vendredi 7 février 2014

Sotchi - 2014 - Сочи - l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver en blasons.


Voilà, nous y sommes : c'est le coup d'envoi de ces fameux 22e Jeux Olympiques d'Hiver de Sotchi ou Sochi (graphie internationale), ou Сочи en russe. Ce jour va se dérouler la cérémonie d'ouverture, un moment très attendu par les télévisions du Monde entier. Cette ville, qui est une importante station balnéaire de la Russie sur la Mer Noire (l'équivalent de Nice pour la France),  va devenir le centre du monde médiatique pendant quinze jours. Je ne reviendrai pas sur les innombrables polémiques ou scandales qui tournent autour de cet évènement : la presse, la télévision et Internet ne tarissent pas sur le sujet depuis l'attribution des Jeux en 2007 ! Mais vraiment, y-a-t-il plus de questions éthiques que lors des éditions précédentes ?  Toutes ces grandes manifestations d'envergure internationale sont hypermédiatisées, elles entraînent des dépenses exorbitantes, car il y a aussi des retombées financières énormes attendues en retour. La corruption est toujours proportionnelle à l'appétit des fonctionnaires locaux, avec le concours ou au dépens des entrepreneurs impliqués, et aussi des instances dirigeantes. Les ravages écologiques irréversibles, les destructions d'habitats traditionnels au détriment des populations locales, expropriées et déplacées sans ménagement et les nuisances insupportables pour les autres, sont devenus imparables.  Et quand tout sera terminé il restera des bâtiments et des infrastructures désormais inutiles, qu'il faudra encore entretenir, recycler ou démolir, ce qui aggravera encore le coût final de l'opération.

Quoi qu'il en soit, le jour venu , tout le monde entier aura les yeux fixés sur son écran plat de salon , ou pour les plus chanceux, aura un ticket d'entrée à la main , pour assister  à un spectacle unique. La tension politique dans la région est explosive, on le sait. C'est un grand défi pour la Russie et ses dirigeants devant les caméras du monde entier. Ce sera certainement une fierté aussi pour beaucoup de russes que de vouloir entrer et réussir dans l'histoire de l'Olympisme autrement qu'en simple participant. Les autres diront que tout cet argent aurait été mieux employé ailleurs ! Peut-être ... si ce n'est pas pour construire des sous-marins ou un porte-avions nucléaire !

armoiries de la ville de Sochi / Сочи
 (depuis 1967).Toutes les particularités climatiques,
 touristiques, et géologiques sont visibles
 dans le blason de la ville, voir détail plus bas.

Sotchi  est une ville et un port du sud-ouest de la Russie, s'étendant au pied de la chaîne du Caucase Nord, sur la côte de la mer Noire. Première station balnéaire du pays, Sotchi est un centre de cures thermales riche en sources naturelles et doté de nombreux sanatoriums (c'est le nom des établissements de cure en Russie). Elle est surnommée la "Riviera russe". Cette région bénéficie d'un climat de type subtropical, lui permettant de cultiver des agrumes, du thé et du tabac.

Elle dépend administrativement du Kraï de Krasnodar , dans le District fédéral du Sud (de la Russie).
Nous découvrirons prochainement les détails de ce découpage administratif  très compliqué.

Sa population est de: 368 011 habitants (estimation 2013).

 La ville a été fondée en 1838 autour d'un lieu nommé Fort Alexandria, puis renommé Navaginsky . Ce n'est qu'en 1896 que l'endroit est rebaptisé Sotchi, du nom du petit fleuve côtier qui le baigne. Le développement de la station thermale débuta aux alentours de 1910. Elle reçoit le statut de ville en 1917. Après la révolution d'Octobre, elle est aux mains de l'armée blanche de Denikine. Puis le pouvoir soviétique s'y installe en avril 1920. C'est surtout à partir des années '1930 et après la Seconde Guerre mondiale, dans les années '1950, que la station prend son essor et que sont construits de grands établissements, nommés sanatoriums, devenus aujourd'hui des hôtels, où pouvaient venir se reposer les Soviétiques de toute l'URSS qui recevaient des billets de vacances, quelques privilégiés en réalité.  Joseph Staline et les membres du Politburo eux-mêmes venaient souvent passer l'été ensemble à Sotchi. De nos jours, Vladimir Poutine effectue encore des séjours dans une datcha allouée par l'État russe, située à Dagomys, tout près de Sotchi.

Évolution du blason de Sotchi dans le temps :
à gauche : le blason initial créé en 1967 sous le régime de l'Union Soviétique, à droite le blason
 revisité en 1997: la mouette remplace la faucille et la marteau. Un ruban d'or porte la devise
 "Здоровье народу " en russe  qui se traduit par "La santé des personnes" et l'écu est soutenu
par un jonc (roseau ) à dextre, et un plant de thé, à senestre.


à gauche : le blason légèrement modifié en 2003, à droite le blason actuel depuis 2005.
la mouette a été supprimée puis enfin tous les ornements extérieurs.

•Anatomie du blason écartelé de Sotchi  : au premier  : d'argent à la ligne de trois coupeaux de montagnes d'azur , en chef  :

 
Comme on le voit sur cette ancienne carte postale : la ville balnéaire est au pied des montagnes .
Elles sont situées à l'extrémité nord du massif du Grand Caucase, avec des sommets n'excédant pas 3.500 m dans ce secteur. A titre de comparaison : le point culminant du pays est situé plus au sud , près de la frontière avec la Géorgie : c'est le Mont Elbrouz (alt. 5 642 m.), qui est d'ailleurs le véritable sommet le plus haut d'Europe quand on y inclue logiquement le Caucase. Et tant pis pour les chauvins franco-italiens : le Mont Blanc , avec ses 4 810 m. , n'arrive qu'en treizième position ! derrière onze autres pics du Grand Caucase, dont ceux de  Dykh-Tau, Chkhara, Koshtan Tau, Kazbek et Tetnouldi (source  : http://ru.wikipedia.org/wiki/Кавказские_горы).


•Anatomie du blason écartelé  de Sotchi  : au deuxième : de gueules au palmier d'or  :

Sur cette photo du jardin arboretum de la ville, nous pouvons vérifier que le climat est extrêmement chaud dans cette région, où, sur le cordon littoral de la Mer Noire, il ne neige pratiquement jamais. C'est d'ailleurs une caractéristique relativement rare en Russie ! D'où la polémique insistante sur le déroulement des Jeux d'Hiver dans un endroit au climat plutôt digne des Jeux d'Été !  Et même dans l'arrière-pays, certes montagneux mais peu élevé, il n'est pas certain que la neige y soit très abondante.

•Anatomie du blason écartelé de Sotchi  : au troisième de gueules au soleil rayonnant d'or ; au quatrième d'argent au filet ondé d'azur en fasce  :


 La vue (ci-dessus) depuis le Jardin botanique (Dendrarium) de Sotchi sur les rives de la Mer Noire avec le soleil couchant !  c'est la traduction littérale du blason en image  !!


•Anatomie du blason écartelé de Sotchi : sur le tout  : un écusson rectangulaire d'azur à une vasque d'argent  surmontée de flammes de gueules (c'est "l'eau de feu" ) et s’égouttant d'argent.


Sotchi combine une station balnéaire pour les bains de mer et une station de cures thermales avec notamment les thermes de Matsesta (Мацеста en russe), construits au début du XXe siècle, sur la photo ci-dessus. Les eaux chaudes des sources soignent les curistes et détendent les vacanciers russes ou étrangers. Ce sont ces sources chaudes qui sont symbolisées sur l'écusson central du blason de Sotchi, ainsi que sur l'emblème isolé de la station, ci-dessus..

La station thermale de Matsesta a même bénéficié
d'un projet pour un blason spécifique (1995)

Mais savez-vous qu'à Sotchi, dans la ville même,  il ne se passera rien!  mis à part dans les hôtels et les boites de nuit, mais qui concerne les visiteurs et les journalistes. En effet, le site du parc olympique se trouve 35 km plus au sud, à Adler, où se situe également l'aéroport international.
 Le complexe olympique été créé à partir de rien au milieu d'anciens marais de la plaine d'Iméréthie,  à quelques encablures de la frontière avec l'Abkhazie (ce pays non reconnu internationalement, qui a fait sécession de la Géorgie en 1992 avec la bénédiction de la Russie).
 Cette région humide était d'ailleurs un site unique en terme de biodiversité, et a été sacrifié au nom du prestige national !











.
armoiries de la ville de Adler / Адлер
 datées de 1995 .On retrouve dans une composition
encore très "soviétique",  les éléments
du blason de Sotchi,  avec en plus un avion en vol
pour symboliser l'aéroport international.
La station de ski de Krasnaïa Poliana où se dérouleront la plupart des épreuves de ski , biathlon, ou bobsleigh est située dans l'arrière pays, à 60 km de Sotchi, à une altitude moyenne de 600 m. avec des pistes avec un dénivelé de 1 700 m. Son nom en russe Красная Поляна signifie « la clairière rouge », elle a été fondée au début du XXe siècle. C'est aussi une commune qui dépend du district (raïon) d'Adler.
timbre de Russie  illustrant le complexe de montagne de Krasnaïa Poliana, 
où se dérouleront la plupart des épreuves de ski alpin, glisse, bosses, cross,
saut à ski, ski de fond, biathlon, bobsleigh, luge, etc...
logos de la station de ski alpin de Rosa Khutor créée en 2010
dans le domaine de Krasnaïa Poliana (Красная Поляна).


Voilà, je pense que peu de personnes avaient entendu le nom de Sotchi avant ces dernières semaines,
et si ce petit sujet vous a appris quelques particularités, j'en serai fort satisfait !
  Je prépare un sujet plus général sur la grande région du Caucase russe et sur les sports d'hiver aussi, actualité oblige... très bientôt.




Crédits :

http://www.heraldicum.ru



              Herald Dick


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire