mardi 28 avril 2015

Top 10 des plus grandes villes du Kazakhstan avec leurs blasons

 Voici un nouveau volet à cette série consacrée à la découverte de l’héraldique civique, à travers divers pays du Monde. Le principe du "Top xx" très répandu dans les médias et sur Internet, pour recenser ce qui est le plus remarquable dans un domaine particulier est ici adapté à cette thématique. Il nous permettra de découvrir ou réviser la géographie d'un pays choisi de manière aléatoire et dans le même temps de s'intéresser à sa diversité en matière de blasons et emblèmes municipaux.

 Nous allons poursuivre avec un nouveau pays en Asie centrale, indépendant depuis 23 ans seulement : le Kazakhstan.





Voici donc les 10 plus grandes villes en terme de population, hors agglomération (chiffres : 2014 ou 2015*).



1 - ALMATY / Алматы

anciens noms : Verniy, Almatinsk, Alma-Ata
ancienne capitale du Kazakhstan de la période soviétique (U.R.S.S) jusqu'en 1991, puis après l'indépendance, jusqu'en 1997, et maintenant une ville à statut spécial  - 1 552 349* habitants :






2 - CHIMKENT / Shymkent / Шымкент

capitale (chef-lieu) de l'oblast du Kazakhstan-Méridional - 854 500 habitants





3 - ASTANA / Астана

anciens noms : Akmolinsk, Tselinograd, Akmola
capitale de la République du Kazakhstan depuis 1997 et ville à statut spécial - 852 985* habitants.  
Cette ville a fait l'objet d'un article plus détaillé →





4 - KARAGANDA / Qaraghandy / Караганды

capitale (chef-lieu) de l'oblast de Karaganda - 480 075 habitants





5 - AKTIOUBÉ / Aqtöbe /Актθбе

ancien nom : Aktiubinsk
capitale (chef-lieu) de l'oblast d'Aktioubé - 371 546 habitants






6 - PAVLODAR / Павлодар

capitale (chef-lieu) de l'oblast de Pavlodar -  353 930 habitants





7 - TARAZ / Тараз

anciens noms : Talas, Djamboul, Aulié-Ata
capitale
(chef-lieu) de l'oblast de Djamboul  - 351 476 habitants






8 - SEMEÏ / Semey / Семей

anciens noms : Alash-Kala, Semipalatinsk
ville de l'oblast du Kazakhstan-Oriental - 312 075 habitants





9 - ÖSKEMEN / Θскемен

ancien nom : Oust-Kamenogorsk
capitale (chef-lieu) de l'oblast du Kazakhstan-Oriental - 305 794 habitants





10 - KOSTANAÏ / Qostanai / Костанай

anciens noms : Kustanay, Nikolayevsk
capitale (chef-lieu) de l'oblast de Kostanaï -  252 115 habitants








• Cette petite revue des emblèmes nationaux, succincte, est néanmoins révélatrice du problème identitaire de ces jeunes républiques (des républiques, je n'ai pas dit : démocraties !), dont l'indépendance a été acquise après la chute de l'Union Soviétique en 1991. Beaucoup de ces pays maintiennent encore une relation politique et économique forte avec la Russie dans le cadre de la C.E.I. Certains de ces emblèmes, tels que les blasons n° 6, 7 et 9, pourtant postérieurs à cette date de 1991 sont encore clairement marqués par le style très reconnaissable de la symbolique communiste.

• Mais avant l'Union Soviétique, ces territoires formaient déjà depuis deux siècles les marches sud de l'Empire de Russie en face d'un autre grand empire : la Perse. Nommé "le Turkestan", ce fut une colonisation commerciale et militaire établie méthodiquement par les russes dans des vastes territoires où les ethnies sont pour la plupart d'origine turco-mongole avec langues, religions et traditions différentes, en particulier celle du nomadisme. Le blason de la ville de Semeï (n° 8) est un vestige de cette époque. Le chameau portait jadis un ballot de marchandises, rappelant les routes caravanières, et le croissant et l'étoile ne font aucun doute sur la référence à l'Islam.

exemples de boucliers mongols aux XIIe -XIVe siècles (fouilles archéologiques)
• Les emblèmes n° 1 à 5, datant tous de moins de dix ans, sont exemplaires dans la tendance que les héraldistes kazakhs veulent imprimer à la symbolique nationale (y compris celle de l’état, voir tout au début de l'article, au-dessus de la carte géographique). 
 Au premier abord, on trouve qu'ils ressemblent beaucoup à ce que les États-Unis d'Amérique produisent, avec leurs emblèmes territoriaux et institutionnels : ces innombrables sceaux circulaires (seals). 
 Mais pas du tout : ce sont bien des armoiries, avec un bouclier circulaire, comme l'étaient ceux des armées mongoles, tatars, et des cavaliers d'Asie centrale en général. Ainsi le pays renoue avec ses racines historiques bien plus anciennes (son Moyen-âge à lui) et met en retrait les apports tardifs de la culture russe. Certaines républiques orientales et centrales de la fédération de Russie elle-même, ont également préféré ces singulières armoiries circulaires. Les principaux symboles représentés ici : griffon, aigles, panthère des neiges, shanyraks (toits des yourtes), etc... sont très fréquents dans l'héraldique de ces nations de steppes et de montagnes.



Si vous désirez en savoir plus sur le pays : le Kazakhstan et ses emblèmes, c'est → ICI


A bientôt , pour un nouveau pays ... → ICI
Et pour revoir le pays précédent ...   → ICI



          Herald Dick









гербы герб герба  Республика Казахстан города область край

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire