lundi 25 novembre 2013

Fête nationale du Suriname - le 25 novembre


SURINAME
 Republiek Suriname

 La région du Suriname a été occupée par différentes cultures de peuples autochtones bien avant l'arrivée des Européens. Le nom Suriname peut dériver des peuples Tainos (Arawak ) autochtones appelés Surinen, et qui habitaient la région à l'arrivée des Européens. Les colons anglais, qui ont fondé vers 1630 la première colonie européenne le long de la rivière Suriname, lui ont donné le nom de "Surinam".  C'est à ce moment que sont arrivés des esclaves d'Afrique. Transférée aux Pays-Bas en échange des colonies de Neuw-Amsterdam (New-York) en tant que colonie de Guyane néerlandaise ou Guyane hollandaise selon le terme plus commun, depuis la fin du XVIIe siècle, elle avait tout de même acquit un statut d'autonomie partiel en 1954. Le Suriname est le dernier en date des pays d’Amérique continentale à avoir obtenu son indépendance en 1975.


  • Le blason du Suriname a été adopté lors de l'indépendance du pays le 25 novembre 1975. Il découle en grande partie des armoiries coloniales, on a juste changé un peu la symbolique (voir historique plus bas).  Blason : un écu ovale parti, à dextre d' azur au navire trois-mâts marchand du XVIIe siècle gréé d'or, vu de face, avec toutes voiles du même, sur une mer ondée d'argent et d' azur de cinq pièces ; à senestre , d'argent un palmier de sinople sur une terrasse ondée du même ; en abîme brochant sur la partition un diamant (fusée) de sinople à une étoile à cinq branches d'or. Tenants : deux Indiens avec carquois en bandoulière et arc à la main, dans des couleurs naturelles. L'ensemble est soutenu par une banderole de gueules portant en lettre de sable la devise en latin "JUSTICIA PIETA FIDES " qui signifie en français "Justice, Piété, Fidélité".
      Le voilier symbolise l'histoire du Suriname qui servait autrefois à la déportation d'esclaves en provenance d'Afrique avec la West-Indische Compagnie. Le palmier représente le présent du pays dominé par la justice. Le losange ou diamant de la partie centrale, avec l'étoile d'or à cinq branches, représente la population du pays qui provient des cinq continents. Les indiens "Arawak" sont les premiers habitants de la région avant l'arrivée des européens.


  • Le drapeau du Suriname a été adopté le 25 novembre 1975, jour de l'indépendance.  Il est composé de cinq bandes horizontales de largeur inégales. Les bandes extrêmes sont de couleur verte, la centrale est rouge et bordée par deux bandes blanches. La bande rouge est deux fois plus épaisse que les vertes et l'épaisseur de ces dernières est également double par rapport aux blanches (rapport 4:2:8:2:4). Au centre du drapeau on peut voir une étoile à cinq branches de couleur jaune. La bande rouge symbolise le progrès et l'amour, la verte l'espérance et la fertilité et les blanches, la justice et la paix; l'étoile représente l'unité de tous les groupes ethniques du pays. Ci-dessous à droite est le drapeau de la Présidence de la République où la bande rouge est interrompue et chargée des armoiries nationales au centre.


cocarde aviation militaire
écusson police
monnaie 2013

ovale automobiles

Chef de l'étatprésident Desiré Bouterse
Capitale administrativeParamaribo
SuperficieTotale163 270 km²

Terre156 000 km²

Eau    7 820 km²
Pays frontaliersGuyana, Brésil, France (Guyane).
Frontières1 707 km
Littoral   386 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Mt Juliana Top  : 1 230 m.
  Point le plus bas :
.
plaine côtière (sans nom) : -2 m.
au-dessous du point 0.
Population585 824  habitants
Gentilé
.
Surinamien,  surinamienne ou surinamais, surinamaise
Langues usuelles

.
néerlandais (officiel), anglais, sranang tongo, chinois hakka, créole guyanais, créole saramaccan, hindi carribéen, javanais.
MonnaieDollar surinamien (SRD​)
Indicatif téléphonique597
Extension internet.sr
Fête nationale25/11 - anniversaire de la proclamation de l'indépendance des Pays-Bas, en 1975
Devise nationaleJustitia, Pietas, Fides
(Justice, Piété, Foi)
Indice de démocratie 53è sur 167 (2014)  ↑+2
Régime





.



.


République à régime parlementaire, où le président est le chef du gouvernement. A noter que le président actuel avait commencé sa carrière par des coups de force en 1980 et encore en 1990, dans un climat de guerre civile, et malgré des actions en justice contre lui, il se retrouve à nouveau miraculeusement à la tête de l'état depuis 2010.
Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et l’Assemblée nationale.




 quelques autres emblèmes historiques


armoiries de la Société du Suriname (Sociëteit van Suriname - 1684-1770) filiale de la  Compagnie néerlandaise des Indes occidentales (Geoctroyeerde Westindische Compagnie ou GWC) . Dans le blason figurent en chef les armes de la ville d'Amsterdam, et en-dessous à dextre les armes au navire propre aux territoires des Indes orientales, à senestre celles de la famille Van Aerssen, propriétaire de la compagnie. Déjà : les Indiens en supports sont présents.

gravure des armoiries de la Société du Suriname , période 1770-1795 - le blason de Van Aerssen a disparu.
peinture de T. van der Laars montrant des armoiries de la Colonie de la Guyane néerlandaise (1913) - c'est au tour du blason d'Amsterdam qui a été enlevé.


drapeau de la Guyane néerlandaise 1815-1954

armoiries de la Colonie de la Guyane néerlandaise
Vignette de collection des Cafés "Hag" vers 1930
 montrant le blason sans supports
Drapeau de l' État autonome du Suriname (1959-1975)
Les étoiles de couleurs représentent les principaux groupes ethniques qui composent
 la population du Suriname: les Amérindiens originels, les colonisateurs européens,
 les Africains amenés comme esclaves pour travailler dans les plantations et les hindous,
 javanais et chinois qui sont venus comme travailleurs sous contrat pour remplacer les Africains
 qui ont échappé à l'esclavage (nèg'marrons) et se sont installés dans l'arrière-pays.
 L'ellipse représente la relation harmonieuse entre les groupes (sic!).
Je suis certain que vous saurez attribuer chaque étoile à chaque groupe sans difficultés !



22 novembre  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  28 novembre

Herald Productions





£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi :

j'aurai pu mettre cette photo dans mes 'Insolites", mais je ne l'ai pas fait car elle jette un certain malaise.
Cette photographie anonyme est conservée à l'Institut royal des tropiques à Amsterdam.
  Elles montre les armoiries coloniales dans le style de la fin du XIXe siècle,
soutenues par deux hommes vêtus à la manière des Indiens.
Ces expositions de "zoos humains" et mises en scène de ce genre étaient très courantes
 et fort appréciées jusqu' à la Seconde Guerre mondiale et les premiers mouvements
d'indépendance des peuples autochtones.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire