vendredi 8 juin 2012

L' Euro 2012 de football illustré par les blasons : 1ère semaine

  Il est attendu par les passionnés de foot, et ils sont nombreux ...  C'est la quatorzième édition du Championnat d'Europe de football de l' U.E.FA. (Union des associations européennes de football) qu'on appelle communément : l'Euro depuis une vingtaine d'années. Il avait débuté en 1960 avec 17 nations participantes et seulement 4 en phase finale. Pour cette année il a vu 53 pays en compétition pour 16 places en phase finale. Il y en aura 24 en 2016.
 La compétition débute le 8 juin, avec le match d'ouverture à Varsovie. Alors comme je l'ai fait pour d'autres évènements sportifs en 2011 : Tour de France ou la Vuelta España pour le cyclisme, ou encore la Coupe de Monde de Rugby, je vais tenter de lier l'actualité à ma passion pour l'héraldique pour vous faire découvrir les deux  pays organisateurs et les villes hôtesses de la compétition. Je suis désolé pour les amateurs exclusifs de sport, sans doute frustrés en ouvrant cette page web : aucun reportage sur les joueurs ni résultat de match ici ! La compétition est purement dans le domaine visuel et culturel.

armoiries nationales de la Pologne
"de gueules à l'aigle d'argent
 armée, becquée et couronnée d'or"
la légende de Lech et de l'aigle blanc
 (Lech est accompagné de ses deux frères :
Czech et Rus, ils sont les trois fondateurs
 des nations slaves, l'équivalent de Rémus
et Romulus pour la civilisation romaine).


Pour commencer, petite présentation héraldique du premier pays organisateur : la Pologne qui accueille pour la première fois cette compétition. Selon la  légende populaire, le fondateur de la Pologne est un certain Lech  (mais pas Lech Walesa , un autre : non syndiqué ! ). Dans les environs de Poznan, il y a très longtemps dans une époque indéterminée, en début de soirée, Lech aperçut un énorme nid dans un arbre. C' était celui d'un aigle blanc contenant des poussins. Lorsque Lech les surprit, l'aigle surgit et étendit ses larges ailes sur le ciel rougi par le soleil couchant. Il fut subjugué par cette image et décida d'en faire son emblème. Après quoi, il fonda la ville de Gniezno (gniazdo veut dire nid en polonais). Cette ville porte d'ailleurs encore aujourd'hui  les armes pleines de Pologne (ci-dessus) mais sans couronne.

sceau de 1295 (Przemysl)









Plus historiquement parlant,  les armes de Pologne sont apparues au XIIè siècle sur les sceaux des princes de Silésie de la dynastie des Piast, puis des Przemysł .


Par la suite l'aigle a été ornée, ou pas, d'une couronne selon les aléas politiques de ce pays qui a beaucoup souffert des agissements de ses voisins pendant toute son histoire, jusqu'à même disparaître, en temps qu'état, à plusieurs reprises. Quant aux frontières, elle ont subi de nombreuses migrations et réajustements au cours des siècles.
Le dessin des armoiries du haut date donc de 1990 où l'aigle a retrouvé sa couronne , supprimée par le régime communiste après la Seconde Guerre Mondiale car elle était connotée : aristocratie et monarchie.
Pourtant la Pologne est bien une République parlementaire. La couronne  semble ne plus être un problème...
   L'emblème de l'équipe de foot nationale (à droite) montre une version très stylisée, mais fort jolie, de cette aigle couronnée. Comme quoi, l'héraldique peut se transposer de belle manière dans le logo avec un peu de talent et une connaissance de l'histoire appropriée (message amical aux professionnels du graphisme).
 
  Revenons à la compétition : outre les villes accueillant les rencontres de la phase finale des qualifications, au nombre de quatre par pays organisateur, les 16 équipes nationales et leurs staffs sont hébergés dans des sites fort confortables et bien équipés, mis à leur disposition dans quelques autres villes de ces pays. Ainsi cela permettra de découvrir quelques belles armoiries "exotiques" que j'imagine peu connues au-delà de leurs frontières!

  Pour commencer, en Pologne, l'équipe du Danemark est logée dans la ville balnéaire de Poméranie de Kołobrzeg  (prononcer : kowobchek , à quelque chose près et... à vos souhaits ! ), située sur la Mer Baltique.
armoiries de Kołobrzeg
( fusionnées )
anciennes armoiries de Kołobrzeg :
 deux écus accolés :
l'un pour l'ancienne cité hanséatique de Kolberg 
(le chef montre un bloc de sel et deux crochets à sel)
l'autre pour la cité épiscopale de Kammin
L'équipe d'Espagne est elle logée dans la petite cité de Gniewino , toujours sur la côte de Poméranie.

armoiries de Gniewino
notez dans l'œil du fer à cheval :
un très rare griffon mariné ; le griffon 
vient des armes du Duché de Poméranie.
L'équipe d'Irlande est  logée dans la ville balnéaire de Sopot, dans la baie de Gdańsk. Elle fait partie d'ailleurs de l'énorme agglomération industrielle et portuaire de Gdańsk- Gdynia -Sopot. qui représente plus d'1 million d'habitants !

armoiries de Sopot
"d'azur au mont d'or surmonté
d'une mouette essorée posée sur
 un poisson qu'elle dévore "
L'équipe de la République Tchèque est présente dans la ville de Wroclaw , que nous découvrirons plus bas.
Enfin , l'équipe du Portugal est hébergée dans la petite ville d'Opalenica , tout près de Poznan.

armoiries d' Opalenica
"d'argent à la plante de sinople arrachée,
fleurie de trois roses de gueules, à la clé
 d'or posée en fasce et brochant,
 le panneton tourné à senestre 
et vers la pointe"
Je présenterai d'autre villes hôtesses plus tard ...


Passons maintenant aux choses sérieuses , les rencontres de cette semaine :


Vendredi 8 juin 2012 :  Pologne - Grèce à Varsovie 



  Vendredi 8 juin 2012 : Russie - République Tchèque à Wroclaw :















Samedi 9 juin 2012 :  Pays-Bas - Danemark  à Kharkiv
 












Samedi 9 juin 2012 :  Allemagne - Portugal  à Lviv












et ensuite ( je présenterai les logos des autres équipes la semaine prochaine) :
- Dimanche 10 juin 2012Espagne - Italie à Gdansk
- Dimanche 10 juin 2012 : Irlande - Croatie à Poznan

- Lundi 11 juin 2012 : France - Angleterre à Donestsk 
- Lundi 11 juin 2012 : Ukraine - Suède à Kiev

- Mardi 12 juin 2012 : Grèce - République Tchèque à Wroclaw 
- Mardi 12 juin 2012 : Pologne - Russie à Varsovie

- Mercredi 13 juin 2012 : Danemark - Portugal à Lviv
- Mercredi 13 juin 2012 : Pays-Bas - Allemagne à Kharkiv 


Revenons un peu aux villes organisatrices, avec les deux grandes cités polonaises marquées en bleu ci-dessus: 
armoiries de Wrocław
"écartelé, en 1 : les armes de Bohême contournées,
en 2 : les armes du Duché de Basse Silésie  
en 3 :  initiale W de la ville 
en 4 : le buste de Saint Jean l'Évangéliste nimbé
sur le tout , le chef de Saint Jean-Baptiste
décapité sur un plat d'argent ".

carte postale ancienne montrant l'Hôtel de Ville - la ville était alors en Prusse occidentale
période prussienne, jusqu'en 1918
la ville portait alors son nom allemand : Breslau
période sous occupation nazie
(Seconde Guerre Mondiale)

période communiste 1948 -1990
"mi-parti de Pologne et de
Basse-Silésie"



armoiries de Poznań
la porte de ville est surmontée des deux saints
patrons : Paul à dextre et Pierre à senestre,
accostés d'une étoile et d'un croissant.
Les clés de Saint Pierre sont répercutées dans
l'ouverture de la porte et en chef les
armes anciennes de Pologne.
(blason inchangé depuis 1344)





























Poznań est une des plus anciennes villes de Pologne - ce bloc-feuillet de la poste de 2003 commémore son
750è anniversaire , on y voit  les armes de Pologne ( dynastie de Piast) , de la ville et le sceau du roi Boleslaw.

période prussienne, jusqu'en 1918
la ville portait alors son nom allemand: Posen
armoiries en bas-relief sur la
caserne des pompiers
Boeing de la compagnie aérienne LOT ayant reçu
le parrainage de la ville de Poznań
(cliquer sur l'image pour agrandir)



Pour ce qui est de la composition des équipes, et des résultats des matchs , je vous invite à consulter les sites spécialisés. Pour moi le classement provisoire des équipes - en matière héraldique- (voir les emblèmes plus haut) est celui-ci :
  1. République Tchèque  -  10/10  : reprise des armoiries nationales (Bohême-Moravie-Silésie-Bohême)
  2. Portugal                        -   9/10  : écu aux armes traditionnelles avec la Croix de l'Ordre du Christ
  3. Pologne                        -   6/10  :  l'aigle polonaise stylisée
  4. Russie                           -   6/10  : l'aigle bicéphale à trois couronnes des armes traditionnelles
  5. Allemagne                    -   5/10  : l'aigle germanique : classique depuis des siècles !
  6. Pays-Bas                      -   4 /10 : la tête de l'aigle des Orange-Nassau, pris sur les armes nationales.
  7. Grèce                            -   3 /10 : c'est le drapeau grec reconfiguré.
  8. Danemark                     -   1/10  :  un logo énigmatique
Si vous avez aimé cet angle de traitement de l'Euro 2012,  je vous propose de me retrouver le 14 juin 2012 pour la deuxième semaine où nous irons découvrir l'autre pays organisateur : l' Ukraine.
A bientôt ... et bon match !!!


Herald Dick







Aucun commentaire:

Publier un commentaire