dimanche 15 septembre 2013

Fête nationale du Honduras - le 15 septembre

HONDURAS
 República de Honduras

   Christophe Colomb arriva à l'emplacement sur la côte de la Mer des Caraïbes occupé aujourd'hui par la ville de Trujillo,  en 1502. Il baptisa cette région Honduras, car il venait de sortir d'une tempête, et il s'écria «Gracias a Dios, salimos de estas honduras !» (Grâce à Dieu ! Nous sommes sortis de ces eaux profondes). Le bateau s'est ensuite appelé «Gracias a Dios» et le pays « Honduras ».  La région était habitée jusqu'à présent par des nombreux peuples amérindiens, on peut citer les Lencas, les peuples descendants des Mayas, les Chortis, les Pech, les Tolupans, etc. La colonie espagnole est intégrée dans la Capitainerie générale du Guatemala et en 1821, le Honduras proclama son indépendance. Il fit partie, de 1821 à 1823, de l'empire mexicain d'Agustín Ier de Iturbide. Ensuite, jusqu'en 1838, il fit partie des Provinces unies d'Amérique centrale. En 1839, le Honduras devint un État souverain.
  • Les armoiries du Honduras ont été créées par le décret législatif du 3 Octobre 1825, et modifiées en 1866. Elles sont composées de symboles faisant référence à son territoire, à son histoire et à la variété des ressources naturelles qui se trouvent dans le pays.
      Blason : dans l'écu central de forme ovale, apparaissent sous un ciel azur, parsemé d'étoiles, sur une terrasse verte et devant la mer, une pyramide (formant un triangle) et deux tours sur le sommet desquelles figure un arc-en-ciel qui symbolise la paix, l'union de la société hondurienne et l'élévation des idées. Le triangle signifie la parfaite égalité de tous les Honduriens devant la loi, tous sont égaux en droits et que chacun a les mêmes obligations. Les tours, l'une sur les rives de la mer des Caraïbes et l'autre dans le golfe de Fonseca (sur l'océan Pacifique), représentent les défenses courageuses dont ont fait preuve les peuples aborigènes face aux conquistadors espagnols.. Sous l'arc en ciel, sont un soleil se levant, symbole de l'espoir et un volcan entre les deux océans (Atlantique et Pacifique), qui représente le territoire hondurien ; le volcan rappelle aussi qu'il appartenait au groupe des cinq volcans qui étaient représentés, dans le triangle équilatéral de l'emblème des Provinces-Unies d'Amérique centrale. Le bonnet phrygien avec des rayons lumières, qui était  apparu initialement sous le ciel et au-dessus du volcan , entre les deux tours, a été remplacé par un soleil levant.Le soleil levant, sous l'arc en ciel diffuse la lumière et éclaire l'horizon faire ressortir la beauté du pays. Il symbolise la liberté, le patriotisme et l'espoir, vertus que le chef amérindien Lempira avait incarné avant de mourir dans les mains des vainqueurs.
       L'ovale central est entouré par une bordure blanche sur laquelle figure écrit en lettres d'or: "República de Honduras. Libre, Soberana e Independiente. 15 de Septiembre de 1821" qu'il est inutile de traduire, je pense.
       Dans la partie supérieure, en guise de cimier, se trouvent un carquois rempli de flèches, symbolisant la population indigène du pays, la vie guerrière des Indiens et la mémoire du chef Lempira, et deux cornes d'abondance, contenant des fruits et des fleurs, qui sont parfois reliées pour une boucle, et accrochée au carquois, symbolisant la richesse de la végétation du Honduras.  
       Dans la partie inférieure sont représentés dans un paysage de collines ou de montagnes verdoyanates, quelques arbres (pins et chênes), symboles des ressources naturelles du Honduras; des outils de mineurs et les entrées des mines d'où l'on extrayait l'or et l'argent.
  • Le drapeau du Honduras a été créé le 16 Février 1866. Il est basé sur le drapeau des anciennes Provinces-Unies d'Amérique centrale. Il se compose de trois bandes horizontales de taille égale, bleue, blanche, bleue. Au centre  de la bande blanche sont cinq étoiles bleues symbolisent les cinq pays qui formaient l'ex-Fédération de l'Amérique centrale et l'idéal de l'union de l'Amérique centrale. Les bandes bleues symbolisent le ciel hondurien, l' idéal généreux et fraternel qui les unit comme la justice, la loyauté, la fraternité, la force, la douceur, le courage, l'océan Atlantique et l'océan Pacifique le long des côtes de l'est et à l'ouest, respectivement. La bande blanche symbolise l'objectif auquel doivent amener les bonnes actions du patriotisme national : la pureté, l'intégrité, la foi, l'obéissance, la paix, la fermeté, la vigilance, la bonté et la nation.


cocarde aviation militaire

monnaie 2012

ovale automobiles

Chef de l'étatprésident Juan Orlando Hernández
Capitale administrativeTegucigalpa
SuperficieTotale112 090  km²

Terre111 890 km²

Eau       200 km²
Pays frontaliersGuatemala, Salvador, Nicaragua.
Frontières1 520 km
Littoral   820 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Cerro Las Minas : 2 870 m.
  Point le plus bas :côtes  : 0 m.
Population8 725 000 habitants
GentiléHondurien, hondurienne
Langues usuelles
.
espagnol (officiel)
dialectes amérindiens.
MonnaieLempira (HNL)
Indicatif téléphonique504
Extension internet.hn
Fête nationale15/09 - anniversaire de la
proclamation de l'indépendance de l'Espagne, en 1821.
Devise nationaleLibre, Soberana e Independiente
(Libre, souveraine et indépendante)
Indice de démocratie 80è sur 167 (2014)    ↑+5
Régime



.


République de régime présidentiel où le président est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement.
Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le Congrès de la République (Congreso Nacional ) 





 quelques autres emblèmes historiques


Armoiries de la Province espagnole du Honduras
créées sous le règne de Charles Quint (1516-1556)









Le Honduras a eu au départ une histoire similaire à celle du Costa Rica (et du Guatemala , voir > ICI) et donc les mêmes emblèmes, en ce qui concerne la période précédant l'indépendance (Capitainerie Générale du Guatemala) et quelques années encore avec la participation du pays à l'Empire du Mexique (1821-1822), puis à la République fédérale d'Amérique centrale (1823-1839).


Premier drapeau national (1839-1866) inspiré de celui des
Provinces-Unies d'Amérique centrale (1823-1839)
Premier emblème national en 1825, notez le bonnet phrygien,
symbole de liberté ( héritage de la Révolution française)
drapeaux d'état, à gauche de 1866 à 1898 , drapeau de "guerre" ou de marine à droite , depuis 1866.
drapeau de la Grande République d'Amérique Centrale du 15 septembre 1896
au 21 novembre 1898 un nouveau pacte d'union entre les dirigeants du Salvador,
 Honduras et Nicaragua uniquement, mais sans lendemain.

gravure extraite d'un ouvrage américain.
The American Almanac, Year-Book, Cyclopedia and Atlas 
(New York, 1903)
armoiries extraites d'une planche héraldique
d'un dictionnaire allemand - 1893
vignette publicitaire pour collectionneurs (1912)
drapeaux du Honduras , à gauche : de 1898 à 1949 , à droite drapeau alternatif vu en 1933


autres versions intéressantes des armoiries (non datées) ; à gauche : avec soleil réduit  ;  à droite : avec soleil éblouissant,
 petite maison au toit rouge , chemin et palmiers en bas, sans carquois ni flèches juste un ruban noué en cimier.



15 septembre  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  15 septembre

Herald Productions




£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi :


Honduras independance day 2015 by Google
Honduras independance day 2014 by Google
Honduras independance day 2013 by Google
2012
2011
2008


Une marque agro-alimentaire très puissante

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire