dimanche 23 février 2014

l'Armorial de La Planche - 1669 - Gouvernement de Bourgogne - Bailliages d' Auxerre et de Bar-sur-Seine

 S   uite de la visite du plus ancien manuscrit répertoriant des armoiries de villes et de villages de France, dessinées à la plume et peintes à l'aquarelle, antérieur à l'Armorial Général de France de Charles d'Hozier de trois décennies !   Voir la description initiale : →

 





Nous poursuivons avec la découverte du Gouvernement Général de Bourgogne. Reprenant les contours de l'ancien Duché de Bourgogne, il était composé de plusieurs bailliages. Après Dijon, Autun, Chalons, l'Auxois et le Châtillonnais, nous continuons avec un nouveau chapitre nommé : "le bailliage et comté d'Auxerre". Le découpage du manuscrit a la particularité d'y associer à la fin  les villes de Bar-sur-Seine et des Riceys, mais qui n'ont aucun lien avec Auxerre  En effet Bar-sur-Seine, jadis sous souveraineté des Comtes de Champagne puis du domaine royal,  a été donnée en 1435 au Duché de Bourgogne (par le Traité d'Arras) et est restée attachée administrativement à la province, sous forme d'un petit bailliage, jusqu'à la Révolution française et la création des départements. Actuellement ces villes sont situées dans le département de l'Aube et la région de Champagne.
  Revenir à l'épisode précédent → ◙ 


Voici l'extrait d'une carte datant de la fin du XVIIIe s. , donc postérieure d'un an, mais sur laquelle j'ai reconstitué (approximativement) les limites administratives :

vous pouvez agrandir les images
 en cliquant dessus



Les fragments de manuscrits proviennent toujours du Volume II. Comme d'habitude , j'ai placé le blason actuel pour comparer les différences ou au contraire la constance des figures dans le temps.

Auxerre (Yonne)
Ces armes sont celles des premiers Comtes de Nevers et d'Auxerre (aux XIe et XIIe siècles) , c'est pour cette raison que ces deux villes ont encore aujourd'hui exactement le même blason. Et la ville de Clamecy qui se situe à mi-chemin entre les deux précédentes, est également détentrice de ce blason depuis le XIIIe siècle. On remarquera que le lion de La Planche n'est ni armé, ni lampassé d'un émail différent.


Cravant (Yonne)


Le blason de Cravant actuel est : "De gueules à la masse d’armes d’or passée en sautoir avec une clé du même; au chef cousu d’azur chargé de trois cailloux d’argent ; timbré d'une couronne murale".
 




Bar - sur -Seine  (Aube)

A dextre nous avons des armes parlantes (les bars), et si on ne s'étonne pas aujourd'hui de voir logiquement les armes de Champagne à senestre, les observateurs précédant le XVIIe siècle auraient pu voir les armes de Bourgogne ancien : "d'azur à trois bandes d'or, à la bordure de gueules",  cette ville étant dans le domaine de la Bourgogne depuis 1435.




Les Riceys (Aube)
La ville a adopté les armes de la maison Vignier, probablement après 1659, date à laquelle ils furent faits marquis des Riceys, voir ce lien (armorial - Archives de l'Aube)  →   et propriétaires du château de Ricey-Bas au XVIIe siècle.  Les fleurs de lys avaient été accordées par concession royale à la famille Vignier en  1650.  La famille s'étant éteinte sans héritier, la commune a pu ainsi garder les armoiries comme blason.



D'autres lieux ou villes sont juste décrits par le texte, sans blason ni mention s'y rapportant :

Coulanges (-la Vineuse), Saint-Bris (-le-Vineux), Vermenton, Seignelay, Pontigny.




A bientôt pour une nouvelle série ... →


Crédits :
parmi les blasons "modernes" certains sont empruntés et parfois modifiés à :
http://armorialdefrance.fr/
http://www.cravant-yonne.fr/
Armorial de  l'Aube - éditions de la revue  "La Vie en Champagne"(2000)

 Et je remercie particulièrement les personnes responsables de la Bibliothèque et des Archives du Musée du Château de Chantilly :  http://www.bibliotheque-conde.fr/


          Herald Dick
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire