mardi 19 juin 2012

Héraldique médiévale : le Grand Armorial Équestre de la Toison d'Or - 2e épisode

 ( archivage d'un précédent onglet consacré aux images du Moyen-âge)
Nous reprenons notre destination : le XVè siècle en Bourgogne ducale , à l'époque du Duc Philippe III , le Bon (1396-1467). Rappelons que la particularité de cet armorial est de mêler des pages d'écus armoriés rangés en 5 rangs de 5 ou 4 écus par page,  avec des planches où sont figurés les grands princes et seigneurs, montés à cheval, en tenue héraldique complète y compris le harnachement de l'animal : absolument exceptionnelles de beauté !
 Des inscriptions en lettres gothiques ou simple cursives permettent d'identifier à coup sûr les personnages y compris sur bon nombre d'esquisses.
L'auteur présumé,  Jean Lefèvre de Saint-Rémy (1395 -1468) , était Roi d'Armes de la Toison d'Or à la cour du Duc de Bourgogne.
 En tout : 167 folios de papier très épais , avec les marges un peu rognées ou dégradées parfois, nous dévoilent  890 écus venant de l'Europe entière et  80 figures équestres , plus 23 esquisses inachevées. Le manuscrit  est,  c'est très dommage, incomplet pour certains royaumes :  en  Espagne , Portugal , Italie et la partie sud-ouest du Royaume de France. Mais il n'en demeure pas moins un extraordinaire recueil de la chevalerie de la première moitié du XVè siècle.
Source iconographique : BnF, Bibliothèque de l'Arsenal, Ms. 4790 - PARIS

 Voici donc une nouvelle petite série :

(À la fin de l'article, je vous mettrai les références pour les autres figures déjà publiées ... )

l' Evêque de Beauvais, Comte*  - folio N° 49 vo
d'or à la croix de gueules, cantonnée de quatre clés de même
(normalement adossées, mais ce n'est pas le cas ici)
 heaume à mésail en bec de moineau , sans cimier - mître rouge ,
ornée de perles et d'émeraudes, portée par un chérubin de couleur lilas.
étoffes à doublure d'hermines - cheval gris pommelé
inscription du haut en gothique :
 "levesq~+de+beau_vais_cõte"
 (*) parmi les Pairs de France , outre les grands Princes du Royaume , figuraient six  ecclésiastiques : archevêque et  évêques, qui certains avaient le titre de Ducs (Reims, Langres, Laon) , et les autres de Comtes (Beauvais, Noyon, Châlons).

les "Marches" d'Artois - folio N° 74
descriptif ci-dessous


    • Le Comte de S. Pol ( Saint-Pol / Pas-de-Calais) 
    • Le Comte de Bolloinge ( Boulogne / Pas-de-Calais )
    • Le Comte de Gynnes ( Guînes / Pas-de-Calais)   NB : écu préparé à la pointe sèche mais   resté inachevé ( vairé et contre-vairé d'or et d'azur)
    • Le Comte de Fokebergge ( Fauquembergues / Pas-de-Calais)
    • Le S.(seigneur) de Fosseus ( Fosseux / Pas-de-Calais)

    • Le S.(seigneur) de Cryky ( Créquy / Pas-de-Calais)
    • Le S.(seigneur) d' Ausy ( Auxy / Pas-de-Calais)
    • Le S.(seigneur) de Habbart ( Habarcq / Pas-de-Calais)
    • Le S.(seigneur) de Basantin ( Bazentin / Somme )
    • Le S.(seigneur) de Renty ( Renty / Pas-de-Calais )                      

    • Le S.(seigneur) de Brymeu ( Brimeux / Pas-de-Calais )  
    • Le S.(seigneur) de la Vieville ( La Viéville / Somme )  
    • Le S.(seigneur) de Noielle ( Noyelles / Pas-de-Calais )  
    • Le S.(seigneur) de Mailly ( Mailly / Somme )  
    • Le S.(seigneur) d' Autuille ( Authuile / Somme)

    • Le S.(seigneur) de Monsy ( Monchy / Pas-de-Calais ) 
    • Le S.(seigneur) de Humière ( Humières / Pas-de-Calais )                   
    • Le S.(seigneur) de Wancourt ( Wancourt / Pas-de-Calais ) 
    • Le S.(seigneur) de Beaufort ( Beaufort / Pas-de-Calais ) 
    • Le S.(seigneur) de Fontain ( Fontaine / Pas-de-Calais)

    • Le S.(seigneur) de Neufville ( Neuville / Pas-de-Calais )  NB : écu non représenté
    • Mes. (messire)  Robert Fretel                                         NB : écu non représenté
    • Le S.(seigneur) de Heuchin ( Heuchin / Pas-de-Calais )   NB : écu non représenté
    • Mons. de Rabedane , Rabodengues ( Rabodanges / ? ) 
    • Mons. de Ramec...  ( Ramecourt /Pas-de-Calais)



le duc de Bourgogne* - folio N° 51
bandé d'or et d'azur, à la bordure de gueules
heaume à mésail pointu , sommé d'une émeraude et incrusté de perles.
étoffes damassées à doublure verte - cheval bai brun
inscription du haut en gothique :
"le+duc+de+bourgoingne" 
  (*) Il s'agit là de la tenue du Duc en tant que "Pair de France", c'est-à-dire avec les armes initiales du Duché lorsqu'il a été érigé en pairie. Nous verrons une autre fois la grande tenue  du Duc au titre de Chef de la Toison d'Or, ainsi que celle du Prince héritier : le Comte de Charolais, beaucoup plus ostentatoires.


le roi de Norvège * - folio N° 55
de gueules au lion d'or, armé et lampassé d'azur,tenant 
une hache d'armes d'argent d'une pièce.
heaume à grille, lambrequins d'hermines -
cimier : bonnet d'or retroussé d'hermines,
sommé d'une queue de paon plantée sur une boule d'or,
accosté de deux haches d'armes d'acier d'une pièce. 
étoffes à doublure d'hermine - cheval blanc
inscription du haut en gothique :

 "le+roy+de+noe_rveghie"

  (*) A l' époque ou est sorti cet armorial , le Royaume de Norvège, venait d'être réuni avec la Suède au Royaume de Danemark sous une seule couronne. C'est donc un tableau purement intemporel, et non identifiable à un personnage réel existant ( cela explique aussi pourquoi le lion n'est pas couronné ).  

les "Marches" de Normandie - folio N° 64
descriptif ci-dessous
    • le Duc d' Allanson ( Alençon )
    • le Comte d' Eu  (Eu /Seine-Maritime)
    • le Vycomte de Biamont ( Beaumont-sur-Sarthe / Sarthe)  NB : cette seigneurie est dans le Maine, et non en Normandie,  mais elle est passée depuis peu de temps au Duc d'Alençon.
    • le Comte de Harcourt  ( Harcourt / Eure) )
    • Jehan de Harcourt     id.

    • Guillaume de Harcourt   id.
    • Rouland de Harcourt       id.
    • Robert de Harcourt    NB : premier du nom / brisure : bâton de sable
    • Robert de Harcourt    NB : second du nom / brisure : fasces d' argent et mouchetures d'hermines
    • Robert de Bertran  ( baron de Bricquebec / Manche)

    • Guillaume de Bertran ( évêque de Bayeux, frère du premier )
    • Guillaume de Bertran le Jone  ( fils du premier)
    • Jehan de Brucourt ( Brucourt / Calvados))
    • Robert de Brucourt   id.
    • Jehan de Tilly  ( Tilly / Eure )

    • Jehan de Tilly le Jone  ( fils du premier)
    • Jehan de Semmartin   (Saint-Martin)                             
    • Jehan de Semmartin le Jone (jeune) id.
    • Jehan de Proyaus ( Préaux / Seine-Maritime )   
    • Robert de Praiuaug      NB : orthographe différente mais même maison  

    • Guillaume Martel  ( seigneur de Bacqueville / Eure)        
    • Jehan Martel           id.                  
    • Rogier Bacon  (seigneur du Molay / Calvados )
    • Robert Bacon        id.                       
    • Guillaume de Courcy   ( Courcy / Calvados )



Fédéric, Comte de Meurs * - folio N° 143
écartelé, aux 1 et 4 , de sable à l'aigle bicéphale d'argent,
 becquée et membrée d'or (armes de Saarwerden),
aux 2 et 3, d'or à la fasce de sable (armes d'origine de Meurs)
étoffes damassées, heaume avec grille,  cimier : une tête de dogue d'or,
languée de gueules et portant un collier de défense contre les loups, de sable.
inscriptions en cursive : " Fédéric Conte de Meurs , à Lille 1431 "
  2 fois : à gauche refaite , et à droite , plus ancienne..
(*) Ce chevalier à la magnifique livrée était Gouverneur de Gueldre ( un très ancien duché , et région des Pays-Bas actuellement).  Meurs, en allemand Moers est une localité de la Rhénanie, près de Duisbourg, en Allemagne.

les "Marches" de Hollande - folio N° 33 Vo
descriptif ci-dessous
    • (seigneur d') Aeghemont ( Egmond )
    • (seigneur de) Breroe ( Brederode)
    • (seigneur de)  Ghasbeke ( Gaesbeke)
    • (seigneur de)  Monfort (Montfoort)
    •  Mons(ieur). Louvis de Monfort  ( Louis van Montfoort)

    •  Mes (sire). Gh dEghemont  ( Gherard d'Egmond )
    • (seigneur de) Woassenesnere ( Henri de Wassenaar)
    • Jehan de Wassenere  ( Jean de Wassenaar, frère du précédent )
    • (seigneur de) Nalwic ( Naaldwijk )
    • Mes (sire).  Jeh de Viane  (Jean de Vianen) 

    • (seigneur de) Hamstede  ( Haemstede)
    • (seigneur de) Poulglest ( Poelgeest)
    • (seigneur de) Zyel ( Zyl )
    • (seigneur de) Craneborch ( Cronenburg)
    • (seigneur de) Hassendelf ( Assendelft )

    • (seigneur de)  Dronghel  ( Drongelen  / Noord-Brabant)
    • (seigneur de) Wedengys ( Vendegies)   NB : Vendegies-sur-Écaillon , seigneurie du  Hainaut , soit dans le département actuel du Nord en France
    • Mes(sire).  Jeh de Rosendale ( Jan van Roosendael )  NB : Roosendael , seigneurie située près de  Dordrecht , rien à voir avec la ville actuelle de Roosendaal.
    • (seigneur de) Hoesdaien ( Heusden / Noord-Brabant)
    • (seigneur de) Hedichufune ( Hedikhuizen / Noord-Brabant)

    • (seigneur de)  San Torst  (Santhorst)
    • (seigneur de)  Wassenere  (Wassenaar)   NB : armes pleines , par rapport aux écus du 2nd rang
    • (seigneur de)  Wateringhen  (Wateringen)
    • (seigneur de)  Mordrech  (Moordrecht) 
    • (seigneur de)  Alpehen (  Alphen ?)
  On notera sur cette page , et surtout pour les deux derniers rangs , une suite "comparative"
de figures identiques. Un certain nombre d'armoriaux étaient construits de cette façon, pour que les hérauts puissent identifier rapidement et correctement le bon chevalier et la bonne "maison" à partir de la figure, comme dans un catalogue.

Hugues de Lannoy * - folio N° 147 Vo
d'argent à trois lions de sinople, couronnés d'or, lampassés et armés
de gueules , brisé d'une bordure engrêlée de gueules

heaume avec grille et couronne incrustée de pierres précieuses 
cimier : une tête de licorne armée d'or

inscriptions en cursive : " Messire Hugues de Lannoy -
  seigneur de Santes - à Bruges 1429"
(*) Issu d'une grande famille du Hainaut ( Lannoy est une commune du département du Nord, dans l'agglomération de Roubaix), qui a donné de grands chevaliers . Au moins quinze d'entre eux ont été Chevaliers de la Toison d'Or ! presque un record . Hugues de Lannoy a été Grand-Maître des Arbalétriers et à la fin de sa vie de guerrier : Gouverneur de la Province de Hollande. Son frère Gilbert est aussi représenté dans cet armorial. Santes est une autre commune du Nord.


les "Marches" de Pologne - folio N° 119
descriptif ci-dessous




    • Le duc de Masowie ( Duc de Masovie)
    • La grande Polaine ( Grande Pologne)   NB : serait le duc de Gnesna
    • (sans nom)          NB : serait le duc de Leopolien (Lwow ou Lvov)
    • (sans nom)          non identifié

    • le s(eigneur) de Meowed  ( Miezwiedz)
    • le s(eigneur) de Placotnu (Plochocin)
    • (sans nom)           NB : possible : famille de Rosza
    • le s(eigneur) de Samoluchy  (Szamolusky)

    • le s(eigneur) de Czerozny ( Szczekociny)
    • le s(eigneur) de Opporow (Oporow)
    • le s(eigneur) de Tapow ( Topor)
    • le s(eigneur) de Bolesla (Boleslawow)

    • le s(eigneur) de  Cappiense ( Kapinsky)
    • (sans nom)         NB : de Strzegomia en 1 et 4 de l'écartelé
    • (sans nom)        ( Ciolek)
    • le s(eigneur) de  Rolisse  (Rola)

    •  Mes(sire)       Scevinkin  (Swinky)
    • (seigneur de)  Coszeglow ( Kozieglowy)
    • (seigneur de)  Lodza  (Lodzia)
    • (sans nom)        ( Strzegomia )
Cette page proposée pour le Royaume de Pologne est composée de 5 rangées de 4 écus au lieu de 5, pour les autres pays. Et des générations d'historiens se sont tués à la tâche pour tenter d'identifier les écus non pourvus de légende,  et même certains de ceux qui en avaient , car les noms étaient trop approximatifs (traduction du vieux polonais en vieux français ) !
 Parfois on a des correspondances assez similaires dans d'autres armoriaux contemporains, mais sans certitude , donc je ne les ai pas mentionnées. De toute façon c'est la beauté du document et les belles figures atypiques qui nous intéressent en premier lieu.


Simon de Lalaing* - folio N° 155 Vo
de gueules à dix losanges continués d'argent 3,3,3 et 1,
le premier brisé d'un lionceau de gueules.
étoffes damassées, doublure bleue, heaume avec grille
et couronne incrustée de pierres précieuses -
cimier : une tête d'aigle de sable, becquée et allumée d'or, 
 placée entre un vol  d'or
inscriptions en cursive : " Messire Simon de Lalaing , 
 seigr. de Hantes - Lille -Bruges 1431"
au-dessus une inscription plus ancienne presque effacée
et "Feuls(?) Phili le Bon"

(*) Issu d'une autre grande famille du Hainaut, qui a donné douze Chevaliers de Toison d'Or.
Il a été bailli d'Amiens, Amiral de Flandre , capitaine de l'Écluse (Sluis) , près de Bruges, ambassadeur en France , en Allemagne et à Rome au Saint-Siège, et un grand amateur de joutes. Hantes est une petite localité de la Belgique. 


Pour les toutes autres pages de ce magnifique manuscrit, que j'ai utilisées dans mon blog,
vous pouvez  les visionner ici :  




A bientôt, pour d'autres extraits...




           Herald Dick   


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire