž pražský = morille de Prague
en langue tchèque

























village de Schmergow
 (Allemagne - Land de Brandebourg)
 apparemment une racine dialectale proche
 du "smrž" tchèque ?



Les Truffes

Il existe de par le monde une centaine de champignons du genre tuber qui peuvent être appelés truffes, mais dont les caractéristiques gastronomiques sont très inégales voire nulles. Seules 6 d'entre elles sont dignes de figurer au menu des connaisseurs et en particulier la célèbre la truffe noire du Périgord (tuber melanosporum), mais aussi la truffe blanche d'Italie (tuber magnatum) qui se commercialisent à des prix parfois astronomiques !

Armorial Général de France - Généralité de Provence - Volume N° 30 - page 1503
"d'azur au château d'argent maçonné de sable, soutenu d'une truffe du même"
famille de Rabasse  (France-Provence)
 "d'argent à la truffe de sable"
(d'après armorial J.B Rietstap, dessins de Victor et 
Henri  Rolland coloriés par Lionel Sandoz)

commune de Cuzance
 (France - Lot)
"d'azur à la fasce d'or chargée
 d'une truffe au naturel ..."




















nouveauté (2015)

Voici un blason qui nous ouvre une fenêtre sur une nouvelle famille de champignons : les Russulaceae qui comprennent les russules et les lactaires, champignons très communs dans les forêts, dont certains sont d'excellents comestibles. Ils ont la particularité d'exsuder un liquide visqueux (latex) de couleur variable, onctueux comme le lait, ce qui a donné son nom aux lactaires (Lactarius sp) .

district (raïon) de Sunsky
(Russie, oblast de Kirov)
ces champignons pourraient être des lactaires



Voilà , je pense qu'on a assez bien cerné le sujet . Il est possible que d'autres spécimens ont échappé à Milana, ou bien mis en réserve pour elle seulement, car les ramasseurs de champignons gardent tous jalousement leurs petits secrets. J'espère que ce thème vous aura intéressés et peut-être décidé de prendre bottes, bâton et opinel pour aller faire un tour en forêt ... !
Sinon  : bon appétit ...


Crédits :
Wikipedia.org
armorialdefrance.fr
www.labanquedublason2.com (dessins : Jean-Paul Fernon)
www.genealogie-bisval.net

         amanita heraldicus




4 commentaires:

  1. Au sujet des armes des de Lesseps, le blasonnement donné par Riestap ne mentionne pas les champignons. D'ou sortent ils donc ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le blasonnement correspondant à Rietstap est donné sur la base Euraldic.com :
      http://www.euraldic.com/aarm_le.html

      et plus exactement, pour les dessins : l'ouvrage en 10 volumes (je crois) intitulé "Armoiries des familles contenues dans l'Armorial général de J.B. Rietstap" parus entre 1900 et 1912, signés par Victor et Henri Rolland . Je pense que c'est dans le volume 4.

      HD

      Supprimer
  2. Qui est cette famille Moreau des Morilles?
    Très joli site.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour le gentil commentaire
    Il s'agit de la famille Moreau de la Poissonnière , seigneurs du Maine
    voir petite doc historique , sur le site des propriétaire du manoir, ici :
    http://www.la-poissonniere.fr/content/histoire

    HD

    RépondreSupprimer