vendredi 14 décembre 2018

Top 10 des plus grandes villes d'Irlande avec leurs blasons

Voici un nouveau volet à cette série consacrée à la découverte de l’héraldique civique, à travers divers pays du Monde. Le principe du "Top xx" très répandu dans les médias et sur Internet, pour recenser ce qui est le plus remarquable dans un domaine particulier est ici adapté à cette thématique. Il nous permettra de découvrir ou réviser la géographie d'un pays choisi de manière aléatoire et dans le même temps de s'intéresser à sa diversité en matière de blasons et emblèmes municipaux.

  Nous revenons en Europe, à la rencontre d'un nouveau pays, membre de l'Union européenne : la République d'Irlande (Éire en irlandais) .



  Voici donc les 10 plus grandes villes en terme de population "intra-muros", donc indépendamment des agglomérations, des aires urbaines (chiffres : 2016). 
  Le nom de ces villes est écrit successivement en anglais et en irlandais (la langue gaélique d'Irlande).




1 - DUBLIN  /  Baile Átha Cliath

capitale de la République d'Irlande et de la province traditionnelle de Leinster  -  553 165 habitants

ancienneté des armoiries :  XIIIe siècle (sceau),  officialisées en 1607



2 - CORK  /  Corcaigh

ville principale de la province de Munster et capitale du Comté de Cork   -  125 650 habitants



ancienneté des armoiries : sceaux, voir en bas de page
officialisées en 1949.



3 - GALWAY  /  Gaillimh

ville principale de la province de Connacht et capitale du Comté de Galway   -  79 500 habitants







4 - LIMERICK  /  Luimneach

ville de la province de Munster et capitale du Comté de Limerick   -  58 320 habitants


ancienneté des armoiries :  XVIIe siècle




5 - WATERFORD  /  Port Láirge

ville de la province de Munster et capitale du Comté de Waterford   -  48 369 habitants







6 - SWORDS  /  Sórd Cholm Cille

ville de la province de Leinster, dans l'aire urbaine du Grand Dublin et capitale du Comté de Fingal   -  42 740 habitants


ancienneté des armoiries (du Comté de Fingal) : 1993
(la ville de Swords elle-même n'a pas d'armoiries)




7 - DUNDALK  /  Dún Dealgan

ville de la province de Leinster et capitale du Comté de Louth   -  32 290 habitants


ancienneté des armoiries :  XIVe siècle (sceau),
 officialisées en 1968



8 - DROGHEDA  /  Droichead Atha

ville de la province de Leinster, dans le Comté de Louth   -  29 470 habitants








9 - BRAY  /  Bré

ville de la province de Leinster, dans le Comté de Wicklow   -  27 760 habitants







10 - ENNIS  /  Inis

ville de la province de Munster, et capitale du Comté de Clare   -  25 280 habitants









  Dans la tradition de l'héraldique britannique, et en dépit des aléas de l'histoire entre le Royaume-Uni et l'Irlande, il existe aussi dans ce pays une autorité pour ce qui relève de l'héraldique irlandaise.  Depuis le 1er avril 1943, la discipline est réglementée en Irlande par The Office of the Chief Herald  (l'Office du héraut d'armes en chef d'Irlande ) et en Irlande du Nord par le Norroy et Ulster King of Arms. Auparavant, l'héraldique de toute l'Irlande relevait de l'Ulster King of Arms, un bureau de la couronne datant de 1552. Malgré son nom, le roi des armes d'Ulster était basé à Dublin.  Aujourd'hui, The Office of the Chief Herald fait partie de la division Génealogie et Héraldique de la Bibliothèque nationale d'Irlande. The Chief Herald est responsable de l’octroi et de la confirmation des armoiries aux personnes physiques et morales. Toutes les armes octroyées sont consignées dans le registre des armes, tenu depuis la fondation de l'Office en 1552. Le registre des armes et d'autres collections de l'Office peuvent être consultés dans la salle de lecture des manuscrits. Un certain nombre de manuscrits héraldiques ont été numérisés et sont accessibles via le Catalogue principal.
reproduction d'un ancien sceau de la ville de Dublin - voir → ICI
Les Trois Châteaux sont le symbole de Dublin depuis 1230.
Ils apparaissent d'abord sous la forme de trois tours situées autour
de l’une des portes fortifiées de la ville. Au fil du temps, les tours
 ont pris une importance croissante en tant que symbole et, au milieu
 du XVIe siècle, elles avaient été séparées en trois châteaux distincts.
les personnages sont remplacés plus tard par des flammes.
La première représentation héraldique formalisée des châteaux a
 été conçue en 1607 par Daniel Molyneux, roi d'armes à Ulster.

ancien sceau de la ville de Cork (v.1700)
il préfigure déjà les armes de la ville: le navire
passant entre deux tours se faisant face
de part et d'autre d'un chenal
   En ce qui concerne l'héraldique civique,  les armoiries des comtés (Irish counties), une des divisions administratives les plus importantes du pays, sont des créations récentes, seconde moitié du XXe siècle, comme celles que voyons pour remplacer les armes inconnues de la ville n°6.
  Il en va différemment de celles des villes irlandaises. En raison de leur ancienneté, certaines remontant même jusqu'au XIIIe siècle sous la forme primitive de sceaux municipaux ou corporatifs, elles sont donc forcément de conception "anglaise".
  A la suite de l'indépendance de la République d’Irlande, actée en 1922, après une guerre civile très sanglante, les principales villes du sud ont gardé pour la plupart leurs blasons intacts et les ont par la suite officialisés via leur autorité en matière d'héraldique.   Toutefois, quelques figures trop anglaises, en premier lieu les léopards d'or sur champ de gueules ont été supprimés au même titre que certains toponymes trop connotés par la royauté britannique ont été remplacés par le nom irlandais (Queenstown → Cobh ; Kingstown → Dún Laoghaire ; Maryborough → Port Laoise  etc...). En voici deux exemples ci-dessous :
armoiries "anglaises" des villes de Limerick et Waterford - vignettes des albums
 Coffee Hag, London (1925) dans le chapitre "État libre d'Irlande".






📖 source infos, textes et images blasons :
- www.askaboutireland.ie/
- www.ngw.nl/heraldrywiki/
- www.heraldry.ws/regional/






Si vous désirez en savoir plus sur le pays : l'Irlande  et ses emblèmes, c'est → ICI

A bientôt, pour un nouveau pays ...→ ICI


Et pour revoir le pays précédent ...  → ICI





          Herald Dick
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire