mardi 4 septembre 2018

La Vuelta a España 2018 - le Tour d'Espagne en blasons - 2e semaine, de Salamanque à la province d'Asturies par la Galice.

Armoiries officielles de la Province deSalamanque
  Nous voici de retour sur les routes d'Espagne (voir le précédent chapitre → ICI), pour vivre une deuxième semaine de dépaysement total dans des paysages grandioses du nord-ouest du pays.

Notre petit sujet sur l'héraldique espagnole, non moins dépaysant, qui va nous balader dans l'Histoire et la géographie de l'Espagne, devrait être aussi vraiment passionnant. La spécificité de cette héraldique est l'usage presque exclusif de partitions très simples : coupés, partis, écartelés, écussons, et l'usage immodéré de la bordure, chargée de meubles divers ou d'inscriptions qui apportent souvent un éclairage complémentaire sur l'Histoire de la ville ou de la province.
  Nous poursuivons le parcours avec six nouvelles étapes, les trois premières avec des routes pas vraiment plates, mais sans grandes difficultés. Avec les trois suivantes, par contre, nous retrouverons cette année encore, la fameuse Cordillère cantabrique et quelques cols d'altitude respectable. En résumé, nous sillonnerons les routes de trois régions : les Communautés autonomes de Castille-et-León, de Galice et des Asturies.  Cela nous promet de belles émotions et avec certainement quelques  surprises !

📌 Comme dans les premiers volets, j'ai rajouté aux villes de départ et d'arrivée, 3 blasons de villes ou de communes (municipios) supplémentaires, traversées par les coureurs sur leur itinéraire, pour l’intérêt historique, géographique et surtout héraldique qu'ils apportent.

 Voici la carte du parcours de cette deuxième semaine  :
Communauté autonome de Castille-et-León
Communauté autonome de Galice
Province de León
Communauté autonome des Asturies
Vue de Salamanque, pont sur le Río Tormes, un affluent du Douro et cathédrale (la Nouvelle cathédrale, XVIe-XVIIIe siècles)

10e étape - Mardi 4 Septembre 2018  :
Salamanca / Salamanque  -   Fermoselle Bermillo de Sayago


• Salamanca / Salamanque
Communauté autonome de Castille-et-León - Province de Salamanque.
○ Blason : Tiercé en pairle, au premier d'argent à deux lions mornés d'or affrontés, issants des flancs; au deuxième d'argent au pont d'or maçonné de sable, sommé d'un taureau arrêté de sable senestré d'un figuier de sinople, arraché ; au troisième d'or à quatre pals de gueules, à la bordure d'azur chargée de huit croisettes pattées d’argent.
Timbre : couronne royale ouverte.

• Traditionnellement, la position des quartiers de l’écu d'armes est inversée: les pals sont à gauche et le pont à droite, comme il est possible de l'observer sur de nombreux bâtiments et sur des documents anciens, dans cet ordre. Ils peuvent aussi être vus séparément sur deux armoiries distinctes (voir → ICI).


détail d'une carte postale héraldique peinte avec le blason
 inversé, conforme à la représentation primitive.


• Dans le premier quartier est représenté le pont romain. Le taureau fait allusion au paysage du Campo Charro, connu pour ses prairies ou de valeureux taureaux de combat sont élevés.
• Le quartier aux pals de gueules fait bien sûr penser aux armes d'Aragón, et en effet il s'agit d'une brisure attribuée à un personnage historique de sang aragonais: le comte Don Vela de Aragón qui eut un rôle historique dans cette ville à fin du XIe/ début du XIIe siècle pour le compte du roi de León.




km 32:  Alba de Tormes
province de Salamanque
(C.A. de Castille-et-León )
cette commune est le berceau
géographique des ducs
d'Alba de Tormes ou ducs d'Albe
km 135:  Trabanca
province de Salamanque
(C.A. de Castille-et-León )
les oiseaux dans le quartier n°3
sont des vautours, très répandus
dans la région
km 80:  Villamayor
province de Salamanque
(C.A. de Castille-et-León )
à dextre : un pan de mur ruiné;
à senestre : des outils de carriers
 et de tailleurs de pierre. La pierre
extraite dans les carrières de cette
localité est très réputée pour la
construction.



km 149 : Fermoselle
Communauté autonome de Castille-et-León - Province de Zamora.
○ Blason : D'argent au château donjonné de gueules maçonné de sable, ajouré et ouvert d'azur, soutenu de deux fasces ondées du même.
Timbre : couronne royale fermée.



• Étrangement les organisateurs de la Vuelta ont associé le nom de deux villages distincts, pourtant distants de 28 km,  pour nommer la destination finale de cette étape. C'est pourtant bien dans le dernier village de Bermillo que la ligne d'arrivée sera franchie. Mais on imagine que la raison principale de cet arrangement est de récolter les fruits des retombées touristiques dans toute cette région frontalière avec le Portugal, peu connue du public.



km 177 : Bermillo de Sayago
Communauté autonome de Castille-et-León - Province de Zamora.
○ Blason : D'or au château donjonné de trois tourelles de pierres au naturel, maçonné, ajouré et ouvert de sable.










11e étape - Mercredi 5 Septembre 2018  :
Mombuey -  Ribeira Sacra Luintra



• Mombuey
Communauté autonome de Castille-et-León - Province de Zamora.
○ Blason : aucun

•  Ce minuscule village de 444 habitants, qui est aussi un municipio, s'est porté candidat avec succès pour accueillir le départ d'une étape de la Vuelta. Il ne possède actuellement ni armoiries ni emblème particulier !





km 19 :  Puebla de Sanabria
province de Zamora
(C.A. de Castille-et-León )
km 185 :  Parada de Sil
province de Ourense
(Communauté auton. de Galice )
km 73 :  A Gudiña
province de Ourense
(Communauté auton. de Galice )


km 192 : Nogueira de Ramuín
Communauté autonome de Galice - Province de Ourense.
○ Blason : De sinople au chariot de rémouleur, sommé d'un parasol d'or, soutenu par une champagne fascée ondée d'argent et d'azur; à la bordure du dernier, chargée de neuf mitres d'abbé d'or rubanées de gueules et chargées d'une croix pattée du même.
Timbre : couronne royale fermée.

• Voici un blason original, honorant un ancien et précieux métier, très courant dans tous les pays d'Europe jusqu'à encore récemment : le rémouleur, un artisan itinérant qui se chargeait d'aiguiser tous les objets et outils coupants, tranchants jusque dans les campagnes les plus reculées: couteaux, ciseaux, faucilles, haches, etc...  Il se déplaçait avec une petite charrette à bras, sur laquelle était montée sa meule qu'il actionnait à la force d'un pédalier, telle qu'on la voit schématisée sur le blason.  En Espagne, un grand nombre de rémouleurs qui parcouraient le pays étaient originaires de Nogueira de Ramuín, où le métier se transmettait de génération en génération (voir → ICI).
 • Les neuf mitres de la bordure proviennent du blason de l'abbaye bénédictine de Santo Estevo, qui  se trouve sur le territoire de Nogueira de Ramuín.
• Enfin les ondes représentent la rivière du lieu : le río Sil.
 
 km 207,8 : Ribeira Sacra Luintra
Communauté autonome de Galice - Province de Ourense - Concello (municipio) de Nogueira de Ramuín .
• La Ribeira Sacra est une zone géographique de Galice et une appellation d'origine protégée espagnole (DO = Denominación de Origen) pour les vins produits dans le sud de la province de Lugo et dans le nord de la province d'Ourense. Créée en 1997, la DO s'étend sur dix-sept communes différentes. Les vignes sont plantées sur les pentes abruptes des vallées et canyons des cours d'eau Minho et Sil. Trois types de cépage y sont exploités : Mencia (rouge), Alvarinho (blanc) et Godello (blanc).
Luintra est un village de la commune (municipio) de Nogueira de Ramuín.
paysage de la Ribeira Sacra avec son exceptionnel vignoble sur les pentes des gorges du río Sil .




12e étape - Jeudi 6 Septembre 2018  : 
Mondoñedo -  Faro de Estaca de Bares Mañón

 
• Mondoñedo 
Communauté autonome de Galice - Province de Lugo.
○ Blason : De gueules au calice d'or, surmonté d'une hostie consacrée d'argent, accompagné de sept croix pattées du même métal, trois de chaque côté, une en pointe, celle-ci accostée des initiales M et O d'or.
Timbre : couronne royale fermée.

armes de la Galice

• C'est une variation (en rouge) du blason de la Province de Galice avec, outre la couleur, quelques différences : forme et position des croix , rajout des initiales de la commune ...

• Son origine remonte au milieu du XVIIIe siècle où il était présent sur les bannières militaires du Régiment provincial de Mondoñedo.
source documentaire : Banderas y Escudos de la Provincia de Lugo - E. Panizo Gómez (2010)


km 61:  Foz
province de Lugo
(Communauté auton. de Galice)
les arbres sont des pins arrachés
la frégate évoque l'activité
ancienne de ce petit port
km 102: Viveiro
province de Lugo
(Communauté auton. de Galice)
les cinq objets posés en orle
autour du lion sont des ostensoirs,
objets liturgiques des églises.
km 73:  Burela
province de Lugo
(Communauté auton. de Galice)
le phare placé sur un ilot à l'entrée
du port date de 1641. Le torque celte est
 un vestige archéologique trouvé sur place



km 169 : Mañon (concello de)
Communauté autonome de Galice - Province de La Corogne.
○ Blason : D'azur, un besant d'or accompagné de cinq coquilles d'argent rangées en orle, soutenu en pointe de deux burelles ondées du même métal.
Timbre : couronne royale fermée.

• le besant symbolise d'anciennes monnaies trouvées dans des fouilles archéologiques sur le territoire de la commune.
• les coquilles se rapportent au blason d'une grande famille noble castillane: les Pimentel, contes de Benavente.
• les ondes évoquent le río Sor.
source documentaire :  Banderas y Escudos de la Provincia de La Coruña - E. Panizo Gómez (2009)


km 181,1 : Faro / Phare de Estaca de Bares
Communauté autonome de Galice - Province de La Corogne - Concello de Mañon.
la pointe de l'Estaca de Bares, face à l'Océan Atlantique, avec le petit phare tout au bout, lieu d'arrivée de la 12e étape : grandiose !




13e étape - Vendredi 7 Septembre 2018  :  Candás Carreño  -  Valle de Sabero La Camperona


• Carreño (concejo de)
Principauté des Asturies.
○ Blason : De sinople, une aigle couronnée d'or, armée et lampassée de gueules, les serres reposant sur deux roues de chariot d'or, surmontée de deux fleurs de lys du même, à la bordure de gueules chargée de huit flanchis d'or.
Timbre : couronne royale fermée.

 • Les municipios (entités administratives espagnoles de base, équivalentes à nos communes en France) se nomment aussi : concellos en Galice, et concejos dans les Asturies. Elles regroupent souvent plusieurs bourgs, villages, hameaux  (parroquias, pedanias, nucleos, pueblos, etc..)  sur le même territoire. Dans notre cas ici la petite ville de Candás qui donne le départ de l'étape est le siège du concejo (la commune) de Carreño dont le nom s'est lui pas forcément correspondant à un lieu précis mais à une zone géographique. C'est la même démarche qui vient d'être réalisée en France depuis 2016 avec les fusions de plusieurs communes en une nouvelle, un peu partout sur le territoire. En Espagne c'est ainsi depuis beaucoup plus longtemps.


km 43:  concejo de Langreo
Principauté des Asturies.
km 124:  Burón
province de León
(C.A. de Castille-et-León)
km 57:  concejo de Laviana
Principauté des Asturies




km 166 : Sabero 
Communauté autonome de Castille-et-León - Province de León.
○ Blason : "D'azur, à trois montagnes d'argent terrassées de sinople, surmontées d'une masse et d'un marteau d'argent posés en sautoir".
 Timbre : couronne royale fermée.

• Ce village des Montagnes orientales leónaises était connu pour ses activités minières, en particulier l'extraction du charbon, très abondant dans cette région. Les outils choisis pour le blason ne sont pas vraiment adaptés au travail du charbon, mais plutôt aux carrières, ils représentent donc symboliquement toute l'activité minière en général.


km 174,8 : 🏔 Valle de Sabero Alto de la Camperona
Communauté autonome de Castille-et-León - Province de León.
La Camperona est une montagne de 1597 m. d'altitude qui est situé dans la province de León, près de la ville de Sabero. Le col de montagne qui mène au sommet du même nom, est pour la troisième fois utilisé pour une arrivée d'étape du Tour d'Espagne (après 2014 et 2016).




14e étape - Samedi 8 Septembre 2018  :
Cistierna -  Les Praeres Nava



• Cistierna
Communauté autonome de Castille-et-León - Province de León.
○ Blason  :D'azur au château d'argent à trois tours crénelées, celle du centre plus haute et plus large, ajouré et ouvert de sable, soutenu par trois burelles ondées d'argent.
Timbre : couronne royale fermée.

• Le château rappelle les divers ouvrages fortifiés qui ont existé sur le territoire et les ondes symbolisent le río Esla qui traverse la commune. C'est aussi une allusion à "la cisterna" (la citerne en français), un réservoir d'eau, qui a donné son nom à cette ancienne commune minière et qui servait jadis à laver le minerai extrait des mines. En particulier, de la fin du XIXe siècle jusqu'en 1991, on a exploité ici d'importantes mines de charbon.

.




km 20:  Boñar
province de León
(C.A. de Castille-et-León )
km 115: concejo de San Martin
 del Rey Aurelio
Principauté des Asturies
km 74:  concejo de Ayer
Principauté des Asturies
.


km 164 : Nava 
Principauté des Asturies.
○ Blason : Coupé, au premier : échiqueté d'or et de vair; au deuxième : parti, en 1 : de gueules à deux palmes d'or posées en chevron inversé surmontées d'une couronne royale du même métal;  en 2 : de gueules au château donjonné de trois tours, d'or, maçonné de sable, ajouré et ouvert d'azur, surmonté de trois fleurs de lys d'or, une au-dessus de chaque tour, et avec une branche émergeant de la fenêtre de la tour centrale sur laquelle est perché à senestre un faucon, le tout d'or. 
Timbre : couronne royale fermée.

• Le premier quartier est basé sur une brisure des armes de la famille Álvarez de las Asturias, qui sont très répandues dans les blasons des communes des Asturies et de León.
• Le deuxième quartier reprend les armes du monastère royal  de San Pelayo de Oviedo qui est sur le territoire de la commune de Nava. Les deux palmes et le champ rouge symbolisent le martyre de San Pelayo, ses restes se trouvant dans une urne sous l'autel principal de l'église du monastère. La couronne fait référence au personnage réel.
•  Le troisième quartier reprend les armes de la famille Posadas, titulaires de la seigneurie de Tresalí.

km 171: 🏔  Alto de Les Praeres 🏔
Principauté des Asturies.
  Ce lieu, nommé en dialecte asturien Les Praeres est une zone de prairies de montagne à l'altitude de 892 mètres au dessus du niveau de la mer, sur le territoire du consejo (commune) de Nava. Elle est située au milieu de la Sierra de Peñamayor, dans une zone de grande valeur environnementale. Cette bergerie a eu un retentissement particulier dans les médias lorsqu'elle a été annoncée en 2017 comme étape finale (inédite) de la Vuelta 2018. On y  monte par une route étroite de 5 kms. avec une pente moyenne de 13,5% d’inclinaison, réservée aux puncheurs costauds !
la future ligne d'arrivée de l'étape à Nava - Les Praeres , ce ne sera plus aussi calme et bucolique, ce jour là !



15e étape - Dimanche 9 Septembre 2018  :
Ribera de Arriba -  Lagos de Covadonga



• Ribera de Arriba
Principauté des Asturies.
○ Blason  : De sinople au pairle d'azur bordé d'une filière d'argent et chargé au cœur d'un saumon d'argent posé en pal.
 Timbre : couronne royale fermée.

anciennes armoiries de Ribera de Arriba
 • Ce blason, qui symbolise la confluence de deux rivières sur le territoire et la richesse halieutique de celles-ci avec le saumon, a été validé par un décret de la Présidence de la Communauté des Asturies le 5 novembre 1999  avec au passage, l'approbation de la Real Academia de la Historia. De ce fait il remplace les anciennes armoiries sur tous les supports concernés, ce qui parait logique.  Mais j'ai été surpris de voir que certains sites privés et même d'autres, officiels (voir → ICI) n'avaient pas intégré cette correction et continuaient d'utiliser l'ancien blason de la commune. Et celui-ci relatait davantage l'histoire que la géographie de la région, avec une référence évidente et revancharde à la lutte contre l'occupation musulmane durant le haut Moyen-âge ! Le lion (victorieux) qui remplace au sommet du château, la bannière verte au croissant par celle chrétienne, avec une croix de Saint-Georges, et la tête barbue et enturbannée posée sur les ondes, donc, on l'imagine coupée et dérivant dans la rivière, ont dues être jugées comme n'étant plus "politiquement corrects" ! ... d'où la proposition de nouvelles armes adoptées par la commune en 1998. Mais cette hypothèse, qui, si elle est avérée, on peut aisément comprendre et même approuver, vu le contexte géopolitique international actuel, n'est absolument pas commentée ni sur le site de l' ayuntamiento (la mairie), ni ailleurs :  étrange ! 


km 13:  Mieres
Principauté des Asturies
le quartier supérieur est au
armes de la maison asturienne
des Bernaldo de Quiros
en bas : l'industrie, les mines 
et la rivière : el río Caudal
km 100 :  concejo de Parres
Principauté des Asturies
le premier quartier montre le héros
 local Don Pelayo,  premier roi des
 Asturies. Le quatrième quartier
 reprend les armes du monastère
royal de San Pelayo de Oviedo



km 64 :  Villaviciosa
Principauté des Asturiess
ce sont les armes complètes de l'empereur Charles
Quint (également roi Charles Ier d'Espagne) en
1520 qu'il aurait (conditionnel de rigueur) lui-même
concédées à la ville trois ans après son passage
dans la région.


km 156:  Cangas de Onis
Principauté des Asturies.
○ Blason  : Écu ovale, de sinople, à la champagne d'azur, un pont romain à trois arches d'or maçonné de sable, brochant, soutenu par trois fasces ondées d'argent, brochant sur les piles du pont, surmonté par un croisant versé d'argent et au-dessus : une croix latine d'or dont la base est accolée à un gland à dextre et une feuille de chêne à senestre, du même métal ; une bordure d'or chargée d'une inscription en lettre capitales de gueules :  "MINIMA VRBIVM MAXIMA SEDIVM.
Timbre : couronne royale fermée.

 • La devise latine signifie : "Une petite ville, mais un lieu immense". Cette petite ville est célèbre pour être un haut lieu historique des Asturies et de l'Espagne en général.
• L'ensemble du blason fait en effet référence à la célèbre bataille de Covadonga, en 722, où les asturiens emmenés par  Don Pelayo infligèrent une sévère défaite aux musulmans dans les montagnes de la Cordillère cantabrique.
C'est l'évènement qui marque le début de la Reconquista, ainsi que la fondation du Royaume d'Asturies dont Don Pelayo (Pélage en français) fut le premier souverain chrétien. En reconnaissance, il fera édifier un sanctuaire en l'honneur de la Vierge Marie dans les montagnes où eut lieu la bataille ; aujourd'hui c'est aussi une basilique datant du XIXe siècle. La croix latine qui symbolise la victoire sera plus tard figurée par des objets d'orfèvrerie incrustés de pierres précieuses  que l'on retrouve dans les armes des Asturies. Cangas de Onís avec son pont "romain" sur le Rio Sella, a été la première capitale des Asturies.

km 178,2: 🏔  Lagos de Covadonga 🏔
  Localisés dans un superbe Parc National, il s'agit de sites naturels composés de plusieurs lacs d'altitude situés au pied des Picos de Europa, points culminant (alt. 2648 m.) de la Cordillère cantabrique, sur le territoire de la municipalité de Cangas de Onis.



Source vidéo : locosporasturias Rural / Youtube channel




Lundi 10 Septembre :  repos (descanso) dans la région de Santander, pas d'étape.


Rendez-vous mardi prochain pour la suite ....→ ICI





💻 Pour suivre la course, étape par étape par les cartes, les classements et les statistiques, etc...je vous invite à consulter l'excellent site de La Vuelta 2018 → ICI  (en trois langues : ES/FR/EN)

 📺  Voir les étapes en direct ou les vidéos en replay : sur la chaîne Eurosport (avec un  abonnement payant) → ICI

💶 Crédits :
- cartes :  www.lavuelta.com
carte des provinces (en couleurs) visitées lors de cette 2e semaine
- blasons, drapeaux :   es.wikipedia.org  ou commons.wikimedia.org
- les logos viennent des sites officiels de chaque commune ou institutions.
- Autres images : passer la souris dessus pour découvrir leur origine




             Herald Dick

.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire