mardi 5 juin 2012

La langue du blason : un nouveau blog à suivre ...

ncore un nouveau blog sur les blasons, mais il en existe déjà des centaines, donc à quoi bon, direz-vous ?

C'est vrai, et moi-même je participe à cet encombrement de la toile !  Mais bon, on essaie tous de faire notre place en cherchant un angle différent des autres. Parfois c'est laborieux, les moteurs de recherche vous snobent, et cela nécessite un petit encouragement. C'est ce que veux faire pour ce nouveau blog très intéressant.

le phénix:
 signature d'Anne BhD
 Il y a les blogueurs qui préfèrent redessiner tout eux-mêmes, certains avec beaucoup de talent j'en conviens, avec les meilleurs logiciels de graphisme vectoriel qui puissent exister. Mais, personnellement, voir une reproduction de magnifiques armoiries provenant des plus beaux armoriaux médiévaux en format .svg ou .ai , sans tache de rouille ni lacune,  aux pixels bien alignés,  à la courbe impeccable et avec des couleurs d'une saturation et d'une homogénéité parfaites , me procure en fait un sentiment de grande frustration artistique. Cela dit, cela n'enlève rien à la grande qualité des articles postés par ces webmasters, et d'ailleurs, j'en compte parmi mes amis.

A l'inverse, beaucoup d'autres blogueurs, et j'en fais partie, préfèrent garder les œuvres "dans leur jus", parfois juste un petit traitement ou un recadrage, pour les montrer ainsi aux internautes, telles qu'elles ont été réalisées par l'artiste, et dans l'état où elles ont traversé les siècles jusqu'à nous. Parfois oubliées dans des fonds des bibliothèques, et ce jusqu'aux récentes créations de Robert Louis ou de Maurice Jacquez. C'est aux amateurs et passionnés de belles images,  pas nécessairement très anciennes qu'elles s'adressent, et pas uniquement les héraldistes. Un bon nombre de bibliothèques institutionnelles ou universitaires, privées parfois aussi, et des musées du monde entier ont depuis quelques années compris l'engouement que ces trésors pouvaient susciter pour un large public et en même temps une grande frustration qu'elles ne soient accessibles qu'à une petite quantité d'historiens ou autres privilégiés munis de gants blancs. La numérisation des œuvres : manuscrits, enluminures, gravures, sceaux , objets divers,  a permis de réaliser enfin ce rêve d’accessibilité, de chez soi , tranquillement, et la plupart du temps gratuitement.

 Voici donc un nouveau blog né en février dernier qui va vous faire partager l'essence même de ces recherches bibliophiliques,  avec un sens aigu du classement, de l'inventaire, du détail insoupçonné qui avait échappé au profane. Une mine de renseignements sur des sujets précis ou généraux avec des illustrations extraites de ces sources numériques citées plus haut. C'est  surtout un apport considérable à la recherche héraldique fondamentale sur le net, faite de manière agréable et non rébarbative, car illustrée de belle manière. Elle s'adresse néanmoins plutôt à des amateurs assez pointus, mais les autres peuvent y trouver des réponses à leur questions : voici donc le blog d'Anne BhD , et c'est une dame , ce qui est fort rare dans ce monde macho du blason !

→ La langue du blason ←


Le titre de ce blog est le titre de la thèse que l'auteur a soutenue le 12 novembre 2009 à l'École Pratique des Hautes Études, sous la direction de Michel Pastoureau ( lui-même !)
 ... et  pour simplifier , voici l'argument  que l'auteur nous donne :
 "J'envisage, en m'appuyant sur mon travail de thèse, de présenter les multiples facettes de la langue du blason, au niveau des sources et de la langue – avec textes et illustrations –, en partant des principales notions pour aboutir à un certains nombre d'études plus complexes"

Le mieux est d'aller vous faire une idée par vous-même, je suis sûr que certains lecteurs vont le mettre tout de suite dans leurs favoris !  Et je suis convaincu qu'il va devenir très rapidement une référence y compris pour les professionnels.

Bon vent à  :  La langue du blason


  HD


Aucun commentaire:

Publier un commentaire