mardi 27 juin 2017

Histoire parallèle : 27 juin 1917-2017
la Grèce déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie, à l’Allemagne, à la Bulgarie et à la Turquie

  Lorsque éclate le conflit, en août 1914, le Royaume des Hellènes (nom officiel de la Grèce) proclame d’abord sa neutralité. Cependant, les pressions des grandes puissances, et surtout de la France, obligent peu à peu le pays à prendre parti dans le conflit. Plutôt germanophile, de par son ascendance dynastique, et convaincu de la supériorité des empires centraux, le roi Constantin Ier se retrouve bientôt en conflit ouvert avec son Premier ministre, Eleftherios Venizélos, beaucoup plus favorable à la Triple-Entente. Le 3 octobre 1915, ce dernier autorise les troupes alliées, mises en déroute dans les Dardanelles, à débarquer à Thessalonique. En réaction, le roi démet Venizélos de ses fonctions, creusant ainsi le fossé dans l'opinion publique grecque entre partisans vénizélistes et monarchistes. La crise grecque va désormais durer deux ans.
vignette de charité (1914) imprimée aux U.S.A.



drapeau  de la Grèce en 1917


drapeau marchand de l'Autriche-Hongrie en 1917
drapeau  de l'Allemagne en 1917

.
drapeau  de l'a Bulgarie en 1917
drapeau  de l'Empire ottoman en 1917


carte éducative publicitaire d'une marque de chocolat
 (postérieure à la Première Guerre mondiale, vers 1930)
portrait d' Eleftherios Venizélos
 • octobre 1916 : Elefthérios Venizélos, ex-premier ministre dissident, débarque à Thessalonique, sous la protection des forces de l'Entente, et organise un gouvernement provisoire rival de celui mené par Spyrídon Lámpros à Athènes.

 • 10-11 octobre 1916 : L'Entente lance un ultimatum au gouvernement d’Athènes lui demandant la reddition de sa flotte. Celui-ci cède à la pression.

 • 23 octobre 1916 : Le roi Constantin de Grèce propose la participation de son pays à la guerre mais uniquement contre la Bulgarie rivale dans la région.

 • 11 novembre 1916 : Le gouvernement dissident de Venizélos déclare la guerre à la Bulgarie.



carte postale grecque d'époque représentant le Roi
 des Hellènes : Constantin Ier

  
• 23 novembre 1916 : Le gouvernement dissident de Venizélos déclare la guerre à l'Allemagne.

 • 1er- 8 décembre 1916 : L'Entente place de nouveau la Grèce sous blocus naval. Des soldats de l’Entente débarquent à Athènes pour s'emparer de pièces d'artillerie promises par le souverain deux mois plus tôt. Mais des réservistes hellènes se mobilisent secrètement avant l’intervention et fortifient Athènes. Les Français sont donc accueillis par un feu nourri et leur massacre est surnommé par la presse de l’époque les « Vêpres grecques ». Après l’événement, le roi félicite son ministre de la guerre et le général Doúsmanis. En face, l'Entente réagit assez mollement. La flotte française bombarde le palais royal d'Athènes et le gouvernement d'Aristide Briand propose aux alliés la déposition de Constantin.

carte postale grecque d'époque représentant le Roi
 des Hellènes : Alexandre Ier
  
• 14-15 décembre 1916 : Nouvel ultimatum de l'Entente en direction de la Grèce pour évacuer l'armée grecque en Thessalie. Athènes cède mais demande l’arrestation de Venizelos pour trahison. Les alliés refusent et en réaction reconnaissent officiellement le gouvernement dissident.

  • 28 mai 1917 : Conférence franco-britannique à Londres pour discuter du sort de la Grèce et envisager sérieusement la déposition du roi Constantin, trop favorable aux Empires centraux.

  • 12 juin 1917 : Le roi Constantin cède à la pression franco-britannique et abdique. La famille royale fuit et s'installe en Suisse alémanique. Le champ est libre aux partisans de l'Entente. Le deuxième fils du roi Constantin, le prince Alexandre succède à son père et devient un "roi fantoche", au service des venizélistes et de la politique de l'Entente, qui désormais reprennent en main le pays.

 27 juin 1917 : Après presque deux ans de crise et d'atermoiements, la Grèce bascule cette fois entièrement dans le camp de l'Entente quand Eleftherios Venizelos, nommé Premier ministre, rompt les relations diplomatiques avec les Puissances centrales et rend effective pour le pays la déclaration de guerre "dissidente" de novembre 1916.

Belle carte postale grecque d'époque en couleurs avec portrait du roi Constantin Ier
et symboles nationaux
carte géopolitique de l'Europe en date du  27 juin 1917
carte postale humoristique française d'époque imprimée à
 Alger montrant un soldat grec de façon très caricaturale
l' illustrateur signe sous le pseudonyme de :
 Drack Oub avec la mention "Salonique 1917"


carte éducative publicitaire d'une marque de chocolat
 (postérieure à la Première Guerre mondiale, vers 1930)
armoiries et drapeau




La ville de Thessalonique (nommée aussi Salonique) est détruite en août 1917 par un gigantesque incendie qui n'a rien
 à voir avec la guerre. Carte postale d'époque et explication de la mention "Salonique 1917" plus haut.
carte postale caricature de la série "Masques de Guerre" avec le portrait de l'ex-roi
 de Grèce Constantin Ier -  Dessin signé par l'illustrateur et caricaturiste français,
 connu sous le pseudonyme de Weal (1878-1962)
drapeaux d'état de la Grèce, page extraite du livre en anglais
 "Drawings of the flags in use at the present time by various nations" (Londres-1916)
drapeaux militaires de la Grèce, page extraite du livre en anglais
 "Drawings of the flags in use at the present time by various nations" (Londres-1916)





                 Herald Dick

samedi 24 juin 2017

Les blasons des métiers et corporations #12 -
la Communauté des Notaires (II)

armoiries de la communauté des Notaires royaux
de la ville de Sens  - dessin aquarellé réalisé d'après
l'Armorial historique de l'Yonne de
Aristide Déy (1807-1882) -  Archives
départementales de l'Yonne (voir → 📑)
📝 Voici la suite du premier volet ( voir → ICI) consacré à l'étude des nombreuses et diverses armoiries attribuées à la profession des notaires, réunis en communautés, à un moment où les corporations avaient un certain pouvoir dans la vie d'une cité, sous l'Ancien régime (elles ont été supprimées sous la Révolution). Ces communautés, recensées dans tout le royaume de France ont été enregistrées dans les 35 volumes d'armoiries de l'Armorial Général de France, constitué à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle.

👑 Sous l'Ancien Régime, la situation du notariat était complexe : il existait 3 catégories de notaires, les notaires royaux, les notaires apostoliques et les notaires seigneuriaux. La vénalité et l'hérédité des charges ont eu pour conséquence l'augmentation du nombre des offices jusqu'à la Révolution française. Elles favorisaient l'apparition de véritables dynasties de notaires (transmission des offices de père en fils, de beau-père à gendre) et une fréquente endogamie dans le milieu
notarial.

📌 Les notaires royaux :
Conditions d'accession au notariat: avoir en principe plus de 25 ans; acquérir l'office d'un notaire royal après sa démission ou de ses héritiers en cas de décès; obtenir des lettres de provision du roi, la sentence de réception auprès de la juridiction royale concernée, l'agrément le cas échéant de la communauté des notaires de la ville ; satisfaire à une enquête de bonne vie et mœurs, être bon catholique; avoir quelques connaissances de la pratique en ayant exercé auparavant comme clerc dans une étude, en recopiant les actes.
Compétence et ressort : en principe, ils instrumentaient (exercice de leur profession) dans toute l'étendue de la cour royale à laquelle ils étaient rattachés (seuls les notaires du Châtelet de Paris avaient compétence dans tout le royaume).
Beim Notar (Le Notaire) - dans son office et dans le style du XVIIe siècle
tableau du peintre allemand  Max Volkhart (1848 - 1924)
📌 Les notaires apostoliques :
De création sans doute très ancienne, ils étaient investis par le pape, l'archevêque ou l'évêque, de l'autorité pour recevoir les actes en matières ecclésiastique et spirituelle, bénéfices ecclésiastiques, désignation du desservant d'une chapelle, réparation d'un presbytère, acte de prise de possession d'une abbaye par exemple. Dans la pratique cependant, les notaires apostoliques étaient concurrencés par les notaires royaux et seigneuriaux. N'étant pas officiers en titre, les notaires apostoliques n’étaient pas tenus de transmettre leurs minutes à leurs successeurs. L'édit royal de décembre 1691, supprime les anciens notaires apostoliques et crée, dans chaque évêché, de nouveaux offices de notaires royaux assumant, en outre, les fonctions de notaires apostoliques. Les notaires du XVIIIème siècle prennent alors souvent le titre de « notaire royal et apostolique ».
📌 Les notaires seigneuriaux (appelés aussi notaires « subalternes ») :
Conditions d'accès au notariat : obtenir des lettres de provision d'un seigneur justicier ; être bon
catholique ; être reçu auprès de la juridiction concernée ; satisfaire à une enquête de bonne vie et
mœurs ; avoir en principe quelques connaissances de la pratique. Afin de recevoir des revenus
convenables, le détenteur pouvait souvent cumuler les fonctions de notaire et greffier, notaire et
procureur d'une châtellenie, ou pouvait être titulaire d'offices dans plusieurs juridictions.
Compétence et ressort : ils instrumentaient dans toute l'étendue de la seigneurie.
source texte : archives.cotesdarmor.fr/pdf/3_E_1-historique_notariat.pdf


• Pour débuter ce second volet, c'est avec des armes "génériques", illustrant le caractère d’officier public attaché à sa juridiction : en l’occurrence la Cour du roi.
Communauté des Avocats, des Notaires et des Procureurs d' Ambert (Auvergne) - d'or à la fleur de lis de sable
Communauté des Notaires royaux et apostoliques de la Cour, du Comté et du Diocèse de Nantes (Bretagne) -
d'azur à trois fleurs de lis d'or, posées 2 et 1.
Communauté des Notaires royaux de Tours (Touraine) - d'azur à trois fleurs de lis d'or, posées 2 et 1.
Communauté des Notaires de Saint-Pol-de-Léon (Bretagne) - d'argent au chef soudé d'or chargé d'une fleur de lis d'azur
Communauté des Notaires et des Procureurs  de Pont-du-Château (Auvergne) - d'azur au chef cousu de gueules chargé de
 trois fleurs de lis d'or.
Communauté des Notaires et des Procureurs  de Cournon (Auvergne) - d'or au chef  de gueules chargé de trois fleur de lis d'argent

• Les suivants ont adopté des armes plus personnalisées par rapport au lieu, en réutilisant semble-t-il des blasons familiaux (à Clermont) ou en s'inspirant des armes de la ville d'origine : voir les deux suivants:
Communauté des Notaires de Clermont-Ferrand (Auvergne) - d'azur au chevron d'or accompagné en chef deux étoiles d'argent
 et en pointe d'un croissant versé du même
Communauté des Notaires et des Procureurs  de Dun-sur-Auron  (appelée à l'époque Dun-le Roi, en Berry) - de sable à l'agneau
passant d'argent, colleté de gueules, au chef cousu d'azur chargé d'un soleil d'or accosté de deux fleurs de lis d'argent
Communauté des Notaires de Lyon (Lyonnais) - de sable à trois fleurs de lis d'argent au chef cousu de gueules chargé d'un lion
 passant d'argent.

• Nous avons appris dans le premier volet que les corporations de gens de loi, et parmi eux les notaires se sont placés sous la protection d'un saint patron catholique. Le plus souvent représenté était saint Yves. Mais nous allons voir maintenant que d'autres modèles chrétiens ont la même fonction dans quelques régions précises.
Ainsi saint Nicolas, évêque de Myre, qui, selon la légende, ressuscita trois petits enfants innocents victimes d'un boucher cupide qui les avait placés dans un charnier comme des morceaux de viande à conserver. Saint Nicolas fit donc ainsi œuvre de justice, raison pour laquelle certainement les serviteurs du Droit et de la Justice le choisirent comme saint patron de leur corporation dans le Berry.

Communauté des Procureurs et des Notaires de Vierzon (Berry) -  d'azur à la figure de saint Nicolas en habits d'évêque coiffé
 d'une mitre et tenant une crosse dans la main senestre, adextré de trois enfants debout dans une cuve en bois qu'il montre de
 la main dextre, le tout d'or.
Communauté des Procureurs et des Notaires de Châtillon-sur-Indre (Berry) -  d'azur à la figure de saint Nicolas en tenue d'évêque
 montrant de sa dextre trois enfants dans une cuve, le tout d'or, à la bordure d'argent, chargée de huit croissants adossés de gueules
Communauté des Procureurs et des Notaires d'Aubigny-sur-Nère (Berry) -  d'azur à la figure de saint Nicolas en tenue d'évêque,
d'or, au chef de gueules chargé de trois cygnes d'argent.

 • Après saint Nicolas, honoré dans le Berry, nous nous dirigeons vers les rives de la Méditerranée.
La Vierge Marie a toujours été beaucoup vénérée dans la capitale provençale : Notre-Dame de la Garde, Notre-Dame du Mont, Sainte-Marie-Majeure (la Major), sont les principaux sanctuaires qui lui sont dédiés.
Communauté des Notaires royaux de Marseille (Provence) - d'or à la figure de Notre-Dame portant l'enfant Jésus
 de carnation, auréolée de roses de gueules et tenant dans la main senestre un sceptre d'or, habillée d'une robe de gueules et d'une cape
 d'azur, ayant à ses pieds un croissant d'argent montant, posée sur une nuée du même soutenue d'une plaine d'azur, chargée d'une foi
de carnation parée de manches de gueules au revers d'argent, issant des nuages.
• Enfin, un dernier cas, plus inattendu et insolite :
Communauté  des Notaires royaux de Chatellerault (Poitou) - d'azur à une "Saint Jean Porte latine" d'argent
•  La curieuse définition dans le blasonnement ci-dessus, et que j'ai retrouvée sous cette forme dans les textes des registres de l’Armorial Général de France se rapporte à l'imagerie religieuse de l'époque.  Saint Jean Porte Latine est le nom d'une fête de l'Église de Rome en l'honneur de saint Jean, apôtre et évangéliste. Selon la légende :  "...Par l’ordre de l'empereur Domitien, il est conduit à Rome, où, après lui avoir coupé tous les cheveux par dérision, on le jette dans une chaudière d'huile bouillante sous laquelle on entretenait un feu ardent: c'était devant la porte de la ville qu'on appelle Latine. Il n'en ressentit cependant aucune douleur, et en sortit parfaitement sain. En ce lieu donc, les chrétiens bâtirent une église, et ce jour est solennisé comme le jour du martyre de saint Jean..." (source: Abbaye Saint Benoît, la légende dorée de Jacques Voragine).

• Revenons maintenant aux accessoires utilisées par les notaires, mais pas eux seulement: tous les professionnels chargés d'écrire les possèdent, surtout dans leurs déplacements:
Communauté des Notaires royaux de Mayenne (Maine) - d'azur à l'écritoire d'or posée (en pal).
Communauté des Notaires de Melle (Poitou) - parti d'azur et d'argent à l'écritoire de sable brochant
Communauté des Notaires de Lesneven (Bretagne) - de gueules à la bande d'argent accompagnée de deux écritoires du même
une véritable écritoire de voyage en corne du XVIIIe s.
elle se composait au minimum : d'un encrier dans
 la partie basse surmonté d'un tube emboité ou vissé
contenant une ou plusieurs plumes d'oie.
Communauté des Notaires de Sablé (Maine) - de gueules à l'écritoire d'or, accompagnée de trois besants d'argent, deux en chef ,
 un en pointe.
Communauté des Notaires et des Procureurs de Besse (Auvergne) - d'azur à deux écritoires d'argent passées en sautoir
 surmontées d'un sac de pièces de monnaie du même, posé en fasce, l'anneau à dextre.
Communauté des Notaires et des Procureurs de Vic-sur-Cère (Auvergne) - d'or à deux écritoires ouvertes de sable posées
 en fasce, l'une sur l'autre, les encriers posés à plat à senestre.
Communauté des Avocats, des Notaires et des Procureurs de Brioude (Auvergne) - d'argent à deux écritoires de sable
 passées en sautoir accompagnées de quatre bonnets carrés du même.
○ vous aurez remarqué au passage, les références à l'argent : les besants, le sac d'argent, intervenant forcément dans les transactions que le notaire authentifie et fait signer entre les parties, et dont il se réserve pour lui-même une part.


Communauté des Notaires royaux de Saint-Quentin (Picardie) - d'azur à la minute de notaire d'argent, avec la mention: "Securitas
 Publica" sur les bords de l'écu.


• Nous passons au registre des symboles, certains sont explicites, d'autres beaucoup moins, nous allons tenter de les décrypter.
Communauté des Notaires de Fougères (Bretagne) - d'azur à la colonne d'argent au chapiteau et au pied d'or, accostée de deux
 paires de plumes d'or passées en sautoir.
 ○ On peut supposer que la colonne rappelle la colonnade d'un palais de Justice ou d'un autre édifice officiel où le notaire exerçait son activité.
Communauté des Notaires de Vannes (Bretagne) - d'azur à la foi alésée haussée de carnation, parée d'argent, tenant par la tige
 du fléau une balance d'or, le tout soutenu d'un cygne d'argent
○ Nous avons déjà évoqué dans le premier volet la signification de la "foi" (poignée de mains), assez évidente, pour symboliser un accord entre deux parties.
○  Pour la balance qui est le symbole bien connu de la Justice, cette symbolique est ici étendue à toutes les professions de Droit qui n'ont pas forcément le rôle de rendre la justice, comme c'est le cas du notaire.
○ Enfin, il reste le mystérieux et insolite cygne ... et là, c'est une vraie basse-cour ! regardez plutôt :

un notaire de Nantes (Bretagne) - écartelé de sable et d'argent au cygne brochant de l'un en l'autre
Communauté des Notaires de Hédé (Bretagne) - d'azur au cygne essorant, d'argent ailé d'or, sur une rivière d'argent, surmonté
de deux plumes d'or passées en sautoir.
Communauté des Notaires royaux de Sens (généralité de Paris, Île-de-France) - d'azur au cygne d'argent surmonté d'une
 foi alésée du même
Communauté des Notaires de Tréguier (Bretagne) - d'azur au cygne d'hermine, soutenu d'une foi alésée de carnation, parée d'argent.
Communauté des Notaires royaux de Quimperlé (Bretagne) - de sable au cygne accompagné en chef de deux croissants, et
 en pointe de deux plumes d'oies passées en sautoir, le tout d'argent.
Communauté des Notaires royaux de Concarneau (Bretagne) - d'azur au cygne d'argent nageant sur une rivière du même surmonté
 de deux colombes affrontées, également d'argent, membrées de gueules
miniature extraite d'un manuscrit du XIIIe s. :
 Harley MS 4751, Folio 41v
British Library (Londres) - voir → 📚
○ Pourquoi un cygne sur ces armoiries ?  vu le nombre important de représentations, et dans des provinces diverses, il ne s'agit donc pas ici d'une attribution arbitraire, comme Charles d'Hozier savait le faire souvent . Mais alors quel est le sens ou le lien avec l'activité ou le caractère du notaire. Ce n'est sûrement pas la majesté dans l'allure de l'oiseau, la blancheur immaculée de son plumage, synonyme de pureté que l'on peut associer à l'homme assis derrière un bureau en train de noircir du papier !  Une caractéristique physique du cygne, peu connue, est que, sous le plumage blanc éclatant, l'animal a une peau noire... Cela signifierait-il qu'il est un personnage à double personnalité : blanc (droit, juste, honnête, etc..) en apparence, mais noir en dessous (roublard, intéressé, méprisant, etc..) ?  La métaphore est séduisante, et assez réaliste au vu de mon expérience personnelle dans certains offices notariaux d'aujourd'hui,  mais je doute que les nombreuses communautés de l'époque auraient accepté cette description, d'autant plus qu'il fallait que celles-ci s'acquittent de 25 à 50 livres tournois pour alimenter les caisses royales, ce qui était une somme assez importante, en accompagnement de l'obligation de l'enregistrement de leurs armoiries.
○  En fait, la solution de l'énigme est très simple, désespérément simple : que fait-on à la fin chez un notaire?... on SIGNE !  signe ↔ cygne ; un calembour, un jeu de mots, c'est tout. Mais il ne marche qu'en français !
Communauté des Notaires de Redon (Bretagne) - d'or fretté de sable chargé d'un écusson en losange d'azur portant un cygne d'argent.
Communauté des Notaires de Lannion (Bretagne) - d'azur aux deux cygnes affrontés d'argent, surmontés d'une couronne
 de laurier d'or.
Communauté des Notaires de Lamballe (Bretagne) - d'or à l'écusson en losange de sable chargé d'un cygne d'argent, cantonné
de quatre mouchetures d'hermine
Communauté des Notaires d' Orléans (Orléanais) - de sable à six cygnes d'argent, 3, 2 et 1 au chef d'or chargé d'une foi alésée
 de carnation parée d'azur
Communauté des Notaires de Machecoul (Bretagne) - d'or au chevron élargi d'azur chargé de deux cygnes affrontés d'argent,
 au chef d'azur chargé de deux plumes d'oies d'or passées en sautoir,


• Pour terminer avec ce sujet, dans la catégorie des animaux bizarres présents sur les armoiries de certaines communautés, voici quelques dernières curiosités dont le sens caché pourrait bien rester mystérieux à jamais. A l'évidence, si l'on considère la réputation que l'on prête à ces animaux, celle-ci ne révèle pas à priori de grandes qualités humaines ni d'exemplarité pour le groupe qu'elle est sensée représenter : soit le professionnel dans son activité, soit le client passant chez lui ! jugez par vous-même ...

Communauté des Notaires de Civray (Poitou) - d'or au renard de gueules rampant, tenant dans sa patte gauche abaissée un
 chapelet de sable, et dans sa patte droite levée une paire de ciseaux d'azur.
Communauté des Notaires de Durtal (Anjou) - de sable à trois plumes d'oie d'or, au chef d'argent chargé de trois rats de sable.
Communauté des Notaires d' Issoudun (Berry) - d'argent à la foi de carnation parée du champ, accompagnée de trois moutons
 paissant d'azur, deux en chef, un en pointe.
Communauté des Notaires de Saint-Malo (Bretagne) - d'or à la foi de carnation parée d'azur , surmontée de trois mouchetures
 d'hermine en chef et soutenue d'un chien de sable assis sur une terrasse de sinople.
○  Mais peut-être s'agit-il encore ici de jeux avec les mots, avec le nom de la ville, etc... mais dont la clé s'est perdue avec la disparition de son auteur. D'Hozier était en effet très coutumier des  jeux de mots, et parfois avec peu de finesse, on dirait "pourris" aujourd'hui, à la limite de l'irrespect pour les personnes à qui il attribuait d'office des armoiries, en déformant leurs patronymes ou en se moquant de leurs fonctions (voir → ICI).


Je vous donne rendez-vous très bientôt, pour de nouvelles surprises avec un autre métier, restez connectés !



✔ Crédits :
blasons : extraits de l'AGF d'Hozier sur http://gallica.bnf.fr/
images et photos autres : passer la souris sur l'image pour  lire l’information dans la bulle.



                      Herald Dick
 







.