dimanche 4 août 2013

Fête nationale des Îles Cook - le 4 août

Îles Cook
 Cook Islands - Kūki 'Āirani


   L'archipel des Ïles Cook , situé dans l'Océan Pacifique sud, se divise en deux groupes : les six îles du Nord sont des atolls; les neuf îles du Sud (dont la plus importante est Rarotonga) sont plutôt d'origine volcaniques. Visité dès le XVIIe siècle par les navigateurs portugais, l'archipel fut réellement découvert en 1773 par James Cook . Le nom d'Îles Cook fut employé en son honneur pour la première fois par le navigateur Johann Adam von Krusenstern, mais seulement pour le sous-groupe méridional de l'archipel. Ce n'est qu'avec le protectorat britannique en 1888, que l'archipel dans son ensemble fut officiellement baptisé ainsi après avoir porté un temps le nom d'îles Hervey. L'archipel fut annexé en 1901 par la Nouvelle-Zélande. C'est depuis 1965 un territoire autonome, librement associé à la Nouvelle-Zélande.

  •  Les armoiries des îles Cook ont été conçues par Papa Motu Kora, un Mataiapo, chef coutumier du village de l'île de Rarotonga . Elles sont composées d'un écu d'azur avec quinze étoiles d'argent disposées en cercle, que l'on trouve aussi sur le drapeau national, soutenu à dextre par un poisson volant ou maroro (Parexocoetus brachypterus) et à senestre une sterne blanche appelée localement kakaia (Gygis alba);  Timbré d'un casque en forme de coiffure ariki (appelée pare kura) d'or et vert avec une plume rouge, qui est symbole de haut rang dans la hiérarchie locale traditionnelle.
    En supports, un bâton (ou lance) traditionnel d'orateur de Rarotonga (appelé momore taringavaru) pour l'autorité, et une croix latine fixée au bout d'une perche, pour la religion chrétienne, placés en sautoir, ainsi que deux feuilles de cocotier de sinople ;  le nom de la nation en lettres de sable est inscrit sur ​​une banderole d'or en dessous du bouclier avec une perle naturelle liée par un ruban vert en-dessous.
  • Le drapeau actuel des îles Cook a été adopté en 1979, et s’inspire (format et symbolique) de celui de la Nouvelle-Zélande. On reconnait le pavillon du "Blue Ensign" britannique, auquel est ajouté un cercle composé de 15 étoiles également réparties. Chaque étoile symbolise une des 15 îles de l'archipel et l'Union Jack rappelle les liens historiques des îles Cook avec le Royaume-Uni.


ecusson police

monnaie 1983
dieu de la fertilité (sculpture)

ovale automobiles

Chef de l'étatla reine Elizabeth II Windsor
Capitale administrativeAvarua 
SuperficieTotale236 km²

Terre236 km²

Eau    0 km²
Pays frontaliers-
Nombre d'îles15
Littoral120 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Te Manga (Rarotonga) : 652 m.
  Point le plus bas :côtes Océan Pacifique : 0 m.
Population14 974  habitants
GentiléCookien, cookienne
Langues usuellesanglais, maori (officielles)
MonnaieDollar de Nouvelle-Zélande (NZD)
Indicatif téléphonique682
Extension internet.ck
Fête nationale

.
04/08 - Constitution day - 
 anniversaire de l'adoption de la Constitution en 1965
Devise nationale
.
Te Atua Mou E
(Dieu est la Vérité)
Régime




.







État libre associé à la Nouvelle-Zélande, mais il n'est pas entré comme état souverain au sein des Nations Unies. Monarchie parlementaire et démocratie. La Reine est représentée par un commissionnaire et l'état est dirigé par un Premier Ministre (actuellement Henry Puna).








quelques autres emblèmes historiques


drapeau du Royaume de Rarotonga (1858-1888)

drapeaux du Protectorat britannique sur Rarontonga ( 1888-1896)

Premier drapeau des Îles Cook autonomes (1973-1979) provenant de
l'emblème du Cook Islands Party, le principal parti politique du pays .
Auparavant l'archipel utilisait le drapeau de la Nouvelle-Zélande.



3 août  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙   5 août

Herald Productions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire