mardi 20 août 2013

Fête nationale de la Hongrie - le 20 août

HONGRIE
 Magyarország - Ungarn
(Hungary)

   La Hongrie ou Pays des Magyars (Magyarország), selon la racine latine ou hongroise du nom employé, est issue d'un très ancien royaume fondé en l'an 1000, et c'est l'évènement que nous fêtons aujourd'hui. Tout au long de cette longue histoire, le pays a connu plusieurs périodes : autonomie avec la dynastie fondatrice des Árpád, puis la maison d'Anjou qui lui succède. Au XVIè siècle le pays passe sous domination autrichienne dans le Saint Empire, mais peu de temps après il est occupé en grande partie par l'Empire Ottoman jusqu'en 1683. La Hongrie et ses provinces satellites des Balkans, revient dans la sphère de l'Autriche jusqu'à la fin de la première Guerre Mondiale dans l'Empire bicéphale Austro-hongrois. Elle sera donc dans le groupe des vaincus, perdra son accès à la Mer adriatique et ses provinces du sud. Le royaume indépendant revit quelques années entre 1920 et 1940, puis s'allie politiquement à l'Allemagne nazie, période très noire pour le pays. L'Union soviétique en fait peu à peu  un état satellite à partir de 1945, inclus dans le Pacte de Varsovie, forcé et contraint malgré l'insurrection de 1956, jusqu'en 1990 où le pays retrouve sa liberté d'agir. C'est maintenant un des 28 pays de l'Union Européenne.

  • Les armoiries actuelles de la Hongrie ont été adoptées le 3 juillet 1990, après la chute du régime communiste. On devrait dire réinstallées, puisqu'elles ont déjà été utilisées bien avant, avec ou sans la couronne de saint Étienne, parfois en tant que partie d'armoiries beaucoup plus complexes pendant l'Empire austro-hongrois. Mais ces éléments trouvent tous leur origine dans la Hongrie du Moyen Âge.
    Blason : parti à dextre fascé de gueules et d'argent de huit pièces de la dynastie Árpád , à senestre de gueules à une croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'or sommant un mont de trois coupeaux de sinople, représentant la Hongrie ancienne mais dont l'origine est plus controversée. La symbolique actuelle admise est la suivante : la double croix représente trois saints importants du pays : saint Benoît de Nursie, saint Cyrille et saint Méthode. Les trois collines représentent les symboles géographiques des monts Tátra, Fátra et Mátra appartenant tous au massif des Carpates occidentales (l'ensemble du symbole est partagé avec la Slovaquie voisine dans ses armoiries nationales).
      L'écu est timbré de la Couronne de Saint Étienne qui est l'élément le plus remarquable: une couronne de plaques d'or formant une calotte sphérique, incrustée de pierres précieuses,
    de perles et d'émaux et surmontée d'une croix penchée à dextre. Cette couronne existe encore et est conservée au Parlement de Hongrie sous bonne garde.C'est un trésor national et sacré à la fois. Elle a été envoyée par le pape Sylvestre II, au duc Étienne sacré roi de Hongrie le jour de Noël de l'an 1000, comme symbole de la constitution du royaume apostolique, avec le consentement de l’empereur germanique Otton III. L'inclinaison étrange de la croix semble anormale pour cet objet d'orfèvrerie d'une perfection unique. Elle est due à un accident de transport ! Lors d'un bouleversement politique en 1540, la reine Isabelle Jagellon voulut emporter la sainte Couronne pour protéger les intérêts de son fils, héritier du trône. Elle la mit dans un coffret trop étroit et en s'appuyant sur le couvercle pour le fermer, elle fit céder la croix qui s'inclina sur un côté. Depuis lors, la couronne est restée en cet état, les Hongrois ayant poussé le scrupule jusqu'à vouloir lui conserver ce défaut accidentel. Encore une belle anecdote retranscrite et pérennisée par l'héraldique. Comment pourrait-on dessiner les armes de Hongrie sans cette croix penchée, désormais, impossible ..
  • Le drapeau national de la Hongrie est composé de trois bandes horizontales de haut en bas : rouge, blanche et verte. Le drapeau fit sa première apparition en 1848 (au cours de mouvements révolutionnaires, voir historique, plus bas), mais ne s'imposa au sein de l'Autriche-Hongrie bicéphale qu'en 1867. La forme actuelle du drapeau a été adoptée en 1957 et est restée inchangée depuis, en dernier lieu aux termes de la Loi fondamentale de 2012. C'est un rectangle de proportions 1:2 , toutefois le pavillon civil et marchand (troisième ci-dessous) est rapporté à la proportion plus courante de 2:3. Il peut porter les armoiries au centre comme drapeau d'état (le deuxième ci-dessous) et je mentionnerai également le singulier drapeau de guerre (le dernier à droite), tout blanc avec les armoiries augmentées d'une branche de chêne et d'une branche de laurier, et un liseré aux couleurs du drapeau sur les bords.


cocarde aviation militaire
emblème police nationale
monnaie 2012

ovale et europlaque automobiles

Chef de l'étatprésident János Áder
Capitale administrativeBudapest 
SuperficieTotale93 028 km²

Terre89 608 km²

Eau  3 420 km²
Pays frontaliers

.
Autriche, Slovaquie, Ukraine, Roumanie, Serbie, Croatie, Slovénie. 
Frontières2 185 km
Littoral      0 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Mt Kékes : 1 014 m.
  Point le plus bas :
.
rivière Tisza -
frontière de la Serbie : 78 m.
Population9 939 470  habitants
GentiléHongrois, hongroise
Langues usuelleshongrois (officielle), allemand.
MonnaieForint (HUF)
Indicatif téléphonique36
Extension internet.hu
Fêtes nationales



.

.
- 15/03 - Nemzeti ünnep - Fête de la Révolution de 1848
- 20/08 - Szent István ünnepe - jour de la Saint Stéphane, saint patron et premier roi de Hongrie en 1000.
- 23/10 - Forradalom ünnepe -
anniversaire de l'Insurrection de Budapest de 1956
Devise nationaleaucune depuis 1990 
Indice de démocratie 51è sur 167 (2014)   ↓-2
Régime


.


.


République de régime parlementaire. Le président de la République est le chef de l'État et le garant des institutions mais n'a pas de pouvoir réel. Il nomme le ministre-président (actuellement: Viktor Orbán ) qui compose son gouvernement et dirige l'éxécutif.
L'Országgyűlés est la chambre unique du Parlement hongrois.
Pays membre de l'Union Européenne depuis 2004.


                            Szent István ünnepe 

Szent István ünnepe (en français : « Fête de saint Étienne ») ou Államalapítás ünnepe (« Fête de la fondation de l'État ») est une des 3 fêtes nationales de Hongrie. Elle a lieu le 20 août et célèbre la mémoire de la fondation de l'État avec le roi Saint Etienne, en 1000. Elle en occupe désormais le premier rang puisque c'est la seule fête d'État officielle (hivatalos állami ünnep).
Premier roi de Hongrie de la dynastie ÁrpádÉtienne Ier de Hongrie ou Szent István, né en 975 et décédé le 15 août 1038 à Esztergom (Hongrie), est le fondateur du royaume de Hongrie. Baptisé à l'âge de 10 ans il est sacré roi apostolique de Hongrie avec une couronne envoyée par le pape Sylvestre II et contribue beaucoup à l'évangélisation de son peuple, pour lequel il fonde le sanctuaire d'Esztergom. La couronne du saint roi Étienne est devenue le symbole national de l'identité hongroise. Remarquable homme de gouvernement pour l'attention qu'il portait à son peuple il est canonisé par Grégoire VII en 1083 en tant que saint Étienne de Hongrie - il est liturgiquement commémoré le 16 août.




 quelques autres emblèmes historiques


pennon entièrement rouge des Princes Árpád au IXe siècle
étendards du Royaume de Hongrie, couleurs de la dynastie Árpád (896-1308)

blasons successifs de la dynastie Árpád à gauche : le roi Imre (règne 1196-1204) , au centre Bela III , son père (régne 1172-1196) , puis les Árpád se sont éteints et c'est la maison d'Anjou qui a hérité du royaume avec à droite : Charles Ier (1308-1342)

extrait d'un folio du Livro da nobreza e da perfeição
 das armas- d'Antonio Godinho - 1521
(à noter l'erreur : émaux inversés sur le fascé)
Sammelband mehrerer wappenbücher -
( BSB Munich - Bavière) -1530

armoiries magnifiquement ornementées de la Hongrie avec ce cimier à la
tête et plumes d'autruche - (à noter la même erreur : émaux inversés sur le fascé )
le blason au corbeau tenant un anneau dans son bec est pour le Roi Matthias Ier
Corvin (règne 1458-1490), qui sont des armes parlantes par conséquent -
en dessous le blason écartelé bande/homme à l'épée est attribué à la Bosnie,
qui vient de l'ascendance de la reine Marie Iere de Hongrie (1371-1395)
Conrad Grünenberg Wappenbuch ( BSB Munich - Bavière) -1483

O Livro de Armeiro Mor - Portugal -1509
 "Rey de omgria"  -  le blason est écartelé 
1/Hongrie - 2/Bohême - 3/Autriche - 4/Moravie
carte à jouer du jeu de Charta Bellica (XVIe siècle)



Armoiries du roi de Hongrie Ferdinand Ier (dyn. Habsbourg) (règne 1526-1564)
également Empereur du Saint Empire
Sammelband mehrerer wappenbücher -
 ( BSB Munich - Bavière) -1530
différents drapeaux utilisés pour représenter le Royaume de Hongrie dans le Saint Empire (de 1541 à 1804)
Ancien drapeau de l'Empire Austro-Hongrois (1804-1869)
drapeau de la révolution de 1848/1849 avec pour la première fois les couleurs rouge-blanc-vert du futur drapeau hongrois.
Les mots de hongrois inscrits sur le drapeau se traduisent par : Liberté, Egalité, Fraternité ,
cela ne vous rappelle pas quelque chose ?



armoiries de l'Empire d'Autriche et du Royaume de Hongrie unis dans le
Compromis austro-hongrois (en allemand : Ausgleich).(1869-1915)

drapeaux de l'Autriche et de la Hongrie utilisés séparément de 1869 à 1918 (cas le plus courant)


drapeau et pavillon civil théoriques de l'Autriche-Hongrie de 1868 à 1918, fondant les couleurs de chaque pays,  mais dont l’utilisation sur le terrain n'a pas été très observée.
 armoiries du Royaume de Hongrie dans l'Empire Austro-Hongrois (1874)
Blason : écartelé en 1/Dalmatie - 2/Croatie - 3/Slavonie - 4/Transylvanie
en pointe enté : Fiume, écusson sur le tout: Hongrie et le tout sur le tout :
 blason des Habsbourg-Lorraine, dynastie régnante de l'Empire

 armoiries moyennes du Royaume de Hongrie dans l'Empire A-H (1915)
petite modification par rapport au précédent le quartier enté en pointe
est parti entre la Bosnie (bras armé d'un sabre) et Fiume.
autre représentation originale des armes de Hongrie.

armoiries de la République
 démocratique hongroise (1918-1919)
drapeau du Royaume de Hongrie de 1920 à 1944


République de Hongrie (Deuxième République) (1946-1949)

Drapeau et emblème de la République populaire de Hongrie (1949-1956)


drapeau symbole de l'insurrection de Budapest (1956) , révolte
contre le pouvoir de l'Union Soviétique qui sera matée dans le sang.
les armoiries communistes ont été arrachées du drapeau

emblème et drapeau (non officiel) de la République populaire de Hongrie (1957-1989)
Ce bloc feuillet philatélique de 1990 émis la poste hongroise résume un millénaire des emblèmes du pays que nous venons de parcourir. La Hongrie est l'archétype de ces grandes nations dont l'histoire ne peut se résumer à un seul symbole.




19 août  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  24 août

Herald Productions


.





Pour aller plus loin dans la visite des emblèmes et armoiries de la Hongrie , à travers les 10 plus grandes villes du pays, vous pouvez encore consulter le sujet suivant  : ICI




£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi :

Hungary Revolution day 2017 by Google

Hungary Revolution day 2016 by Google


Hungary Revolution day 2015 by Google

Hungary Revolution day 2014 by Google


 2013

Revolution day 2012

Revolution 2011
Insurrection birthday (1956) - 2010
Revolution 2010


Un hommage d'artiste à l'esprit rebelle des hongrois et à leur patriotisme
 source : www.deviantart.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire